LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Avis d’appel a projets n°2 pour la formation de 9000 jeunes et actifs

Publié le mardi 27 mai 2014 à 00h00min

PARTAGER :                          
Avis d’appel a projets n°2 pour la formation de 9000 jeunes et actifs

PROGRAMME D’APPUI A LA POLITIQUE SECTORIELLE D’ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION TECHNIQUES ET PROFESSIONNELS (PAPS/EFTP)

« Formations du capital humain en soutien aux filières économiquement porteuses
de croissance et d’emplois »

Afin de remédier aux difficultés récurrentes du secteur de l’EFTP, le Burkina Faso a élaboré une Politique Nationale d’Enseignement et de Formation Techniques et Professionnels (PN/EFTP), qui vise à doter le pays d’une expertise qualifiée, suffisante et disponible dans tous les corps de métiers. Un plan d’actions (PA-PN/EFTP) couvrant la période 2011-2015 a été élaboré à cet effet, et ciblant les secteurs prioritaires que sont l’agriculture, l’élevage, l’artisanat, le bâtiment travaux publics, la culture, le tourisme et l’hôtellerie, le transport et le commerce. Le PA-PN/EFTP fixe des orientations précises, quant aux profils de sortie des jeunes pour répondre aux attentes de l’économie. En conséquence, le second appel à projet a pour objectif de former les jeunes dans les filières prioritaires, de mieux répondre aux besoins de qualification des entreprises en les intégrant dans le système de formation et de mieux prendre en compte les questions transversales du genre, de l’environnement et de la gouvernance.

Les objectifs spécifiques sont :
  développer une offre de formation dans les filières et métiers prioritaires et/ou
porteurs ;
  accroître l’offre de formation ;
  prendre en compte les questions transversales ;
  promouvoir de nouveaux métiers porteurs ;
  mettre en œuvre des actions innovantes en matière de formation
professionnelle ;
  mobiliser l’ensemble des acteurs de l’EFTP notamment le secteur privé et les
collectivités décentralisées.

Le résultat attendu du présent appel à projets est la formation de milliers de jeunes au certificat de qualification professionnelle (CQP) ou formations modulaires qualifiantes (FMQ) dans les métiers et filières suivantes :
  bâtiment/travaux publics et connexes
  agroalimentaire et connexes
  tourisme et hôtellerie
  entretien (maison, bureau, plantes, etc.)
  élevage
  agriculture
  culture
  commerce
  transport

Un projet de formation doit concerner un effectif minimum de 30 apprenants.

Eligibilité

Le projet de formation devra obligatoirement être porté par une organisation professionnelle privée ou publique dénommée le promoteur du projet. Dans ce cadre, les Chambres consulaires nationales, régionales et locales sont éligibles à l’appel à projet. Un même promoteur ne peut présenter qu’un seul projet de formation. L’organisation qui réalise la formation est dénommée l’opérateur de formation. Un même opérateur de formation ne peut être financé que pour deux (2) projets de formation au plus.

Modalité de formation

Les projets de formation professionnelle devront proposer des formations alternant un temps dans un centre de formation et un temps en entreprise. Les projets de formation peuvent concerner des jeunes actifs déjà insérés dans une entreprise. Les entreprises partenaires du projet de formation peuvent être des micros, petites, moyennes et grandes entreprises des secteurs formels et non formels. Les entreprises doivent être clairement identifiées dans le document définitif de projet.

Public cible

Les jeunes des milieux urbains et ruraux. La prise en compte des jeunes et adultes handicapés dans les projets de formation sera fortement appréciée.

Budget

L’appel à projets est destiné à financer des projets dont le budget est supérieur à dix millions (10 000 000) de FCFA. Pour les projets dont la durée est supérieure à une (01) année, les promoteurs sont invités à décliner le budget pour chaque année et le budget global.

La sélection préalable est effectuée sur la base d’un dossier constitué du canevas-type d’appel à projets accompagné d’une note synthèse de quatre (04) pages maximum, des TDR paraphés et signés, de la liste des entreprises partenaires des formations proposées, des fiches d’identification du promoteur et de l’opérateur de formation, de la lettre de soumission, de l’exposé détaillé (cf. Etapes de l’appel à projets), des fiches annexes dument remplies (cf. Etapes de l’appel à projets), des documents administratifs de création et de fonctionnement du promoteur, des copies légalisées des documents de partenariats envisagés dans le cadre du projet et du canevas de budget indicatif à déposer par les candidats porteurs de projet dans un délai de 45 jours à compter de la date de publication de l’appel à projets (soit une remise du dossier complet en version électronique et support papier au plus tard le 30 juin 2014 au FAFPA).

Pour les projets retenus, les porteurs desdits projets seront ensuite invités à intégrer d’éventuels éléments issus d’un dialogue avec le FAFPA.

Toutes les informations, ainsi que les dossiers d’appel à projets sont disponibles sur le site web du FAFPA à l’adresse www.fafpa-bf.org, à l’adresse mail : fafpa@fasonet.bf, ou encore au siège du FAFPA sis à l’Avenue John KENNEDY, Téléphone 50 33 33 20/50 33 33 60 et dans toutes ses antennes régionales.

PARTAGER :                              

Messages

  • Bonne initiatives mais il faut aléger les modalités d’acces des jeunes . si non ça ne serta rien d’initier et mettre des barrières.

  • Les critères deligibilité sont a revoir.c’est trop limitatif
    Merci tout de mem pour linitiative

  • Belle initiative. J’aimerai que vous pensez aussi à nous qui voudrions des aides et subventions pour des formations supérieures

  • concernant la formation des jeunes proprement dite, comment les jeunes seront sélectionnés. ou bien la sélection a t-elle été déjà faite et sur quels critères de présélection. Parce que beaucoup sont informés par cette formation comme moi.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Avis de recrutement d’un (e) charge(e) de suivi évaluation