Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Cela semble toujours impossible jusqu’à ce qu’on le fasse.» Nelson Mandela

Fait de chez nous : Attention ! Un coq cadeau, ça peut chanter dans votre ventre

Accueil > Actualités > On en parle... • • jeudi 25 avril 2013 à 18h29min
Fait de chez nous : Attention ! Un coq cadeau, ça peut chanter dans votre ventre

Missa est mort d’une mort naturelle, diront tous ceux qui ne croient pas à la magie noire. Cependant, le fil des faits laisse croire à une mort provoquée. Une mort qui est liée à son travail. Agent de contrôle de la qualité d’un produit livré à sa société, Missa a eu la malchance de mal apprécier le produit d’un acteur.

En tout cas, c’est selon le propriétaire du produit. Ce dernier l’a supplié en vain. Missa est catégorique. Au finish, le producteur lui propose une forte somme pour annuler sa décision. Missa accepte la proposition et empoche ladite somme. Naturellement, le produit est requalifié comme l’a souhaité le producteur. Sans laisser sentir son mécontentement, le monsieur continuait d’entretenir des relations amicales avec Missa.

Aussi, à l’occasion d’une fête populaire, il fait cadeau d’un coq à son « ami » Missa. La fête fut belle et Missa a bien « broyé » les os du coq. S’il savait que son cadeau n’était pas « clean » (propre), il n’oserait pas goûter à sa soupe. Mais hélas ! Ne dit-on pas que « Si je savais n’a pas de queue ? ». Quelques jours s’être bien régalé de la viande du coq, Missa sent en lui quelque chose d’étrange. Les choses vont se préciser, le jour où il a entendu un coq chanter dans son ventre. Au début, Missa a cru à un rêve. Il garde son sang froid pour en être sûr le jour suivant. Le deuxième jour, quand les coqs ont commencé à annoncer le lever du jour, celui qui se trouve dans le ventre de Missa à commencer à chanter aussi. Panique total. Il tape à la porte de son voisin, pour savoir si ce dernier va confirmer le chant du coq dans son ventre. L’animal ne tardera pas à se faire sentir par le voisin. Pris de peur, ce dernier réveille aussi un autre voisin pour s’en convaincre.

Le coq se révèle à celui-ci également. Inutile de vous dire que les deux voisins ont disparu sans pouvoir aider Missa. Aux premières heures de la journée, il rend visite à son « ami ». Il lui conte sa peine. Monsieur reste ébahi. Pire, il jure que cela n’était pas possible. Comme les coqs avaient fini d’annoncer le jour, celui qui est dans le ventre de Missa avait cessé aussi. Bien qu’il soit l’auteur de la situation, le producteur convainc son « ami » de rester tranquille. Il a même promis de le conduire chez un féticheur s’il avait la preuve du coq dans son ventre.

Jusqu’à ce que le coq ait raison de Missa, le producteur n’a pas mis pied chez lui. Missa a donc été victime de sa cupidité. Car des producteurs de la localité étaient unanimes qu’il était un des agents qui les spoliaient de plus. Une histoire qui doit inspirer toutes les personnes qui sont tentées par le gain facile. Quand un service public est bien rendu, tôt ou tard il profite à celui qui le rend. Prenez en compte.

Souro DAO / daosouro@yahoo.fr

L’Express du Faso

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : agir vite et avec subtilité pour prévenir la prolifération de milices
Développement : SOS pour la route Pouytenga-Bogandé
Santé : Il n’y a pas d’épidémie de dengue, rassurent les services de santé
Menace de mouvement d’humeur ce vendredi au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (ex hôpital Blaise Compaoré)
Procès du peuple contre la Françafrique : Le rendez-vous de Ouagadougou a tenu ses promesses
Transport aérien : L’un des nouveaux avions d’Air Burkina est arrivé à Ouagadougou
Portées disparues : Fati et Mounira ont été retrouvées
Attaques terroristes contre le Burkina : Les Burkinabè de France se mobilisent
Portées disparues : Fati et Mounira
Ouagadougou : L’échangeur du Nord sera inauguré le 15 novembre 2018
Archidiocèse de Ouagadougou : Des groupes de spiritualité sanctionnés
Franc-maçonnerie : Alain Roger Coeffé remplace Djibrill Bassolé à la tête des « Maçons » burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés