Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «D’abord se prouver à soi-même qu’on est bien, aller au bout de ses forces, mais sans les dilapider ; ne jamais rêver.» Andrée Maillet

Conseil régional des Hauts-Bassins : Alfred Sanou, officiellement installé

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • dimanche 12 mai 2013 à 22h16min
Conseil régional des Hauts-Bassins : Alfred Sanou, officiellement installé

Docteur en Pharmacie, Alfred Sanou a été officiellement installé à la tête du Conseil régional des Hauts-Bassins samedi 11 mai 2013. Il remplace à ce poste Baba Danouma Traoré

Cérémonie faste et riche en couleur. L’installation du docteur en pharmacie Alfred Sanou a mobilisé du monde. Sur la place du Conseil régional, à quelques pas du Stade Sangoulé Lamizana, des parades de masques bobos et des chants de griots ont annoncé la prise de fonction officielle d’Alfred Sanou en tant que deuxième président du Conseil régional des Hauts-Bassins de l’histoire. A l’absence de la première dame Chantal Compaoré (en voyage) et des ministres Jérôme Bougouma et Toussaint Abel Coulibaly respectivement patronne, parrain et vice-parrain de la cérémonie, Alfred Sanou comptait parmi ces invités le ministre Moussa Ouattara, une délégation du bureau exécutif du Congrès pour la démocratie et le progrès conduit par Pascaline Tamini et la quasi-totalité des responsables politiques et administratives de la région.

C’est donc sous le regard bienveillant des invités et des populations de la région que le gouverneur Joseph Nébilma Bakouan a validé le choix des 78 conseillers que compte le Conseil des Hauts-Bassins. Selon le gouverneur, Alfred Sanou est « un digne fils de la région des Hauts-Bassins et un grand travailleur ». A lui de prouver son amour et son dévouement à cette région par des résultats.

Installé, l’ancien maire de Bobo-Dioulasso (1995 à 2.000), député à l’Assemblée Nationale depuis 2003 et actuel président de la croix rouge de Bobo-Dioulasso, dans son allocution, ne s’est pas fixé de priorité pour l’instant. Il en décidera avec l’ensemble des conseillers dans les jours à venir. Par contre, Alfred SAnou compte travailler avec toutes les personnes disposées à œuvrer pour le développement des Hauts-Bassins. Il veut surfer sur les résultats de Baba Traoré pour faire de sa région, la région pionnière dans le processus du développement du Burkina Faso. Disponibilité, concertation, ouverture sont pour Alfred Sanou, des attitudes à adopter pour faire de la décentralisation un réel outil de développement.

Le bilan mitigé du sortant

Baba Traoré quitte le Conseil régional avec un bilan mitigé. A l’adresse des populations de la région, le président sortant a réitéré sa reconnaissance et sa gratitude au président du Faso, « l’homme par qui la démocratie et la décentralisation sont une réalité au Burkina Faso ». A la suite du président, l’homme a salué la disponibilité et l’accompagnement des personnalités et partenaires qui l’ont aidé au cours de son mandat. Sont de ceux-là, les ministres Jérôme Bougouma, Moussa Ouattara, la région Rhône-Alpes en France...

Concernant son bilan, Baba Traoré dit avoir été limité par des « tâtonnement, apprentissage et improvisations » propres aux « cow-boys ». Etant l’homme chargé de la promotion, de l’ancrage du Conseil régional à sa création, Baba Traoré a forcément eu des contraintes. Malgré tout, son équipe est fière de présenter son bilan. Parmi ses grandes réalisations, Baba Traoré évoque la construction de l’immeuble qui sert aujourd’hui de siège au Conseil régional. Autre fait majeur de la mandature de Baba Traoré, la création d’une Agence régionale de développement (ARD). Ce qui fait des Hauts-Bassins, la seule région dotée d’une telle structure selon l’intéressé. La construction de 2 CEG et de 4 lycées, d’un centre de formation des professionnels de la santé, un centre de soutien aux jeunes… font également parti des réalisations de son équipe.

Ousséni Bancé

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés