Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 17 avril 2013 à 21h46min
Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

L’état d’exécution du budget de l’Etat gestion 2011 a été entériné ce 16 avril 2013 par l’Assemblée nationale à travers l’adoption de la loi de règlement y relative. Il affiche un excédent budgétaire de plus de 78 milliards de nos francs.

Le député du CDP Alfred Sanou a démissionné de l’AN et est remplacé par son suppléant Pierre Traoré, a annoncé, à l’ouverture de la plénière, le président Soungalo Appolinaire Ouattara. Maintenant, l’ordre du jour –l’examen et l’adoption du dossier N°3 relatif au projet de loi de règlement au titre du budget de l’Etat, gestion 2011- à proprement parler, peut commencer.

Adopté par la loi N° 041-2010/AN du 02 décembre 2010, le budget de l’Etat, gestion 2011 a été arrêté en recettes à 1 002 008 167 000 FCFA et en dépenses à 1 166 340 986 000 FCFA, assorti d’un besoin de financement de 164 332 819 000 FCFA.

Après exécution, il est revenu, conformément à l’article 105 de la Constitution, à l’Assemblée nationale la charge d’entériner, au regard des recettes effectivement mobilisées, des dépenses consenties et effectuées et de ce qui en a résulté, l’état d’exécution dudit budget. Ce qui a été fait ce jour 16 avril 2013 à travers l’adoption par la Représentation nationale, de la loi de règlement au titre du budget de l’Etat, gestion 2011.

Quelques caractéristiques du budget de l’Etat, gestion 2011

« Le budget 2011 s’est exécuté dans un contexte particulier marqué par la crise que nous avons connue. Et en matière de recettes, ce que nous pouvons remarquer, c’est qu’il y a eu beaucoup de mobilisations au niveau de nos recettes à travers les performances réalisées par les régies des recettes. En matière de dépenses, nous avions essayé de maintenir les dépenses dans la limite de notre budget ». C’est en ces termes que la ministre déléguée en charge du budget, Clotilde Honorine Ky/Nikièma a décliné les caractéristiques du budget de l’Etat, gestion 2011.

Le montant total des ordonnancements s’est élevé à 977 196 381 756 FCFA contre celui des dotations qui est de 1 259 057 166 631 FCFA, soit un taux d’exécution de 77,61%.

Les paiements effectués se sont élevés à 977 196 381 756 FCFA, soit un taux d’exécution de 100% par rapport aux ordonnancements.

Relativement aux financements extérieurs, la situation comptable indique des ordonnancements de l’ordre de 166 749 220 242 FCFA sur des dotations de 294 972 056 000 FCFA, soit un taux d’exécution de 56,53%.

Les prêts accordés par le budget de l’Etat au cours de l’année 2011 se chiffrent à 8 400 373 488 FCFA sur un plafond de 10 000 000 000 FCFA. Ces prêts ont bénéficié, entre autres, à la SOFITEX à hauteur de 6 766 613 333 FCFA, au FONER à hauteur de 1 058 650 000 FCFA, aux membres du gouvernement à hauteur de 62 150 000 FCFA. Au résultat, le taux de recouvrement de ces prêts s’affiche à 38,19%.

78 858 669 623 : c’est ce qui reste après l’exécution du budget 2011

Les recettes définitives, au titre du budget général de l’Etat, gestion 2011, se sont établies à 1 056 055 051 379 FCFA. Quant aux dépenses définitives ordonnancées et payées sur le montant de ces recettes se chiffrent à 977 196 381 756 FCFA. « Il en résulte un excédent budgétaire de 78 858 669 623 FCFA reversé dans le compte permanent des découverts du Trésor public ».

Pour le gouvernement, l’existence de cet excédent « constaté à la fin de l’exécution du budget » tient à « la mobilisation satisfaisante des ressources propres ». En effet, sur une prévision de 718 036 111 000 FCFA, les recouvrements se sont établis à 832 342 026 997 FCFA, correspondant à un dépassement de 114 305 915 997 FCFA, soit un taux de réalisation de 115,92%.

En outre, des recettes fiscales de l’ordre de 47 097 177 376 FCFA mobilisées en 2010, ont été comptabilisées en 2011.

Le groupe parlementaire ADJ qui a observé, avec le groupe parlementaire UPC, l’abstention au vote du projet de loi du jour, par la voix du député Arba Diallo justifie cet excédent budgétaire par une « mauvaise planification ». Pour ce groupe, il s’agit en réalité d’une autocensure préjudiciable au développement du pays.

En rappel, ce groupe parlementaire ADJ avait voté contre ce budget le 2 décembre 2010, jour de son adoption par l’Assemblée nationale. Et les explications en étaient « qu’il fallait donner à ceux qui en ont le plus besoin, il fallait créer des emplois, il fallait accompagner les secteurs productifs, notamment ceux de l’agriculture et il fallait du point de vue des secteurs sociaux de base, orienter les fonds dans le domaine de l’éducation, de la santé ».

Pour Alain B. Yoda, président du groupe parlementaire CDP, le gouvernement a encore fait preuve de transparence qu’il convient de reconnaître. Tout en l’invitant à mettre en application les recommandations formulées et par la Cour des comptes et par l’Assemblée nationale, le député Yoda a réaffirmé la détermination de son groupe parlementaire à défendre le gouvernement face à ceux qu’il qualifie « d’objecteurs impénitents ».

Fulbert Paré

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 17 avril 2013 à 14:16, par Tiéfotiè En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Bravo ! Injectez maitenant cet excédent dans la valorisation des traitements des fonctionnaires et l’allègement des charges sur les intrants agricoles afin que le peuple puisse bénéficier des fruits de la croissance tant vantée et dont on ne voit jamais l’impact sur le quotidien des laborieuses populations. Ne pensez-vous pas que nous avons suffisamment serré nos ceintures et qu’il enfin temps que nous respirons nous aussi un peu ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 14:24, par Omed En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Ajoutez les 2milliards de Guiro....lol impunité quand tu nous tient....vivement 2015.A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 11:29, par xoxo En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

      ET vous ferez koi, OMED ? arretez donc de vous prendre la tête et faites aujourd’hui ce que vous voulez faire en 2015. ca devient ridicule de tout ramener à 2015 comme si le pays allait arreter de respirer jusqu’à cette date qui n’est en rien fatidique. c’est chiant de lire même quand une poule se fait écraser que vous attendez 2015. 2015, c’est presque demain et on verra bien ce que des mecs comme vous ferez. ca serait genial d’avoir vos vraies identités et savoir où vous serez quand sonnera 2015. sinon que vos menaces de 2015 ne sont que le miroir de votre peur.

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 14:25, par le riche En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    oh tant mieux.empressez vous maintenant de réparer linjustice longtemps causé aux fonctionnaires quant à leur traitement salarial.dédommagement et relèvement messieurs. merci à vous

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 14:29, par ledur En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    un pays très pauvre avec un excédent budgétaire de 78millards ? ça fait penser à deux choses soit les prévisions sont mal faite ou bien les projets ne sont pas exécutes conformément au prévisions.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 14:32, par indjaba En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    "78 858 669 623 : c’est ce qui reste après l’exécution du budget 2011". C’est avec ou sans le gombo des Guiros et des Paré ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 14:35, par Manitu En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Un excédent de 78 milliards et des gens meurent dans les CSPS faute de matériel pour les prendre en charge.
    Et on s’appelle ça planificateur... Tssk

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 15:06, par Mystic En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Le pays va mal et on fait des excédents budgétaire ? Quelle gestion ! Le Burkina souffre d’un déficit social criard et au lieu de songer à soigner cela veut réaliser des excédents pour plaire aux partenaires. C est une mauvaise planification et surtout un mauvais programme.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 15:28 En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    avec tout ce que gagne chaque membre du gouvernement comme salaire à + de 1500000,caisse noire où il puise l’argent comme il veut sans rendre compte,les avantages avec villas sans se soucié de l’eau,lélectricité,véhiculé avec chauffeur,bon d’essence a gogo,nourri gratos et avec des valets a sa disposition etc ect....il se trouve encore des membres de gouvernement qui osent prende des prets sur le budget de l’état sans intéret(taux du credit 0%) comme si les banquent n’existaient pas. c’est grave déh ! en + certains ne rembourseront jamais ce pret,on a vu ce qui s’est passé avec l’affaire des villas de la cnss qui avait fait des gorges chaudes après que la cour ait soulevé le lièvre avec son rapport en 2006-2007.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 15:50, par tingbiiiga En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    78 858 669 623 : c’est ce qui reste après l’exécution du budget 2011 : on ne peut même pas améliorer les conditions de vie de notre population : augmentation des salaires, octroie de bourses au étudiants, lutter contre le chômage en recrutant les jeunes (en lieu et place du programme de volontariat qui endette le pays et enrichit les DG et autres).
    il ya vraiment manque de planification !! et chaque fois vous voter le budget avec deficit pour endetter le pays seulement.
    avec ces 78 milliards, il ne devrait pas avoir de crise au pays !!! Blaise doit connaitre ses ennemis !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 15:59, par Nestor En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Un excedent budgetaire ne se justifie pas. C`est dire qu`il n`a pas de prevision en matiere de developpement. Au Burkina il y a toujours quelque chose a satisfaire pour qu`il y ait de l`argent qui n`a pas travaille durant une annee budgetaire. Cet excedent pouvait servir a ameliorer le bien etre des populations (education, sante, environnement etc....). Je dis simplement que c`est un mauvais signe. Les pays developpes n`ont jamais eu d`excedent budgetaire.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 16:24 En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    ahh bon ???? il reste autant d’argent dans les caisses de l’ETAT et les gens ne peuvent pas joindre les deux bouts ?? , le sac de maïs encore plus cher ainsi que le riz et les soins médicaux et il reste de l’argent dans les caisses de l’ETAT .............

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 16:26 En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Je ne comprend pas les excedents budgetaires dans un pays ou la population est pauvre. Cela veut dire qu’il n’ya pas de projet. Si les bailleur de fonds entende cette information vous n’aurez plus de financement car vous avez une capacite d’auto-financement suffisante.
    Il n’y a pas de barrage dans mon village. Allez y investor et vous verrez que nous pourrons produires beaucoup de chose pour approvisionne toute la province ou mem la region.
    Ne dites plus ca au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 16:26, par indjaba En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Avec l’avènement de l’ASCE et la peur créée par la crise des bidass, les gens n’ont pas eut la stratégie et le courage nécessaire pour caler ses sous. Un tel écart entre prévision et réalisation illustre notre incapacité à nous projeter. 78 milliards pendants que les gens chôment.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 16:46, par Djespo En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Je trouve que le Député Arba DIALLO a une part de vérité dans ses dires, car 78 milliards de F CFA disponibles dès 2011 auraient pu, s’il y avait eu bonne planification et bonne gestion, être intelligemment investis dans la santé et l’éducation afin d’atténuer un peu plus la souffrance des populations’ élèves et étudiants. Et peut être même que cela aurait permis d’éviter les crises actuelles (à la santé et à l’université).

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 16:48 En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Ils ont courous l’argent pendant que les gens souffrent alors qu’ils pouvaient investir et créer des emplois avec. Eh Dieu !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:07 En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Dites à M. YODA de modérer ses propos.
    Il ne faut pas défendre parce qu’il faut défendre. Si l’Etat avait eu les prévisions de recette initiale on allait etre à plus de 100 milliards d’excedent.
    Pas du tout bon signe. Cela signifie une très mauvaise planification.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:13, par brice En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Eh CDP. le rôle du député majoritaire ce n’est pas de défendre son gouvernement à l’assemblée. Autrement l’assemblée nationale qui est à 80% CDP ne sera qu’un continuum du Gouvernement. Ce qui est le cas actuellement. c’est dommage. Malgré les énormes besoins du pays en ressources, on arrive a économiser 78 milliard

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 18:10 En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    ils ont fait du blanchiment technique façon luc adolphe tiao. nous sommes en avril 2013 et c’est maintenant que ces vampires viennent nous présenter leur budget de l’état gestion 2011 et sont fiers d’eux meme avec leur excédent de 78milliards858 millions669623fcfa. béééééééh tout ça pour fanfaronner que le pays est bien géré devant leurs petits blancs de partenaires financiers. tchurrrrrr n’importe quoi. et nos universités ? et la santé ? et la famine ? maintenant où sont passés ces 80 milliards pcq le budget de l’état gestion 2012 est bouclé aussi. de blanchiment technique en blanchiment technique ils vont aller blanchir tous ces milliards dans des paradis fiscaux.vous etes des assassins et dieu vous voit.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 18:24 En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    vraiment c’est pas serieux.l’Etat est à l’mage des banques qui sont liquides dans notre pays alors qu’il ya pleins de secteurs d’investissements. SVP monsieur des Finances, les quelques petites revendications vous ne pouvez les regler aussi. Dans une économie que se veut progressiste, l’excédent n’est pas un bon signe.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 19:37 En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Seul au Burkina Faso que cette situation peut arriver. Y’a t’il pas d’économistres et planificateurs dans ce pays ? Et le président constate tout ça et laisse passer. Vraiment j’ai l’impression que seul ici au Burkina tout peut se faire, on grogne on se fache et ça passe. Regardez comment YODA se comporte ? lui là est - il vraiment un député ? J’ai pitié de mon pays.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 21:43, par LK En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    avec un excédent de 78 milliards, le gouvernement n’a aucun cas fait preuve de transparence. au contraire, c’est la preuve manifeste de la mal-gouvernance, de l’incompétence caractérisée et de l’inexistence d’un souci réel du régime quant aux préoccupations du peuple. à moins qu’on souffre d’une myopie intellectuelle, nul ne pourrait applaudir cet de fait comme étant une prouesse. commençons par réduire le train de vie de nos "messieurs les ministres" et on pourra engranger davantage des sommes qui serviraient à sortir les populations du calvaire.

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 11:25, par Pedro soul En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

      Ce n’est pas une fierté ni pour le gouvernement, ni pour les acteurs de la gestion budgétaire. Le niveau de la pauvreté va de façon grandissante d’année en année. Le Burkina Faso est classé 183ème sur 187 pays dans le dernier rapport du PNUD. Comment pouvons nous parler d’exploits alors que les fonctionnaires burkinabè sont les plus misérables de l’UEMOA en dehors peut être de ceux qui manient les deniers publics. Dans le monde rural, plus de 80% de nos pauvres paysans continuent d’utiliser des outils rudimentaires comme moyen de production après 53 ans d’indépendance.
      Posez vous la question pourquoi il y a t-il eu un reliquat de 78 milliards en 2011 ?
      Es ce qu’ils n’ont pas été effrayé pas l’affaire Guiro ? Si depuis des années, on n’est nous jamais fait savoir qu’il y a un excédent budgétaire.

      Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 06:02, par Bouglass En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Cet excédent peut servir à améliorer le traitement des fonctionnaires qui souffrent tous.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 07:59 En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    C’est quand même bizarre, cet excédent alors que chaque année, le budget est voté avec plus de cent milliards à rechercher. Soit nos prévisions sont faites n’importe comment, soit l’exécution laisse à désirer ou autre ? De plus, 2011 était l’année de la crise au BF. Il faudrait que les députés fassent auditer sérieusement ces comptes car cela est tout sauf clair alors que le pays profond manque de tout : dispensaires, ambulances, forages, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 11:24, par fille du terroire En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Ah ca ,c’est un pays émergent, même très émergent. 2011 ou il y a eu mutinerie et puis dans tout le pays on parler de pertes tant au niveau des commerces,qu’au niveau de l’Etat et on n’a même pas fêter le 11 décembre pour pouvoir rattraper le retard la,c’est résultat de cette année la qui excédentaire ? He pardonnez nous aussi on fait l’école.... même si vous voler et puis on regarde ne venez pas nous dire en face comme ça qu’on est bête...un peu de quand même la

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 13:15, par synetik En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    ça là c’est des foutaises !!! avec tous les problèmes que nous vivons dans ce pays-là, on ose nous informer que nous avons réalisé un excédent budgétaire en 2011 ? Ils sont où ça même les gens qui ont planifié les dépenses de l’Etat-là ? En tout cas il faut être au Burkina (183ème pays sur 187 selon l’IDH) pour voir ce genre de choses ! Quand même !!

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 18:17 En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Si la honte pouvait causer la mort !
    Pourquoi accorder un pret aux membres du gouvenements ? Son-ils plus burkinabe que les autres ?
    Quant au depute Yoda, son comportement fait pitie.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2013 à 07:53, par TOGSISSIDA En réponse à : Budget de l’Etat gestion 2011 : Un excédent de 78 858 669 623 FCFA

    Une fois de plus, on constate l’absence d’objectivite du Particular majoritaire. Le budget d’un etat ne saurait se comparer a un budget d’Entreprise qui, si je ne m’abuse, au vu de la recherche de rentabilite, doit d’etre vigilante pour unease maitrise de sa Tresorerie pour disposer de liquidites permanente a meme de lui permettre de financer son fonctionnement et son developpement sans recours necessaire a son "Exterieur" (entendez par la, les Banques et actress sources de financement Exterieur). Ceci differe ou doit differer d’un Budget d’Etat qui doit : 1/-par tous moyens recenser les besoins du pays pour un Exercice donne (besoins de fonctionnement, besoins d’investissements, besoins de developpement etc.) ; 2/-rechercher et trouver partout ou pourraient etre trouves les ressources necessaires pour couvrir et executer cessation besoins. Il faudra retenir pour cela les ressources propres faites des recettes fiscales surtout et toutes autres entrees propres par le pays, puis, des ressources exterieures que sont les.aides des pays amis et partenaires au developpement etc. sous forme de Prets ou.de Subventions pour couvrir les GAPS (deficits budgetaires) s’il.y a lieu. Pour ce faire, le Grouped ADJ a bien.raison de comprendre Que le budget incrimine a manque soit de technicite, d’objectivite ou encore a ete elabore ave complaisance. Je ne pense pas Que cet Excedent de 15% qui a tenu plus des Recettes engrangees surtout le plan miner n’est pas puis etre prevue. Quant au Chef du Grouped du CDP Que nous savons tous "Fiscaliste de 1er Rang", je m’inscris en faux pour ce qu’il a dit de cet Excedent avec un orgueil demesure, a savoir, Que celui-ci explique et justifie une "Transparence" de l’Executif plot Que de reconnaitre techniquement les explications logiques de la chose aux fins d’ameliorations qu’il faudrait recommander aux Charges d’elaboration des Budgets. Dans le fond, il donne une autre comprehension des chose. que le people veut et doit savoir. Y a-t-il euro des choses malpropres qu’effectuait l’Executif de par le passe ? L’Executif cachait des choses au people ? et si oui, lesquelles ? Sans jeter d’opprobes sur personne, je veut mieux.comprendre car, c’est Mon droit.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Groupe parlementaire CDP : « L’Assemblée nationale a de sérieuses difficultés ».
Burkina Faso : « Dr Salifou Diallo, Le Prophète redoutable », le devoir de mémoire du journaliste Dieudonné Soubéaga
Mort de 11 personnes en garde à vue : Le CFOP exige des « sanctions exemplaires »
Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue
Affaire 11 décédés en garde à vue : L’UPC exige lumière et justice
Vie des partis : Le bureau du MPP/Fada N’Gourma installé
Burkina : Décès de Béatrice Bara, maire de la commune de Béguédo
Burkina Faso : La classe politique à la quête d’un « Burkina de paix et de prospérité »
Élections de 2020 : Des femmes appellent les acteurs politiques au respect du quota genre
Dialogue politique : Le président du Faso attend des « propositions constructives et consensuelles »
Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP
Dialogue politique au Burkina : Début des travaux ce lundi 15 juillet 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés