Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

We are happy from Ouaga : le phénomène Happy s’empare de Ouagadougou

Accueil > Vidéos • • vendredi 21 mars 2014 à 11h46min
We are happy from Ouaga : le phénomène Happy s’empare de Ouagadougou

En Novembre 2013, Pharell Williams ne se doutait sûrement pas du phénomène mondial qu’il allait engendrer lorsqu’il mettait en ligne le clip de son opus “Happy”. Seulement, voilà, quelques mois plus tard, après plus de 700 reprises du clip dans plus de 80 pays, on peut légitimement parler de buzz. De Los Angeles, ou le phénomène “Happy” est né, jusqu’à Séoul, en passant par Montreal, Cotonou, Abidjan, ce sont plusieurs heures de bonheur qui ont été partagées, la plupart du temps en montrant jeunes, moins jeunes, femmes, hommes, enfants se déhanchant ou se contentant d’esquisser des pas de danse pour partager avec le reste du monde le bonheur selon leur ville.

C’est donc sans surprise que la déferlante a atteint Ouagadougou. La première vidéo du genre, fruit d’une collaboration entre le collectif TweetUp226, Sawat Productions, et Adiska, a été mise en ligne Lundi dernier. C’est une bande de joyeux lurons qui ne se ménagent pas pour transmettre “le bonheur selon Ouagadougou” et nous entraîne dans les grandes artères de la capitale du Faso, mais aussi dans les petites ruelles de quartier. On peut y découvrir tout ce qui fait le charme, la particularité, mais aussi la bonne humeur de Ouagadougou, depuis les revendeuses de fraises, jusqu’aux tisseuses de Faso Dan Fani. 4 minutes et 7 secondes de sourire et de bonne humeur à découvrir et à partager sans aucune modération.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Huguo Boss, rappeur engagé contre le Covid-19
Lutte contre le Coronavirus : Certains chefs d’Etat africains se servent des réseaux sociaux
Coronavirus : Ce qu’il faut savoir
Riposte au Coronavirus au Burkina : Les internautes s’activent sur la toile
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire pour les plantes
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire pour les plantes
8-mars : Le combat quotidien d’Aminata Ouédraogo, vendeuse de légumes
Agriculture : Le “politer“ une solution révolutionnaire pour les plantes
Cancers féminins : Ces tueurs silencieux !
Culture : " ce qui nous réunit et ce qui nous fait vivre, c’est l’amour" dixit Amscool, artiste musicien
Musique : "Le Burkina est le Meilleur pays au monde" pense Dj Barsa 1er , artiste musicien ivoirien
Musique : « Il n’y a pas un artiste ivoirien qui vient au Burkina Faso et qui n’a pas peur, parce qu’ils disent qu’on a du talent », déclare Bebeto Bongo artiste musicien Burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés