Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Arrondissement 11 de Ouaga : WaterAid offre cinq bornes- fontaines

Accueil > Actualités > DOSSIERS > A l’Eau l’Afrique, à l’Eau le Monde ! • • samedi 12 avril 2014 à 03h30min
Arrondissement 11 de Ouaga : WaterAid offre cinq bornes- fontaines

Dans le cadre de son projet d’approvisionnement en eau potable et éducation à l’hygiène en zone périurbaine, un projet soutenu financièrement par la Fondation coca-cola, l’ONG WaterAid a mis à la disposition des populations du secteur 49 de l’Arrondissement 11 de Ouagadougou, cinq bornes- fontaines. La remise de clés de ces ouvrages est intervenue le 9 avril 2014 au cours d’une cérémonie voulue sobre, en présence de la représentante de la Fondation coca-cola Afrique, Ariel Sayre et du maire Ousmane Ouédraogo.

Dans sa détermination à « promouvoir les droits d’accès à l’eau potable des populations défavorisées des quartiers périphériques » de la ville de Ouagadougou en particulier, l’ONG WaterAid a mis en marche depuis mars 2013, le « Projet d’Approvisionnement en Eau potable et éducation à l’hygiène en zone périurbaine » dont le but est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie et de la santé des populations. Un projet financé par la Fondation coca-cola à hauteur de 60 millions de francs CFA et exécuté en deux volets : un volet réalisation d’infrastructures d’adduction d’eau potable conduit par l’ONEA (Office national de l’eau et de l’assainissement) et un volet intermédiation sociale assuré par AMUS (Association les mains unies du Sahel). Au résultat, ce sont cinq bornes-fontaines nouvelles mises à la disposition de populations visiblement soulagées.

En tout cas, elles ont reçu des mains du maire de leur Arrondissement, Ousmane Ouédraogo les clés de leur borne-fontaine. Et après avoir remercié WaterAid, la Fondation coca-cola, l’AMUS, et l’ONEA, le maire a invité les populations bénéficiaires à « garder très propres » ces points d’eau. Aussi a-t-il promis, « Nous allons suivre la gestion, nous allons être très rigoureux, nous allons les (ndlr, les bénéficiaires) rappeler à l’ordre pour que ces bornes fontaines soient utilisées rationnellement au profit des populations de notre Arrondissement ». L’occasion, le maire l’a également saisie pour demander à WaterAid et à ses partenaires, « d’étendre ce geste dans d’autres secteurs » de son Arrondissement qui couvre les secteurs 46, 47, 48 et 49 de la ville de Ouagadougou.

Pour sa part, le président du comité de gestion de la borne-fontaine où la remise symbolique de clés est intervenue, Emile Nikiéma s’associant les autres membres dudit comité, dira « Nous sommes armés de courage et de volonté pour pouvoir bien gérer cette borne fontaine ». En effet, au niveau de chacune des cinq bornes-fontaines, un comité de gestion installé et formé par l’AMUS, devra se mettre à l’œuvre.

Signalons que la cérémonie de remise des clés a été précédée d’une visite du circuit de l’eau depuis le barrage de Ziga jusqu’aux bornes-fontaines. En effet, WaterAid a voulu montrer à son partenaire financier, tout le chemin que suit l’eau avant d’être dans le sceau de la ménagère. Mme Ariel Sayre a donc visité le barrage de Ziga, les installations de traitement et d’acheminement de l’eau vers les châteaux d’eau de Karpala et de Balkuy qui achèvent le traitement et servent les consommateurs. C’est d’ailleurs ce dernier qui alimente les cinq bornes fontaines ainsi offertes.

Et la suite de cette démarche de sensibilité à la cause des populations vulnérables, l’on n’en sait pas grand-chose pour l’instant. Néanmoins, WaterAid, par la voix de son Manager de programme urbain, Jules Sow, après avoir remercié « de vive voix la Fondation coca-cola », dit espérer « d’ici au mois prochain, une extension de ce projet sur deux à trois ans » grâce à l’appui financier du même partenaire, la Fondation coca-cola qui, à en croire sa représentante Ariel Sayre, « vise à donner de l’eau potable aux populations », car convaincue que « l’eau potable et l’assainissement participent du meilleur cadre de vie de chaque personne humaine ».

Fulbert Paré

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
WaterAid lance un appel aux pays Africains pour fixer des objectifs précis et ambitieux d’accès universel à l’assainissement à l’horizon 2030
Gestion intégrée des ressources en eau : L’Agence des Cascades fait le point de la mise en œuvre avec les hommes de médias de l’Ouest
WaterAid et REPHA-BF, unis pour plus d’eau potable et d’assainissement au Burkina
Projet de gestion durable de la pêche au Burkina : L’heure est au bilan
Eau et assainissement au Burkina : Des progrès au niveau des taux d’accès
Africa Water Forum réfléchit au financement pérenne de l’assainissement en Afrique
Eau et assainissement en milieu rural : L’ONG Eau Vive lance le projet « SANYA KAGNI »
ONEA : Campagne de réactivation des abonnements suspendus ou résiliés à Ouagadougou
Agence panafricaine Eau et assainissement (EAA) : Les grévistes remettent leur plateforme au ministre en charge de l’eau
Agence panafricaine Eau et assainissement (EAA) : Le personnel réclame le départ du secrétaire exécutif
Coupure d’eau à Bobo-Dioulasso : la fin du calvaire pour ce samedi 21 juin
ONEA : Ouagadougou et ses environs vont connaitre un déficit de production sur la période 2014-2016 »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés