Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Le travail n’épouvante que les âmes fаiblеs. » Louis XIV

Conseil régional des Hauts-Bassins : Une première session ordinaire sur fond de continuité

Accueil > Actualités > Politique • • dimanche 16 juin 2013 à 15h58min
Conseil régional des Hauts-Bassins : Une première session ordinaire sur fond de continuité

La nouvelle équipe du Conseil régional des Hauts-Bassins a tenu sa première session ordinaire les 14 et 15 juin 2013. Le compte administratif gestion 2012, le budget supplémentaire gestion 2013 et le règlement intérieur ont constitué les points d’échanges des 78 conseillers.

Un conseil participatif. Des échanges sans ambages sur les questions d’intérêts régionales, c’est du reste l’ambiance qui a régné au cours de cette première session ordinaire du conseil régional des Hauts-Bassins. En effet, seuls quelques conseillers au nombre de quatre étaient absents. Le quorum étant largement atteint, le président du Conseil, Alfred Sanou, est encore revenu sur l’objet de la rencontre qui, dit-il, va se consacrer essentiellement à l’examen de l’avant-projet administratif et le compte de gestion 2012 et de l’avant-projet du budget supplémentaire, exercice 2013. « Elle est donc pour nous l’occasion de réajuster les prévisions de 2012 en prenant en compte les données du compte administratif », a-t-il précisé avant de faire savoir que : « le compte administratif gestion 2012 a mobilisé d’une part, des recettes de fonctionnement de 647 873 560 FCFA et les dépenses se chiffrent à 140 952 895 FCFA, ce qui dégage un excédent de fonctionnement d’environ 506 920 665 FCFA.

D’autres part, en recette d’investissement la somme de 845 805 675FCFA et les dépenses à 356 928 901 FCFA donnent un résultat d’investissement de 488 876 774 FCFA ». Le cumul de ces données, selon Alfred Sanou, donne un résultat global du compte à la somme de 995 797 439 FCFA. Il ressort cependant que la loi oblige à redéployer cet excédent dans les projets et programmes de développement. La nouvelle équipe qui s’inscrit dans la dynamique de la continuité, se propose de poursuivre les projets en cours qu’elle a hérité de l’équipe sortante. D’autres projets pourront être réalisés avec le budget supplémentaire si besoin en est. Ensemble, les conseillers ont passé en revue les budgets avant d’examiner et adopter le procès-verbal de la session extraordinaire tenu en mai dernier. Ils ont aussi mis en place les commissions permanentes. Les divers ont fait état de la visite du président et son secrétaire général en Italie, la poursuite de la construction d’un espace rencontre jeunesse, la réalisation d’un radier sur l’axe Banakeldaga-Desso et enfin la réhabilitation du marché de légumes au secteur 22.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour aider les populations
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) à l’ensemble des Forces-vives de la nation burkinabè
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » dictent leur Loi !
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités politiques en campagne de sensibilisation et de distribution de kits de protection
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés au télétravail et à l’adaptation !
Burkina : Le conseiller spécial du président du Faso, Louis Armand Ouali, crée un parti politique, le Rassemblement pour le Burkina (RPB)
Processus électoral au Burkina : Une formation pour mieux impliquer les personnes handicapées
CDP : Trois prétendants pour la présidentielle de novembre 2020
Nécrologie : L’UPC annonce le décès de la députée Rose Marie Compaoré/Konditamdé
Exclusion sociale des femmes : Les députés du Bazèga s’en préoccupent
Politique : « Le président Blaise Compaoré est notre boussole », dixit Abdoul Karim Baguian dit Lota, militant du CDP
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés