Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille.» John Fitzgerald Kennedy

Baromètre du 19 novembre 2013

Accueil > Fasobaromètre • • mercredi 20 novembre 2013 à 10h22min

Charles Ouédraogo et Jean-Baptiste Bouda
Lauréats du prix IPPF Afrique
Charles Ouédraogo, journaliste à Sidwaya et Jean-Baptiste Bouda, journaliste à la radio nationale du Burkina sont deux des cinq lauréats de la première édition du prix de journalisme sur la planification familiale. Organisé par IPPF Afrique, ce prix vise à récompenser les meilleures productions africaines sur la question de la planification familiale.


Annick Pickbougoum
Directrice exécutive de Special Olympic Burkina
Le tournoi de football unifié que son association a organisé les 15 et 16 novembre a connu un grand succès avec la participation de 17 équipes au lieu des 15 attendues. Il a surtout permis de promouvoir le bien-être des déficients intellectuels qui ont doit aussi aux bienfaits du sport, malgré leur handicap.


Joachim BAKY
Président de la Fédération Burkinabè de Basket-ball
Après une saison 2012-2013 plutôt calamiteuse, on s’attendait à ce que les acteurs de la balle au panier se remobilisent pour des résultats meilleurs. Au lieu de cela, on a assisté à une curieuse cérémonie de récompense des meilleurs acteurs. Plutôt que de faire de la communication à outrance, Joachim Baky et les siens gagneraient à mieux s’organiser pour de moins mauvais résultats.


Jean Kouldiaty
Ministre du Développement de l’Economie Numérique et des Postes
Le secteur des TIC est certainement l’un des plus décriés du Burkina ; alors que les attentes sont très fortes en la matière. Le téléphone est erratique, l’Internet chaotique. A l’image de la dernière édition de la Semaine nationale de l’Internet. Pourquoi Blaise, grand promoteur des TIC auprès de certaines institutions, ne prend pas exemple sur son ami Kagamé du Rwanda où les TIC sont « net, net » ? En tout cas Kouldiaty et ses collaborateurs devraient être plus rigoureux dans la mise en œuvre de la politique nationale des TIC.


Vos commentaires

  • Le 21 novembre 2013 à 13:40, par Fanyéllé En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

    je suis depuis longtemps votre rubrique le baromètre. L’idée que je me fais est que le développement du pays ne peut venir que du privé, et la société civile. Les autorités gouvernementales sont toujours épinglées dans le rouge pour leurs piètres actions. sinon comment comprendre que le gouvernement ne peut pas insister pour que ces multinationales investissent une partie de leur gros bénéfices dans le développement des TIC au Burkina au lieu de se les partager en dividendes.

    Répondre à ce message

    • Le 25 novembre 2013 à 13:22, par Le sage En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

      Fanyelle, je te prends au mot. Si la solution de nos problèmes est aux main du secteur privée ,pourquoi ne font il rien pour le développement des tic ? Au contraire, l’état supplé à la carence de ceux ci ou a tout le moins à leur péché du tout bénéfice. M le ministre, du courage et honte aux libéraux et leurs affidés.

      Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2013 à 16:29, par Le Saint En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

    Tres bonne Analyse Fanyelle

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2013 à 18:27 En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

    Au niveau des TIC, beaucoup de paroles, et peu d’actes en réalité. Notre connexion adsl avec internet est de plus en plus lente ces derniers temps. Il ne suffit pas d’avoir un ministère au titre ronflant d’économie numérique pour que cela avance mieux. Tant que l’état ne mettra pas la pression sur nos opérateurs, on n’aura que des désagréments que ce soit pour internet, la 3 G, la téléphonie mobile, etc. Je ne peux pas comprendre que ces sociétés engrangent des dizaines de milliards de bénéfice et ne soient pas capable de faire des investissements conséquents pour satisfaire la clientèle.

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2013 à 23:49 En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

      Pour info l’ADSL en france à un débit de 25 Mb/s coûte = 125OO FCFA environ
      Onatel (Burkina) à un debit de O,8 Mb/s coute = 125OO FCFA
      pour la fibre optique c’est plus que pire, je voudrais dire ’plus pire’
      Je vous laisse conclure,

      Répondre à ce message

      • Le 22 novembre 2013 à 11:06 En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

        Merci pour le comparatif. Donc, au BF, on nous ARNAQUE TOUS LES JOURS ET DEPUIS DES ANNEES DANS LE DOMAINE DES TIC

        Répondre à ce message

      • Le 22 novembre 2013 à 16:02, par Un Gondwanais En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

        ce n’est pas plus judicieux de comparer ce qui est comparable ? Par exemple comparez nous à nos voisins immédiats afin qu’il y ait quelque peu équilibre ; mais pas à la France dont la technologie est peut être à des années lumières de la notre.

        Répondre à ce message

        • Le 25 novembre 2013 à 15:00 En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

          Je te comprends mais ici, il s’agit de l’écart entre les prix. On ne demande pas d’avoir les même prix que la France . Mais qand on paye un objet de moindre qualité 2OO fois plus chère. Peu importe le pays, peu importe l’objet ça donne à refléchir. Essaie mais tu ne trouveras un tel rapport avec les ordinateurs, les voitures, etc.

          Répondre à ce message

      • Le 23 novembre 2013 à 15:50, par Vérité En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

        Si je ne me trompe pas 0.8Mbt/s = 800kbt/s. A ma connaissance, c’est le débit ADSL de 128 kbt/s que ONATEL facture a ce prix. Cher internaute vous êtes au dessus de la réalité. Mais en réalité le débit réel que vous recevez est très inférieur au débit souscrit. Rien que hier j’ai mesure le débit que je recevais eb tenez vous bien il est inférieur à 20 kbt/s.
        Je ne sais pas si les autorités sont au courant de cela, mais cette pratique de ONATEL ressemble a de l’arnaque.
        Que le ministre rougisse un peu les yeux pour que ça change et qu’on respecte enfin les clients,

        Répondre à ce message

        • Le 23 novembre 2013 à 20:05 En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

          oui tu as raison, c’est 1/8 Mb/s et non O,8 Mb/s.
          C’est triste mais c’est la réalité. Tous nos fora et rencontres sur les TIc, c’est juste
          pour se faire voir !
          L’Onatel ( ou Maroc Telecom) nous arnaque c’est certains mais certains hommes influents du Burkina en profitent car ils ont des actions dans la boite.

          Répondre à ce message

      • Le 26 novembre 2013 à 11:13, par Bénéwindé En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

        Mon ami, comparez ce qui est comparable. entre la France et le Burkina..., je vous laisse conclure aussi.

        Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2013 à 08:21, par La verité En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

    concernant la situation des reseaux telephoniques le gouvernement soupe avec ses operateurs comment voulez vous qu il puisse les sanctionner

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2013 à 16:17, par beba En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

    Le problème des TIC est dû à l’incompétence des techniciens au niveau du ministère de l’économie numérique qui n’ont aucun niveau pour mettre et concevoir une bonne stratégie du développement et déploiement des TICS au FASO. sinon plein des Fonds sont mis dans les TIC mais les marché sont mal exécutés et tout rendre dans les poches de CERTAINS Techniciens de la DGPTIC qui ont créer leur propre société et se passent allègrement des marchés virtuels sans réel travail sur le terrain..... malheureusement , le ministre qui vient d’arriver tombe dans une bêtise en créant une agence des TIC où ils transfert les mêmes incompétents pour poursuivre les mêmes choses.. il faut du sang neuf à tous les niveau de ce ministère et des ingénieurs vraiment de haut niveau ... vive le bas niveau des TIC pour toujours

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2013 à 06:53, par BURKINABE En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2013

    Je suis burkinabé et je viens d’arriver à Kigali au Rwanda pour le boulot. Alors pour vous donner une idée, j’ai acheter un Modem (Clé de connexion USB) du réseau Airtel RWANDA à 7 500 FCFA (soit 10000 RWF). Avec cette clé le forfait journalier coute a peu près 400 FCFA pour 1 GB de données. Et pour ce qui est du débit j’ai mesuré un maximum de 1,2 MB/s la dernière fois.
    Quand je compare à la connexion que j’avais à ouaga j’ai des frissons.
    Jugé vous meme. Et le prix !!!
    c’est vous dire combien c’est possible de faire mieux au Burkina.
    L’état burkinabé doit serré les opérateurs privés pour qu’ils offre de meilleurs services voila tout.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fasobaromètre du 04 mai 2020
Fasobaromètre du 04 mars 2020
Fasobaromètre du 24 janvier 2020
Fasobaromètre du 04 octobre 2019
Fasobaromètre du 09 septembre 2019
Fasobaromètre du 09 août 2019
Fasobaromètre du 15 mai 2019
Fasobaromètre du 2 avril 2019
Fasobaromètre du 14 janvier 2019
Fasobaromètre du 06 novembre 2018
Fasobaromètre du 26 septembre 2018
Fasobaromètre du 02 août 2018
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés