Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • lundi 22 avril 2013 à 18h16min
Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

A 37 ans, Karim Barro, le fils du richissime opérateur économique Djanguinaba Barro, est connu pour avoir été le plus jeune maire élu du Burkina Faso en 2006. 07 ans après, l’homme s’est encore fait remarqué en étant le seul rescapé parmi les trois maires d’arrondissement de Sya. Avec le redécoupage administratif qui a vu Bobo-Dioulasso passer de 03 à 07 arrondissements, il dirigera désormais l’arrondissement n°6 qui compte 07 villages et 06 secteurs.

Son premier mandat à la tête de l’ex mairie de Konsa a été plus ou moins controversé. Ce qui lui vaut des détracteurs et des admirateurs. Parmi ses détracteurs, on compte les mécontents des opérations de lotissements. Et dans le lot des admirateurs du maire on loue le sang froid, l’esprit d’ouverture, de cohésion voulu et entretenu par celui-ci. Pour eux, le fait qu’il soit le seul maire d’arrondissement reconduit à Bobo-Dioulasso témoigne de la réussite du premier mandat et de l’adhésion de la population au programme du maire. Qu’à cela ne tienne, Karim Barro a placé son second mandat sous le signe de la cohésion social avec comme thème phare « Accélérer le développement par des actions concrètes issues de la volonté des populations ».

Samedi 20 avril 2013, il a convié sa population et des autorités de la ville de Sya pour leur présenter son conseil d’arrondissement, remercier son parti, le Congrès pour la démocratie et le progrès et ses électeurs. Après avoir entendu les doléances des jeunes, des femmes et des vieux, le maire a dévoilé l’architecture de son mandat. Ainsi, pour Karim Barro et les 31 autres conseillers que compte l’arrondissement n°6, le programme quinquennal s’articulera autour des points comme le : « Dialogue social et développement du capital humain ; Accroissement des infrastructures socio-culturelles et de leur bonne gestion ; Accès à l’eau potable pour les populations et l’assainissement de leur cadre de vie ; Lutte contre le chômage des jeunes ; Appui au financement des activités génératrices de revenues des femmes ; Réalisation d’infrastructures routières ».

Sur le plan matrimonial, Karim Barro est marié et père de 04 enfants.

BANCE ousseni

lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 avril 2013 à 22:55, par LAGUI ADAMA En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    Du courage Karim tu as toutes mes bénédictions

    Répondre à ce message

    • Le 24 avril 2013 à 10:29, par PAPUS RAM En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

      Il ne peut pas ne pas avoir tes bénédictions LAGUI ADAMA. Tu serras le premier à dire un jour que je lui disait attention quand il s’entêtait... Car pour ce que ce petit afait de nos parcelles et de la chose publique à Konsa, il n’échapera pas à la justice, tôt ou tard. Tous les ingrédients sont réunis. Il n’a aucune vision pour ces populations à qui on l’impose, sauf lotir les champs des gens et se tailler la part du lion. Voyez les multiples constructions qu’il a fait pendant que les populations n’ont même pas de route, ni d’eau. Soyons moins aveugles et faisons attention à demain !

      Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2013 à 07:46 En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    Mr le journaliste Bancé, il aurait fallu mettre les images de la ceremonie de samedi, a laquelle j’y etais. Forte mobilisation pour soutenir ce garcon du kenedougou (mon petit esclave)

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2013 à 09:26, par Laisse moi En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    Fils du richissime, mon oeil. C’est vous les serpents là qui donner des gros titres aux gens et après on ne comprend rien. C’est pas ce même qui à partager les parcelles au hasard là ? D’accord le cas de Karim Wad ne vous dit rien. Contin....L’histoire vous attend au carrefour.
    Bon vent fils de riche.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2013 à 11:03, par sank En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    Il reste parceque ses son papa qui est lhomme du cdp a bobo et ils ont raison la gouvernance du bf es la raison de plus fort qui est le meileur.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2013 à 11:32 En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    Ainsi, pour Karim Barro et les 31 autres conseillers que compte l’arrondissement n°6, le programme quinquennal s’articulera autour des points comme le : « Dialogue social et développement du capital humain ; Accroissement des infrastructures socio-culturelles et de leur bonne gestion ; Accès à l’eau potable pour les populations et l’assainissement de leur cadre de vie ; Lutte contre le chômage des jeunes ; Appui au financement des activités génératrices de revenues des femmes ; Réalisation d’infrastructures routières ».et beaucoup de parcelles pour la famille et les amis.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2013 à 15:18, par Hkindo En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    Félicitation Barro.que Dieu t accompagne et te garde en bonne santé et te donne longue vie.courage a toi.merci.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2013 à 15:50, par Diarradougou En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    Bon sang de bon Dieu !

    Comment voulez-vous que la capitale economique du Faso sorte de sa misere legendaire, avec un Maire Central quasi analphabete et le Maire du poumon industriel au quotien intellectuel epsilonique ???????????

    Web Master : fais ton travail en censurant comme d’habitude

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2013 à 17:04, par koro lamine En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    Bravo petit, il faut viser plus haut maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2013 à 17:49 En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    Quand je vois Gilbert Noel Ouédraogo Juriste maire de Ouahigouya et je vois qu’a bobo, nous, on nous impose des illettrés à bobo, je suis triste. Comment voulez vous que bobo avance ? Pendant que Simon Compaoré gérait Ouaga, nous, on n’avait un illettré, incapable de faire une phrase sans faute.
    On nous ressert les mêmes, pour encore 5 ans. Pitiéééééééé

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2013 à 10:22, par PAPUS RAM En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    De grâce, dites toute la vérité aux populations. Nous savons comment BARRO KARIM a été réintronisé. C’est par la force des choses. Les conseillers ont été internés à SOBBA Hotel (Hotel familial de BARRO) pendant deux jours. Ils leur a été ordonné de voter Karim. Ceux qui ont refusé de se faire interner ont été appelé individuellement pour recevoir l’ordre de voter Karim et de ressortir monter l’autre bulletin, sinon... Non BARRO ne pouvait pas être maire s’il y avait un peu de démocratie dans ce pays. Dans tous les cas, on n’est en train de lui préparer un avenir sulfureux car il devra répondre tôt au tard de ses malversations. On ne fait pas le bonheur de quelqu’un au détriment des intérêts de tout un peuple. Comprend t-il d’abord le sens de ce qu’on lui a écrit et qu’il a lu comme programme, cet analphabète ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2013 à 10:33, par PAPUS RAM En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    SI ce "richissime’’ paie ses impôts et taxes, il va fermer boutique tout de suite. Ecoutez les cris de ses employés et de leurs familles. Il a trop de dosiers en justice.
    Comme lui il peut aller pleurnicher chez Blaiso et on reconduit son fils comme maire, les autres maires qui ont été élus se sont battus et ont réussi à chasser les anciens qui n’étaient pas aussi décriés que Karim

    Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2013 à 08:56, par sis En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

      PAPUS ne vous inquiéter pas nous viendrons vous régler tout ça dans peu de temps nous les bobolais vivant en Europe et aux USA nous savons certains ne veulent pas le développement de du grand SYA en imposants des incapables dans les mairies de bobo des sans niveau CEP et BEPC qui ne font que vendre des parcelles aux amis et aux parents soit disant riche on va les juger et les condamner comme ce qui se passe actuellement au sénégal et les retirer tous ces biens prenez l’exemple de OUAHIGOUYA vous allez voir comment cette ville va se développer

      Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2013 à 08:47, par sis En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    j’aimerai que les autorités burkinabes comprennent en particulier ceux du CDP que nous comprenions leur objectif c-à-d le non développement de la ville de Bobo-dioulasso en imposant des incapables dans les mairies de bobo des sans niveau qui n’ont que le CEP ou le BEPC comment une ville peut avancer dans ces conditions mais nous les bobolais de l’étranger en Europe ici et aux USA nous allons changer tout ça un jour et les juger pour des ventes de parcelles

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2013 à 16:38, par Abdoul karim barro En réponse à : Mairie de Bobo-Dioulasso : Karim Barro, le rescapé de Konsa

    Du courage et bonne continu te que courage,le travail et le pardon soi votre bâton de pèlerait

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés