Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand obstacle à la découverte n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance» Daniel J. Boorstin

Présidentielle malienne : Soumaïla Cissé sollicite la voix des Maliens vivant au Burkina

Accueil > Actualités > International • • dimanche 16 juin 2013 à 22h52min
Présidentielle malienne : Soumaïla Cissé sollicite la voix des Maliens vivant au Burkina

L’élection présidentielle au Mali est prévue pour le 28 juillet 2013. Soumaïla Cissé, candidat à cette élection est déjà en campagne. Au Burkina Faso où il a fait le déplacement le samedi 15 juin, des militants de son parti : Union pour la république et la démocratie (URD) ont promis de lui accorder leur voix.

« Soumaïla Cissé est pour nous ce que Alassane Ouattara est pour la Côte d’Ivoire. Soumi, solution finale », foi des refugiés touaregs à Bobo-Dioulasso. Par cette conviction, ces Maliens réfugiés au Burkina Faso et militants de l’URD promettent une victoire au candidat Soumaïla Cissé au soir du 28 juillet prochain.

Arrivé dans la matinée à Bobo-Dioulasso pour une visite d’amitié et de travail, Soumaïla Cissé a initié une série de visite chez l’Iman de la mosquée de Bobo, l’opérateur économique El hadj Djanguinaba, Sékou Sangaré et El hadj Balaïra, le maire de la commune Salia Sanou et les réfugiés touaregs…, qui pour demander des bénédictions et soutiens, qui pour solliciter des voix pour sa victoire aux élections présidentielles. Sur les affiches scotchées au mur lors du meeting, on pouvait lire entre autres écriteaux : « Soumi, la solution finale », « Au Burkina Faso, c’est Soumi ou rien ».

Sont venus soutenir le candidat, le Larlé Naaba Tigré, les autorités politiques et une forte délégation venue des quatre coins du Burkina. Ce meeting est capital, selon le représentant de la sous-section de l’URD, Abdoulaye Coulibaly, à Bobo en ce sens qu’il scelle définitivement l’amitié entre le peuple malien et burkinabè.

Le Mali, a-t-il dit, traverse une crise et seul Soumaïla Cissé, si toutefois il est élu président, sortira le pays de ce cauchemar. « Le Mali dans les mains de Soumaïla Cissé est sur le chemin du développement. Il est l’homme de la situation. L’homme capable, en témoigne son passage lumineux à l’UEMOA », martèle le représentant de la section de l’URD. Par ce message, Abdoulaye Coulibaly a invité tous les maliens vivants sur le sol burkinabè à porter leur voix sur le candidat de l’URD.

Et, le Laarlé Naaba d’ajouter qu’il promet d’être le co-président de la communauté malienne si… Soumaïla Cissé accédait au palais de Koulouba. L’homme qui a collaboré avec 8 chefs d’Etats d’Afrique de l’Ouest a fortement été apprécié par tous les intervenants. Il a, à son tour rendu hommage à tous le peuple burkinabè pour son soutien multiforme. A-t-il également invité les militants de son parti à sortir le 28 juillet pour décider du développement du Mali dans les urnes, en accordant bien entendu leur voix à lui.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Vos commentaires

  • Le 16 juin 2013 à 21:16, par desperado En réponse à : Présidentielle malienne : Soumaïla Cissé sollicite la voix des Maliens vivants au Burkina

    Et les revoilà en train de reprendre les mêmes habitudes qui ont conduit le Mali dans ce chaos. le plan était parfait jusqu’à ce que Sanogo viennent tout foutre en l’air. c’est comme ça qu’on détruit les pays avec des accords dangereux tu prends ensuite je prend et après c’est le tour de untel.
    je me demande qu’est-ce qu’il est venue promettre au médiateur au ordre de la France si on l’aide à prendre la présidence de Koulouba. Ce n’est jamais un hasard du calendrier

    Répondre à ce message

  • Le 16 juin 2013 à 22:10 En réponse à : Présidentielle malienne : Soumaïla Cissé sollicite la voix des Maliens vivants au Burkina

    on parie que la mascarade d"élection qu’on veut imposer aux maliens alors que rien de rien n"est réglée,ce fossoyeur qui a détourné des milliards de l"umuoa sera le prochain président du mali,pas par le choix des maliens qui compte peu mais par la volonté de la communauté internationale. ces criminels internationaux ont déjà fait leur choix mais pour duper la population,ils feront semblant en organisant des élections bidon. wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2013 à 09:58 En réponse à : Présidentielle malienne : Soumaïla Cissé sollicite la voix des Maliens vivant au Burkina

    Avec ces élections, ‘’le Mali n’est pas sorti de l’auberge’’, serait-on tenté de dire. Car, si c’est ce Monsieur qui aurait, dit-on, dissipé plusieurs milliards de FCFA lors de son passage à l’UEMOA (un scandale vite étouffé dans l’œuf) et qu’on nous propose aujourd’hui comme l’homme providentiel pour le Mali, je me dis que l’Afrique n’arrivera jamais à s’en sortir. J’ai comme l’impression en analysant la situation dans laquelle nous végétons en Afrique, que ce sont ceux qui ont plutôt cette capacité et cette intelligence hors du commun, à trafiquer les choses, qui sont toujours promus aux postes de responsabilité les plus élevés, au détriment bien entendu de ceux qui veulent réellement œuvrer pour faire avancer les choses en Afrique. Finalement, comme le dit l’adage bien connu, chaque peuple mérite ses dirigeants. En effet, le jour où les Africains changeront eux-mêmes, individuellement, il se trouvera toujours sorti de son sein ce dirigeant à son image, un dirigeant (honnête et travailleur.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juin 2013 à 15:31, par cequejenpense En réponse à : Présidentielle malienne : Soumaïla Cissé sollicite la voix des Maliens vivant au Burkina

      Quand on aime pas quelqu un c est simple. On le dit clairement. Mais ne lui portez pas des accusations gratuites. L Uemoa c est quand meme 8 Etats. Je ne vois pas comment le président peut détourner des milliards de cette institution et que l affaire soit etouffée dans l oeuf aussi facilement que vous le prétendez.

      Répondre à ce message

      • Le 17 juin 2013 à 21:53, par أنصار بوركينا@Ançar Burkina En réponse à : Présidentielle malienne : Soumaïla Cissé sollicite la voix des Maliens vivant au Burkina

        C’est le Commissaire sénégalais Abdou SAKHO dont le mandat a été reconduit puis récusé par WADE qui devrait en principe être le Président de la Commission de l’UEMOA après Soumaila CISSE. SAKHO ne partageait les méthodes de gouvernance de CISSE et avait dans sa future feuille de route un audit de la Commission qui allait épingler la gestion de CISSE. Ce dernier pour éviter cette épée de damoclès qui allait le griller politiquement a donc manœuvrer WADE pour que SAKHO soit récusé par son pays et remplacé par Aguibou SOUMARE avec bien sur instruction d’éviter de déterrer les gros cafards du futur candidat à la présidence Malienne . Ce retournement de veste de WADE pour sauver CISSE a abouti d’ailleurs à un contentieux avec comme conséquence l’indemnisation de Abdou SAKHO par la Commission à hauteur 1 milliard CFA.

        Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2013 à 22:15, par mali En réponse à : Présidentielle malienne : Soumaïla Cissé sollicite la voix des Maliens vivant au Burkina

    vraima bk de courage à cet intellectuel hors pair
    il est capable et ambitrieux
    Mais ma grosse inquiétude es ce qu’il est coopté par le colon français
    Si c’est le cas alors rien à faire il serra vainqueur mais dans le cas contraire helas
    il perdra malgré son potentiel et sa popularité
    l’afrique doit bk à Obama qui dit qu’elle a plus besoin d’institutions fortes que d’hommes

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
António Guterres, Secrétaire général de l’ONU au Forum de Paris sur la paix : « Le monde se fissure. Le statu quo n’est pas tenable »
Burkina : Le Secrétaire général de l’ONU condamne fermement l’attaque contre le convoi de Semafo
Mali : La ministre française des Armées annonce la mort du numéro 2 du groupe de soutien à l’islam et aux musulmans
Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) : L’Argentin Rafael Mariano Grossi, nouveau Directeur général
Sommet Russie-Afrique de Sotchi : « Nous n’imposons pas notre position ; nous respectons le principe proposé par les Africains », Vladmir Poutine
Crise à Honk Kong : La Chine pointe du doigt les Occidentaux
Prix Nobel de la paix : Le premier ministre éthiopien lauréat 2019
Côte d’Ivoire : Plus de 1000 agents fictifs expurgés de la Fonction publique
Conférence internationale sur le constitutionnalisme pour la consolidation de la démocratie en Afrique : Les participants plaident pour le respect de limitation des mandats présidentiels
Attaque de Boulikessi et Mondoro : Le bilan s’alourdit pour l’armée malienne
Mali : Au moins 25 soldats tués et 15 terroristes abattus lors d’intenses combats à Boulkessi et Mondoro
Jacques Chirac : « Il était l’ héritier d’un système mis en place à l’époque de la présidence du général De Gaulle », Luc Hallade, ambassadeur de France au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés