Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 8 juillet 2013 à 21h29min
Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

Il est, au Burkina Faso, l’homme de la semaine. L’homme du « samedi 29 juin 2013 », le jour où, en tant que CFOP-BF (chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso), il a conduit la « marche » de Ouagadougou. Une « marche » qui a rassemblé du monde (cf. LDD Burkina Faso 0369/Lundi 1er juillet 2013) ; du même coup, le CDP, le parti présidentiel, a décidé d’organiser demain (samedi 6 juillet 2013), une « marche-meeting » afin de remettre les pendules à l’heure (cf. LDD Burkina Faso 0370/Jeudi 4 juillet 2013).

A la tête de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), qui est devenu le premier parti d’opposition lors des dernières élections législatives en obtenant 19 sièges à l’Assemblée nationale, Zéphirin Diabré a donc réussi son pari : rassembler les leaders de l’opposition et mobiliser du monde dans la rue. Sur cette affaire, il a entrepris de s’expliquer ce matin dans le quotidien privé L’Observateur Paalga (vendredi 5/dimanche 7 juillet 2013), à l’occasion d’un long entretien (cinq pages) avec Zowenmanogo Dieudonné Zoungrana et Arnaud Ouédraogo. Histoire de se donner une stature politique incontestable.

Disons les choses telles qu’elles sont. Depuis qu’il s’est engagé en politique en créant l’UPC, le 1er mars 2010, après une carrière « technocratique » nationale et internationale, Diabré bénéficie d’une image porteuse dans une certaine partie de l’opinion publique burkinabè. Il apparaît sur la scène politique comme un homme neuf (même s’il a été, dans le passé, député ODP/MT et ministre), ayant une formation supérieure significative (sans apparaître pour autant comme un intellectuel) et une réelle expérience internationale, y compris au sein d’une multinationale (AREVA). Son discours était alors soft (« améliorer, corriger, réaliser »), à tel point qu’on a pu penser, un temps, qu’il « roulait » pour le pouvoir en place. Par ailleurs, ce n’est pas un tribun, ni un chef charismatique.

Aujourd’hui, il aime évoquer Macky Sall, actuel président du Sénégal formaté par Abdoulaye Wade avant de prendre sa revanche sur son « père » politique. Il y a, effectivement, du Sall chez Diabré : cette volonté d’apparaître raisonnable et rassembleur. Et du même coup excessivement fade. C’est sans doute pourquoi il peut apparaître comme un homme de l’alternance (une obsession au Burkina Faso), mais peine à s’imposer comme un chef politique porteur d’un projet nouveau de société. Ainsi, beaucoup de ceux qui vous disent, « Diabré, ouais, pas mal », ne se déplacent pas, pour autant, le jour de l’élection.

L’entretien qu’il vient d’accorder à L’Observateur Paalga me conforte dans cette impression : Diabré est en phase d’apprentissage politique mais pas encore diplômé. Il est vrai qu’il est représentatif de cette nouvelle génération d’hommes politiques qui se veulent d’abord des managers. Rien à voir avec les chefs politiques d’autrefois, formés au combat dans les rangs des grands partis nationaux, porteurs d’une idéologie, capables de débattre non seulement au sein du parti lors des congrès, des réunions du CC ou du BP, mais également dans les affrontements avec les autres et d’emporter l’adhésion. Il est vrai que quand on a connu les meetings de Bongnessan Arsène Yé (aujourd’hui ministre d’Etat en charge des réformes politiques) sur la place de la Révolution à Ouaga quand il était « coordonateur national des structures populaires », on trouve Diabré bien peu convaincant place de la Nation. Mais c’est justement que la « Révolution » a cédé la place à la « Nation »*.

Ménager la chèvre et le chou. Je l’ai dit, le modèle de Diabré, c’est Sall : « Au Sénégal, explique Diabré à L’Observateur Paalga, il y a eu union sacrée entre le néo-libéral Macky Sall, le libéral Idrissa Seck, le socialiste Tanor Dieng, le social-démocrate Moustapha Niasse, des groupes communistes, en plus de la société civile. C’était une coalition plurielle, mais ça n’a pas empêché que l’alternance se passe, et, que je sache, le Sénégal n’est pas dans le désordre ! ». Cette « union sacrée » et cette « coalition plurielle », encensée par Diabré, n’était en fait qu’un front anti-Wade qui n’aurait pas fonctionné si le président sortant n’avait pas forcé le destin (et la Constitution). Sall, Seck, Dieng, Niasse… se « détestent cordialement » et n’entendent pas gouverner ensemble. Ils ont simplement entrepris de se répartir les postes, la victoire de « l’alternance » assurée. Et à Dakar comme à Saint-Louis, Matam, Tambacounda, Ziguinchor… les populations aimeraient que le changement promis par l’alternance ne soit pas le même mirage que le « sopi » de Wade voici une douzaine d’années.

Ce positionnement a un double effet collatéral. D’abord, l’opposition burkinabè ne se rassemble que sur un mot d’ordre ; qui en fait une date : 2015 ! Et la question qui la taraude est celle de savoir si Blaise Compaoré sera candidat à sa succession. Et c’est là le second effet : il faut convaincre l’opinion publique que l’instauration du Sénat vise justement à modifier la Constitution dont l’article 37 lui interdit de se représenter. Sall, au Sénégal, a gagné parce que Wade s’est présenté ; si le jeu électoral avait été totalement ouvert, l’opposition sénégalaise n’aurait pas soutenu Sall comme un seul homme au second tour ! C’est pourquoi Diabré veut convaincre les Burkinabè que Blaise sera candidat en 2015 et que c’est dans la perspective de modifier l’article 37 qu’il veut mettre en place un Sénat.

Les journalistes de L’Obs disent clairement les choses : « Mais concernant l’article 37, nulle part le chef de l’Etat n’a dit qu’il veut le modifier, alors que c’est lui le premier concerné… ». La réponse de Diabré vaut son pesant d’or : « Mais nulle part il n’a pas dit qu’il ne voulait pas réviser l’article 37. Il n’a pas dit qu’il voulait le réviser, mais il n’a pas non plus dit qu’il ne voulait pas le réviser. En politique, une telle attitude est suspecte ! ». On rêve. Le « il n’a pas dit qu’il ne voulait pas » est politiquement sublime, d’autant plus sublime que pour justifier sa « voyance », Diabré appelle les journalistes à la rescousse : « C’est vous-mêmes, les journalistes, qui nous reprochez à nous, opposants burkinabè, de nous comporter souvent comme des médecins après la mort, c’est-à-dire de ne pas savoir anticiper ! Donc souffrez que, pour une fois au moins, on ait le sens de l’anticipation ! ».

Anticipation ou incompréhension ? Si Blaise annonçait, tout de go, qu’il entendait changer l’article 37, ceux des Burkinabè qui veulent « l’alternance pour l’alternance » seraient dans la rue avec l’opposition. S’il annonçait qu’il partira à la fin de son actuel mandat conformément à la Constitution, ce serait la cohue, y compris dans les rangs du CDP, pour aller ronger l’os du pouvoir ; et le Burkina Faso deviendrait ingérable.

Mais bien sûr, ce « ni-ni » n’arrange pas Diabré. D’où son opposition au Sénat qu’il argumente ainsi : « Nous sommes convaincus que la mise en place du Sénat vise en fait à donner un instrument supplémentaire au pouvoir pour faire la modification de l’article 37 ». Sans cependant nous expliquer comment cela peut se faire. Personnellement, j’en reste à ce que me disait Yé le vendredi 27 avril 2012, à Paris : « Si nous avions voulu supprimer l’article 37 sans débat nous l’aurions fait sans problème par la voie de l’Assemblée nationale. Or ce n’est pas le cas ». Reste bien sûr que le pouvoir pourrait vouloir le supprimer à la suite d’un « débat ». Au Sénat ? Diabré pense-t-il que le meilleur scénario pour lui – un scénario à la « sénégalaise » – serait que le Sénat fonctionne effectivement, que l’article 37 soit supprimé et qu’il soit confronté, au second tour, à la candidature de Blaise Compaoré ? En marchant sur la tête de Philippe Ouédraogo, de Fidèle Kientéga et de quelques autres…

* Abdoulaye Wade, qui n’a pas été un président irréprochable, a été un formidable chef politique qui a su structurer le PDS en véritable parti d’opposition. Il n’est pas, en Afrique, d’expérience comparable au cours de ces dernières années où on encense, pourtant, à longueur de journée « l’alternance ». Du même coup, Macky Sall apparaît à peine comme un sous-produit de Wade.

Jean-Pierre BEJOT
La Dépêche Diplomatique

Vos commentaires

  • Le 8 juillet 2013 à 16:26, par sekou En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Quel depèche vide de sens. Il faut etre un borgne politique pour ne pas savoir que la mise du Senat c’est pour modifier l’article 37.Du reste la marche-meeting du CDP l’a confirmé. Aussi referez vous à la Constitution ou il est dit que la modification de la constitution requiert les 2/3 des deputés or que le CDP n’en dispose pas.Renseignez vous avant de nous livrer votre canard.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 11:58, par Lepatriote En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

      Il est bon de savoir une chose : Partout en Afrique, ce Bejot connait tout le monde depuis les années 60 ; Il a été de toutes les grandes rencontres. Il a causé avec tout le monde. Lorsqu’un morveux pointe son nez sur la scène politique d’un pays francophone, lui connait déjà son nom, son cursus scolaire, ses parrains, etc. A lui seul il bat les services de renseignements de chacun de nos Etats pris individuellement. C’est qu’il a à sa disposition des services de renseignements centralisateurs, comme ceux de la France, c’est à dire ceux de la France. Bejot est l’arme fatale ou qui se veut telle de la France-Afrique contre l’intelligentsia de l’Afrique francophone. En réalité, c’est la France-Afrique qui, ayant saisi l’importance de la communication, se sert de son nom, ayant les données des renseignements extérieurs de la France à sa disposition, pour discréditer tout homme politique qui n’arrange pas leurs intérêts ; Pour aussi faire monter la côte des fidèles serviteurs de la France. La France en réalité, n’est pas prête pour la démocratie chez nous. Il ya trop d’enjeux, non seulement au Burkina, mais dans la sous-région. Blaise est le bras séculier de la France, celui dont le seul regard ou le seul silence fait réfléchir à deux fois tous les récalcitrants. La France s’est faite indispensable en Afrique de l’Ouest en laissant pourrir la situation en Côte d’Ivoire et au Mali. Elle compte sur Compaoré pour refroidir les velléités émancipatrices des nouvelles générations de politiciens. Diabré n’est que la énième victime d’une campagne de discrédit ; Bejot et tous ceux qui se cachent sous son nom sont dans cette logique et participent à cette prolongation du règne de Compaoré pour les intérêts de la France. Même si lui-même voudrait partir maintenant, il n’a pas le choix ; Voilà 26 ans que la compromission perdure, avec son lot de dossiers lourds ; Il n’a pas le choix. Il n’a plus le choix depuis un quart de siècle. A travers lui, c’est tout un peuple, toute une nation qui se retrouve otage d’une situation sans nom...Si bien sûr ce peuple se laisse faire...

      Répondre à ce message

    • Le 10 juillet 2013 à 10:39, par yaaboto En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

      je donne un carton rouge au journalistes sur l’analyse qu’ils font de la situation. il en porterons la responsabilité et l’histoire retiendra cela. la constitution est claire sur la limitation des mandas. au lieu de demander a blaise compaoré ce qu’il fera après 2015, vous passer votre temps a vouloir savoir s’il compte rester au pouvoir comme si cela vous arrangeaient

      Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 16:33, par Pour la patrie ! En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    M. Bijot Blaise à travers son frère a bien dit qu’il veut reviser l’article 37
    Diabré a eu raison

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 16:47, par Civiliste En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Monsieur le journaliste,après avoir "vendu ta plume" tu dois forcément écrire quelque chose pour justifier,sinon il n y a rien à reprocher à cet Diabré.A ce que je sache ,tu as bien écrit ce article après la marche du Cdp ou tous le monde entier a vu les pencardes du pouvoir qui dévoilent bien leur intention de "suprimer même" l’article 37, donnant raison à Diabré.Qu’est-ce que tu veux nous apprendre,il faut repartir à l’école parce que tu n’est pas pro et c’est plutôt toi l’apprenti.
    Vous ignorer les réalité de ce pays ,et après plus de 25 ans de pouvoir sans partage, des crimes economiques,des marches organisées avec la désinformation ,vous trouvez que ceux qui dénoncent st des apprentis.Si l’opposition était tjrs en rang dispersé comme avant ,leur marche ne saurais mobiliser autant.Reprend ta plume et honoré là.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 16:48, par C2C En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    merci ce article !!! M. a Zephirin DABRE tu es l’espoir de toute une jeunesse qui se meurt !!! "LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS"

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 10:42 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

      Bonjour Bejot ou c’est Bigot je ne sais quoi il faut etre prof.vous avez gaspillez l’encre du journal pour rien. je n’arrive pas comprendre ou du moins à admettre qu’un journaliste ne puisse pas faire une analyse de situation.je te conseille entre nous d’aller prendre des cours dans le journal " LE PAYS" et lit un peu la Contre-Analyse à la page 5 tu va comprendre quelque chose pour toi meme ton bien. je n’aimerai pas te lire.

      Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 16:51 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    JPB, ton article est parue avant la marche et le résultat tu le connais après cette marche.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 16:55, par Le democrate En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Messieurs les journalistes, vos analyses sont partiales et ridicules. Vous avez quelle pédagogie pour évaluer Zephirin

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 17:09, par saambiiga En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Mr le journaliste, votre instance sur le fait que Zéph ait été député odpmt et ministre par le passé à m’interpelle avant même de finir ma lecture, de marque cette pause pour vous écrire afin d’avoir une réponse mon questionnaire ainsi qu’il suit :
    1)Qu’est ce Blaise n’a pas fait avec Thomas Sankara ?
    2)Qui a assassiné Thomas Sankara ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 17:12, par JF En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Ce monsieur n’est pas un analyste objectif. Il est toujours partisan. Je trouve que c’est même un ennemi du peuple. Il faut éviter de poster ses écrits. Il doit apprendre que le Burkina n’a pas besoin de politiciens véreux, mais plutôt d’un homme capable de booster l’économie, d’un technocrate volontaire. La surcouche politique, on l’acquiert au fil du temps. Merci monsieur de nous priver de vos longs écrits qui font l’étalage d’un raisonnement bancal et reptile.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 17:16, par ka-yalma En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    A lire ton article,il n’y a rien dire, tu as des idées pro-CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 17:16, par lejuste En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Ce monsieur n’est pas un analyste objectif. Il est toujours partisan. Je trouve que c’est même un ennemi du peuple. Il faut éviter de poster ses écrits. Il doit apprendre que le Burkina n’a pas besoin de politiciens véreux, mais plutôt d’un homme capable de booster l’économie, d’un technocrate volontaire. La surcouche politique, on l’acquiert au fil du temps. Merci monsieur de nous priver de vos longs écrits qui font l’étalage d’un raisonnement bancal et reptile.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 17:20, par Wouatara En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Ce journaliste, tout ZL et EP du mensuel AM et biens d’autre emmargent à la présidence. Ils circulent dans les voitures fonds rouge du par auto, dorment à l’hôtel aux frais de la princesse. ils sont des habitués du salon VIP de l’aéroport et ils veulent que nous acceptons leurs neutralités en leur lisant. Permettez qu’on doutent de votre impartialité.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 17:21, par direction kdg En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Zeph, on te soutient. Mettez en place des institutions fortes avec des mandats très clairs et donner le bon exemple et on verra la suite du comportement des intellectuels malhonnêtes qui vont prendre la relève. Vraiment en a mare. Personnellement je veux le changement, on ne peut pas toute sa vie entrain de voir les mêmes acteurs partout (dans les médias : télé, radio internet etc..) comme si ce sont eux les plus entreprenants dans ce Faso. Vous trichez en donnant des bourses aux jeunes qui reviennent avec de nouvelles idées et vous êtes toujours assis et vous ne voulez pas céder.
    C’est comme cela les ivoiriens ont tout fait pour maintenir feu Félix jusqu’à sa mort (malgré que son entourage savait que intellectuellement, il ne répondait pas) et voila ce que le pays est devenu aujourd’hui. Des intellectuels égoïstes en puissance.
    Bejot, il faut écrire sur : "QUE VELLENT LES INTELLECTUELS AFRICAINS POUR LEUR CONTINENT EN SE LACANT DANS LA POLITIQUE SANS INSTITUTIONS FORTES ?"

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 17:30 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    maintenant que le meeting de ces gansters est passé,je conseille à ce squatteur des palais présidentiels africains à la recherche de ses djembés de revoir sa copie. si zeph a été prudent sur leurs intentions de réviser l’article 37,le petit prési a été plus que clair sur le sujet,ce qui équivaut à la parole de son grand frère par procuration. on n’a pas besion de gros diplomes en science politique pour savoir que depuis le commencement de cette fumeuse affaire du ccrp,l’intention de ces bandits étaient la modification de ce fameux article 37,ce que meme benewendé sankara alors chef de fil de l’opposition a vu juste en le boycottant et leur parde est venue de ce sinistre sénat qu’ils veulent nous imposer coute que coute afin de dire nous faire avaler la pipule que meme le futur sénat est pour sa modification puisqu’on nous présente ce futur sénat comme le regroupement de gens compétents,apolitiques et tutti quanti,ce qui est archi faux,le futur sénat sera 100% cdp=compaoré cherche a détruire son peuple. non a un sénat au faso,vive l’opposition et à bas ces pseudo analystes avec leur depeche diplomatique de la trempe de monsieur bejot qui est ami de ces gansters.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 17:32 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    maintenant que le meeting de ces gansters est passé,je conseille à ce squatteur des palais présidentiels africains à la recherche de ses djembés de revoir sa copie. si zeph a été prudent sur leurs intentions de réviser l’article 37,le petit prési a été plus que clair sur le sujet,ce qui équivaut à la parole de son grand frère par procuration. on n’a pas besion de gros diplomes en science politique pour savoir que depuis le commencement de cette fumeuse affaire du ccrp,l’intention de ces bandits étaient la modification de ce fameux article 37,ce que meme benewendé sankara alors chef de fil de l’opposition a vu juste en le boycottant et leur parde est venue de ce sinistre sénat qu’ils veulent nous imposer coute que coute afin de dire nous faire avaler la pipule que meme le futur sénat est pour sa modification puisqu’on nous présente ce futur sénat comme le regroupement de gens compétents,apolitiques et tutti quanti,ce qui est archi faux,le futur sénat sera 100% cdp=compaoré cherche a détruire son peuple. non a un sénat au faso,vive l’opposition et à bas ces pseudo analystes avec leur depeche diplomatique de la trempe de monsieur bejot qui est ami de ces gansters.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 17:37, par Burkimbi En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Mr Béjot, comme vous avez écrit votre papier le 5 juillet, on va être tolérant avec vous, car vous ne saviez pas. Maintenant que la vérité a éclaté au vu et au su de tous le monde (vous avez surement vu et entendu ce qui a été écrit et dit à la marche du cdp) , je suis sûr que vous allez corriger le tir dans la deuxième partie de votre papier (A moins que vous continuer de foncer dans un entêtement bovin).

    Répondre à ce message

    • Le 8 juillet 2013 à 18:46, par totem En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

      Mr Béjot, Diabré est diplomé de Sup de Co Bordeaux, Docteur en sciences de gestion. Ensuite il a été Visiting Professor à Harvard. Avec tout ça ce n’est pas un intéllectuel ? Plus grave vous insultez les burkinabè quand vous dites que Diabré n’est pas tribun. L’avez vous déjà entendu animer faire un discoiurs ou animer un meeting ? Surtout en langue nationale mooré ? Tous les burkinabè savent que très peu de politiciens peuvent faire vibrer une foule comme Diabré sait le faire, surtout en langue nationale mooré, bien qu’il ne soit pas mossi ! Je regrette mais je ne pense pas qu’on parle de la meme personne !

      Répondre à ce message

    • Le 8 juillet 2013 à 19:28, par DO En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

      Monieur le journaliste vous avez souvent raison.
      cette fois-ci vous avez tord. avez-vous suivit la manif cdp pour la révision de l’article.
      pour ce qui est des raccourcis sur le charisme, vous parlez de la revolution comme si elle date d’un siècle. Tout le monde a suivi Bognessan... en quoi est-il meilleur tribum que Zeph ?
      revoyez la copie svp

      Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 18:06, par GO En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Monsieur Jean-Pierre BEJOT peut être vous avez aviez été acheter comme ceux qu’on a acheter le 6 pour sortir et Marché. De tous les façons, la somme qu’on vous a donner ne pourra pas vous faire tenir éternellement.
    Mon voisin à sauter dans le car pour 2000f. Il est revenu et continu à vivre sa pauvreté. Je vais payer le gaz à 5000f, il va aussi le payer à 5000f.
    Vous êtes loin d’un journaliste qui peut noté. Au Sénegal, beaucoup avait cru que Macky Sall n’allait pas pouvoir changer les choses. Beaucoup comme toi disait en son temps qu’il n’allait pas être à la hauteur. Mais le peuple a risqué et reste toujours pour suivre. Voila que ceux qui sont comme toi allait tromper le peuple Sénégalais. Vous voulez trouver le peuple Burkinabé, mais les réaliser sont là.
    Le 29, ce sont les hommes intègres qui sont sorti. C’est par conviction qu’ils sont sorti. Personne n’a pris 2000, on ait pas aller forcer quelqu’un pour les ramasser avec des cars. J’ai qu’on prend pour témoins, les organisations internationales que si Blaise force les choses, et en provoque une crise, il faut que la cpi le prévienne. il est née trouvé le Burkina, il va partir le laisser.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 18:16 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Bon article qui permettra certainement a Zeph de se corriger . La vie , toute vie est une ecole et a vouloir dire que ce mr est un pro Blaise , a vouloir l’insulter , vous n’arrangez pas Zeph

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 18:19 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    C’est curieux, tout article, tout point de vue qui ne jette pas de fleurs à l’opposition est qualifié de partial et émis par quelqu’un qui a été achété par le pouvoir. J’aurais voulu des arguments contraire à ceux de l’article querellé qui montre en quoi l’auteur dit des inexactitudes, des partialités. Au lieu de cela ce sont des stigmatisations et des invectives qui révulses tout bon sens. On ne va pas loin avec un tel niveau de débat. C’est decevant !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 18:20 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    C’est curieux, tout article, tout point de vue qui ne jette pas de fleurs à l’opposition est qualifié de partial et émis par quelqu’un qui a été achété par le pouvoir. J’aurais voulu des arguments contraire à ceux de l’article querellé qui montre en quoi l’auteur dit des inexactitudes, des partialités. Au lieu de cela ce sont des stigmatisations et des invectives qui révulses tout bon sens. On ne va pas loin avec un tel niveau de débat. C’est decevant !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 18:28, par alternance En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Oh là là là ! Béjot, Monsieur le dipômé és politiques ! tu peux tout écrire, analyser mais saches une chose ; la tentative de modification de l’article 37 risque d’être la bataille de trop qui coulera à jamais ton maître !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 18:28, par yaassida En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Voila que les bonnes choses commencent maintenant, on verra qui est homme politique et qui peut tenir.Cest ca la verité. Allo,ns maintenat aux vrais debats politiquo-intellectuel.Des gens vont se chercher dans ce pays et certains vont renoncer leur titre. Cest pas bloo ! Je suis enjayi de toi veux pere pour ta plume. Walaye biilaye ! Dja ou la dé. Yaa baasson so tinga là ? Passida !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 18:52, par kô-tigui En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Bonjour

    Décidément !!!!
    Je vous invite, Mr JP Béjot à lire le journal "Le Pays" précisément la rubrique "Burkina" pour être au parfum !
    J’attends la suite de votre parution !!!
    Décidément !!!!!

    Kô-tigui

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 19:07, par Tid En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Nul et sans effet. Les ouvriers et collaborateurs ont dit haut et fort qu ils vont sauter le verrou afin que Mr le président reste à vie. Mr le journaliste évitez de vendre votre plume avant l événement. Zeph a pleinement raison.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 19:09, par Tenko En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Cher CFOP, le BF est different du Senegal. Il faut attendre au mois 40 ans pour que l’opposition parvienne au pouvoir au BF. Je suis au serieux et le CFOP sait de quoi je parle. Je lui demande de revenir travailler avec Nous au CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 19:21, par pol En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    blaise ne quittera pas trouvez plutot une solution pour le liquider aulieu de parler que vous n’aimez pas ceux ci ou cela

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 19:28, par Tenko En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Zeph a 19 deputés et il croit qu’il a le monopole de la rue. La verité se trouve au Cdp. Nous avons 70. Et puis Zeph n’est n’a pas fait mieux que Me Sankara. Ce dernier a lutté et a obtenu le Cfop et la biometrie. Donc Me Sank est mieux que Zeph pour le moment. Je propose que Me Sank se demarque de lui.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 19:40, par Ledoul En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Zeph nest un apprenti en politique cest vous les apprentis journalistes à la solde du pouvoir

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 20:33, par Leprince En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Ah bon ! Blaise est peut-être plus tribun que Zeph ! ça fait pourtant plus de 26 ans qu’il gouverne ce pays. Nous avons vu ses débuts ici.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 20:41, par Tenko En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Bonsoir cher militant Cami, j’attends votre reaction qui pourra ramener nos freres egarrés dits proches du CFOP. Je vous demande de les raisonner car au CDP, tout le monde a une place. Ils peuvent revenir. Le parti du Blaiso vous attend. Pas de honte.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 09:41, par naba bilgo En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

      Qu’est qui prouve que ces gas soit disant journalistes ne sont pas des complistes pour amener notre cher pays dans le Cao .C est vrai que vs (journalistes) effectuez souvent votre tâches , mais ne trouvez vs pas que vs exagérez en qualifiant Zépherin comme "un in intellectuel". son excellence Blaise Compaoré est-il un intellectuel ? Je suggère que seul Zépherin Diadré peut être l’homme a l’origine de la sortie du drame.

      Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 09:56, par raogo En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

      Cher TENKO,

      Tu crois que les gens n’ont pas de fierté quoi ? Quitter pour revenir ça c’est le monde à l’envers à cause d’une position, d’un poste. Vous croyez que vous allez humilier les gens, ils vont continuer à vous suivre ? Sache qu’il y a toujours des gens intègres au Faso..........
      Moi j’ai quitté et je ne reviendrez jamais peut être avec un autre nom mais pas avec ce nom CDP ( Comme je ne suis pas Dieu)

      Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 13:41, par Cami En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

      BEJOT, tu es un grand,

      La vérité rougit les yeux de l’oppostition n’est ce pas ??!!!!
      Vive Blaise, vive le CDP

      L’opposition a fait un bond, mais ce n’est pas arrivé et ça n’arrivera pas.

      De toute façon, vous êtes pressé pour rien. C’est de cette même façon que vous vous êtes masturbé durant la campagne électorale passée pour finalement accoucher d’un mort né. Ce sera encore le cas en 2015.

      Le combat pour le pouvoir, ce n’est sur internet qu’il se situe.
      Ce groupuscule de 200-300 personnes qui se cache derrière clavier/écran avec pour la plus part du temps la connexion internet de l’Etat et aux heures de services ne nous effraie pas. Au demeurant, nous nous en occuperons

      Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 08:41 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    J’aimerai qu’au présidentiels 2015, il y ait un débat face à face entre les candidats à la présidence, à l’image des USA ou de la Côte d’Ivoire. Ce qui permettra de démarquer l’intellectuel de l’ignare (questions politiques ou culture générale).
    Si l’accession à la présidence était basée sur l’intelligence, certains n’ y seraient pas à l’heure actuelle. Que Dieu protège le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 09:14, par Papa En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Je suis d’accord avec la premiere partie de ce texte. Parce qu’il a été mon professeur a l’ESSEC de Ouagadougou, je sais Diabre est diplomé avec une experience national et internationnale. Mais pas un INTELLECTUEL !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 09:33, par Aurore En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    M.Jean-Pierre BEJOT n’a fait que signer cet article qu’il n’a peut-être pas lu toujours moyennant quelque chose. Ce n’est qu’à cela que sert l’argent du pays. Ils en ont tellement qu’ils ne savent pas quoi en faire que de corrompre les affamés qui mettent en avant leurs ventres et foulent au sol leur dignité.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 09:35, par Aurore En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    M.Jean-Pierre BEJOT n’a fait que signer cet article qu’il n’a peut-être pas lu toujours moyennant quelque chose. Ce n’est qu’à cela que sert l’argent du pays. Ils en ont tellement qu’ils ne savent pas quoi en faire que de corrompre les affamés qui mettent en avant leurs ventres et foulent au sol leur dignité.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 09:37, par O.k En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    je vous assure que tous ceux qui etait à la marche du cdp 90% etaient des analphabètes qui si on les demandaient pourquoi ils marchaient ils ne sauront pas pourquoi.la preuve est que ce sont des femmes et des villageois qu’ils ont acheté avec des billets de 1000f où 2000f.je comprend maintenant pourquoi ils n’amenagent aucun effort au niveau de l’education mais c’est déplorable.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 09:45, par Uncitoyen En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Depuis un certain temps, j’ai arrêté de lire les articles de Bejot. Je préfère lire les articles des journalistes africains qui connaissent nos réalités.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 09:59, par naba bilgo En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Que Dieu ns garde afin que les lions ne ns dévorent pas .
    Que Dieu donne la force a Zépherin d’achever sa tâche.
    Amen .

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 10:00, par naba bilgo En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Que Dieu ns garde afin que les lions ne ns dévorent pas .
    Que Dieu donne la force a Zépherin d’achever sa tâche.
    Amen .

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 10:37, par Cephas En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Zeph n’est pas un tribun ?
    Que le tenebreuse (pardon TNB) ose organiser un débat entre lui et le Blaiso et l’on verra.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 10:39, par Wétoufanga En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Maintenant on sait qui délivre le diplôme de politicien au Burkina : Mr Jean Pierre Bejot qui n’hésite pas à dire que le départ de Blaise sera à tout point de vue critique pour le Burkina. Eh bien on ne peut pas tomber plus bas que le fond du fossé. la misère quotidienne dans laquelle la grande majorité de la population végète vous laisse de marbre monsieur Bejot. Eh bien on est pret ; que ce soit par Diabré ou par quelqu’un d’autre cette bande de rapace quittera le pouvoir tôt ou tard ; et le plus tôt sera le mieux.
    cordialement.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 10:43, par GM En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Je suis d’accord avec ce bonhomme que le modèle de DIABRE soit SALL du Sénégal. Donc, DIABRE n’a pas tort. Qui est le modèle de COMPAORE en Afrique ? OBAMA a bien vu COMPAORE, mais il est allé chez SALL, car c’est un modèle. Ce monsieur fera mieux de cesser ces écrits incendiaires.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2013 à 11:20, par l’intelligent En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

      je viens par cette opinion attirer l’attention de zephirin Diabré sur un comportement à mon sens négatif qui a émaillé la marche de l’opposition le 29 juin 2013 a Bobodioulasso.il s’agit d’un certain nombre de jeunes qui arborait fièrement des tee shirts sur lesquels il était écrit les amis de zephirin Diabré (AZD).Zephirin vient ainsi de nous montrer que à l’image des amis de Blaise Compaoré (ABC), que nous avons de tout temps fustigé,il a aussi des amis.Nous disons non à ce culte de la personnalité.Et attention à l’UPC pour ne pas emprunter le même chemin que le CDP.

      Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:54 En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Bijot est un véritable bigot . Suivez son raisonnement à reptation : Zeph n’est pas un bavard comme si Blaise, un seul jour l’a été. Un bon politique doit -il être un bavard ? Tout ce que dit Zeph est clair et je suis sûr que aussi bien l’opposition que la société civile l’a bien compris . Le peuple n’a pas besoin de phraséologie creuse. Nous ne voulons pas que notre Zeph parle français comme Hollande car la démocratie c’est l’ INTELLECTUALITE mais surtout la MORALITE. Si Zeph était un ministre voleur , le pouvoir l’aurait foutu en prison . Bijot doit pensé que nous sommes toujours la Haute Volta , le Gondwana où n’importe quel petit blanc était un expert en x ou y délivrant des certifications aux politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 12:33, par MassaKonaté En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Il est dit qu’en cas de vacance du Pouvoir, le Président du SENAT, assure l’intérim.
    Qui sera le futur Président du SENAT ? François Compaoré ou un autre fidèle du CDP ou amie intime de Blaise Compaoré. Evidemment. C’est le non dit de l’affaire du SENAT.
    Blaise Compaoré pourrait PARTIR avant 2015. Et il s’en suivra un intérim interminable, sinon fait de sorte à pouvoir truquer les prochaines élections !

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2013 à 11:36, par panga En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    AVEC DE TEL ECRIS ? ON NE PAUT ETRE QUE INDIGNE FASSE A DES JOURNALISTES QUI SE DISENT PROFESSIONNEL

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2013 à 12:01, par panga En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Le Sénat n’est ni plus ni moins qu’une dictature. C’est comme si un maire d’une commune rurale très pauvre disait à sa population : laissez moi acheter une Land Cruiser V8 avec les ressources de la mairie pour rehausser l’image de marque de la commune !

    NON AU CHIENAT !
    LA PATRIE OU LA MORT LE PEUPLE INTEGRE VAINCRA

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2013 à 12:05, par panga En réponse à : Zéphirin Diabré en phase d’apprentissage politique. Mais pas encore diplômé (1/2)

    Le Sénat n’est ni plus ni moins qu’une dictature. C’est comme si un maire d’une commune rurale très pauvre disait à sa population : laissez moi acheter une Land Cruiser V8 avec les ressources de la mairie pour rehausser l’image de marque de la commune !

    NON AU CHIENAT !
    LA PATRIE OU LA MORT LE PEUPLE INTEGRE VAINCRA

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Déclaration de l’alliance Arc En Ciel des partis et formations politique de la Majorité Présidentielle(ACMP) sur la situation sécuritaire nationale relative aux attaques terroristes récentes au Burkina Faso
Lutte contre le terrorisme : Les maires du Burkina apportent leur soutien au gouvernement
Situation nationale : « Le malheur du Burkina Faso, c’est d’avoir Roch Kaboré à la tête de l’Etat et Zéphirin Diabré à la tête de l’opposition », estime Ablassé Ouédraogo
Dialogue politique au Burkina : Le Faso autrement parle de mascarade organisée par le président du Faso
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés