Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Burkina Faso : chronique des années Compaoré • • vendredi 13 décembre 2013 à 03h46min
Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

Au lendemain de la fête du 11 décembre, le Président du Faso s’est exprimé depuis Dori devant un parterre de journalistes ce jeudi matin. Un entretien sans tabous.

La fête du 11 décembre à Dori s’est clôturé hier par un feu d’artifices et la remise du prix de la meilleure œuvre journalistique.

Ce jeudi matin, le Président Blaise Compaoré a tenu à répondre aux questions des journalistes présents sur place en leur accordant une heure de temps avant de repartir pour la capitale.

« Il y a un large consensus sur la création du Sénat »

Beaucoup de questions ont tourné autour de la création du Sénat et l’éventuelle modification de l’article 37 de la constitution. « La création du Sénat est inscrit dans la constitution, donc elle aura bien lieu », a affirmé le Président avant de souligner qu’il y avait « un large consensus autour de cette question. »
Au sujet de l’article 37 – qui, dans sa forme actuelle, ne lui permet pas de briguer un cinquième mandat -, Blaise Compaore a été très clair : « S’il n’y a pas de consensus sur cette question, le peuple sera invité à dire ce qu’il pense. Le référendum n’est pas interdit par notre constitution », a t-il conclu.

Crises africaines

Interrogé sur sa position au sujet de la crise malienne, le Président a réaffirmé sa volonté de voir Bamako ouvrir le dialogue avec le Nord du pays : « Il faut que toutes les parties se mettent d’accord », a t-il déclaré avant de rappeler que l’Afrique souffrait d’abord du manque d’État, en citant les problèmes de la RCA.

« Il faut une justice plus adaptée au contexte burkinabè »

Blaise Compaoré s’est également exprimé au sujet de l’institution judiciaire du Burkina Faso. « Nos lois sont rédigées en français, cela pose parfois problème », a t-il déclaré avant d’être interpellé sur les suites du dossier Norbert Zongo. « Nous (le gouvernement) n’avons pas de pouvoir de décision par rapport à une affaire comme celle-ci », a t-il tranché.

Nous y reviendrons.

Pierre MARECZKO à Dori
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 décembre 2013 à 13:55, par wouro En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    hummm !!!le grand frère de tandja.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:34, par ZAKINPAGBA En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    QUE DIEU PROTEGE LE BURKINA FASO.MON PARENT DESCENT AVEC ET CONSIDERATION LA TON RESTERA GRAVER DE BONTEE.MANN SOUGR LAFE LOGER

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:39, par Prudence En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Il doit prendre des leçons avec Tandja sur ses fameux chantiers en retard et avec son camarade capitaine SANOGO pour son soit disant choix du peuple. La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:40, par Prudence En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Il doit prendre des leçons avec Tandja sur ses fameux chantiers en retard et avec son camarade capitaine SANOGO pour son soit disant choix du peuple. La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:41, par Le Justicier En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Mr le Président, votre date de péremption à la Présidence du Faso est 30 novembre 2015. Si vous insistez, persitez et signez que vous êtes "imbouge", alors, c’est la guerre que vous declarez et on la fera selon votre volonté. Ne pensez pas comme vous êtes un ancien Capitaine de l’armée avec les armes les plus sofistiquées, que vous allez gagner cette guerre. Il y a plus fort que les armes dans la vie des êtres humains. Nous ne voulons pas de troubles au Faso. Les règles de notre démocratie sont claires et nettes ; pas plus deux mandats présidentiels. Vous en avez fait 4 par la grâce de Dieu et la volonté du peuple. Maintenant, il faut laisser la place à quelqu’un d’autre. Si vous nous imposez les troubles, on va ensemble les gérer en mettant en péril tout ce que vous avez construit en 28 ans de règne. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:42, par YAO En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Le Blaiso, tu es fort. Comme ça tu vas marché sur le cadavre de tes frères Burkinabé pour être élu en 2015. Ok ils t’attendent au tournant d’octobre 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:43, par lazbarack En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    C’est quel entêtement aveugle ça encore ?
    C’est là qu’on voit que tu n’es pas démocrate du tout, ne l’as jamais été et ne le sera jamais.
    Tu resteras un dictateur militaire en civil.
    Autrement, tu aurais respecté le désir profond de ton peuple qui te dit non, non et non.
    Pour renforcer quelle démocratie ?
    Comment peut-on renforcer quelque chose qui n’existe pas, n’a jamais existé ?
    Les lois, la Constitution que tu ne respectes pas et bafoues comme tu veux n’est pas de la démocratie

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:45, par Cooling64 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Blaise toi aussi, donc tu veux dire que tu n’a pas tiré leçon de l’affaire Tandja ?????
    Nous ne voulons pas que tu nous envois une guerre civile dans notre chèr Faso.
    Toi aussi quatre mandats ! Quand l’âne veut te terrasser tu ne vois point ses oreille nous enseigne un adage. A bon attendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:46, par TK En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Voilaaaaaaa ! Au moins pour une fois vous avez le merite d’etre claire. Maintenant, on ne perdra plus le temps pour savoir si vous voulez ou allez le faire ou pas... C’est claire. Nous aussi, l’on se focalisera sur comment vous empecher legalement d’arriver a vos objectifs

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:47, par Zaida En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Que l’on soit claire, l’article 37 de la constitution du Burkina Faso n’est pas verrouillé. La constitution dispose à son :
    - article 37 que « Le Président du Faso est élu pour cinq ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible une fois » ;
    - article 165 que « Aucun projet ou proposition de révision de la constitution n’est recevable lorsqu’ il remet en cause : la nature et la forme républicaine de l’Etat ; le système multipartiste ; et l’intégrité du territoire national » ;
    - article 5 que « Tout ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être empêché et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas…etc. ».Pour ceux qui pensent voir le Burkina exploser se trompent. Le combat, c’est dans les urnes. Fini les jacasseries, les macadam et les ramdam.

    Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2013 à 18:18, par relwind En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      va dire cela au colleges des sages M. Zaida.en quoi notre constitution en est une si en 10 ans on modifie le même article 37 DEUX FOIS.n’oublie pas que le retour à la limitation des mandats a contribué à ramener la paix apres le DRAME de SAPOUY.il ya le texte et l’esprit des lois.TE rappelles tu du referendum de Tandja.la république c’est la gestion democratique .une justice aux ordres et des députés aux ordres du fait du règne de blaise entame la nature républicaine de l’état.

      Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2013 à 19:27, par ablo En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      « Le Président du Faso est élu pour cinq ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible une fois ». En lisant cet article il est évident qu’il est mis dans un esprit d’ouverture du jeu démocratique et d’alternance. A quoi servirait-il selon toi ?? Au lieu de faire l’apprenti sorcier en survolant les articles, intéresse toi plutôt à l’objectif premier de ceux-ci. On peut s’inscrire dans la légalité par des tours de passe-passe mais seul le peuple confère la légitimité à un pouvoir. et le peuple du Burkina Faso a décidé de conférer cette légitimité à un individu pour deux mandat et pas plus (referendum). Évitez donc de nous faire perdre du temps et de l’argent quand vous savez déjà l’aspiration du peuple.

      Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2013 à 07:13 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      Quand on sait comment se passe les élections, c’est bien le problème. Utilisation abusive des biens de l’état pour battre campagne, achat des consciences, tricherie en tout genre, chefferie inféodée au pouvoir, etc. Si on est dans une démocratie normale, pratiquement aucun chef d’état au monde n’arriverait à faire plus de 2 mandats à cause de l’usure du pouvoir....

      Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2013 à 09:12, par wendlassida En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      la constitution est seulement un livre inventé donc une civilisation séculaire ! par conséquent il peut être modifier. Sauf les livres sacrés ne peuvent être modifier car contiennent des lois universelles émanant d’un Dieu suprême. vive Blaise le CDP

      Répondre à ce message

      • Le 28 décembre 2013 à 16:54, par burkin tinga En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

        wendlassida tu me fais honte en parlant ainsi toi aussi tu peux être président du faso pourquoi tu te sous-estime ta femme et tes enfants, c’est blaise qui les gère ? si tu n’es pas capable tais toi et laisses les autres faire, devenir président du faso le peuple dans sa majeure partie hors mis les vendus ont soif du changement, on vous voit venir ton manitou a toujours été champion des les embuscades, il en a tellement tendu que tout le peuple est prêt maintenant a vous attendre au tournant, attention être président ne veut pas dire qu’on est DIEU, oser et vous allez savoir que c’est le peuple qui a le pouvoir et le donne a qui il veut et peut le retirer quand il veut, PEUPLE DU BURKINA NOS GRANDS PARENTS N’ONT PAS ÉTÉ DES LÂCHENT, NI NOS PARENTS, NOUS AUSSI NON PLUS PARCE QUE NOUS AVONS LEUR SANG, disons tous NON au sénat et la modification de l’article 37, la patrie ou la mort nous vaincrons merci.

        Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:47, par YN En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    On vous voyais venir de toutes les façons. Au peuple de cesser d’être un bétail électoral. On a vu comment Tandja a remporté le sien et comment ça gnifler par labas. Vous direz aisement que vous maitrisez bien votre sujet comme lui aussi avait penser contre tous le monde qu’il était maitre absolu de la situation. Qui vivra vera. !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:47, par TK En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Voilaaaaa ! Au moins maintenant c’est clair. L’on ne perdra plus le temps pour savoir si vous oserez le faire ou pas... Nous aussi, nous nous focaliserons sur comment vous empecher legalement de ne pas etre candidat

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:48, par SANDOU En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Presi vous avez dit avoir fait l’école de MANDELA , a t-il modifier la constitution Sud Africaine ? Pardon ne brûler pas ce beau pays qu’est le Burkina car nous n’avons pas un autre.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:48, par Zaida En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Que l’on soit claire, l’article 37 de la constitution du Burkina Faso n’est pas verrouillé. La constitution dispose à son :
    - article 37 que « Le Président du Faso est élu pour cinq ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible une fois » ;
    - article 165 que « Aucun projet ou proposition de révision de la constitution n’est recevable lorsqu’ il remet en cause : la nature et la forme républicaine de l’Etat ; le système multipartiste ; et l’intégrité du territoire national » ;
    - article 5 que « Tout ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être empêché et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas…etc. ».Pour ceux qui pensent voir le Burkina exploser se trompent. Le combat, c’est dans les urnes. Fini les jacasseries, les macadam et les ramdam.

    Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2013 à 19:39, par Y1980 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      Mr Zaida avant de dire que la constitution burkinabé n’est pas verrouillé, il faut avoir des compétences en droit constitutionnel avant de se prononcer. Vous qui êtes sorti de l’Université sans aucun diplôme que pouvez vous dire sur notre constitution. Ne faites pour que l’on s’acharne sur vous pour rien mon pauvre Zaida.

      Répondre à ce message

      • Le 13 décembre 2013 à 09:08, par Bambata1966 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

        Mes chers amis ;que chacun s’exprime à travers ses désirs,ses émotions ,ses rêves au lieu de tergiverser par rapport à une constitution à laquelle vous vous voulez attribuer une double vitesse ;c’est vous qui ne voulez pas entendre parler de sénat bien logé dans la constitution et c’est vous qui ne faites que de l’article 37 votre cheval de bataille.Blaise fait allusion à la souverraineté du peuple ,vous faites illusion à l’opposition du peuple .Sachez une chose ,personne ne détient ni le monopole de la violence ,ni l’invulnérabilité si vous arriviez à mettre le feu comme vous le prétendiez dans le pays .Vous avez un mandat de 24 mois pendant lequel le rêve et les injures sont permis ;cette phase d’illusion fera sans transition place au réveil douloureux .De toute façon ,certains ont dit que le chien va mordre de la caravane cette fois-ci .Wait and see.

        Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2013 à 07:00 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      Cher Mandela !
      Pauvre de toi. Tu n’es pas encore enterré et voilà le plat que nous sert encore un de tes soit disant élèves. Celui la devait être le plus cancre de la classe. Ou il venait juste à l’ école pour la forme afin de se faire accepter par les siens. Mais rassure toi que ta lutte se poursuivra. Tu ne t’aurais pas sacrifier pour rien. Repose en paix !

      Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:50, par CibaleXXX En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Nous sommes pret et nous t’attendons. Tu vas avoir ce que tu cherches inch allah.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:51, par Ib En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    quand l’âne veut te shooter, tu ne vois pas ses oreilles tendues. on t’aurais prévenu

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:54, par La constitution du BF En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Compaoré Blaise, toi même tu avais dis que Tandja se dirigeait tout droit au mûr.
    Toi tu te dirige tout droit dans le feu. Tu as encore le temps de reflechir. il n’est jamais tard pour mieux faire.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 15:54, par Tonton En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Aucun dictateur n’a laissé le pouvoir de son plein gré. J’avais dit dans ce forum que Gilbert Diendéré est membre de la FEDAP/BC, et la FEDAP/BC demandant la modification de l’article 37, je vous laisse aisément imaginer les intentions de Blaise au sujet de sa candidature en 2015. Les vraies histoires des peuples ne se sont écrites qu’en lettres de sang. Parole de Tonton

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 16:00, par El Hadj YANOGO En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Nous commençons à avoir peur dès ! Si vous voulez rebeloter en 2015, OBAMA et HOLLANDE ne verront pas cela d’un bon œil. Vous avez suivi le discours d’OBAMA en Afrique du Sud ? Les bruits de la rue aussi dans notre capitale nous font trop peur ; les opposants sont très décidés à vous barrer la route. Pourtant, on voulait le Sénat....et la modification de l’article 37... Réfléchissons encore sur une autre formule : faire venir François par exemple ou, à la limite Simon COMPAORE ou encore Assimi KOUANDA ! Excellence, vrai vrai là nous commençons à avoir peur au ventre !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 16:02, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Rien de nouveau ,votre désir de règne à vie vous avait conduit à cette trouvaille :Reformes politiques et institutionnelles un certain 11 décembre 2009.D où les CRRP et autres foras qui ne vous ont pas satisfaits.Alors,il fallait ,aux sortir de ces débats dont rapport vous a été remis,poursuivre la réflexion sur les sujets non-consensuels afin d aboutir à ce que vous aimeriez entendre:Référendum sur l article 37.La question que l on se posait depuis,c est pourquoi vous n êtes pas allé directement à ce référendum sans passer par ces subterfuges qui vous auraient au moins premis de nous faire l économie des dépenses inutiles ? Alors même qu en 1997,cette meme révision constitutionnelle avait eu lieu,par voix parlementaire, sans tambour ni trompète ? La réponse était que nous n étions plus en 1997 ou l époque de "si tu fais on te tue et il y aura rien " ou "si vous voulez,écrivez sur votre dos,nous n en avons cure"(Dim Salif S,RIP).Tout cela conjugué aux évènements de 2011,ça donnait à réfléchir.Si vous pensez que cette situation a évolué à votre faveur aujourd hui,c est vous hâter dans une erreur monumentale de jugement,Mr Blaise Compaoré.Et comme nous l enseigne Hérodote,« La hâte engendre en tout l erreur,et de l erreur sort bien souvent le désastre. » Pourtant,il vous suffit de vous inspirer de votre échec(momentannement) sur le sénat qui devrait avoir jour avant la fin 2013.Or,il n y a pas longtemps ,vous affirmiez que "des marches n ont jamais fait abroger une loi" .La suite on la connait depuis.Surtout ne pensez pas que c est en décapitant l opposition(sur papier) par des artifices législatifs qui changera la donne.Le peuple qui s est mobilisé en juin et juillet derniers ne l a pas fait par une contrainte législative mais parce qu animé d un désir de changement.Et ce désir ne se marchande pas.À bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 16:03, par Sidnabiiga En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Je crois que les démons l’ont pu et cela n’augure rien de bon pour mon cher Burkina ! Comment comprendre ce suicide de jour ? Comment peut on voir le danger mortel et foncez tête basse telle l’autruche ? Comment peut on, à l’image de kadafi, detruire ce qu’on a soit même construit ? Qui peut encore persuader ce président qu’il va droit dans un mur et qu’il ne peut vaincre son peuple tout comme on ne peut cacher le soleil avec une main ! Puissent et les mânes de nos ancêtres assagir Mr Compaoré pour que le Burkina reste en paix ! L’homme passe mais la nation demeure ! Le contexte a fondamentalement changé ! Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 16:03, par Sanogo M. Lamine En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Monsieur le Président,
    Je suis tout à fait d’accord avec vous et j’ajoute que notre droit est rédigé dans un français que les francophones utiles (niveau 3è) ne sont pas en mesure de comprendre. On les retrouve plus nombreux parmi les élus (députés, conseillers, CVD...). Ne faut-il pas aller vers une reforme linguistique qui permet d’accéder au peuple comme au Niger et au Sénégal ? Je vous rappelle qu’au Mali, il n’y a pas de texte mais il y a une gestion de fait (consensus malien).

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 16:04, par El Hadj YANOGO En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Nous commençons à avoir peur dès ! Si vous voulez rebeloter en 2015, OBAMA et HOLLANDE ne verront pas cela d’un bon œil. Vous avez suivi le discours d’OBAMA en Afrique du Sud ? Les bruits de la rue aussi dans notre capitale nous font trop peur ; les opposants sont très décidés à vous barrer la route. Pourtant, on voulait le Sénat....et la modification de l’article 37... Réfléchissons encore sur une autre formule : faire venir François par exemple ou, à la limite Simon COMPAORE ou encore Assimi KOUANDA ! Excellence, vrai vrai là nous commençons à avoir peur au ventre !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 16:07, par konto En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    c’est de l’incivisme.ne forcer pas le peuple. nous avons faim d’abord avec ces salaires de misere et on parle de senat.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 16:07, par Devoir citoyen En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Au moins le message a le mérite d’être clair pour une fois que le président Blaise le flou decide de sortir de l’ombre et du silence. A nous d’affuter les armes pour empêcher la mise en place du Senat afin que Blaise sache qu’on ne veut pas de lui au Burkina. C’est parti pour une année 2014 de trouble et casse au pays. C’est le cadeau de noel que Blaise donne au pays qu’il aime tant. Il n’y aura pas de sénat, pas de referendum au Burkina. L’opposition et la société civile sont informées et la lutte sera dure et longue. Peuple du Burkina l’heure est grave et notre avenir est entrain d’être confisque. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 16:08, par doudou En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    heu ! prési, tu te fout éperdument du peuple, tu ne te gène même pas pour lâcher ton dédain....mais rassure toi que ce même peuple que tu méprise te remettre l’horloge à l’heure...essai de faire passer tes intentions et je te promets devant Dieu que tu verras que tu ne connais rien des Burkinabés...nous te surprendrons..wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 16:09, par Aimé En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    « La création du Sénat est inscrit dans la constitution, donc elle aura bien lieu ».
    Ce qui sous-entant que nous respectons la constitution.
    Il a été mentionné dans la même constitution précisément à l’article 37 : Le Président du Faso est élu pour cinq* ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible une fois*.

    Nous respecterons toujours la constitution.

    La patrie ou la mort, nous resterons Burkinabè et le peuple vaincra.
    Camarades, je vous remercie.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 16:09, par YN En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    On vous voyait venir de toutes les façons. Au peuple de cesser d’être un bétail électoral. On a vu comment Tandja a remporté le sien et comment ça gnifler par labas. Vous direz aisement que vous maitrisez bien votre sujet comme lui aussi avait penser contre tout le monde qu’il était maitre absolu de la situation. Qui vivra vera. !

    Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2013 à 18:25, par dosso En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      J’ai toujours dit sur ce forum ’’ Œil pour Œil, Dent pour Dent’’. On chante tous les jours de préserver la paix et les gouvernants ne veulent pas cette paix. Nous ne pouvons pas continuer à laisser le pays en paix pour qu’ils vivent en paix avec l’argent du peuple et le peuple dans la misère. Nous sommes prêts à détruire tout ce nous avons, pour recommencer à zéro. Je vous donne le nouveau slogan : ’’ Pas de paix pour les dirigeants d’aujourd’hui, pas de paix pour le vrai peuple’’. Avant ils avaient la paix et nous la misère, vivement que cela change.

      Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2013 à 19:14, par Formite En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      Monsieur le président , ce n’ est pas de votre faute, vous avez versé le sang pour prendre le pouvoir alors vous finirai par cette porte aussi, voilà pourquoi vous envisager un 5 mandat, la fin de votre vie approche, je me soucis tout simplement des innocent qui périront car le Faso va prendre feu pour votre décision pour la réélection , en bon attendeur salut. Il est tant pour vous de prendre congé

      Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2013 à 19:45, par alpha En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      Alpha dit : Vive le président, ce sont les mêmes voix qui ont acclamé en ce temps.
      Mr le Président les mêmes risquent un jour de dire Abbas le Président.
      Ns vous prions d’écouter votre conscience mais pas vos conseillers pour cette question. car ses mêmes conseillers le seront demain pour un autre président.
      Ne sacrifiez pas le pays aux profits de ceux qui gravitent autour de vous.

      Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2013 à 21:58, par Diallo En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      S’il avait suivi le conseil de Salif Diallo qui lui proposait de réformer le système par une dissolution de l’assemblée nationale et la mise en place d’un régime parlémentaire et faisant de sa fonction une fonction symbolique. Il n’a pas été compris et beaucoup on pensé que c’est parce qu’il est parti du gouvernement qu’il fait de telles propositions. Simon, Rock et autres avaient tiré à boulet sur lui. Où sont ils ? Le Burkina Faso rentre dans une période d’incertitudes. La solution n’est pas nationale. Elle viendra de la France et des États unis. Notre PF n’est qu’un boutiquier.

      Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 18:14, par keita En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    pauvre burkina nous avons besoin des instutitions fortes et non des hommes forts

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 19:31, par ratamanegre En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Monsieur le président, c’est vraiment honteux de votre part de mentir comme vous le faite devant la face du monde entier ! les recommandations du comité de réflexion vous avait demandé de ne pas modifier l’article 37 et vous avez à mon avis accepter ces recommandations puisque c’est vous même qui aviez demandé l’avis de cette commission ! Et en l’espace de quelque mois, vous affirmer que le peuple sera consulté ! Vous n’avez pas honte ? Mais le peuple vous attend pieds fermes avec votre idée machiavélique de vouloir passer par force. sachez que la jeunesse qui est en face de vous aujourd’hui n’est plus celle qui était devant vous en 87 et nous sommes prêts à verser notre sang pour que nos enfants vivent dans le bonheur et la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 19:44, par AKHENETON En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    C est conforme a la loi que de mettre en place le senat. Le referendum sur l article 37 est egalement legal. Que ceux qui font la surenchere se tiennent tranquilles. Le BURKINA n est ni le NIGER ni la FRANCE.BRAVO AU BLAISO.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 19:45, par AKHENETON En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    C est conforme a la loi que de mettre en place le senat. Le referendum sur l article 37 est egalement legal. Que ceux qui font la surenchere se tiennent tranquilles. Le BURKINA n est ni le NIGER ni la FRANCE.BRAVO AU BLAISO.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 19:53, par Nabi II En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    je le croyais plus futé que cela. C’est minable comme stratégie.OK monsieur le président on t’attend de pied très ferme et que le meilleur gagne.
    Ce n’est pas bien d’insulter l’intelligence et le courage des gens comme cela . C’est tout ça qui amène les révoltes. A bon entendeur ....

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 19:55, par Nabi II En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    je le croyais plus futé que cela. C’est minable comme stratégie.OK monsieur le président on t’attend de pied très ferme et que le meilleur gagne.
    Ce n’est pas bien d’insulter l’intelligence et le courage des gens comme cela . C’est tout ça qui amène les révoltes. A bon entendeur ....

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 21:20, par sagesse En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    De toute façon on te voyais venir, tu as juste fait semblant de consulter la société civile pour éviter qu’on te reproche de dictateur mais dans le fond toi et tes vautours savaient ce qui allait advenir. Mon cher président ou vous êtes en train d’aller là soyez sûre qu’on est déjà couché là-bas et qu’on vous attend. En bon entendeur salut
    PS : Une pensée pour Norbert ZONGO

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 21:43, par Le Révolté En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Il ne faut pas en vouloir à Blaise. Il ne fait que suivre les traces de ses prédécesseurs dont aucun n’a quitté le pouvoir pacifiquement. L’histoire du Burkina est ainsi faite. Il est toutefois regrettable que cette fois-ci, le pays risque de basculer dans une crise sociale sans précédent, voire dans une guerre civile.

    Voulant coûte que coûte mourir au pouvoir, Blaise ne se contentera pas de faire sauter uniquement le verrou de la limitation des mandats. Il va également instituer une élection présidentielle à un tour maintenant ou lorsqu’il se sentira menacé par le scrutin à deux tours. C’est ce qu’ont fait bon nombre de dictateurs africains pour se garantir un pouvoir à vie.

    Blaise est disqualifié et doit désormais être exclu de toute mission de médiation.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 22:03, par Haouaaaaaaaaaa En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Blaise Compaoré est l’opposant N°01 à la volonté du peuple burkinabè.
    Référendum, élections au Burkina Faso élections truquées, volonté du peuple ignorée.
    Blaise Compaoré courage en tout cas je te comprends.
    Hummmmmmmmmmmmmmmm, mais...

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 22:43, par TGV En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Merci Monsieur le président, je ne suis pas surpris car si vous n’avez pas hésiter à abattre Sankara Thomas et de nombreux autres burkinabè pour jouir du pouvoir, la mascarade que vous voulez organiser vous semble un jeu d’enfants. Mais attention ce jeux va écourter votre mandat vous n’atteindrez pas 2015.
    Pauvre Blaise Compaoré. Tu me faite pitié très pitié car ta fin approche si tu ne fais pas attention ils vont te faire comme tu n’as pas cesser de faire les autres. Tu sais, un coup de fil suffit pour que ton projet soit étouffé dans l’œuf ressaisit toi mon frère il est encore temps. Sinon tu vas connaitre le plus grand déshonneurs qu’aucun burkinabè n’a jamais imaginé. Quant tu as lu le discours pour Mandela qu’ils ont préparé pour toi, je me disais que ce monsieur est un monstre je pense ne m’être pas trompé. C’est l’hommage du vice à la vertu. Ouvre les yeux le monde à changé et le Burkina aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 23:15, par jolicoeur En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Ainsi il a décidé d’aller en guerre contre une partie des Burkinabés. Ah là c’est grave. Que le Pape François et tous les dignitaire religieux prient pour nos âmes.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 23:29, par fiawoui En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    je pensais vraiment que Blaise Compaoré était un grand homme d’état........

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 23:47, par Haouaaaaaaaaaa En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Blaise Compaoré est l’opposant N°01 à la volonté du peuple burkinabè.
    Référendum, élections au Burkina Faso élections truquées, volonté du peuple ignorée.
    Blaise Compaoré courage en tout cas je te comprends.
    Hummmmmmmmmmmmmmmm, mais...

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 00:02, par LINCOLN-Le PLOMBIER En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Nous n’avons pas de pouvoir sur la justice. La justice suit son cours. Il faut adapter la justice au contexte burkinabé. Des vagues,de generalités,de tutubations,sans repondre réellement aux questions.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 00:08, par zelelou En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Franchement,c’est pas étonnant surtout venant de quelqu’un comme blaise,mais il sait pas qu’il a à faire à la génération Norbert zongo.Seule la mort peut nous arrêter....kouuuuuuuuwi

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 00:12, par Le penseur Belekili En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Tant Que Barack sera au pouvoir, cela ne va pas se passer. Mais si le peuple et l’opposition dorment, ca veut dire Que Ca va se passer.

    Freres et soeurs vivant au Faso, cest maintenant qu’il faut commencer a etre strategic dans la lutte contre un 5ieme mandat de ce vouayou la !! Commencer a faire des petitions, laissez les nations unies savoir de ce qui se passe actuelement, envoye des emissaires partout ou Ca sera necesaire, faites des videos et surtout laissez le minded entier savoir ce qui se passe chez Vous politiquement a travers les reseaux sociaux.. Il va falloir etre unis de gre pour le faire partir pacifiquement sans bain de sang. Blaise ne coute pas assez chere pour Que l’on s’entretue pour le faire partir.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 00:18, par un burkinabe qui asoife de la democratie En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    tu partira ton bus s arrêtra en 2015 si tu ne veus pas commence a te trouver un pays d aicceuille

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 06:59, par brimos En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    oui,je suis d’accord que le Burkina. aura son sénat mais pas dans le contexte actuel ni avec son excellente Blaise COMPAORE au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 07:07, par Alternance En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    He djaaaaaaaaaaaaa, le pays fonce droit dans la brousse. Après la RCI, le Mali, c’est au tour du Burkina Faso. Les bons analystes avaient vu juste. Qui cherche trouve.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 07:08 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Pauvre médiateur qui arrive plus ou moins bien à conseiller les autres mais quand c’est pour lui, c’est une autre chanson. Pauvre Burkina qui risque d’aller dans un mur en 2015. Il n’ pas retenu les leçons de Mandela et est resté sourd à la justesse du discours d’Obama pour lui rendre hommage. Osez dire qu’il y a large consensus pour le sénat, c’est vraiment être gonflé et se moquer du peuple. La constitution est devenue un torchon que l’on piétine comme l’on veut par nos dirigeants africains et après on s’étonne que nous sommes les derniers sur le plan international en matière de justice, droit, liberté, démocratie, développement économique, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 07:36, par tangua bi En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    "Ni an laara, an saara" je crois que les intensions de notre cher dictateur est claire .C’est a nous "peuple BURKINABE" de prendre en main notre destin. Est ce qu’on va rester les bras croisés et le laisser faire ce qu’il veut de notre pays ? Je laisse chacun médité sur cette question.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 07:49, par Belco En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    La balle est maintenant dans le camp de l’opposition ; le Blaiso national lui en tout cas, a dévoilé ses intentions. C’est la politique, le pouvoir ne se donne pas, ca s’acquiert . n’attendez donc pas la veille de 2015 pour battre le pavé ca sera tard pour déboulonner un boulon qui a duré plus d’un demi siècle. C’est maintenant qu’il faut commencer la mobilisation des troupes. Donnez un planning clair des marches à vos troupes, la population est grandement ignorant et analphabète , seule plusieurs manifestations les permettront de comprendre ce que la constitution demande à un président par rapport à l’alternance. Lancez vite le top départ sinon je répète il sera trop tard. Même une année de mouvement risque d’être insuffisant pour plier le Blaiso.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 07:51, par Justice Divine En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Je prierai Dieu, même Satan s’il le faut afin que Blaise Compaoré soit rappelé dans l’au-delà au plus vite pour rendre compte de ses agissements ici-bas avant que le chaos ne s’installe au Pays des Hommes Intègres. Car si cela devrait arriver, il sera le seul et unique responsable.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 07:55, par le nerveux En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Personnellement j n suis pas étonné. Qu’Est-ce que le peuple burkinabè croit ? Que Blaise aura pitié de lui et partir en le laissant dans la paix ? Quelqu’un qui a pu assassiner son frère (Thomas SANKARA) de manière sauvage ne peut plus ressentir de la pitié pr autrui. Sinon le peuple burkinabè mérite mieux que ce que le régime Blaise veut lui réserver. J’ai foi en Dieu et j suis sûr qu’il ne donnera pas le temps à Blaise de détruire ce beau pays qui lui a tout donné. Inchalah...

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 07:56, par Achillo En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    OPPOSITION ET BALAI CITOYEN

    Le match a commencé on Vous attend rapidement. Il est déterminé à modifier A37. Mobilisez les troupes.
    JEUNESSE DU BURKINA MOBILISONS POUR GAGNER CONTRE LA MODIFICATION DE L’ A37.
    LA VICTOIRE EST A NOUS.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 07:58, par RAID En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    il farrait mieux de s’occuper de sa santé que de chercher à rebelloter. J’avoue toute ma déception. Il me semble qu’il avait oublié que c’est lui qui avait dit à Tandja qu’il va droit dans le mur. cette fois ci, c’est lui qui va droit contre un rocher.
    Blaiso, cherche à partir par la grande porte, car il y va de l’intérêt du pays toute entier et pour ton honneur.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 07:58, par Achillo En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    OPPOSITION ET BALAI CITOYEN

    Le match a commencé on Vous attend rapidement. Il est déterminé à modifier A37. Mobilisez les troupes.
    JEUNESSE DU BURKINA MOBILISONS POUR GAGNER CONTRE LA MODIFICATION DE L’ A37.
    LA VICTOIRE EST A NOUS.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 07:59, par le conseiller En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Monsieur le Président, le peuple burkinabè a besoin de l’alternance. Il n’a plus besoin de vous et votre régime. Mais on constate que vous ne vous préoccuper pas de la volonté de celui ci surtout nous les jeunes et vous tentez de plonger le pauvre Burkina dans une crise sans précédent.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 07:59, par le conseiller En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Monsieur le Président, le peuple burkinabè a besoin de l’alternance. Il n’a plus besoin de vous et votre régime. Mais on constate que vous ne vous préoccupez pas de la volonté de celui ci surtout les jeunes et vous tentez de plonger le pauvre Burkina dans une crise sans précédente " la desolation ".

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 08:03, par hyac En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Alors préparons nous mes frères !

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 08:07, par Christophe En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Pourquoi un référendum sur son mandat, mais pas de référendum sur le Sénat ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 08:12, par Belco En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Vous savez, les gens aiment trop parler au Burkina, et agissent peu. Greve show le matin les CRS viennent les gazer et le soir c’est fini. Ce n’est pas sincère cette manière de faire. Ces genres de déclarations que nous venons d’entendre du gardien de la constitution ressemble a ce que le juristes appel la haute trahison. Et quand si c’est ainsi il faut simple rappeler le Gardien à l’ordre ; c’est aussi simple que ca ??? Peut être qu’il a du modifier la constitution sans que peuple ne soit informé ,on ne sait jamais comme c’est lui le gardien . Parce que ca n’a pas l’air d’être la mémé constitution que nous avons tous.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 08:17, par kod En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Mes frères, que pouvons-nous vraiment faire pour mettre fin à cette imposture ???

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 08:17, par El Hadj YANOGO En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    NON, NON, ET NON ! LE BURKINA FASO NE MÉRITE PAS CE QUE CERTAINS DE SES FILS VEULENT LUI SERVIR COMME SALADE, COMME MERDE. CROYANTS DE TOUT BORD, VOUS QUI CRAIGNEZ DIEU LE MISÉRICORDIEUX CELUI QUI FAIT MISÉRICORDE, PRIEZ SANS CESSE POUR NOTRE BEAU PAYS CAR, 2015 S’ANNONCE TRÈS DIFFICILE. QU’ALLAH NOUS ÉPARGNE DU SANG !
    PRIONS, PRIONS, PRIONS ET ENCORE PRIONS ! INVOQUONS L’ÉTERNEL PARCE QUE LUI SEUL CONNAIT NOS CŒURS !

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 08:21, par franyscompos En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Un sage disait que la pire trahison de l’intelligence c’est de vouloir justifier le monde tel qu’il est. Pour cela je demande à Blaise de se retirer pour pouvoir s’occuper de son parc animalier après 2015. Fini la boulangerie du peuple burkinabè.
    Si nos grands pères ont versé leur sang lors de 2ème guerre pour les Européens, nous n’hésiterons pas un instant à mettre nos vies péril pour la défense de la démocratie.
    Le blaiso est entrain de se foncer vers un rocher, écoutes, ne mets toute ta famille en péril.
    Réfléchis encore

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 08:47, par EL PRESIDENTE En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    MODIFICATION DE L ARTICLE 37= INCIVISME CARACTÉRISÉ

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 08:48, par jagger En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Quand on a interroge Bliase compaore au sujet de la force en attente de l’UA, voici sa reponse : "Moi je pense que si l’on parle de paix et de sécurité, ce qu’il faut avant tout voir, c’est que la paix et la sécurité doivent se construire d’abord sur un socle politique. Lorsque vous appréciez la nature des conflits que nous avons sur le continent, on se rend compte que le plus souvent, ce sont les déficits en matière de gouvernance politique qui ont amené ces situations. Je crois donc qu’il faudra d’abord que sur la question, nous puissions agir sur cet élément".
    Tres etonnant qu’apres avoir repondu ainsi, Blaise laisse entendre qu’il pourrait consulter le peuple au sujet de la modification de ’article 37. Y-a-t-il mal gouvernance plus que le tripatouillage de la consitution ? Ce que BC ignore, c’est que les temps ont change, les mentalites aussi. La jeunesse Burkinabe n’est plus ce mouton de panurge que BC a longtemps exploite. Cette fois nous sommes determines et on paiera de nos vies s’il le faut pour te foutre a la porte avec ou contre ton gre. Et la tu auras manque une belle facon de rentrer dans l’histoire. Comme tu veux sortir par la petite fenetre, nous allons t’y pousser

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 08:59, par ZOUM En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    c’est le même peuple qui a mis en place la présente constitution en limitant le mandat présidentiel. faut-il encore faire appel à un large consensus pour une question aussi claire. de quel peuple parle t-il ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 09:00, par article 37 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    La fin du Papy est arrivée, au lieu de sortir la porte, ce sera par la fenêtre. Il n’entrera pas dans l’histoire, lui qui dit que Mandela est un exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 09:01, par un citoyen En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    En tte sincérité ns avons peur pour notre CHER FASO. la révision a pourtant mis les disposition d’amnistie pr vs permettr d’"avoir une retraite (au moins à l’interieur du Burkina). Le peuple est loin d’etr le peuple mouton d’antan. Ns sommes pret à ns sacrifier pr les bnes causes. Ceux qui vs entourent ne vs disent pas la vérité. Déguisez-vs et écoutez vs mem les commentaires des gens et vs saurez. Partez et vs aurez a mon avis la considération de la communauté internationale. Si vs aimez le Faso partez ! Ns le peuple ne vs en voudront pas tellement. Ms si vs insistez....

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 09:03, par sourd muet En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Rien de surprenant pour qui sait lire notre histoire. je vous ai toujours dit que nous avons une démocratie et un développement de façade. J’ai toujours été sûr à 100% que Blaise ne quittera jamais le pouvoir. Et comme mes sentiments sont confirmés, la suite, c’est beaucoup de morts dans ce pays, puis la honte et le déshonneur pour les membres du clan Compaoré qui survivront. Mais le peuple vaincra parce que le peuple est toujouuurs... plus fort. La réparation prendra des décennies car le pays des hommes intègres descendra plus bas que Haïti après le séisme de 2009 (le cataclysme dans le pays le plus pauvre au monde). Nous y aurons tous contribué à force de vouloir nous contenter du minimum vital (en laissant faire) et de nous nourrir d’un espoir inexistant. C’est cela la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 09:04, par article 37 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Président COMPAORE,
    un référendum a un coût. Je ne sais pas qui devra payer ce prix ? Encore le contribuable Burkinabè. Vous n’avez jamais été un contribuable vous ne savez pas ce que cela vaux pour chacun de nous. Le référendum n’est pas mauvais en sois.

    Mais si c’est non, ce sera la démission en même temps. J’invite tous les internautes et les démocrate à mobiliser déjà sur cette défaite du référendum.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 09:10, par Gombissi En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Il était écrit quelque part que tôt ou tard le Burkina paiera sa dette karmique Notre président a aidé à faire la guerre Liberia, au Sierra Leone, en Côte D’Ivoire etc. La décision qu’il vient de prendre ouvre la voie royale à notre guerre, donc le début de paiement de la dette.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 09:12, par article 37 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Président COMPAORE,
    un référendum a un coût. Je ne sais pas qui devra payer ce prix ? Encore le contribuable Burkinabè. Vous n’avez jamais été un contribuable vous ne savez pas ce que cela vaux pour chacun de nous. Le référendum n’est pas mauvais en sois.

    Mais si c’est non, ce sera la démission en même temps. J’invite tous les internautes et les démocrate à mobiliser déjà sur cette défaite du référendum.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 09:16, par la loupe En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    chers président. si vous aimez ce pays renoncer à votre désir mesquin de modifier par quelle stratégie que ce soit ce fameux article 37 qui inéluctablement va conduire notre pays, votre entreprise en ruine. Parce que vrai vrai là vous serez surpris par les événements quand ça va commencer. Il n’ y aura pas de marche arrière. le cas de Tandya, de Bagbo quand il rivalisait avec son challengeur sans regarder le désir de son peuple, de kadafi quand il disait qui n’est pas seulement président mais aussi un guide, doit vous servir de repère. sachez que nul n’est parfait. vous aviez montré vos preuves, votre bilan n’est pas aussi mauvais que ça, vous pouvez toujours sortir par la grande porte. Aussi devriez vous savoir, dans notre contexte que ce n’est pas l’opposition qui est fort c’est vous qui blessez au quotidien votre peuple avec vos désirs sordides. Pour ça, même ceux qui vous aimaient sont, très souvent non seulement choqués mais aussi, déçus de votre probité. sachiez comme dit l’adage mossi " sagglé ti-pa-reg nii-tam gnèsdamè nè rouma " pour dire que celui qui ne croit pas aux conseils qu’on lui prodigue essuiera les larmes de sa défaite avec ses genoux puisqu’il sera assis jambes groupés et tête baissé. Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 09:16, par jack En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    John Mahama, President du Ghana repond sans embage aux chefs d’etats qui manipulent les constitions : « vous n’avez pas le droit divin de gouverner votre peuple, la sagesse ne se repose pas seulement en une personne. Quand vous accédez au pouvoir et que vous accomplissez votre tâche, partez pour que d’autres viennent pour continuer la où vous vous êtes arrêtés ». Sans commentaire !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 09:21, par Bambata1966 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Pour citer Déborah ,je dirais ,choisissez votre méthode de combat la violence ou la voie légale ,onvous attend.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 09:22, par pizen En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    que DIEU sauv le Burkina en 2015.q notr égoisme n ns entraine pas ds les fonds abyssaux d la déchirure.personne n’en sortira vainqueur.dc chers dirigeants,prenez d sages décisions pdt k’il es temps

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 09:31, par jack En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    A ce propos, à l’adresse des Présidents africains le president du Ghana dira que « vous n’avez pas le droit divin de gouverner votre peuple, la sagesse ne se repose pas seulement en une personne. Quand vous accédez au pouvoir et que vous accomplissez votre tâche, partez pour que d’autres viennent pour continuer la où vous vous êtes arrêtés ».

    En s’inspirant de l’exemple de Mandela celui qui toute la planète rend hommage, Mahama a rappelé qu’au moment où l’ex Président sud-africain a achevé son premier mandat, quand bien même qu’il a été sollicité pour briguer un second mandat, il a transmis le flambeau à Thabo Mbeki. Pour le Président ghanéen, ce geste de Mandela doit servir de leçon en Afrique pour permettre une alternance.

    Mais par rapport aux Chefs d’Etat qui s’accrochent au pouvoir, Mahama a déploré cette attitude. En souvenir d’un adage de son père, le numéro un ghanéen rappellera qu’il est préférable de quitter une scène quand des gens vous applaudissent que de rester jusqu’à ce que l’admiration à votre égard s’éteigne.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 09:40, par Mex100 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Bonjour à tous,
    En pleine semaine d’homages à Nelson Mandela, faire une telle sortie prouve tout simplement que le PF a reçu des assurances de la part de ses pairs africains, de la France et des USA.
    Aucune trace de ces déclarations sur RFI, France 24, Jeune Afrique, etc...
    Il a le droit de modifier l’article 37 par référendum. Référendum qu’il gagnera bien évidemment pour des raisons évidentes.
    Le seul combat pour ceux qui veulent l’alternance, c’est de construire une alternance crédible pour le battre aux élections malgré les inévitables fraudes.
    L’exemple en cela nous vient de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.
    Essayer de l’empêcher de se representé est vain et débile !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 12:22, par Sekren9 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Cette limitation contenue dans l’art 37 n’a pas été mise là par hasard ; elle est issue d’événements ! Vouloir revenir sur cela, réveillera plus que jamais l’ire des populations ! Triste ! Ca ne suffit plus d’affamer le peuple, il faut le faire disparaître... mais qui vous gouvernerez dans ce cas ! L’Afrique a vraiment mal à ses Dirigeants... Voter pour ça ne sera qu’une perte de temps et d’argent ! Fini les slaloms dignes de championnats mondiaux. Alors droit au but... BC ne souhaite pas partir mais il le faudra tôt ou tard car nul n’est éternel ! Pitié pour mon pauvre pays !

    Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2013 à 18:36, par LE COQ DU MATIN En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      De deux choses l’une :
      ou bien c’est une visite sans retour à KADAFI, ou bien c’est un emmanagement chez Charles Tailor et Laurent GBAGO.
      En vérité je vous le dit, la justice divine fera son œuvre, et nul ne pourra aller contre la décision des Seigneurs du Karma.

      Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2013 à 18:44, par ASTRE DU MATIN En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      Il y a des signes d’espoir, parce que lors du sommet France Afrique, personne n’a vu Hollande venir accueillir Blaise à l’aéroport dans aucune chaîne de télévision.
      Barack Obama, ne manque pas de donner des messages assez clairs pour ceux qui sont tentés par le pouvoir à vis.
      La France et les USA contre, la chûte ne prendra pas beaucoup de temps. Le mal étant une vraie gangrène seule une intervention chirurgicale peut apporter la guérison. Courage peuple burkinabé, mourir dans la dignité est plus honorable que vivre dans la misère et la honte de n’avoir pas accompli son devoir.

      Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 18:31, par phantom En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    En temps normal, la population devrait sortir avec spontanéité pour donner une réponse à cet affront, mais y a rien ! je l’ai toujours et je dirai toujours le peuple burkinabé est mouton et on mérite bien notre berger.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 18:42, par Ton ami En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    ATTENTION mon cher président "Blaise", il faut pas être gourmand, regard "MANDELA" à 95 ans,il a fait 27ans de prison un mandat de 5 ans ;toi, tu as 62ans, 26ans de règne donc prés de la moitie de vie pour pouvoir ! ATTENTION, vous êtres un "Chef d’état" et non "Naba local"qui règne à vie.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 19:09, par Zaida En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Que l’on soit claire, l’article 37 de la constitution du Burkina Faso n’est pas verrouillé. La constitution dispose à son :
    - article 37 que « Le Président du Faso est élu pour cinq ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible une fois » ;
    - article 165 que « Aucun projet ou proposition de révision de la constitution n’est recevable lorsqu’ il remet en cause : la nature et la forme républicaine de l’Etat ; le système multipartiste ; et l’intégrité du territoire national » ;
    - article 5 que « Tout ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être empêché et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas…etc. ».Pour ceux qui pensent voir le Burkina exploser se trompent. Le combat, c’est dans les urnes. Fini les jacasseries, les macadam et les ramdam.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 19:29, par lobservateurindependant En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Blaise Compaoré va se présenter en 2015 et il va passer pian et cela pour plusieurs raisons. Le burkinabè est devenu de plus en plus hypocrite et passe plus son temps à parler qu’agir. la preuve en est que les gens s’excitent sur des réseaux sociaux et personne ne le fait à visage couvert.Et pensez vous que c’est vos lamentations et vos larmes qui vont faire partir celui-là qui est venu au pouvoir par les armes en tuant son meilleur ami ? .Aussi la trahison est devenue le sport favori des burkinabé de telle sorte que aujourd’hui les burkinabé se méfient même de son frère burkinabé. Egalement le burkinabè n’est pas reconnaissant vis-à vis de celui qui risque sa vie pour les défendre. Quand vous défendez une cause et que ca marche vous n’aurez même pas un petit bonjour et quand ca échoue vous êtes traités de tous les noms. la mutinerie de 2011 et la réaction des populations vis-à-vis des mutins a amené par exemple l’armée à choisir son camp sachant qu’on ne peut pas compter sur le burkinabè. Blaise également sait que s’il quitte le pouvoir, ceux qui l’applaudissent aujourd’hui seront les premiers à le lapider. la mort de sankara lui a donné leçon. A ces caractères hypocrites, lâches, et ingrats et même méchants ,mesquins et médiocres comme le dirait Laurent Bado, se trouve une opposition peu crédible. et pour certaines considérations socio-culturelles, il est difficile pour l’ethnie majoritaire dont est issu Blaise Compaoré de s’aligner derrière le chef de file actuel de l’opposition. Toutes ces raisons et bien d’autres nous convainquent que Blaise Compaoré va se présenter en 2015 et sera réélu président du Burkina.. Ce ne sont pas des masturbations ou des jérémiades sur les réseaux sociaux qui feront partir Blaise Compaoré de Kossyam...

    Répondre à ce message

    • Le 14 décembre 2013 à 15:01, par Un burkinabè à l’ étranger En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      Mon cher, vous avez dit toute la vérité qu’ on doit dire aux burkinabè. C’ est même dû à tous ces vices burkinabè (hypocrisie, lâcheté, méchanceté, ingratitude, médiocrité, bassesse marale et d’ esprit, inactivité, coeur mauvais) que Blaise Compaoré a pu arracher le pouvoir de la sorte et a pu le tenir jusqu’ aujourd’ hui. Le gars sait à qui il a affaire : les burkinabe font toujours la grande gueule seulement. Ils se plaignent toujours quand on les couille, mais ils se laissent pourtant bien couiller. Un petit coup de pétard seulement et c’ est la débandade totale. Avec votre couardise-là vous allez chercher Thomas Sankara en plein soleil de midi avec lampe de poche pendant que Blaise Compaoré et ses acolytes vous niquent. Peut-on aimer une vie tant si minable qu’ on la préfère à mourrir pour la liberté et la justice ?

      Répondre à ce message

    • Le 14 décembre 2013 à 15:05, par Un burkinabè à l’ étranger En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      Mon cher, vous avez dit toute la vérité qu’ on doit dire aux burkinabè. C’ est même dû à tous ces vices burkinabè (hypocrisie, lâcheté, méchanceté, ingratitude, médiocrité, bassesse marale et d’ esprit, inactivité, traîtrise et coeur mauvais) que Blaise Compaoré a pu arracher le pouvoir de la sorte et a pu le tenir jusqu’ aujourd’ hui. Le gars sait à qui il a affaire : les burkinabe font toujours la grande gueule seulement. Ils se plaignent toujours quand on les couille, mais ils se laissent pourtant bien couiller. Un petit coup de pétard seulement et c’ est la débandade totale. Avec votre couardise-là vous allez chercher Thomas Sankara en plein soleil de midi avec lampe de poche pendant que Blaise Compaoré et ses acolytes vous niquent. Peut-on aimer une vie tant si minable qu’ on la préfère à mourrir pour la liberté et la justice ?

      Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 19:38, par place de la revolution. En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    la zizanie que tu veux sémer là,tu vas prendre drap.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 20:02, par gnina En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    c’est une declaration de guerre qui va enflammé petit a petit le faso. les rebelles au chomage viendront de partout pour reprendre du service. le president a laissé tombé le masque. a nos marque pour le pire. c"est le moma de reagir pour eteindre ce feu devorant. arreton de rever a une paix perpetuelle comme une eau qui coule au marigot. la paix a un prix qu"il faut payer tout de suite. sinon on la payera apres beaucoup de sang versé.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2013 à 23:02, par Alternance En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Mr le président quand vous dites que le sénat est inscrit dans notre constitution et vous devez la respecter en mettant votre deuxième chambre en place, au même moment vous voulez réviser l’article 37 pour vous éternisez au pouvoir, le peuple ne vous comprend plus en étant donneur de leçon aux autres pays africains en difficultés. D’où est venu l’idée de la création de ce sénat ? C’est vous qui avez créer le sénat et vous faites croire autre chose aux citoyens. Quel héritage voulez vous laisser à la population ? Est ce que c’est les dossiers pendants en justice qui vous font peur ? Rentrez dans l’histoire en nous réservant un avenir radieux.

    Répondre à ce message

    • Le 14 décembre 2013 à 00:32, par Sidpayet En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      mon dieu !!! j’ai très honte à la place des burkinabè. que diront de nous les Maliens, Ivoirien et Togolais. le médiateur lui même qui réagi ainsi !!! ok, supposons que notre président est devenu fou ou était ivre quant il s’exprimait et qu’il va tout de suite revenir pour rectifier le tire. Mais je pleur déjà pour les énémis du peuple comme les millitants du CDP qui sont entrain de délirer. Vous savez, chacun choisira son millitant CDP quant àa va mal tourner. ne croyez pas que vous êtes entrain de flatter le président mais bien au contraire , vous êtes entrain de creuser vos propres tombes. ON VERRA

      Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2013 à 08:04 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Mais finalement on parle trop même. Blaise doit comprendre que la constitution du Burkina n’est pas écrite pour lui : c’est clair ? Nous n’en voulons plus et il ne sera pas notre président en 2015 même si les mandats étaient illimités.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2013 à 08:16, par piiga En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    c’est dommage que nous n’avons de braves officiers , de braves sous-officiers , de braves militaires de rang pour donner le bon exemple du Niger voisin, pour sauver le pays des hommes intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2013 à 08:20, par piiga En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    c’est dommage que nous n’avons de braves officiers , de braves sous-officiers , de braves militaires de rang pour donner le bon exemple du Niger voisin, pour sauver le pays des hommes intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2013 à 08:25, par piiga En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Dommage des intellectuels comme A. Kouanda mentent à longueur de journées sans penser à l’avenir du pays. le 15 octobre 1987, tu avais 31 ans ; tu es toujours dans, tu n’es pas le DR en histoire. Soit responsable de tes actes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2013 à 15:52, par Messy En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Dans un contexte démocratique de transparence, de justice, on pourrait se passer de la limitation de mandat. Or nous savons bien que le Burkina est très loin de ce contexte avec ses mensonges et tricheries électorales, le rachat des consciences, l’exploitation de l’ignorance et de la pauvreté des populations. A-t-on oublie la comédie électorale présidentielle, passée ? Inutile de nous faire des beaux discours au nom du peuple qui decide quand on sait comment le peuple est manipule. La limitation des mandats est donc indispensable.
    Surement que nous voulons tous la paix afin de vaquer à nos occupations. Pendant 26 ans presque la totalite des richesses du pays a été pillee, detorurnee au profit de quelques individus maintenant proprietaires de dizaines de parcelles, d’habitations et de vehicules d’un luxe insolent, de ranch ou parc naturels, de fermes agricoles, d’unites industrielles, institutions privees , etc Sillonnez les villes, villages et la campagne du Burkina et vous verrez. Ils ont tout assure : leur bien etre, celui de leur enfants et celui de leur petits enfants. Ce sont ces gens qui parlent de paix à ceux qui n’ont rien, leurs enfants n’ont rien et ils n’ont aucun espoir pour l’avenir. Combien de générations scolaires et universitaires ont été sacrifiées par ce régime. Quels types d’emplois va-t-on créer pour des jeunes peu alphabétisés et sans expérience pratique. Y a-t-il des gens plus ou moins Burkinabès que les autres ? Croyez-vous que ces tristes réalités préparent à une paix surtout quand ce régime insiste à rester ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2013 à 20:22, par Sû toogo En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Il a fini de se jouer du peuple, maintenant, il veut jouer avec le feu. Regardez ses yeux, on voit bien qu’il n’est pas lui-même. Blaise soit lucide !!! à bon entendeur.............

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2013 à 01:17, par clément En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Mes frères vous voulez quoi ? le pays avance, vous avez la paix que demander de plus un nouveau président dont vous n’êtes même pas sur qu’il fera mieux que Blaise ? ne souhaiter pas la guerre civil dans notre cher pays, cultivons la paix comme notre cher médiateur.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2013 à 14:06, par SOME En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    L’armée burkinabe n’est pas l’armee nigerienne : ce n’est meme plus une armée tout simplement. vous oubliez que blaise est et reste un capitaine de l’armée et que ce n’est pas par hasard qu’il s’est attribué le poste de minisre de la défense comme si la fonction de président ce n’était pas assez de travail pour lui. Ce n’est pas pour rien que la sécurité a été remise a son cousin bougouma, etc. Si les soldats non gradés se sont revoltés, il y a quelques annees de cela c’est pas pour la forme. ne comptez pas trop sur l’armée pour un coup d’etat, car ils savent qu’ils tres etroitement surveillés et que personne ne fait confiance à personne. C’est le système de blaise comme ca ! Si blaise a refait les attributions de grades dans l’armée, la police, etc. c’est pas pour la forme. L’armée malienne s’est montrée republicaine et patriote : c’est pourquoi il ne fallait surtout pas laisser faire le capitaine sanogo
    Blaise a fait le menage dans son CDP pour garder les gens qui lui sont acquis et eliminer tous ceux qui ont montré un peu d’hésitation à le suivre ; ce n’est pas pour rigoler.

    C’est dire qu’ils reflechissent bien longtemps en avance avant d’agir : eux ils savent ce qu’ils veulent, ce qu’ils font et ils ne vont rien lâcher. Ne comptez pas sur zephyrin diabre : c’est l’homme des occidentaux et la francafrique avec qui ils ont travaillé pour mettre en place tout ce systeme pour soutenir blaise et au pire des cas le remplacer. Vous pensez que francois hollande a convoqué ses valets africains pour rien ? C’est pour leur donner des garanties sur leur securité tant qu’ils s’occupent des interets des occidentaux. Alors compaore peut se permettre de parler ainsi.

    Je ne vous apprends rien en disant que blaise a toujours regné par la terreur, la corruption et les assassinats. Soyons responsables nous memes ! Nous on bavarde et on rigole ; eux jamais !!! NE CROYEZ SURTOUT PAS QUE BLAISE NE SAIT PAS CE QU’IL FAIT !!! Je cite l’observateurindependant : « Ce ne sont pas des masturbations ou des jérémiades sur les réseaux sociaux qui feront partir Blaise Compaoré de Kossyam ».
    Je cite Dosso « Nous ne pouvons pas continuer à laisser le pays en paix pour qu’ils vivent en paix avec l’argent du peuple et le peuple dans la misère. Nous sommes prêts à détruire tout ce nous avons, pour recommencer à zéro. Je vous donne le nouveau slogan : ’’Pas de paix pour les dirigeants d’aujourd’hui, pas de paix pour le vrai peuple’’. Avant ils avaient la paix et nous la misère, vivement que cela change ». Je cite Astre du matin : « …mourir dans la dignité est plus honorable que vivre dans la misère et la honte de n’avoir pas accompli son devoir ».
    Ne comptons que sur nous mêmes !!! Il n’y a que la rue qui les fera partir !! eux ils ont beaucoup plus peur que nous Et quand le peuple se met debout, il est sûr de gagner.
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2013 à 23:32 En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      A ce que je sache, la loi n’est pas rétroactive. Même si on déverrouille la constitution, cela ne s’applique plus à Blaise. Il a déjà été élu au moins 2 fois. Où bien ils veulent nous dire que cette fois-ci comme c’est encore Blaise, la loi est devenue rétroactive ?
      Voilà quelqu’un qui croit que la démocratie, c’est venir au pouvoir par les armes, mettre en place une constitution, manipuler éternellement cette constitution éternellement pour rester au pouvoir. Ce n’est pas intelligent parce qu’on pense que les autres sont des idiots, alors qu’il ont tout fait pour préserver la paix. Trop, c’est trop !

      Répondre à ce message

    • Le 16 décembre 2013 à 00:26, par Beou En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

      Message tres Clair.2014 on se prepare .ce qui est sur,personnel ne mettra le feu au burkina et quitter.moi je vais former les frontiers aeriennes et terrestres.je n ai pas d autre pays,mon enfant non plus.donc on va se Greer I I.quelled voices legales parlons nous.c,est l,argent qui va faire le referendum Avec le be tail electoral,moi je resiste Avec les armies,trop ce trop !,,,,

      Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 08:12, par King En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    L’Homme qui a été à l’école de MANDELA !
    Ah oui !
    Meilleur élève ; toujours fidèle à ses carences.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 09:03, par ancien millitaire En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    "quant on veut poser un acte, questionnes toi : si tout le monde faisait comme moi" disait un philosophe ; cela dit le PF devrait savoir qu’il n’est pas plus meilleur que ceux dont il a succédés mais il n’ont pas voulu s’éterniser au pouvoir. Laisser le s’aventurer, il se croit populaire par son désir assoiffé du pouvoir, il va regretté amèrement comme Tandja dont il avait déconseillé au nom du vaillant peuple BURKINABÉ amen !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 11:29, par chef En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Grand frère de Laurent veux-tu rejoindre ton frère ou cousin

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 17:35, par SaveBF En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Les masques sont tombés, la constitution est sacrée en vrai démocratie ; en Afrique elle n’appartient pas au peuple mais aux présidents.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 13:11, par Laure En réponse à : Blaise Compaoré : Le sénat sera mis en place et le peuple sera consulté sur l’article 37

    Hihihihihihihihihihihihihhihiihihihi....mon ventre je ris hooo je ris je roule de rire je saute de rire je pleure même de rire et Dieu mon ventre...megde je viens de péter de rire bon là j’arrête sinon je vais chier de rire...ééh Dieu que ça fait du bien je viens d’avoir même un orgasme tellement j’ai ris ..faut dire que ça faisait longtemps que ça ne m’était plus arrivé

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Affaire Thomas Sankara : « A qui appartiennent les tombes du Conseil de l’Entente ? » s’interroge le Comité International Mémorial Thomas Sankara
Blaise Compaoré en visite chez son voisin Henri Konan Bédié
« Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice
Achille Tapsoba et Zambendé Théodore Sawadogo enfin reçus par Blaise Compaoré
Et Blaise Compaoré devint Ivoirien !
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (10)
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » a-t-il se désintégrer ? (9)
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (8)
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (7)
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (6)
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (5)
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (4)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés