Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Jeux de la Francophonie : Cyclisme et football La délégation burkinabè félicitée, les Etalons juniors s’écroulent

Accueil > Actualités > International • • mardi 10 septembre 2013 à 20h48min
Jeux de la Francophonie : Cyclisme et football La délégation burkinabè félicitée, les Etalons juniors s’écroulent

Quatre jours après leur arrivée à Nice pour ces 7e jeux de la francophonie, les responsables de la délégation burkinabè ont rencontré tous les athlètes lundi soir, pour faire le point des difficultés et recueillir les avis, afin d’améliorer les conditions de participation. La réunion s’est tenue à la Résidence universitaire Saint Antoine.

Pendant que la délégation du Congo RDC est décimée par les nombreuses défections (toute l’équipe de basket-ball féminin et quelques coureurs cyclistes ont pris la clé des champs), le Burkina est serein. Des cas pareils, on risque fort bien de ne pas en trouver chez nous. Du moins, nous l’espérons pour cette fois. C’est bien de loin, que nous avons en effet, vécu les jeux du Canada où certains des nôtres avaient défrayé la chronique. Mais depuis, le burkinabè ont compris que leur destin n’est pas forcément dans la clandestinité. D’ailleurs, le gouvernement du Burkina Faso à travers le ministère des Sports et des Loisirs, et malgré ses moyens limités, fait son maximum pour satisfaire tout le monde.

Cependant, l’on ne doit pas dormir sur nos lauriers. C’est ainsi que le chef de mission, ainsi que celui de la délégation ont initié une rencontre tous les deux jours pour connaître de toutes les difficultés inhérentes à la mission. La première réunion a eu lieu lundi dernier. Au cours de cette rencontre, chaque responsable de discipline a eu droit à la parole pour énumérer toutes les difficultés rencontrées. Aussi, chaque sportif a-t-il pris la parole à ce sujet. Dans l’ensemble, il ressort des différentes concertations qu’il y a des difficultés, mais qu’elles ne proviennent pas de la partie burkinabè. Ce sont des difficultés organisationnelles inhérentes à l’exécution pratique et qui tournent autour des navettes dont les heures ne sont pas toujours respectées ; il en va de même pour la restauration, etc. Dans l’ensemble, toutefois ça va. Cette initiative a été saluée par un responsable de la délégation de la RDC qui a perdu toute son équipe féminine de basket-ball et quelques cyclistes.

Les cyclistes et footballeurs tombent

Les cyclistes burkinabè se sont mesurés à plus fort qu’eux, dimanche dernier. Les 6 coureurs burkinabè ont raté le coach. Ils ont été classés à la dernière place du schéma général, arrivant ainsi après tout le monde. C’est la France qui a occupé les six premières places de cette course (d’exhibition) de 120 km, courue en 2h59’’12. Le premier africain est l’ivoirien Issiaka Cissé, arrivé en 11e position (3h01’’08). Le premier Burkinabè, Arnold Zallé, termine à la 39e place en 3h33’’39. Bonkoungou Karima, Souleymane Nikiema et Nana Boureima occupent respectivement les 43e, 44e et 54e place sur 55 classés. Quant à Abdoul Rahim Bonkoungou et Jerôme Bamouni, ils sont arrivés hors délai et donc sont non-classés.

La soirée d’hier a été cauchemardesque pour les Etalons juniors. En effet, les poulains de Sidi Napon n’avaient besoin que d’un match nul face au Maroc pour assurer leur qualification. Malheureusement, la recherche de ce seul point s’est avérée impossible pour les nôtres. Les Lionceaux de l’Atlas, plus en jambes et plus frais, vont en faire voir de toutes les couleurs aux nôtres en première mi-temps. Ils dominent outrageusement les Etalons juniors et parviennent à ouvrir le score à la 40e minute de jeu par El Haoussouni Anas. La petite communauté marocaine, au début calme, se réveille. Les Etalons sont méconnaissables. La mi-temps intervient sur ce score. A la reprise, le coach fait appelle à Fatao Bandé en lieu et place de Sana Zaniou. Le jeu devient plus fluide. Son entente avec Sido Fadil va créer d’énormes difficultés à la défense adverse qui souvent est obligée d’employer la manière forte. On retrouve ainsi les Etalons du premier match. Le combat est bien mené, les occasions sont fréquentes, mais, le réalisme n’est pas au rendez-vous. Les Etalons font le forcing pour obtenir l’égalisation. Le coach marocain en vieux briscard fait appel à des attaquants. Nous jouons la 83e minute lorsque le Burkina bénéficie d’un corner. Tous les grands montent et dégarnissent l’arrière. Le contre qui va suivre sera mortel pour nous. Conséquence, le Maroc en profite pour clouer définitivement le Burkina grâce à El Ouadj Abdelkbir. Ce 2e but envoie le Maroc en demi-finale, au détriment du Burkina et du Cameroun car si le score restait en l’état (1-0 pour le Maroc) c’est un tirage au sort qui allait départager les trois équipes, vu que le Tchad a fait défection.
L’aventure des Etalons juniors s’arrête là pour cette édition des jeux de la Francophonie. Cette compétition peut être considérée comme des matchs de préparation pour les prochaines phases éliminatoires de la CAN des moins de 20 ans.

Ibrahim BAYILI

L’Express du Faso

Vos commentaires

  • Le 8 septembre 2013 à 21:50 En réponse à : Hamidou Gnessien, président du Comité d’organisation du salon FINANCIA : « Il nous faut trouver des solutions à la problématique du financement des PME/PMI »

    Je doutes des résultats de ce SALON car nos banques sont banques des "cacahouètes". Elles ne sont là que pour les entreprises de "marché publique" ou d’appel d’offre où la surfacturation est de un pratique quotidienne ou pour les fonctionnaires pour mieux les couper ou encore pour les grandes entreprise du système. Aucune PME sérieuse(qui n’évolue pas le les BTP ou appel d’offre) ne survivre avec un prêt car le taux d’intérêt et les frais connexes sont insupportables. Chères banques, entre un fonctionnaire qui va prendre 5 millions pour immobiliser dans une parcelle et se "démegder" pendant dix à quinze ans pour construire et une PME qui va prendre 5 millions pour créer deux à trois emplois, qu’est-ce qui est bénéfique pur l’économie nationale ?même si les risque ne sont pas les mêmes. Pour des activités quotidiennes les guichets automatiques n’ont pas la plus part du temps de réseau et il faut passer le temps à s’aligner au guichet de banque au lieu de passer le temps dans la gestion de ta PME. Que ces banques améliorent leur qualité de service et rabaisse leur taux d’intérêt et l’économie nationale va émerger

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2013 à 13:12, par jean paul SIRLANDE En réponse à : Jeux de la Francophonie : Cyclisme et football La délégation burkinabè félicitée, les Etalons juniors s’écroulent

    je communique une info ,pour les supporters des ETALONS cyclistes du BURLINA.
    à l initiative du Président Alassane OUANGRAOUA et de l ONG OTSHOA * que je préside ,3 coureurs sont arrivés en BELGIQUE (faute de club français accueillant)dans l équipe ASFRA FLANDERS pour participer à des épreuves de très haut niveau ,y compris avec les professionnels .
    leur noms
    Rasmane OUEDRAOGO
    Arouna ILBOUDO
    Karima BONKOUNGOU
    ils vont également recevoir une formation en préparation du TOUR DU BURKINA
    je remercie mon ami Alassane ainsi que Monsieur le Ministre des sports sans qui cela n aurait pu être possible
    Dès demain ,ils seront reçus en FRANCE dans ma ville de LA CAPELLE située près de la frontière avec la BELGIQUE
    Ils seront honorés par les personnalités de la région avec en tète Monsieur LE MAIRE de LA CAPELLE
    ong otshoa ensemble avec l AFRIQUE
    02260 LA CAPELLE FRANCE
    *organisation technique sociale humanitaire ouest AFRIQUE
    jean paul SIRLANDE
    0033687 01 24 55
    jeanpaul.sirlande@gmail.com

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Présidentielle en Guinée Bissau : Le premier parti d’opposition réclame un fichier électoral fiable
Côte d’Ivoire : La réforme la Commission électorale divise la classe politique
Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles
20 ans de règne de Mohammed VI au Maroc : Une vision royale pour une Afrique prospère et décomplexée
Lutte contre le terrorisme : 250 soldats britanniques attendus au Mali en 2020
Sénégal : La voiture de Macky Sall avec à son bord le président malien prend feu
CEDEAO : Alassane Ouattara espère que la monnaie unique sera mise en place "le plus tôt possible"
Le Togo organise des élections municipales après 32 ans
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers
Madagascar : La fête nationale endeuillée (au moins seize morts)
Guinée-Conakry : Le président Alpha Condé tient à la modification de la Constitution !
UNESCO : Bilan satisfaisant pour le Burkina Faso à la septième session de la conférence des parties à la Convention de 2005
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés