Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Profanation de la tombe du président Thomas Sankara : l’Opposition politique s’indigne

Accueil > Actualités > Politique • • jeudi 21 novembre 2013 à 00h11min
Profanation de la tombe du président Thomas Sankara : l’Opposition politique s’indigne

C’est avec la plus grande indignation que l’opposition politique a appris ce jour 18 novembre 2013, que la tombe de l’ancien Président Thomas SANKARA a été profanée, la veille, le 17 novembre 2013. Une délégation du cabinet du Chef de File de l’Opposition s’est rendue sur les lieux et a pu constater les faits.

L’opposition politique condamne avec la plus grande énergie cet acte inqualifiable. Dans nos traditions, une tombe est un lieu sacré qui mérite respect et prières. Cela vaut pour tous les burkinabè, y compris et surtout pour le Président Thomas SANKARA qui a exercé les fonctions de Chef de l’Etat de notre pays. Quelque soit nos opinions et nos divergences politiques, rien n’autorise et ne peut expliquer qu’une tombe soit profanée.

Se souvenant qu’un tel acte avait déjà eu lieu le 27 juillet 2011, l’Opposition politique invite instamment le Gouvernement à :
-  diligenter une enquête sur cette affaire afin que le ou les auteurs soient retrouvés et punis à la hauteur de leur forfait ;
-  prendre toutes les mesures idoines, pour assurer définitivement la tranquillité du lieu de repos de l’ancien Chef d’Etat du Burkina Faso.

Ouagadougou, le 18 novembre 2013

Le Chef de File de l’Opposition

Zéphirin DIABRE

Président de l’UPC

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de l’affairisme du pouvoir autour de la pandémie
Suspension des salaires d’agents de la fonction publique : L’UPC dénonce une démoralisation des agents
Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour la République (UPR) exhorte les populations à la discipline
Mesures du président du Faso : Le Parti socialiste du Burkina invite Roch Kaboré à tourner aussi un regard vers le secteur public
Mesures du président du Faso : La Marche pour la Patrie (LMP) regrette qu’elles n’aient pas pris en compte la suppression de l’IUTS
Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire ?
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour aider les populations
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) à l’ensemble des Forces-vives de la nation burkinabè
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » dictent leur Loi !
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités politiques en campagne de sensibilisation et de distribution de kits de protection
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés au télétravail et à l’adaptation !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés