Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

Accueil > Tourisme • • dimanche 14 avril 2013 à 22h28min
Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

Cette histoire est réelle puisque je l’ai vécue. Je l’écris pour une raison très simple : révéler a la face des Burkinabè et du monde certaines injustices que vivent nos compatriotes et d’autres frères et sœurs africains dans certaines parties du monde. En ce qui me concerne, mon expérience cauchemardesque s’est passée en Tunisie, c’est-a-dire en terre africaine.

Quand je me suis rendu samedi 9 mars 2013 sur l’Avenue Kwamé Nkrumah pour m’acheter un billet d’avion et regagner l’Italie par un vol du lendemain, je n’avais pas le moindre doute que j’arriverais à ma destination avec un retard de 2 jours. Mais malgré ce grand retard, je remercie Dieu d’y être arrivé tout de même, car tout compte fait, je me sens comme un nègre fortuné. Des compagnons de voyage, nègres comme moi, n’ont pas eu la même chance que moi, bien qu’aillant mis tous les moyens légaux et légitimes de leurs côtés.

C’est cette infortune que je me suis fait le devoir de retracer et partager ici, afin d’informer tous ceux qui, comme moi, seront assez naïfs de croire qu’avoir des documents légaux de voyage est une garantie irréversible d’assurance sous tous les cieux. Je m’excuse d’emblée de la longueur du texte. Mais celui ou celle qui aura le courage de le lire jusqu’à la fin comprendra qu’il fallait être aussi expansif afin de pourvoir les menus détails indispensables à la compréhension.

Mauvais choix de la compagnie de voyage

A l’agence de voyage où je me suis rendu à Ouaga, j’ai vite compris que je n’avais plus le choix qu’entre voler avec Royal Air Maroc ou Tunis Air en passant par Abidjan. Il n’y avait que ces deux compagnies disposaient encore de quelques places inoccupées sur Rome, si j’acceptais de passer par Abidjan pour y prendre le vol. Mon choix a dès lors été déterminé par l’heure d’arrivée à Rome où je devais reprendre service le lundi 11. Le vol de Tunis Air ayant été programmé pour arriver à 10 heures dans la matinée, j’ai en toute logique opté de voler avec elle plutôt que Royal Air Maroc dont le vol du jour sur Rome devait atterrir après 15 heures. Je n’ai jamais pris Tunis Air, et j’étais plutôt curieux de découvrir ses services. Je dus prendre Air Burkina pour rejoindre Abidjan.

Après un décollage ponctuel suivi d’un court vol paisible d’une heure par Air Burkina, me voilà à Abidjan. Moins de 15 minutes dans un rang pour les formalités policières et me voilà à la sortie de l’Aéroport International Félix Houphouët-Boigny où m’attendait mon ami d’université, un ivoirien que j’avais informé de mon arrivée quelques heures plus tôt. Nous passâmes de très bons moments ensemble avec plein de souvenirs. Puis sonnent 23 heures, l’heure de l’enregistrement, le décollage étant prévu pour 00 :50.

A ma grande surprise, à 00 :29, alors que les passagers attendaient dans la salle d’embarquement, l’amplificateur de l’aéroport annonce que Tunis Air atterrirait à 01h24. Beaucoup de passagers n’étaient pas contents, mais semblaient supporter le retard de 34 minutes, même si l’on se disait qu’en tout, on accuserait un retard d’une heure à l’arrivée. C’était mal connaitre ce que nous réservait la réalité : l’avion arriva finalement à 2 heures du matin. Puis après un débarquement rapide des arrivants, les partants – la plupart ensommeillés— rejoignaient à pas de zombies l’Airbus pour embarquer et enfin décoller à 3 heures du matin. Conséquence : plus d’une vingtaine de passagers ont raté leurs correspondances quand l’avion a atterri à 9h20 au lieu de 7h00.

Des agents du bureau de transit Tunis Air à Tunis très irrévérencieux envers les Nègres

Ayant voyagé avec diverses compagnies aériennes dignes de ce nom et distingués par leur sens aiguisé des affaires, j’ai pu constater le respect que celles-ci vouent envers les client(e)s. Habitué que je suis à être traité comme un client ayant souffert pour avoir son argent afin d’acheter le billet d’avion, j’ai aussi acquis le confort d’attendre des agents de toute compagnie aérienne un minimum d’égards envers le client que je suis. Mon expérience avec Tunis Air m’a enseigné qu’en ce qui concerne cette compagnie, je devais revoir la copie de ce que je prenais pour argent comptant.

Sortis de l’avion à Tunis, les passagers en transit furent conduits dans le couloir de Tunis Air. J’ai été d’abord marqué par le manque d’intérêt envers la vingtaine de clients qui étaient composés d’au moins 15 noirs venant notamment d’Afrique de l’Ouest. On ne posait pas de questions suspicieuses aux blancs, mais ceux qui avaient la peau noire étaient soumis à un interrogatoire qui ne disait pas son nom avec un ton qu’un policier bien formé n’utiliserait même pas pour interroger un suspect.

Puis du même ton impudent dont on vous accule de questions impropres, on vous demande des documents inattendus. J’étais si choqué de voir comment un diplomate ivoirien (un certain Akpa, puisque les agents disaient les noms très haut) en partance pour la France a été acculé. Bien qu’il aille en mission diplomatique avec un visa dans les normes, les agents lui tempêtaient dessus et exigeaient de lui qu’il pressente son billet retour. Au finish, on lui a permis de s’en aller non sans le faire attendre au moins trois heures. Si le lecteur croit que trois heures d’attente dans ce couloir-cage est inacceptable, qu’il/elle attende de lire la suite du récit.

Une compagnie dont le sens de l’inorganisation rivalise avec l’arrogance de ses agents de transit à Tunis

Etant donné que le retard des voyageurs a été causé par Tunis Air, celle-ci savait à l’avance l’état des voyageurs ayant manqué leurs correspondances. Une compagnie sérieuse et respectueuse des clients se serait donné la peine de préparer les nouveaux itinéraires ou les coupons d’hôtel afin de les remettre aux voyageurs dès leur arrivée. A Tunis Air, rien n’était fait au préalable pour soulager les voyageurs de la torture due au retard de la veille. Pire encore, les agents du jour vous toisaient d’un regard condescendant alors que vous expliquiez votre problème dont ils étaient déjà au fait, puis récupéraient votre passeport et votre carte d’embarquement caduque, avant de vous lancer un « on va vous appeler ».

Ceux qui, comme moi, traitaient avec la compagnie pour la première fois se mettaient a quelques pas du desk et attendaient, croyant que c’est une affaire de 10 a 15 minutes. Les habitués de Tunis Air s’éloignaient dans le couloir qui servait de salle d’attente et y prenaient place si ils/elles avaient la chance d’avoir une chaise disponible. Plus on attendait, plus cette salle d’attente exiguë dans laquelle on était confiné ressemblait a une cage d’attente, puisqu’en dépit des longues heures d’attente (6heures en ce qui concerne mes compagnons d’infortune et moi) les voyageurs ne pouvaient accéder qu’aux toilettes, mais à rien d’autres (eau, snack, nourriture).

J’ai eu l’impression de prime abord que ces travailleuses et travailleurs étaient caractéristiques par leur déficience manifeste en matière de civilité. Ils/elles criaient sur les passagers, les acculaient et semblaient douter de tout ce que ceux-ci leur donnaient comme réponse ou comme documents requis. Seulement, après quelques 6 heures d’attente et d’observation, je me suis obligé à arriver à la conclusion qu’ils/elles n’étaient peut-être pas aussi congénitalement impolis. Ils/elles exhibaient des signes d’aménité aux quelques blancs qui étaient dans le rang. C’est ainsi que j’ai quitté la ‘‘cage de transit’’ avec la conviction que ces agents du desk du jour avaient simplement un abject mépris envers les peaux noires et semi-noires, même si ils/elles ne souffraient pas d’encaisser l’argent payé par ces mêmes peaux pour le voyage.

Arrivés dès 9h20, les passagers en transit n’ont pu avoir leurs coupons pour l’hôtel seulement que vers 13h30, même si les agents de transit savaient très bien que les transitants passeraient la nuit à Tunis. Cela ne s’est pourtant pas passé du chef des agents discourtois aux regards dédaigneux envers nos nègres de passagers. Les passagers d’infortune du jour n’étaient plus que 10. Quatre d’entre eux allaient à Rome, tous des noirs (précision importante pour la suite du récit). Les six autres passagers allaient à Lyon. Nous avions tout de suite sympathisé et une solidarité fut créée entre nous, même si aucun des passagers ne connaissait l’autre auparavant. C’est grâce à cette solidarité que nous avons forcé les agents à nous traiter quelque peu comme des humains. Nous leur avons d’abord exigé dans un vacarme scandaleux qu’on nous donne du snack et de l’eau, ce qui fut fait, une heure avant de recevoir nos coupons pour l’hôtel.

Pour passer le service d’immigrations, seul le burkinabè, que je suis, avait besoin de visa, les accords entre états permettant aux ressortissants de certains pays, y compris la Cote d’Ivoire et la France, d’entrer en Tunisie sans visa si ceux-ci y passent moins de 90 jours. J’ai finalement eu mon visa à 17h30 avant de rejoindre l’hôtel ou se trouvaient mes 9 compagnons à qui j’avais auparavant dit de ne pas se soucier de moi.

Africains voyageant légalement en terre africaine, mais interpellés sans raison

Le vol des quatre voyageurs à destinations de Rome (2 dames, dont une du troisième âge, et 2 hommes dont moi-même) devait décoller à 8h35 du matin. Ce qui veut dire qu’il fallait être à l’aéroport au moins deux heures à l’avance. A 6h40, nous avions déjà fait l’enregistrement avec un agent de Tunis Air plutôt souriant et aimable, à notre grande surprise. Puis nous procédions à passer le contrôle de police, puis la sécurité. Je fus le premier à passer, puis la ‘vieille’ que la jeune dame assistait de près. J’attendais alors tout le monde de l’autre côté sur le chemin des portes d’embarquement. Puis vinrent les deux dames.
Le jeune homme, un ivoirien, prenait trop de temps à passer le contrôle de police et on se demandait ce qui se passait. C’est alors que la vieille exprima le besoin d’utiliser les toilettes. La jeune dame qui tenait la valise de cabine de la vieille l’y conduisit.

Dans cet intermède je décide de visiter la boutique du Duty Free pour voir s’il y avait quelque chose d’intéressant à acheter. En fait, mon objectif était de me débarrasser de quelques dizaines de dinars tunisiens que j’avais encore sur moi. Peu impressionné par les articles de la boutique qui étaient à moindre coût a ma destination, j’étais ressorti voir si le jeune ivoirien avait enfin passé le contrôle de police et la sécurité. C’est alors que j’aperçois un policier fou-furieux à pas pressés, suivi de près par la jeune ivoirienne toute désespérée et presqu’en larmes. Je reconnus en lui le même policier qui a visé nos documents lors du contrôle de police. Interloqué, j’étais sur le point de demander ce qui se passait que le policier fonçant sur moi me crie dessus : ‘‘donne ton passeport’’ ; je le lui tends sans broncher. Il nous enjoint, à la jeune dame et moi, de le suivre. Je dis à la jeune dame nerveuse de se calmer. Puis je demande au policier pourquoi il voulait nos passeports. Il me répond sans égards que ‘‘on doit vérifier vos visas’’. Sincèrement, je n’avais aucun problème à cela, puisque je sais que mon visa, comme mon passeport, est valide et issu par l’autorité compétente.

Vous avez dit Etat de droit ?

Le policier subalterne alla remettre les passeports à un autre en civil, apparemment plus gradé, plus borné, au regard plus haineux, avec un visage renfrogné, constipé et bien inamical, certainement à l’image de sa hargne envers nous et de son insensibilité humaine comme cela se révèlera. Il nous conduit dans un labyrinthe dans l’enceinte de l’aéroport d’où personne ne peut nous voir, sauf les quelques agents de police y travaillant. Le jeune ivoirien dont nous avions perdu de vue y était déjà, et semblait moralement revigoré de nous voir.

Le méchant flic nous lance un ‘’asseyez-vous ici’’, en pointant furtivement des chaises métalliques, puis il continue dans un box ou étaient d’autres flics. Quand il ressort du box, j’essaie comme dans tout Etat de droit de lui demander ce qui se passait. A peine ai-je fini d’articuler le mot ‘’monsieur’’ qu’il me somma d’un regard assassin et un index menaçant ponctué d’un : ‘’tais-toi ou tu vas empirer ta situation’’. A vrai dire, je ne savais pas que j’étais en mauvaise posture pour une histoire de contrôle de visa. 45 minutes plus tard, il revient vers nous et donne le verdict suivant : "Peut-être que vous irez en Italie, mais vous n’y irez pas par la Tunisie. Nous vous renvoyons en Afrique, n’importe où en Afrique. Vous avez de faux visas". Incroyable ! Puis il nous demande des contrats de travail en Italie, on les lui montre, il décide aussi que les contrats sont faux. Il ne lui restait plus qu’à dire que nous étions de faux africains, n’eut été la noirceur de nos peaux qui semblait lui causer tant d’irritations.

Le drame dans tout ça est que malgré la carte de résidence de la jeune dame, qui dit être mariée à un homme de nationalité italienne, on ne l’a pas écoutée. En ce qui me concerne, j’ai obtenu un visa tunisien la veille afin de pouvoir passer la zone internationale et rejoindre l’hôtel. J’ai alors demandé au policier s’il croyait que le visa tunisien était aussi faux. Il m’a sommé de la fermer ou alors j’allais ‘’empirer ma situation’’.

Pour épargner le lecteur des détails, je précise qu’au finish, j’ai eu mon salut grâce à un ancien passeport que j’avais sur moi, et que j’ai présenté à notre tortionnaire. Ce passeport contenait d’anciens visas de pays que notre flic anti-black du jour semble prendre comme des modèles : US, Italie, Canada, Chine, et France. Hélas, les deux ivoiriens n’ayant pas eu les mêmes chances que moi, alors ils ont été gardés dans le labyrinthe qu’il convient d’appeler le couloir de la déportation. Tout ce j’ai pu faire, était de tirer de ma poche le restant de mes dinars que j’ai remis à la jeune dame qui dès la veille était à cours d’argent car ayant utilisé toutes ses ressources au pays. Son mari devait la chercher a l’aéroport des l’arrivée. Ces deux infortunés n’ont donc pas pris le vol sur Rome que nous devrions prendre ensemble.

N’ayant aucun contact de leurs proches ou connaissances, je n’ai pu rien faire et suis resté meurtri dans l’âme depuis l’incident. A cause du retard et de l’irresponsabilité de Tunis Air, des honnêtes gens voyageant légalement ont été violentés dans leur droit par un flic dont la haine du nègre semble inspirer ‘‘l‘efficacité’’.

Alors que j’étais en rang à nouveau pour passer la sécurité, j’apercevais la vieille qui attendait inquiète de l’autre côté. Elle ne parle pas français, et c’est un dioula peu grammatical mais communicatif qui nous aidait tous. Quand je lui ai expliqué la situation, elle a décidé d’aller chercher sa valise de cabine. Je lui ai dit de réfléchir par deux fois avant d’aller la chercher, surtout qu’il n’y avait que de l’attiéké. Je lui ai dit que sa chance peut-être était qu’elle était dans les toilettes. Prise de panique elle me suivit à la salle d’embarquement. Dans l’avion, un steward qui la cherchait pour lui remettre les talons de bagages du vol manqué s’est arrêté à notre niveau (nous étions par coïncidence, peut-être, assis ensemble) pour s’assurer que c’était bien elle. La vieille faillit s’évanouir, convaincue qu’elle était qu’on venait l’extirper de l’Airbus.

Très honnêtement, nous n’avions eu la paix du cœur que quand l’avions a décollé. De toute façon, c’est la Tunisie, un état policier ou le mépris et la haine de la peau noire me semble structurels et peut-être même institutionnels. Nous étions les seuls noirs du vol, les deux autres ayant été retenus pour être ‘’rapatriés en Afrique’’, pour reprendre les termes de l’ignorant flic de haine, et ce malgré leurs documents légaux et a jour.

Sentiment personnel après cette expérience traumatique : le devoir de partager

J’ai été très meurtri dans l’âme de voir et vivre une telle injustice dans un Etat dit de droit, et en terre africaine. Je me suis demandé pendant mon bref séjour à Tunis si ces travailleurs et travailleuses de l’aéroport, un lieu de transit international et interracial avait de la considération pour le nègre. J’ai eu la chance de voyager et partir dans les quatre coins du monde, je n’ai jamais reçu un traitement aussi dégradant. Il me semble que beaucoup là-bas s’érigent en gardiens des portes de ‘’l’enfer africain’’ et admettent difficilement toute escapade vers le ‘’paradis européen’’ ou occidental qu’ils protègent jalousement.

En plus des conséquences physiques, psychologiques et économiques relatif à la déportation des deux ivoiriens, il y a aussi des chances qu’ils aient des problèmes avec leurs employeurs quand ils arriveront enfin à destination. Ce n’est pas acceptable.

En ce qui me concerne, ma décision est prise, même gratuit, je ne volerai plus avec Tunis Air, en tout cas pas de mon gré. Je ne passerai plus jamais non plus par la Tunisie si je n’y suis pas obligé. Sans décourager les futurs voyageurs de Tunis Air ou transitant par Tunis, je suggère que quiconque qui pour une raison ou une autre serait contraint(e) à prendre cette compagnie se prépare pour les conséquences éventuelles, si il/elle n’a pas la peau claire ou blanche.

Je me suis senti le devoir partager cette expérience triste, sans aucune intention de dénigrer qui que ce soit. Je n’aurais pas usé de mon temps pour écrire cet article s’il ne s’agissait que des incohérences de Tunis Air. Je suis sûr que beaucoup d’autres Burkinabè et Africains de peau noire comme moi vivent ce genre de calvaires au quotidien dans ce pays. Je partage l’expérience afin que les uns et les autres se prémunissent avant de voyager ou transiter par certains pays. Le regretté Norbert Zongo ne rappelait-il pas déjà le rôle destructeur du silence des gens bien face à la méchanceté des mauvaises gens ? Merci.

Bate Marck Sow

Vos commentaires

  • Le 14 avril 2013 à 13:31, par Diem En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Tres touchant. Merci de le partager. nous vivons ce genre de situation a des degrés divers dans tous les pays arabes de l’Afrique du Nord. cet témoignage devrait être publie par tous les organes de presse de l’Afrique Noire pour être diffuser le plus largement possible. Je propose aussi Mr Sow d’envoyer cet article a tous tes contacts sur l’internet qui vont le transmettre a leurs contacts etc............

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 18:36, par clin En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Je propse à M. Bate Marck Sow d’envoyer cette lettre à l’embassade de tunisie au Burkina avec copie au ministere des affaires etrangeres.

      Répondre à ce message

      • Le 14 avril 2013 à 21:32, par CHINOIS En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        Un peuple culturellement complexé comme celui que l’Afrique noire ne doit pas prétendre aucun respect ni considération à aucun autre peuple de ce monde,comment voulez vous que 98% d’Africains noirs se sentent honorés au détriment de leur propre identité c’est à dire leurs noms Africains, préférant ainsi se donner orgueilleusement des arabes ou Européens, à ce point quel genre de respect attendez-vous ou revendiquez vous à l’égard des autres peuples arabes ou non Africains noirs et en tant que qui ou quoi et pourquoi d’ailleurs vous respecter si votre existence ne s’identifie pas vous- meme ? cela fait 11 ans que je voyage partout en Afrique de l’ouest mais rare sont des Africains que l’on peut croiser portant purement des noms ancestralement Africains, et je me suis meme souvent posé la question à savoir comment vous les Africains, vous vous sentez dans l’âme en imposant aussi ces noms étrangers à vos enfants qui eux n’ont pas choisi de se faire appeler par des noms étrangers qui n’ont rien à voir avec leur identité, et encore moins à leur culture, je souhaiterais qu’un jour Africain puisse m’expliquer rationnellement cette énigme.

        Répondre à ce message

        • Le 15 avril 2013 à 01:11, par Boulougou compaoré En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Malheureusement, il y a rien a comprendre ! Certains africains idolâtrent ceux qui ne sont pas noir, surtout à travers les religions ! Ce n’est pas enigmatique, les africains sont culturellement perméables.

          Répondre à ce message

        • Le 15 avril 2013 à 03:57 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Mr CHINOIS, laissez moi vous dire qu’avoir un PRENON non africain ne veux absolument rien dire, une preuve est qu’ici aux états unis, ou je suis la majorité des nouveaux nés asiatiques ont des prenons européens, c’est juste un phénomène de mondialisation. Une autre chose est que les africains dans une majorité écrasante s’identifient bel et bien comme des AFRICAINS.
          Ta haine envers nous ne réglera pas tes problemes

          Répondre à ce message

          • Le 15 avril 2013 à 10:21, par Koffi En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

            Ici au Burkina où partout ailleurs en Afrique on voit souvent des Européens nés en Afrique porter des noms TYPIQUEMENT AFRICAINS toi depuis quand et où tu as déjà vu un arabe même CLOCHARD soit-il donner un nom Africain à son enfant ? pour vous les arabes la HAINE et le mépris de l’homme noir est CULTURELLE. les asiatiques dont tu cites l’exemple d’intégration et d’ouverture par la mondialisation aux USA sont des peuples civilisés qui ont du respect pour toutes les cultures à titre d’exemple l’un des plus illustres historien et spécialiste des cultures des peuples du Burkina est un JAPONAIS du nom KAWADA JUNZO il a fait plus de 40 ans au Burkina en fouillant tous nos villages pour connaitre et valoriser notre HISTOIRE, Mais depuis quand à t-on déjà un arabe s’intéresser à nos cultures Negro Africaines ? sinon pour son islamisation.

            Répondre à ce message

            • Le 15 avril 2013 à 14:19, par Bazié En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

              M kOFFI je n’ai plus rien à dire vous avez tout dit seulement que les plus déterminés à détruire toutes les identité Africaines sont les musulmans , dont depuis leur enfance reçoivent un endoctrinement dévalorisant tout ce qui est de référence non arabo-islamique, chez eux il faut avoir un nom arabe pour certifier ton rejet nègro- identitaire afin de s’authentifier comme musulman

              Répondre à ce message

              • Le 18 avril 2013 à 07:56, par Matoo En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

                C’est pathétique !!! Vous répondez à un message haineux par des mots tout aussi haineux. Pourquoi rejeter la faute sur l’un ou l’autre ? Je cite, "les musulmans , dont depuis leur enfance reçoivent un endoctrinement dévalorisant tout ce qui est de référence non arabo-islamique, chez eux il faut avoir un nom arabe pour certifier ton rejet nègro- identitaire afin de s’authentifier comme musulman".
                Pourriez-vous nous éclairer sur la pertinence de cette sortie ?! Ou c’est juste parce que cela c’est passé dans un pays "arabe" ? Peut-être sont-ce seulement les musulmans noirs qui portent des noms à consonnance étrangère ? Des "Pierre, André et Jean" sonnent historiquement africains sûrement... Le drame de l’Afrique c’est cette stigmatisation que nous faisons de tel ou tel parce que n’appartenant pas à nos idéologies religieuse, politique ou à notre groupe ethnique. L’auteur de cette note a subi cette ignominie non du fait qu’il a un nom "étranger", ni qu’il est chrétien, musulman ou bouddhiste mais parce qu’il est NOIR. Alors à moins de discourir de cela référez-vos à cette citation qui dit que "le silence est un hommage que la parole rend à l’esprit"...
                Sincèrement navrée Monsieur SOW que vous ayez eu à subir ce genre de désagrément. Et en faire une discussion médiatisée ne réglerait certes pas le problème mais permettrait à nous, noirs africains, de faire entendre nos droits ici et ailleurs !

                Répondre à ce message

          • Le 15 avril 2013 à 10:47, par Lemoi En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

            si on a rien a apporter de positif, il vaut mieux se taire. sinon il ya kel relation entre l’article et des prenoms des africains. et noubli pas, je ne sais pas d’ou tu viens mais, il faut savoir que chez nous en Afrique, nous avons la famille avec une organisation parfaite. il fo aussi noter que en majorite l’Afrique a une descendance patriarcale. le nom de famille est bien different du prenom dont tu fais allusion

            Répondre à ce message

        • Le 15 avril 2013 à 06:24 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Tu te trompes de débat. Même si les africains portent des noms venus d’ailleurs, ces ignares bornés de flics tunisiens portent des noms arabes alors qu’ils sont berbères ! L’homme doit être respecté, quelle que soit sa couleur de peau ! Ça suffit maintenant.... ces pauvres maghrébins qui découvrent en France que nous sommes des cousins, et veulent mépriser les autres quand ils sont chez eux ! Merde à la fin !

          Répondre à ce message

          • Le 15 avril 2013 à 09:36, par Koffi En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

            Mon frère tu racontes du n’importe quoi, qu’il ait des berbers portant des noms arabes ne peut etre un justificatif pour nous Africains de dénigrer nos identités en s’attribuant des noms étrangers et surtout arabes , de toutes les façons et quoi qu’on dise les berbers et les arabes du Maghreb ont une histoire communément partagée c’est comme si tu disais qu’’au Burkina il y a des Mossi portant des noms Dioula et vice versa, mais nous Nègro-Africains avons-nous quelle histoire partagée avec les arabes, sinon pour avoir été victime de leur esclavagisme génocidaire ! Meme si toi tu es un musulman qui porte lachement un nom arabe et qui les distribuent à tes enfants par vos campagnes religieuses, sois au moins objectif et ne cherche pas à justifier l’injustifiable avec des des exemples BIDONS ! Mon frère l’heure est à la responsabilité COMMUNE

            Répondre à ce message

            • Le 15 avril 2013 à 19:23, par mbakatre En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

              Koffi tu es pire que les policiers qui ont maltraités nos frères à Tunis. Tu pourra même torturé ton propre frère. Ta haine envers l’Islam te rends aveugle et ronge ton coeur. mais tu ne pourra rien contre cette réligion.
              On traite d’un cas de non respect de droit de l’homme mais cela n’a rien a voir avec l’Islam.

              Répondre à ce message

            • Le 19 avril 2013 à 16:38, par Sanfo En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

              Mon cher KOFFI, ne t’obstine pas à dire des choses ki sont pas vrai . Jai bien apprécié ton premier argument mais tu coule dépuis un moment :
              ke dirais- tu de : Koffi Christian ou de sawadogo Diane ? Alors arrete de dire n’importe koi ! Ont-ils fuient leurs identités ? Si oui alors nous le sommes tous. y a meme des blancs ki se nomment MOHAMED

              Répondre à ce message

            • Le 22 avril 2013 à 21:48, par par dogali En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

              Koffi, l’histoire que monsieur Sow a vécu, je ne vois aucunement une partie ou il a mentionné de religion, c’est quand même étonnant que tu veux bien impliquer la religion dans cette affaire, ce que tu fais n’est rien d’autre qu’un HORS SUJET, laisse les gens avec leur croyance et parlons du racisme que nos compatriotes sont entrain de vivre dans certains pays arabes, chacun à le droit de croire en ce qu’il veut, l’islam est venu avant que tu ne sois né, alors muri un peu et fout nous la paix avec tes réflexions débile, merci Mbakatre

              Répondre à ce message

        • Le 15 avril 2013 à 10:30, par Noiretfierdeletre En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          M. Chinois meme en chine on retrouve des noms Americains ou Francais etc...j’y vis presentement..c’est du au brassage de culture qu’on connu les peuples.l’identitte est une valeur dynamique.l’Afrique est comme tout autre continent une identite singuliere presentant tout de meme des interets quant a la mondialisation.C’est plutot honteux de voir que dans un siecle de mondialisation du respect des droits humain il y a encore des Etats qui sont restes noyes dans leur obscurantisme.Et prochainement lisez bien l’article avant de commenter un probleme racial n’est pas forcement identitaire.

          Répondre à ce message

        • Le 15 avril 2013 à 13:23 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Merci man, c’est la conséquence du complexe d’infériorité des nègres et de la mendicité des Etats ouest-africains qu’ils sont victimes pareils traitements

          Répondre à ce message

        • Le 15 avril 2013 à 13:25 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Merci man, c’est la conséquence du complexe d’infériorité des nègres et de la mendicité des Etats ouest-africains qu’ils sont victimes pareils traitements

          Répondre à ce message

        • Le 15 avril 2013 à 15:27 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Mon cher CHINOIS si vous n’avez pas compris, relisez svp. Même s’il s’appelait gris gris il aurait eu le même traitement. C’est une question de couleur de peau qu’il pose et non de culture. Un américain noir aurait eu le même traitement avant qu’ils ne se corrigent.

          Répondre à ce message

          • Le 15 avril 2013 à 18:35, par Bazié En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

            Mais vu qu’ils vous déteste pour ce que nous sommes, pourquoi alors se soumettre à leur culture en s’identifiant par leurs noms, je suis également certain qu’un Américain noir comme vous le dites menu de son passeport Américain n’aurait jamais eu le meme traitement réservé à notre pauvre frère SOW ! ces genres de traitements sont uniquement réservés aux Africains jugés de sous hommes par les arabes

            Répondre à ce message

        • Le 15 avril 2013 à 19:01, par mbakatre En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Monsieur le prétandu Chinois ne vous trompez pas de débat. Nous sommes dans un de non respect de droit de l’homme qui s’apparente à du racisme. Mais cela n’a rien à voir avec l’identité Africaine. Je porte un nom arabe mais en aucun cas je ne m’identifie à la culture arabe. La plus part des Chinois ont des surnoms selon le pays occidental qui l’inspire. Ceci pour faciliter la collaboration mais ils restent chinois dans l’âme. Je pense plutot que vous avez un autre problème que vous n’avouez pas

          Répondre à ce message

        • Le 15 avril 2013 à 20:51, par themis En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Etes vous chinois ?
          Eh bien tous les Chinois, Coreens qui arrivent ici aux USA europeanisent leurs noms. Ils se font appeler, betty, jason, martha, brandon, jennifer... A leurs enfants ils donnent des prenoms americains. Est-ce pour autant qu’ils renoncent a leurs racines ?
          Je suis africaine. J’ai un prenom africain et un 2eme premom chretien. Je suis fiere des deux. Je n’aurais pas ete moins fiere si je portais seulement un prenom chretien et ne m’aurais pas sentie moins africaine.
          Le christianisme est universel. Et les prenoms chretiens sont ceux de chretiens eleves au rang de modele de la foi. Quand un pere nomme sa fille Esther, c’est parce qu’il est inspire par la foi de la personnalite biblique d’Esther
          Rien a voir avec une imitation occidentale. Et une etymologie des noms chretiens vous revelera qu’ils ne sont pas europeens authentiquement, mais pour la plupart plutot hebraique, grecque de la periode helenique et romaine de la periode imperiale.

          Répondre à ce message

        • Le 15 avril 2013 à 21:08 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Merci le chinois,
          Moi je suis noire et porte fièrement mon nom africain en France, même si ce nom me ferme toutes les portes de l’empois, dans une France raciste. C’est mon mari Français Blanc au yeux bleu qui en souffre à ma place....... C’est triste

          Répondre à ce message

          • Le 16 avril 2013 à 09:16, par Gomdasida En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

            Oh ma soeur tu te trompes amerrement. Ce n’est pas ton nom qui te ferme les portes de l’emploi mais plutot la couleur de peau. Même si tu te nommes Joseline LEBLANC et tu t’amènes noir à l’entretien d’embauche tu ne seras pas retenue à moins que c’est pour vider les poubelles. Là c’est un boulo de nègre.

            Parole d’une personne avisée

            Répondre à ce message

            • Le 16 avril 2013 à 18:16 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

              Pourquoi les noirs perdent - ils toujours leur temps a vouloir emigrer en France/ Moi je prefere emigrer au Ghana ou au Botswana que de chercher a aller dans un pays raciste ou de toutes les facons, je n’aurai pas job. Venez au Canada. Le Canada veut des trtavailleurs. Un territoire tres vaste, deux fois plus grand que les USA et avec 10 fois moins d’ habitants. Faites comme moi mais surtout, n’ emigrez pas dans la partie frnaciase car la ou on parle le francais, faut fuir ca comme la peste. C’est le malin de coq seulement ils savent faire. J’ ai fait un an a Orleans en Louisiane et mes affaires ne marchaient pas du tout. Quand je suis rentre au pays, mon marabout m’a dit que la ou je suis- la, c’est pas bon pour moi. J’ ai bien reflecghi et j’ai vu qu’ on chogobitait le francais aussi en Louisiane et donc j’ai compris pourquoi la Louisiane fait partie des etats les plus pauvres des USA. Alors, j’ait trace vite et bien m’asseoir au Canada utile. la ou on rappe l’ anglais.

              Répondre à ce message

            • Le 20 avril 2013 à 13:05, par Anonima En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

              @Gomdasida : Tous les Noirs qui ont de bons boulots en France viennent donc de la lune ?... Il n’y a pas de noirs avocats, médecins, ingénieurs, ou chefs d’entreprise en France ?
              C’est des excuses tout ça !! Etre noir n’empêche personne de travailler décemment ou de monter son entreprise s’il s’en donne les moyens

              Répondre à ce message

        • Le 20 avril 2013 à 12:49, par Anonima En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          @Chinois : Quel est le rapport de votre discours avec l’incident Tunisair qui est relaté ici ???
          Si ces personnes bloquées à l’aéroport avaient eu des prénoms du village, les Tunisiens les auraient mieux traitées ?...
          Elles auraient eu l’air moins noires ?... Parce que la question ici, c’est JUSTE la couleur qui fait qu’on est l’objet de plus de suspicion, au cas où vous n’auriez pas compris.
          Apprenez à rester dans le sujet ! C’est pénible qu’à chaque fois qu’on aborde un incident quelconque sur internet, il y ait des gens qui surgissent pour ramener leurs théories afrocentristes hors sujet.
          Si vous avez des sujets à développer, créez des tribunes pour vous y exprimer en long, en large et en travers. Mais arrêtez de polluer les sujets des autres de grâce.

          Répondre à ce message

      • Le 9 mai 2014 à 11:16, par black4ever En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        je suis entierement daccord avec toi..envoyer cette lettre partout pour que lon sache comment on traite les noirs dans les compagnies arabe mem avec royal air maroc parey..souvent ta limpression que ton biyet tu las mempa chte koii..putain cs ds maladddddddddddddddddddddddddddddddd

        Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 18:40 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Même à l’aéroport charles de gaulle en transit, je n’ai jamais subi de tels traitements.

      Il que nous combations le racisme en Afrique même avant de critiquer ce qui se passe en occident...

      Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 18:41, par Hamane En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      S’il envoie le manuscrit de cet article par mails à ses contacts, les lecteurs de son manuscrit ne sauront pas : 1) que ça été publié, 2) ils ne verront pas nos commentaires. Chacun d’entre nous peut envoyer le lien de cet article à ses contacts. S’il en l’a pas déjà fait, Mr Sow peut aussi envoyer ce lien par mail à toutes les représentations diplomatique d’Algérie en Afrique subsaharienne, envoyé à Tunis air, à l’aéroport de Tunis, à la police tunisienne, à la presse tunisienne, et aux structures correspondantes dans les pays arabe voisins de la Tunisie. toutes les adresses peuvent être trouvé via le site web de ces structures

      Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 18:57, par justice d’abord ! En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Attention au coup Marketing.
      Avez-vous remarqué ? TunisAir lance ses premier vols sur Ouaga demain 15 avril. J’espère qu’on ne leur fait pas mauvaise publicité à dessein pour que nous continuons à enrichir AirFrance dont les tarifs sont trop chers avec le lot d’irrespect que les français nous font subir pour le visa et à l’aéroport.

      Sans mettre en doute ce que l’infortuné a relaté, il faut être prudent.
      Merci

      Répondre à ce message

      • Le 14 avril 2013 à 20:55 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        De toute facon, l’objectif du partage de cette experience n’est pas de decourager les gens a voyager avec Tunis Air. Mais que ceux qui decident de voyagerf avec la compagnie s’apprettent mentalement a tout. Si par aileurs cet article peut amener la compagnie a ameliorer ses services, l’on aura tous gagne.

        Répondre à ce message

        • Le 15 avril 2013 à 21:10 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Que aucun noir ne prenne cette compagnie, on verra si ces pourris pourront
          continuer à manger leur couscous et cracher sur les noirs.

          Répondre à ce message

          • Le 17 avril 2013 à 13:13, par max_libre En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

            Messieurs, je suis tunisien, je suis arabe et je suis musulman, j’ai beaucoup voyagé en Afrique de par mon travail et je connais pas mal de pays africains, je respecte beaucoup les cultures, les traditions et la façon de vivre de tous les peuples du monde et je suis plus que convaincu que maltraiter un être humain quelque soit sa race, sa couleur ou sa religion est inacceptable, je voudrais justement présenter mes excuses a Monsieur Bate Marck Sow et a ces compagnons de voyage pour le traitement scandaleux dont ils étaient victime a l’aéroport de Tunis, ce que je veux aussi préciser est que partout dans le monde on peut tomber sur des gens ignorants, agressifs et non éduqués, ce n’est point des caractéristiques spécifique a une race ou a une couleur ou a une religion. Messieurs, je vous assure que des milliers de jeunes africains du Gabon, de la côte d’ivoire, du Sénégal, du Burkina Faso, du Cameroun etc...suivent leurs études en Tunisie et ils sont traités comme des tunisiens et je dirais même qu’ils sont mieux traités que les tunisiens, puisqu’ils sont nos hôtes en Tunisie, alors s’il vous plait arrêter de coller des fausses étiquettes par rapport a une race ou a une religion. Finalement je trouve qu’il faut dénoncer ce genre de comportement et surtout le faire savoir aux autres pour que les responsables soient mis devant leurs responsabilités.

            Répondre à ce message

      • Le 14 avril 2013 à 20:56 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        C’est curieux, j’ai eu la même pensée que vous quand j’ai lu l’article. C’est une drôle de coïncidence quand même non ?

        Répondre à ce message

      • Le 14 avril 2013 à 21:03 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        Si tu es vraiment Justice d’abord comme tu le pretends, es- tu d’accord que Mr. Sow a subi une injudtice ? Et puis, estc-e que le Fasonet c’est Air France ?S’ il y a coincidence qui puisse nuire, ce n’est ni la faute de lefaso.net ni la faute de Bate Marc Sou. Et toi, n’as- tu pas un conflit d’ interet avec Air Tunis ? S’ ils sont si racistes, qu’est-ce qu’ ils viennent chercher meme chez nous ? Un seul mal commis a un compatriote est une injustice commise a tous les compatriotes. Sou a bien fait de lever le lievre. Maintenant, il a envoye son ecrit certainement pas hier, et ce n’est pas de sa faute si c’est publie a la veille du lancement de Air Tunisie. C’est meme bien fait de la part de lefaso.net cAR ON SAURA le genre de compagnie qui vientt faire des affaires avec nous. Si ca se passait comme ca tous les jours, les compagnies racistes allaient changer. Deja Air Tunis commencera ses vols demain sous de trs bonnes auspices. Seuls ceux qui n’ ont pas lu cet article chercheront a prendre Air Tunis. Le burkinabe sait se faire respecter.

        Répondre à ce message

      • Le 15 avril 2013 à 17:40, par Bintou En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        Mon cher, tu peux toujours y aller pour voir ! Ce que je sais c est que ces gens
        nous considèrent comme leurs esclaves. L Arabe n a jamais pris pour frère un Africai
        sauf quand ils veulent obtenir quelque chose : islamiser ou le soutien à l international. Ils nous traitent de kafres sans même chercher si tu es de leur religion ou pas . Ils se disent du Nord donc blancs. Air France sait au moins chercher son argent intelligemment ! Rien a voir avec le consulat.

        Répondre à ce message

      • Le 15 avril 2013 à 19:31, par themis En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        Faux ! Airfrance est beaucoup moins cher que Tunis Airlines et Royal Maroc
        du moins sur les trajets NewYork/Ouagadougou.

        J’ai ete temoin occulaire de ce que Mr. Sow decrit il y a deja 4 ans avec Royal Air Maroc a Casablanca
        Les arabes sont des racistes patentes vis a vis des noirs

        Répondre à ce message

        • Le 17 avril 2013 à 12:37, par Justice d’abord ! En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Merci pour les réactions. Racistes, ou racistes hypocrites ou racistes discrets à vous de voir lesquels vous préferez. je me demande si l’africain n’est pas plus disposé à tolérer/accepter les traitements dégradants des européens plus que ceux des "frères" arabes. Pour moi c’est la même chose et je ne suis pas moins frustrés par Air france que Royal Air Maroc.
          Certains dans leurs réponses ci-dessous scindent les traitments au consulat et ceux à l’aéroport. Parlons-nous de racisme là ? il est à condamner sous toutes formes, en tout lieu.
          Si ces témoignages sont les bienvenus pour amener les compagnies ou les pays à changer positivement alors ne fermons pas les yeux sur ceux vécus par nos compatriotes dans les consultats européens et avec les compagnies européennes. comme si on tolérait les blancs et un peu moins les arabes. Soit on est contre le racisme ou pas et pas de distiction.
          PS : Fraternellement.
          Je ne pense pas que lefaso.net ait intérêt à prendre position pour une compagnie ou une autre. ce sont des professionnels.

          Répondre à ce message

        • Le 20 mai 2013 à 14:24, par wend-toongo En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Dommage que le débat sur les comportements nocifs des agents de police tunisiens aient été détourné pour des considérations de prénoms. Vous ignorez l’histoire. Nous les Africains avons conservé nos noms et parfois prénoms, ne racontez pas n’importe quoi !Il faut au moins connaitre l’histoire avant de parler ainsi.....C’est pourquoi on retrouve les noms et prénoms KOUAME, KWAME en côte d’ivoire et au ghana ! Pourquoi écoutez un illuminé qui raconte n’importe quoi ? Le pb est le racisme dans les pays africains du magrheb qui est une réalité qu’il faut dénoncer ! Ils sont pourtant nombreux en afrique noirs ces marocains, tunisiens et autres que nous prenons à tort pour des libanais, surtout dans le commerce....

          Répondre à ce message

      • Le 20 avril 2013 à 04:22, par pepe En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        pas mal bien vu ! mais ds le fond c pas juste ce que Mr Sow a vecu s il en etait le cas ! car j ai vecu qqchs d un peu similaire avk royal air maroc Il y a 3 ans> Mais la fin a ete differente par ce que je ne suis pas aller par 4 chemins pr leur faire savoir c q j pense d eux et de c genre de comportements !

        Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 14:53, par enfant En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      juste pour savoir pourquoi Mr SOW a décidé de publier son texte au moment où TunisAir fais son premier vol au Burkina ? ne verait - on pas une mauvaise publicité au detriment d’autrs compagnies même si votre récit parait vrai ?

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 15:17, par Saphir En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Un récit vraiment émouvant qui traduit le cauchemar de beaucoup d’africains qui transitent par ces pays "Arabes" ! J’ai expérimenté la Lybie et le Maroc et j’en ai eu ma claque !! On n’est jamais sûr de rien avec eux ! Pour un oui ou un non, vous vous retrouvez dans des problèmes !
      Hier en suivant un documentaire à la TNB j’étais amusée de voir des tunisiens invitant les burkinabé à venir étudier là bas. Foutaises ! ils essuieront les pires humiliations, mais nos états ne voient rien... Comme nous y avons une ambassade, je pense que les différents problèmes rencontrés peuvent leur être exposés pour un début de solution ? L’arabe a toujours considéré le noir comme un esclave, que voulez vous ?

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 15:52, par cool En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Je demande aux gens d’éviter ces genre de compagnie qui n’aiment pas les noirs mais qui aimes l’argent des noirs,je vis en Europe mais je préfère les blancs par rapport aux arabes,quand un arabe dit à un noir mon frère c’est qu’il est en problème avec un Européen, ils ne sont pas sociable. c’est des gens à éviter car ils n’ont aucun respect pour les noirs.

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 19:26, par themis En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Chaque lecteur devrait diffuser cette information. BOYCOTTONS LES COMPAGNIES MAGHREBINES
      Il ne s’agit pas seulement de Tunis Airlines, Mais Aussi Royal Maroc. Il y a 4 ans j’ai voyage avec Royal air Maroc et ete temoin occulaire de ce que decrit Mr. Sow a Casablanca.
      C’etait choquant, c’etait revoltant, c’etait irritant, humiliant.
      Un avion etait arrivee de Guinee Conakri en retard a Casablanca et les passagers noirs avaient ete traites comme de la merde. Alors que des blancs d’un autre avion egalement arrive en retard avaient tous les egards.
      J’etais en transit vers les USA en provevance de ouagadougou. non seulement il a fallu 15 heures de lay-over, mais en plus au moment d’embarquer pour les USA, on me posait des questions policieres du genre
      qu’allez-vous y faire, votre visa, votre green card.... quel travail faites-vous aux USA ? Ah ! quoi ? Comment ?
      J’ai hurle, tempete et dit au guichetier que ses seules prerogatives se limitaient a delivrer une carte d’embarcation sur la base de mon billet d’avion que je lui presente. J’ai rappele que j’etais seulement en transit dans leur aeroport. Pas plus. Ma green card, mon visa, mon travail aux USA ca ne le regarde pas. J’avais ete d’une telle fermete que le superieur appele en renfort par le guichetier lui a dit de me remettre mon boarding pass ajoutant en francais comme si je ne comprenais pas parce que je faisais expres de ne leur parler qu’en anglais : "c’est une folle, donne lui sa carte. Ce doit etre une athlete la-bas"

      J’etais choquee par la facon dont ils traitaient les noirs en transit. Les blancs etaient traites avec egards. Mais les noirs ? C’etait incroyable !
      Depuis lors, a mon arrivee a New York, J’ai ecrit partout ou je pouvais le faire, informe amis, les amis des amis, demander a ce que chacun fasse passer la nouvelle, qu’il FALLAIT EVITER DE PRENDRE ROYAL AIR MAROC.
      Non seulement les avions sont crasseux et sentent mauvais, mais en plus il faut subir des humiliations en tant que transitaire dans leur pays de "Merde" ou on n’a meme pas envie de transiter (moderateur, faites pardon, excusez l’injure et laissez passer, je suis remontee !")
      Meme gratuit je ne monterai JAMAIS dans un Avion Royal Air Maroc.
      Air France a baisse ses tarifs vers le Burkina Faso. New York/ouaga allez-retour c’est maintenant autour de $1350. Tarif moins eleve que sur Air Maroc.
      Consultez le site airfrance.com.

      Répondre à ce message

    • Le 5 mai 2013 à 21:51, par NOIR En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      C’est triste de le dire mais, il faut que nous nous cultivons pour mieux comprendre ce qui nous arrive, nous africains noirs. Et aussi pour la defense de notre integrité en tant que noir. On vous a parlé d’esclavage a l’ecole depuis le colon jusqu’a l’abolition ! T’’a ton parlé des esclaves oubliés ??? Et bien contrairement aux idees recues, le monde arabo-musulmans est celui qui a fait le plus de victimes noirs des esclave depui le VII e siecle ! cest simplement un reflet aujourd’huit et ils en sont hantés !

      Répondre à ce message

    • Le 16 juin 2014 à 13:26, par quelquun En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Ouf je croyais que j’étais seul ! Une fois j’était le seul noir dans l’avions Tunis-Air à destination de Tunis pour transit (Casablanca-Tunis-Europe). J’ai été isolé de tous les passagers et mon passeport contrôler par tous les services existant à l’aéroport de Tunis. C’était choquant. Tous les blancs sont partis me laisser au contrôle pendant que je n’avais aucun problème de papier pour le voyage. J’ai compris le racisme ce jour et qui est l’arabe envers le noir. Même les étudiants noirs qui ont étudié en pays arabe savent ce qu’est la considération de l’arabe face au Noir. Etant seul j’ai baissé la tête et j’ai invoqué Dieu. Dieu m’a fait grâce par Jésus Christ. Sitôt que j’ai fini de prier je me suis mis de côté. La prière a produit ses effets. Sitôt, ceux qui ont pris mes papiers se sont mis à se disputer entre eux et l’un d’eux a pris mon passeport et m’a fait traverser. Puis il m’a demandé de l’argent en me disant. : sais-tu qu’on allait te mettre en prison et moi j’ai pris ton passeport pour venir te remettre. Je ne lui ai donné aucun sous car je n’avais pas à payer quoi que ce soit. Tous mes papiers était en ordre. Je ne vais pas payer pour le racisme. Puis il m’a abandonné et j’ai couru pour chercher mon avions qui étai prêt de partir. J’étais le dernier à rentrer dans l’avions puis la porte s’est refermée. L’Afrique, l’Afrique, l’Afrique

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 13:38, par Cheiclamenace En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci pour ton témoignage c est aussi pareil à Alger un peu moins à Casablanca ces magrebenn qui se prennent pour des européens nous traitent comme de la merde aucun respect pour nous . Que fait la ligue des consommateurs ils servent aussi à ça... Honte aussi à nous autres qui ne sommes même pas capable de créer nos propres compagnies de voyages pourquoi air burkina ne vas pas en Italie ou à Rome pouquoi nous nationalisons pas notre compagnie et la gérée proprement comme ces arabes

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 16:15 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      tellement vrai.. si notre compagnie etait comme il faut, tous ces probleme seraient diminués

      Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 08:08, par raogo En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Critiquons les compagnies et laisser l’histoire des arabes, les musulmans car celà risque de créer d’autres situations non maitrisables qu’on ne pourra pas gerer

      Répondre à ce message

      • Le 16 avril 2013 à 17:22, par Amiral En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        Je suis Tunisien,et je connais très bien mes concitoyens ,les noirs d’origine tunisienne soufrent eux aussi du racisme ...cette haine envers les nègres est due à la culture arabo-musulmane (L’islam n’a jamais aboli l’esclavage),beaucoup de tunisiens,des amis à moi ,n’ont jamais caché leur mépris raciste des nègres,malgré qu’ils soient des personnes religieuses ...les tunisiens sont des hypocrites...D’ailleurs ils le disent eux même..

        Répondre à ce message

        • Le 17 avril 2013 à 15:32, par Nounzein En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          En Tunisie le racisme envers noirs provient essentiellement de l’effet de la colonisation, turc d’abord et française ensuite. Parler d’une culture Arabo-musulmane raciste est abjecte :
          - ARABE c’est juste une culture... juste une langue.. une histoire. Arabe ce n’est donc pas des personnes blancs ou noirs...
          - Musulman c’est une religion, une croyance quelque soit la couleur de votre peau.
          - La religion musulmane est bâtit sur l’égalité des hommes devant dieux, c’est pourquoi la majorité des premiers croyants étaient des esclaves.
          - Prétendre que comme l’islam n’a jamais aboli l’esclavage les musulmans sont racistes envers les gens de couleurs est faux : les esclaves au monde antique étaient des prisonniers de guerre, ils pouvaient être de n’importe quelle couleur, L’islam à encouragé à bien les traiter et les affranchir mais ne pouvait pas abolir directement l’esclavage dans ces temps là.

          Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 13:40, par kolo En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci de partager cette mésaventure avec nous. Nous savons que les arabes d’Afrique nourrissent une haine vissérale envers nous d’Afrique sub-saharienne. Chacun de nous devra éviter ces compagnies de la haine.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 13:46, par brak En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Tres bien fait de partager ton expériences avec nous. Tiens bon mon frère.
    Nous aimons que ceux qui nous aiment. Ceux qui nous aiment pas : allez merci, bye bye

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 13:49, par diaspora burkina En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Depuis je suis aux U.S.A. il ya 17 ans je n’ai jamais voyage avec Air Maroc ou Air Tunisie ou South AFRIC airline je voyage avec Air France Air Brussell ,Bitisth Airline and Delta airline ,pour 2 raisons :
    1) le manque de respect envers la clientèle surtout ce qui ont la peau noir 2) beau coup de perte de bagages.
    Un mot il n’y a pas un raciste plus un arabe dans ce monde,si les arabe contrôlaient le monde tous ceux qui ne sont pas doivent chercher une planète pour vivre.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 17:14, par sim En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Diaspora Burkina, une partie de ce que vous dites est vraie mais n’oublier que les compagnie que vos avez cité ( Air France Air Brussell ,Bitisth Airline and Delta airline) coûtent plus chères que RAM. On le sait mais très souvent on a pas de moyens financiers pour acheter les billet de ces comagnies.J’ai déjà voyagé avec RAM mais y avais du respect. Le problème est qu’on arrive très souvent à destination avant les bagages. Même à l’aéroport de Casa je n’ai jamais vécu ce que mon compatriote a vécu. Ce témoignage ne peut que frustrer tout homme intègre. Battons-nous pour que ses xénophobes berbères disparaissent en Tunisiens. Toutes le personnes concernées doivent être licenciées avec poursuite judiciaire pour ne pas ternir l’image des tunisiens intègres. Du courage mon frère et surtout il faut suivre les bons conseils des internautes. Wend na kond beeogo ni laafi.

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 13:52, par RightNow En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci mon frère pour ce récit qui m’étonne pas du tout. Elles sont toutes pareilles ces compagnies maghrébines : Tunis Air, Royal Air Maroc, Afriqiyah (Libye) et Air Algérie... Moi, je dirai de se méfier surtout d’Air Algérie (pas d’hospitalité, mauvais traitement et j’en passe).

    En tout cas, pour les personnes qui seront amenées à prendre ces différentes compagnies, prenez garde et soignez vigilantes (pertes de Bagages, valises cambriolées, pertes de porte-feuilles, documents de voyages à jours...) !!!!
    Que Dieu vous bénisse mon frère pour cet écrit.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 07:34 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Merci Sow pour ce partage.
      Ils ne sont pas tous pareil RightNow, j’ai voyagé avec la RAM avec plein d’Ivorien qui partait en pélerinage Catholique. Nous avions été bien traité comme des clients. Par contre j’ai eu une mésaventure moindre que ce que Sow a subi avec Kenya Airways qui nous a abandonné à l’aéroport de 18h à 8h, dans des conditions atroces et les gens dorment à même le sol à l’aéroport comme des SDF. j’ai fait un scandale ce jour à l’aéroport depuis lors j’ai toujours refuser d’emprunter cette compagnie.
      Comme l’a dit un prédécesseur, la faute à nos Etats de l’afrique de l’Ouest aucune compagnie digne de ce nom pour relier même les grandes villes.
      JE travaille en RDC mais la croix et la banière pour rentrer au Faso et à quel prix

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 12:37, par Naaba En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Mon frère tu as raison il ya pas plus raciste que l’arabe et libanais en vers les noir

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 14:04 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    je ne peu rien dire ;selement je vais partager ce ecrit a mes freres Marrocain et tunisians.Je reste quand meme revolté

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 14:35, par africainpuretdur En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je tiens à remercier le frère d’avoir accepté raconter son expérience. C’est une situation que vivent par mal de noirs surtout avec certaines compagnies étrangères. Nous avions (mon cousin et moi) eu à peu près le même sentiment d’être traités comme des clients de seconde zone lors d’un voyage sur TURKISH AIRLINE il y a quelques jours de cela. En partance pour une ville asiatique, on était les seuls noirs sur le vol. Une fois dans l’avion, an a eu la désagréable surprise d’être les occupants des deux derniers sièges : 53A et 53B (sur 7 sièges) de l’avion.
    Pourtant en transit par Istanbul, nous y sommes arrivés à 7h30 du matin et nous avions reçu nos tickets d’embarquement autour de 8h30 pour le prochain vol. Le vol étant programmé pour le lendemain à 0H55, théoriquement on ne saurait occuper les derniers sièges parce que étant parmi les premiers passagers à être enregistrés sur le vol.
    De plus, pour tout ce temps d’escale on a du trainer à l’aéroport : pas d’hébergement, pas de snack ni d’eau. Il faut payer de sa poche.
    Il y a de ses compagnies qui se foutent royalement du noir. Elles n’ont besoin que de nos sous et pas de nous. C’était ma première fois de prendre cette compagnie et ce sera la dernière fois.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 13:12, par Ben En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Bonjour cher africainpuretdur,
      je voudrais réagir sur un point de votre message.
      Aviez-vous réservé vos sièges auparavant ?
      Je ne voudrais trouver aucune excuse, mais si vous ne l’aviez pas fait,
      et qu’il y avait bel et bien des sièges juxtaposés et libre dans les premières
      places, je serai d’accord avec votre conclusion.

      Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2013 à 13:29, par Anonima En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      @africain pur et dur : Mon frère, où est l’importance d’avoir les premiers ou les derniers sièges ? L’essentiel c’est d’avoir une place.Il y a des gens qui réservent et qui n’ont même pas de place le jour J, on les met sur un autre vol.
      Et sache que dans le placement, on ne remplit pas un avion de l’avant vers l’arrière, on commence par les côtés, donc ce sont les gens qui arrivent le plus tôt à l’enregistrement qui ont souvent les hublots, mais peu importe que ce soit devant ou derrière. Sachez aussi que les places derrière sont les places les plus sûres de l’avion (en cas d’accident). Donc ne vous plaignez pas.
      Et ne voyez pas du racisme partout et n’importe où, même dans des banalités comme des sièges d’avion qui au contraire, vous arrangent.

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 14:40, par mlle noura En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    merci beaucoup mon frère pour ce témoignage, car cela va permettre a beaucoup d éviter cette méchanceté des tunisiens, ces gents sont de pires racistes, pour ce qui concerne leur représentation a Ouagadougou on doit leur demander des comptes .

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 18:54, par Hamane En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Effectivement, on doit pouvoir leur demander des comptes. pour établissement d evisa non reconnu dans leur pays. et ils doivent dédommage le Mr. J’ai toujours proposé que des jeunes avocats en quête d’expériences et/ou de visibilité doivent se saisir de ces genres de dossiers et défendre gratuitement ou à crédit les clients. et après dédommagement le client leur donner quelque chose. mais malheureusement ces genres d’avocats sont rares, la plupart veulent même te bouffer avant de t’écouter. Honte à nous tous

      Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2013 à 14:52, par Ahmed MOSBAH En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      mlle Noura Pourquoi généraliser aussi vite. Les gens de l’aéroport c’est des flics ils se comportent comme tels. ACAB. Je suis désolé pour l’ami. Son article fait le buzz à Tunis et on est tous indigné et on est persuadé qu’il dit vrai. Tunis air veut grandir mais elle a une attitude négligente à l’égard de ses clients. Cet article lui coutera cher. Une enquête devrait s’ouvrir et des excuses doivent être présentées. Pour ma part , PARDON.

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 14:45, par Un grand voyageur burkinabè. En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Cher Monsieur, un conseil qui est peut-être ridicule : Voyager toujours en costume cravate car si l’habit ne fait pas le moine, on reconnaît le moine à son habillement. Je suis convaincu que das votre situation le costard cravate n’aurait rien changé à la situation de ces policiers ripoux et haineux.
    Il faut absolument saisir les autorités de l’Ambassade du Burkina Faso en italie, en l’espèce, Monsieur Raymond BALIMA pour former une protestation officielle aux autorités tunisiennes. Ensuite cela passe par notre Ministère des affaires étrangères. Mais nos autorités burkinabè auront-elles le courage de poser la protestation ? Il n’y a pas de raison de douter et je vous y invite formellement.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 14:55, par kiswensida En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    C’est pareil dans tous les pays d’Afrique du Nord, eux préfèrent Maghreb pour qu’on ne les appellent pas africains. J’ai volé avec Air- Algérie, ils se battaient entre eux dans l’avion !!J’ai voyagé avec air- Maroc récemment, c’est peut-être un peu mieux, mais ils ont beaucoup de progrès à faire aussi car peu de considération à l’égard des noirs africains. Plus complexé que ces maghrébins, on ne peut l’être. Ce sont des gens que j’ai choisi d’ignorer !
    On avait un bijoux, jadis nommé Air- Afrique, que les chefs d’ États africains ont réussi par leurs égoïsmes nationaux et leur cupidité à couler : maintenant même des petits pays comme la tunisie nous nargue !
    Qu’est-ce qui manque à des pays comme le Nigeria et la Côte-d’ivoire et j’en passe, pour créer de véritables compagnies ?
    Il faut que cela change ! Les médias africains, notamment les TV et les radios doivent relayer et diffuser ces genres d’infos plutôt que nous droguer et nous abêtir à longueur de journées avec la musique"zougloum zaglam" !

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 14:59, par McArthur de Montréal En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci pour ton récit. Ça permettra aux nègres de comprendre beaucoup de choses. L’arabe n’a jamais eu d’égard pour le noir et il n’en aura jamais. C’est pourquoi, c’est affligeant de voir que des noirs pensaient voir une certaine proximité avec ces peuples du fait du partage de la religion musulmane. La crise au Mali a aussi permis de clarifier les choses à cet égard.

    Je n’ai jamais pris Tunis Air mais je puis vous assurer que je ne prendrai jamais cette compagnie. Royal Air Maroc est nettement mieux.

    Ça doit rappeler aux Africains que le seul combat qui vaille, c’est le combat pour le développement. On ne peut pas changer notre peau, mais au moins on doit pouvoir changer notre situation économique.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 15:03, par Rétinas En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    J’ai suivi un documentaire de la RTB hier soir, sur l’implantation de Tunis Air à l’aéroport international de Ouagadougou. Rien qu’à les entendre parler, ils ne se considèrent pas comme des africains. Ils disaient toujours ceci "la Tunisie et l’Afrique".
    C’est sidérant de voir que les africains n’aiment pas les africains.
    Merci à vous d’avoir partager cette expérience avec nous et de nous mettre en garde contre cette compagnie draconienne. Si un simple transit est comme ça, alors je pleure nos étudiants qui y sont.
    On est toujours mieux que chez soit.
    Courage à vous M. SOW. Bon rétablissement physique, psychologique et financier

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 15:11 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci, pour le récit. moi je retiens que nous devons tout faire pour préserver la paix sociale chez nous et l’autorité de l’état même si les dirigeants ne nous inspirent plus confiance. Un pays sans autorité est pire que la jungle.Les animaux féroces le sont naturellement mais l’homme réfléchit pour être méchant !

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 15:22 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Pour ceux qui ne le savent pas, le racisme que je qualifierai de sauvage ( puisse qu’on ne le rencontre nul par ailleurs) est une réalité en tunisie et dans le Maghreb en général. Si vous y séjournez vous comprendrez et vous serez choqué par la haine que certaines races ont envers celle noire. D’ailleurs Tunis air a son vol inaugural sur ouaga aujourd’hui avec une vague d’hommes d’affaires en quête de notre marché !. Que nos autorités se mettent au sérieux pour une coopération gagnant-gagnant. Car s’ils ne le savent pas, les mêmes qui viennent les voir ne sont qu’une partie de ces racistes qui ne son là que pour les affaires. une fois le dos tourné avec l’argent dans leur banque, ils nous insultent et nous traitent de tous les noms. Malheureusement j’ai plus l’impression que nos dirigent son complices de cette situation. il suffit de voir la gestion de l’onatel pour comprendre. la coopération entre occidentaux et Maghrebains ne se fait pas de même façon. Alors apprenons les bonnes manières. "un homme prévenus vaut son double" !!

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 15:23 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Votre témoignage est émouvant. Je suis également un voyageur occasionnel et ce qui est dit pour la Tunisie est exacte. Si Tunis Air Ouaga n’est pas d’accord, qu’elle réplique et nous lui apporteront d’autres exemples. Trop, c’est trop !

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 15:24, par mytibketa En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Tout en n’etant pas surpris de la situation que vous relatez , je voudrais tout simplement vous dire qu’il faudrait que les noirs que nous sommes ayons une suite dans nos idees et de comprendre que la prochaine confrontation regionale serait celle de l’Afrique dite blanche et celle dite noire. En effet la guerre du mali n’est que qu’un premice a cette confrontation. Esclavagiste jusqu’a la moelle des os,toutes les peaux dites blanches ne peuvent accepter qu’en lieu et place d’eux des noirs bon teint puissent voyager et evoluer dans des spheres ou ils n’ont pas acces. La reussite sociale c’est d’abord pour eux.Et de dire que les touaregs du MNLA, les saharaouis et toutes ces organisations dites djihadistes utilisent les noirs dits esclaves comme kamikazes tandis que eux se la coulent douce dans les hotels feutres de Ouagadougou ou de Mauritanie de Tunis et d’ailleurs. L’unite Africaine ne pourra se faire que sans l’Afrique blanche et le moment est venu pour une autre liberation de l’Afrique noire.Ouvrez les portes de la MISMA a des non militaires appliquez toute disposition reglementaire de lutte contre l’esclavage car la fin de la guerre au mali passe par la fin de ces rapports odieux entre noirs et blancs .

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 16:09, par oauganewyorkais En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Je pense que tu te trompes énormément. Certes, il y a des Africains du Nord qui sont des racistes, mais ce n’est pas tout. De plus, ces arabes n’ont aucun intérêt à faire la guerre avec nous. Pour le Mali, ça commencé par une guerre malo malienne. Les 1ers rebelles sont des maliens, et ils ont été soutenu par des noirs MUJAO et des arabes AQMI ennemies 1ers des arabes.
      Donc, faut pas trop dramatiser.
      Moi, je prends habituellement Royal Air Maroc, en dehors de quelques retards d’une heure, l’hospitalité (en tout cas, envers moi et les autres) est comme Air France.

      Répondre à ce message

      • Le 14 avril 2013 à 20:12, par mm En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        Même si dans l’ensemble les arabes sont racistes envers les africains de peau noire, le personnel de Royal Air Maroc fait quelque peu l’exception . J’ai pris le vol quelques fois avec cette compagnie mais je n’ai pas encore senti des actes de racisme de leur personnel.
        Une solution au problème du racisme en général, c’est à l’Afrique noire de se développer dans tous les sens du terme. Ces arabes rasent les murs chez les européens pourquoi ?

        Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 15:27, par Lakbé En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Bien dit, j’ai vécu à peu près la même chose au Maroc et j’ai dû dormir par terre à l’aéroport, même la salle d’attente m’était refusée.
    Je pense sincèrement que ce qu’on appelle l’Afrique du Nord, ce n’est pas l’Afrique. Après l’Afrique de l’Ouest et de l’Est, le reste est un autre monde, ces gens nous prenne dans leur majorité pour une sous race. Bien d’autres personnes vous diront la même chose, vu que leur cruauté est variable, mais nous n’avons personne pour nous défendre. De la même manière que ce monsieur, je ne conseille à personne de prendre leur place, dommage que air Burkina ne fasse plus de trajets vers l’Europe. Dans tous les cas, quitte à économiser suffisamment ou profiter d’une promotion, je préfère de loin prendre une compagnie autre qu’arabe.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 15:39 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Bate, vous ne savez pas que les policiers tunisiens, en plus d’etre racistes envers les noirs, sont payes tres cher pour garder les noirs hors des frontieres de l’ europe ? Meme leur zele inutile pour vous harceler va leur donner des dividendes. Au mepris des droits de l’ homme. La Tunisie est le pays le plus raciste de l’afrique du nord un peu avant l’algerie. D’ ailleurs, la plupart des pays d’ afrique du nord ne se disent pas africains, Pour eux, africains, c’est noir. Ils sont fermes a l’ emeri. Merci pour ce temoignage tres edifiant, quoique revoltant. Maintenant tant pis pour celui qui continuera de prendre Air Tunis. Air Maroc est juste mieux mais leur service aussi est substandard. La crasse, les toilettes malodorantes,c’est ca voyager en avio ? C’est quand meme pas voyager dans un train Abidjan- Ouaga-Niger en 2emem classe. Tapez google, ecrivez AIR Tunisia ou Air Royal Maroc Reviews et vous serez degoutes de voyager avec de compagnies si tiers-mondistes . Et ce n’est pas que ;eur ticket coute moins cher tellement que Air FrANCE, aIR eTHIOPIA, klm, bRITISH aIRWAYS. Alors pourquoi donner mon argent a un commercant qui ne va pas me respecter ? Un homme prevenu en vaut 15 negres en transit dans un pays africain raciste, surtout quand il s’appele Tunisie ou la queston raciale domine la vie sociale. Il faut avoir fait un tour en Tunisie pour comprendre. J’ y ai passe deux semaines en 2000 et j’ ai compris comment avoir la peau noire dans ce pays etait un anatheme... J’ evite ce pays comme la peste et AIR Tunisie comme le cholera.
    Jean Marie Vianey Fayama, Toronto, Canada

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 15:39, par ben En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Il faut apprendre à faire le résume. C’est trop long, ça ne donne pas le courage de vous lire ; il y’ a des des détailles que je trouve inutile.
    Si non c’est ça la réalité des choses. Puisque tous les jours on traites même nos autorités comme ça en dehors de l’Afrique noire. Mais, malheureusement ils gardent le silence. C’est vraiment dommage.
    C’est normale ; comme nos états noires sont tous les jours devant les autres pour quémander, c’est normal qu’on nous respect pas.
    Tous le monde respecte les chinois. Qui ose que foutre des chinois aujourd’hui comme on le fait avec des noires africains ; c’est parce que les chinois se sont libérer par le travail.
    Donc en un mot pour qu’on nous respecte il faut qu’on travail.
    Si vraiment ont travail, on aura des vols direct Ouagadougou toutes les capitales du monde et cela va diminuer les tracasseries.
    Arrêtons de pleurer seul le travail libère.

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 16:10 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Ben, tu n’es pas oblige de tout lire. Lis ce que tu veux lire et laisse le reste. Moi, j ;ai tout aime par exemple. Et puis, tu ne connais pas ce monsieur qui travaille en Italie, tu ne sais meme pas ce qu’ il fait la- bas et tu lui demandes impoliment d’ apprendre a faire un resume. Tu as quoi a lui apprendre/ Sache que le minimum que ce monsieur a comme diplome, c’est un DEA- DESS. Il travaille en Italie, pas dans un champ de tomates, bon sang, meme si ceux qui travaillent dans les champs de tomate ont la meme dignite humaine a part qu’ ils n’ ont peut- etre pas de diplomes academiques. . Et ila meme pris le soin de dire qu’ il va etre long mais qu’ il estimait cela necessaire pour notre bonne gouverne. Voila le contrat de depart qu’ il a etabli entre lui et le lecteur de bonne volonte. Si tu n’ aimais pas les recitslongs, paresseux intellectuel que tu es, il fallait zapper. Ce n’est pas le seul ecrit dur lefaso.neyt. Alors, si tu voulais qu’ l nos fasse un croquisde son recit, ce n’etait donc pas pour toi. Il ya trop de rabat- joie sur lefaso. net. Je me demande meme si un recig concdrnant TCR pourrait t’ interesser. C’est a croire que tu ne depasses jamais ton Karpala Natal. Regarde le nombre d’ intervenat, signe que son recit accroche. Tchrrrr.

      Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 18:31, par Idam En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Merci un frère de faire ce témoignage ; le faire déjà c’est engager la lutte pour en sortir et c’est rendre un grand service. J’ai toujours pris Royal Air Maroc et je me réjouissais en voyant le reportage sur la TNB sur AIR TUNIS de découvrir d’autres compagnies mais là tu m’enlève tout intérêt à jamais pour prendre cette compagnie. Je suis entièrement d’accord pour qu’on partage ce cri de cœur dans tous nos réseaux ; on a trop souffert en se taisant ; il faut qu’on s’exprime maintenant et ce n’est pas les moyens qui manquent ds ce monde de technologies.

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 15:52, par Dougoutigui En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci d’avoir partagé cette expérience malheureuse. J’ai eu la chance de voyager souvent et j’ai été victime d’un incident similaire à Paris avec Air France (avec moins d’arrogance je précise de leur part). Nous avions raté la correspondance en venant de Montréal car l’avion était parti de Montréal avec un grand retard pour une tempête de neige. Air France ne voulait pas nous envoyer à l’hôtel car nous n’avions pas de visas de transit. Finalement, c’est grâce à notre bébé qui voyageait avec un passeport canadien qu’on nous a donné les visas de transit.
    Bref, tous ces pays veulent l’argent des nègres mais ne nous traitent jamais avec respect.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 15:53, par Silence En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Tout est bien dit dans cet article,j’interpelle le gouvernement du Burkina Faso de prendre un acte conjoint avec le gouvernement tunisien pour faciliter le transit des burkinabé en tunisie,pour seule raison que la compagnie air-tunisie vient de parapher un accord d’exploitabilité du marché bbé.
    Bon entendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 15:58 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Très émouvant votre récit, avez-vous eu des nouvelles des infortunés ivoiriens depuis ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 16:00 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Bate, moi je crois que vous avez ete retabli dans votre dignite malmenee.. Regardez le timing. C’est aujourd’hui le vol inaugural de AIR Tunis sur Ouaga et c’est aujorud’ hui que le recit de votre calvaire est publie. Pour moi un croyant, il n’ y a jamais de hasard et tout ce que Dieu fait est bien en ce sens que ca entre dans le cadre de son plan general. Si tu dois etre utilisr pour sonner l’alarme a tout un peuple, ta souffrance n ;aura pas ete vaine. Ces tunisiens vont devoir voyager avec des cochons et des chiens africains mais pas des hommes et femmes africians. Ils vont comprendre que racisme et affaires ca ne rime pas du tout. Heureusement que ceux qui sont susceptibles de voyager en avion sont souvent ceux aussi qui peuvent lire ce message qui fait honte a la Tunisie , a AIR Tunisie et a toutes les compagnies du Maghreb eb general puis que de facon consensuelle, tout le monde reconnait leur racisme suranne. L’arabe ne sera jamais une culture de la paix. C’st pourquoi meme avec des coeans de petrole coulant sous leur sable, ils sont toujours des pays sous-developpes. Le developpement est dans la tete.La prochaine fois que je rencontre un nez crochu qui se fout de moi encore, je lui casse ce nez de faucon, rek. Je suis Nolir et fier de l’ etre.

    Un Etudiant Senegalais a Marrackech.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 16:06, par ya siida En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    ayant étudié en Tunisie pendant 2ans je peux vous assuré que le simple fait de sortir dans la rue est un calvaire surtout maintenant que le régime Ben Ali n’est plus présent.Ce régime quoi qu’on dise essayait tant bien que mal de protégé les noirs.
    Il ya quelques gens bien en Tunisie mais la majorité des Tunisiens croient que l’hommes noirs est un sous-hommes.
    Nos états aussi ne font rien pour se faire respecter.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 16:30, par mouni En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci de partager ton histoire .c’est domage en tant que noir je vie en aventure. mais sans decourager le noir, lecontinent noir a toujour beaucoup a faire . meme africain sur le sol africain qui traite les negres auterment tous simplement parce quils ne se ressemblent pas. soi fier de qui tu es et ne te laisse decourager par ces gens qui se croient mieux que le noir de l Afrique et va croupir devant le noir americain.Quel amalgame

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 16:32 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Webmaster, je te previens que je n’ai pas vu mon post.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 16:39, par mouni En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Vous savez sans decourageant ,En tant que noir celui qui vient apres toi c,est le blanc. Un pays comme la Tunisie ou tu crois que lislam allait faire une difference par rapport a leur perception sur les autres .

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 17:44, par zare En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Mon frère tu a bien fait de partager ton cauchemar tunisien moi personnellement sa serai difficile de voyager avec tunis Air

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 17:55, par Aziz depuis NYC En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    il faut amander la compagnie ou vous avez acheter le ticket ! ils ont le devoir de protege leur passagers. Si c est ce que ces compagnies supportent , ils n ont pas droit d etre dans nos ville ! plain and simple quick them out of our country if they can’t insure our security to travel... I would find me a lawyer and sue that company.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 17:59, par Lhomme En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je trouve celà très dommage mais c´est nous meme africain noirs qui sommes responsables de tout celà. Pour se faire respecter, il faut se respecter soi meme d´abord. Dans l´actualité internationale nous n y figuront que négativement et a juste raison. Nous ne travaillons pas et cherchons la facilité. Pourquoi tout le monde veu aller étudier au maroc. Parce que c´est mieux. c´est donc normal qu´il se sentent superieurs à nous. Vous croyez qu´ils traiterons de la meme manière un noir américain ? bien sur que non.
    Le respect ne se force pas. il se merite et malheuresement pour le moment, nous ne le meritons pas.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 18:14, par Ib En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    en fait ces arabes ne se considerent pas comme africains. ils particpent à la CAN et à l’Union africaine parce qu’ils ne peuvent pas se regrouper entre eux pour faire quelques choses. isl faut leur appliquer "la réponse du berger à la bergère". ils vous imposent des contrôlent humiliants chez eux, vous en faites de même chez vous. c’est des gars qui considerent les noirs comme leur étant inférieurs. ils faut menacer les compagnies de représailles ou de fermeture si elles ne changent pas d’attitudes. dans ce monde, tant que tu ne cries pas, tu n’obtiens rien

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 20:09 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      C’est vraiment regrettable mais ce fait est récurrent avec les compagnies des pays du Maghreb. J’ai déjà passé deux jours dans le hall de l’aéroport à casablanca avec la royal air Maroc dans des conditions intenables car avec d’autres voyageurs du Burkina et de certains pays d’Afrique noire en provenance de paris, nous n’avons même pas eu droit à l’hébergement faute d’avoir le visa qui nous a été refusé alors que le retard au décollage de l’avion incombait bien à la compagnie. Quelle indignation. Même à bord, le comportement de certaines hôtesses est affligeant. J’ai pris la résolution d’éviter toutes ces compagnies qui font des publicités mensongères sur la qualité du service dans le seul but de vendre leurs billets.

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 08:20, par BRONG En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      L’occasion du vol inaugural est belle pour que nos autorités ainsi que les journalistes interpellent la compagnie Tunis Air et la représentation diplomatique de Tunisie au Burkina. Il est absolument indispensable que des garanties soient données aux voyageurs transitant par Tunis et surtout les voies de recours en cas d’exactions avérées comme relatées dans ce récit. S’il n’y a pas d’amélioration, il ne restera plus que le boycott pur et simple...

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 18:28, par le pandoreau En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Il y a un certain complexe d’infériorité envers les blancs et un complexe de supériorité envers les noirs dans toute l’Afrique du nord en particulier en Tunisie et au Maroc. J’ai déjà eu des témoignages de maltraitances dans ces deux pays de passagers noirs en transit. Dans le monde d’aujourd’hui, les pays de l’Afrique de nord vont tomber comme des fruits murs. Les news vont très vite, ils se comportent envers nous comme les Européens se comportent envers eux, suspectés d’être tous des terroristes, voyous et autres fraudeurs en tout genre. Regardes par exemple le comportement des Marocains envers les agents de l’ONATEL...... Toute chose a une fin. Patience !!

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 19:09 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    vraiment merci pour ce témoignage. je vis dans un pays arabe et je peux vs affirmer qu’ils ne st pas faciles... ma soeur a vécu ttes les misères du monde quand elle venait me voir en prennant un vol d’Air algérie. En venant elle a eu droit à l’humiliation due à sa couleur de peau. Après quoi elle a passé 2 jrs à attendre dans un aéroport et j’en passe... en rentrant au pays ils ont volés ses objets de valeur et la lettre de complainte et de demande de dédomagement qu’elle leur a addressé (sous recommendation des agents de la compagnie) est restée lettre morte dans le désert. je vis chez eux coe tt expatrié. just to make money and take it back to the country ! mais je planifi déja mon retour car avec eux le racisme est parfoi au quotidien. mais il faut noter aussi qu’ils y a en ( très rares ) qui sont sans façon. a croire qu’ils ont grandi sur des planètes différentes...

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 19:37, par Nanga En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci pour ton recit. il faut porter plainte en italie ou france pour des dommages et interets. faite un collectif. merci

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 19:37, par Romy En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Moi ça ne m’étonne pas du tout. ça fais ma 3ème année au Maroc et ici on nous appelle "AFRICAINS" (il se disent Maghrébins et non africain). ça me réjouit quand même d’un côté de voir que les gens se rendent compte de plus en plus de ce qu’on vie ici. ça n’arrive pas tous les jours mais quand ça arrive, pfff...
    MA PRIÈRE EST DE FINIR VITE MES ETUDES ET DÉGAGER D’ICI ! ! !

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 19:51, par Vagabond En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Moi, j’ai décidé de ne plus voyager avec ces compagnies á deux sous. Ceci est le vrai traitement que les arabes nous reservent, celui des sous-hommes. Au Maroc, C’est pareil ! AIR FRANCE en toute simplicité ! La revolution dans ce pays ne fut que de la farce ! Les arabes se foutent de nous. Votre écrit nous éclaircit plus et nous éduque. Je pense que la mise en ligne de cet écrit devrait susciter la réaction de AIR TUNIS, si vraiment cette compagnie est responsable. Les ennemis de l’Afrique sont les africains. J’ai vécu présque la meme situation lors de mon séjour au pays (court séjour en CI) avec une compagnie de tranport burkinabé. Les autorités de la société ont pris leurs responsabilités, je crois. Du moins c’est ce qui m’a été signifie par mail. La sitarail offre le meme traitement aux concitoyens. Merci pour votre écrit.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 19:56, par yabsi En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    ton récit ressemble à celui de quelqu’1 qui a reçu quelque chose d’une compagnie pour dénigrer la nouvelle tunisienne qui s’installe en ce moment à ouaga. c’est mon impression

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 20:58 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Si ton impression est sincère, c’est que tu ne connais pas l’arabe.

      Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 21:48, par Lat Dior En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Moi je suis sénégalais mais le récit établi par notre frère burkinabé est réel. Je vis en France mais même les africains du nord qui y vivent ne se considèrent pas commle des africains. Ils nous regardent avec même mépris. Les ciompagniesaériennes arabes sont toutes pareilles. Elles n’ont aucun respect envers les noirs. Mais c’est la faute à nos dirigeants. Air Afrique faisait la fierté de l’Afrique. Pourquoi ne pas créer une grande compagnie africaine sur les cendres d’Air Afrique au lieu de créer pour chaque Etat de micros compagnies aériennes qui disparaitront au bout de quelques années.

      Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 21:55 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      C´est tres emouvent ,mais pour nous qui vivons au quotidien s´il fallait que chacun relate sa mesaventure en pays arabe ( Maghrebe ) il faudrait des pages pour en relater.Tout ce que j´ai a dire de ces maghebins ils sont maudits et ils continueront a subir la malediction de Dieu.pour leur racismes. Voilä des racistes qui se disent musulmans cependant le coran interdit formellement le racisme.Je me sens plus proche d´´un Zoulou ou d´un pygme´ qu´un arabe malgre que nous sommes du meme continent.L´arabe ne changera jamais.

      Répondre à ce message

      • Le 14 avril 2013 à 22:30 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        Les arabes ne se plaisent que dans la zizanie, la division, le desordre. Regardez bien. Ils ne sont tous d’acccord que sur leur desaccord. Ils ne s’aiment p[int. Ils ne sauraient aimer quelqu’ un d’ autre. Ils voient trop de differences entre eux et les autres. Si cd n’est pas la couleur de la peau, c’est parce que tu es chretien et donc Kaffre ou animiste et encore Kaffre ou parce que tu es chiite et different du sunnite donc Kaffre ou sunnite different du druze donc kaffre ou suniite soufiste, trop mystique, donc kaffre. L’arabe a des problemes abvec lui meme. Il est soumis a un desordre interne malheureux. La plupart des arabes, c’est des mysanthropes. C’est la le noeud du perobleme. Un homme capable d’ aller se faire sauter pour entrer dans un paradis hypothetique afin de s’ entourer de 63 vierges en merite pas qu’ on s’atarde sur lui. C’ est leur comme ca. Depuis qu’ un egyptien m’a dit que la langue parlee au paradis, c’etait l’arabe, j’ ai cesse de lui parler alors qu’ on etait tous etudiant dans le meme laboratoire de pharmacie au Canada. Il y a des bornes et des tares partout mais la proportion des bornes et des tares bat le record chez les peuples de racistes.

        Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 21:56, par Fredi En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      c’est normal que tu dis, cher Yabsi, car je sais pas si tu es Tunisien ou pas, moi j’ai fais mes études laba, et ça na vraiment pas été facile avec le traitement qu’on subit quotidiennement.

      Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 22:05, par B. Marck En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Monsieur Yabsi, merci pour votre reaction. Quand bien je me serais senti honnoré qu’une compagnie detecte des talents communicatifs en moi qui meritent qu’on me loue les services, je ne serais pas descendu si bas pour compromettre mon propre idéal. Et l’insulte que vous me faites, qui ricocehte sur l’image de Lefaso.net, temoigne de votre insensibilite sinon de votre mauvaise foi, à moins que vous soyez un agent de Tunis Air. Si vous estimez que je suis un vendu, ce qui est votre droit, insinuez-vous une quelconque complicite de Lesafso qui nous a ouvert gentiment l’espace pour partager ce temoignage ? Pour votre information, la grace divine me permet de deriver des fruits de mes efforts qui suffisent largement pour ma subsistance. Qu’il vous plaise de savoir que j’ai tout autre objectif dans la vie. Je raisonne plutôt en termes d’utilité pour ma communaute d’abord et l’humanité ensuite. La publication de l’article aujourd’hui n’est qu’une coincidence, puisqu’il a été redigé et soumis il y a longtemps. Pour moi c’est par pure loi kharmique, comme l’a un internaute plus haut, que la publication coincide avec l’arrivee de Tunis Air au Burkina. Il me semble qu’il vous plairait de jouer au petit courtier de Tunis Air, pour des cacahuètes, si vous en aviez l’opportunité. De toute facon, je ne decourage personne de prendre Tunis Air, je veux seulement que les innocentes ames s’apprettent à tout apres avoir fait un choix informé et conscient de voler avec tel ou tel compagnie.

      Répondre à ce message

      • Le 14 avril 2013 à 22:51 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        Faut plus repondre a des esprits limites comme ca. Meme si lefaso.net a decide de publier l’article a la veille du lancement de Air Tunis, ce n’est qu’a son honneur, qu’ a son sens du timing car en tant que professionnels de la presse et de la communication, ils sont comme des enseignants. Un enseignant sait a quel moment lancer une partie de sa lecon. La conclusion d’ une lecon au debut ne serait pas effective, de meme qu’ evaluer les apprentissages au debut d’ une lecon ne ferait pas partie des bonnes pratiques. Et si lefaso- net devait etre si venal au point e publier des articles moyannant sous, pourquoi il n’ aurait pas averti Air Tunis qui l’ aurait soudoye depuis afin qu’ il ne souffle pas mot ? Est-ce que c’est avec des cailloux qu’ on paie leurs billets a eux ? Quand on se prend pour un intellectuel sans etre intelligent, voila comment on coupe les cheveux en quatre, au point ou on en vienne a manquer de discernement. Le fasonet est libre de publier un article quand il veut et dans ’espace qu’ il veut. Ces hommes et femmes ne font que faire du benevolat. Si ce que l’article a dit est de la diffamation, Air Tunis va reagir au plus vite, va meme saisir la justice au besoin. Mais je parie que les autorites de Air Tunisie doivent avoir le profile bas actuelement. Et les journalistes de lefaso.net, ils ne sont pas a notre charge. Ils ne sont pas nos employes, que je sache. Merci Mr. Sow pour nous informer des mauvaises pratiques de Air Tunis. Ce ecrit ne peut avoir pour intention de dissuader quiconque de prendre meme Air Raciste si tant est que quelqu’ un aime se voir rudoyer par pour le contenu de son caractere mais juste pour la couleur de sa peau. D’ailleurs, comment mr Sowu pourrait d’ ailleurs le faire ? Si tu veux, tu peux te lever demain matin, tu vas faire ta resrvation avec Air Tunis avec tes sous. C’est ta tasse de the. Que tu veuilles la boire sucree ou sans sucre, ca nous fout au pole nord. Laisse seulement le droit aux autres de nous informer afun qu’ en adultes on sache quelle decision prendre. Air France ou British Airways ou KLM, ce n’est pas la compagnie de nos oncles. C’est la compagnie qui me traite le mieux pour mon argent cherement gagne que je vais emprunte. Du moins je parle en tant que consommateur dote d’ un minimum de sens de la rationalite en tant qu’ agent economique. Il se trouve que nous ne sommmes pas malheureusement tous des agents economiques rationnels.

        Jean Marie Vianey Fayama, Toronto, Canada

        Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 02:59 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Si c’est un denigrement, contacte la compagnie pour voir si les faits incrimines n’ ont pas eu lieu et ala date qui sied. Ah haa. Les racistes ont honte de leurs actes quand c’est connu en public, alors. C’est le debut de la sagesse. Encore plus un effort. Tu penses qu’ un journal seroieux comme lefaso.net va oser mettre sa credibilite en ligne pour accepter n’ importe quel ecrit de ce genre ? Pour moi, ce recit ressemble a la realite et ne peut etre une invention. Ca vous ressemble d’ailleurs. tous les noirs sont unanimes que les tunisiens sont les plus racistes parmi les arabes qui sont connus pour leur racisme envers les noirs. Vous etes racistes et vous avez honte qu’ on en parle sur la place du marche, donc. Vous etes des hypocrites en plus.

      Un Noir Corse fier de l’ etre.

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 10:00 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Yabsi, informe toi auprès des étudiants qui ont étudié au Maroc par exemple et tu seras édifié. A settat, une année le major était Burkinabè et Dris Basri devait passer pour remettre un prix aux meilleurs étudiants. Ils ont remplacé le Major burkinabè par un Marocain. Sogké fo na bangamé. Ngaow

      Répondre à ce message

    • Le 5 mai 2013 à 03:01, par Shalom En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Je réponds tardivement serte, mais c’est plutôt ton récit à toi yapsi qui ressemble à celui de quelqu’un qui à reçu quelque chose de cette même compagnie dont parle le frère. Et cela serait bien dommage si elles ( les compagnies arabe) ont besoin des gens comme toi pour les " défendre ".
      Moi, j’ai toujours voyager avec Air France, et la seule fois que j’ai été contrainte de prendre air Maroc
      parce que plus de place à Air France il y’a de cela quelques années, nous, Africains noirs avons vécu le même calvaire a l’aeroport de tripoli.
      *** Alors discutons à faire évoluer les choses positivement, car trop c’est trop avec ses gens là qui ne savent même pas d’où ils viennent et n’ont que le racisme et la haine dans les vaines.
      Prions pour eux, que Dieu leurs ouvre les yeux, qu’ils connaissent d’aborts leurs vraie identitées, alors seulement ils comprendront et apprendront à respecter autrui.

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 20:56 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    C’est ce que le noir mérite. Dites-moi mes frères, que faîtes-vous pour qu’on vous respecte ? Nous savons tous que : y a la démocratie chez les blancs, l’arabe ne se laisse pas faire, le chinois est dictateur, mais peu corrompu, le japonnais est démocratique et travailleur, et vous vous supportez des dictateurs chez vous, vos dirigeants sont les plus corrompus et vous les laissez faire. Ce n’est pas des gens qui sont là aujourd’hui à dire que sans Blaise, on s’en sortira pas ? Comment des gens chez qui on croit qu’il n’ya qu’une seule persne qui puisse gérer un pays peuvent-ils être respectés ? Réfléchissez-y

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2013 à 22:35 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Voila encore un Hors sujet qui croit faire de l’esprit/ Que sais- tu de la corruption en chine ? Au Japon ? Je ne discute meme plus avec des esprits crepusculaires comme toi. Il y a la corruption chez toutes les races. Meme aux Etats- Unis ou le controle gouvernemental est tres ancre, on a vu comment des compagnies comme Enron,WorldCom, Adelphia ont manipule les chiffres et detourne les biens e la societes. Bernie Madoff n’ est pas Bernie Ouedraogo ou Bernie Ouattara. Tu crois qu’ il a berne les investisseurs depuis des annees sans user de corruption ? Continue a te fouetter toi- meme mais je te demande de te cultiver un peu ppour ne pas infliger un racisme a rebours sur toi- meme. Je comprends. Tu es victime de cette situation de racisme ambiant.

      Répondre à ce message

      • Le 15 avril 2013 à 15:27, par synetik En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        Au moins les corrompus dont tu parles ont été sanctionnés ! ce qui n’est pas le cas à chez nous pays ! Ce que l’autre a dit est vrai, notre problème est que nous avons l’habitude d’isoler les situations, oubliant que tout est lié sous nos cieux ! Il faut bien remonter loin derrière pour trouver les causes de certains problèmes. Le fait est clair : on n’est pas respecté ! Quelle est la ou quelles sont les causes de ce manque de respect à notre égard ? En essayant de trouver une réponse à cette question, tu verras surement que cette situation est la conséquence de choses dont on ne se doute pas qu’elles peuvent créer des problèmes, même à des milliers de kilomètres de là où elles sont nées !

        Répondre à ce message

        • Le 15 avril 2013 à 22:14 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Les causes du manque de respect tiennent surtout a des raisons historiques. Regarsde autour de toi. Combien de peuples ont subi la rage de l’ humiliation comme le noir.? Et cela ne date meme pas de lonmgtemps sur l’ echelle humaine : L’ esclavage, la colonisation, la neocoonisation, les petits chefs qui ont remplaces les colons et qui disent faire la democratie. Je t’assure que meme 5 00 ans, ce n’est pas grand chose dans l’ inconscient collectif. Mais j’ ai l’ impression que tu ne peurtx pas comprendre. Ca te depasse. Tu cherches une explication facile. Desole. La question est plus complexe pour des esprits simples comme toi.

          Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 21:10, par PAR SI En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    bs et merci bcp de tes aveux car ns sommes des milliers de personnes que vs avez sauves.bye

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 01:29 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Wow !!. C’est Air Tunisie qui va se mordre les doigts maintenant car nous "africains" comme ils nous appelent, ces racistes, on a la memoire historique. Je ne sais pas si c’est ca on appele rancune mais ona la memoire. On pardonne vite mais on n’ oublie pas vite. Moi je le dis tout net. Boycottez Air Tunisie et vous serez heureux. Si vous voulez jouer au Thomas D’ acquin, vous serez les seuls a avoir vos petits yeux pour pleurer et personne ne pourra vous consoler. Ne comptez surtout pas sur vos gouvernements demissionnaires pour vous sauver. Alors, faites ce qu’ un homme sage fait. Boycotter la compagnie aerienne de la haine. Tu ne m’ aimes pas et tu aimes mes sous ? Les arabes n’aiment pas les noirs mais ils aiment l’ argent des noirs et les femmes noires juste au lit parce qu’ elles sont tellement chaudes mes soeurs. Ya pas aucune sur la planete, dear sisters. je vous aime. Hors sujet mais bon a dire puisque c’est nos mamans qui font ces jolis enfants si noirs et si beaux.

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 21:11, par LKP En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Moi cela fait 3 ans que j etudie en egypte, et j peux vous dire que le mepris des arabes envers les noirs est reelle. En fait, il faut avoir vecu cette experience, pour comprendre reelement ce mepris envers les noirs. Et j ajouterai que les arabes sont plus racistes k les Blancs, ceux qui etudient dans les pays d Afique du Nord sauront de quoi je parle

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 22:41, par Arn En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Vraiment c’est pas la peine quoi...Lors d’un transit a Montreal (je partais a Halifax, une ville canadienne anglophone), les autorites a l’areoport ont donne mon passport a un autre passager vivant a Quebec...Malheureusement le passager avait deja quitte l’aeroport quand ils ont remarquer l’erreur alors que je devais prendre un autre vol dans les 2 heures qui suivaient...Malgre cela, ils m’ont fait embarquer sans mon passport et m’e l’ont envoye par la poste —> C’est sa qu’on appelle un service de qualite...Je ne peux pas comprendre qu’en Afrique sa soit le contraire.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 00:29, par Marie En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Tres choquant !!! Merci d’avoir pris le courage de partager, Mr. Sow. Pour ma part, je transmets ce lien a TOUTES mes connaissances. Air Tunis et autres sales compagnies, vous etes marquees !!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 01:32 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Bon temoignage. arabe n’a pas invente avion, noir aussi n’ apas invente avion. Mais pourquoi les tunisiens qui ont emprunte la technologie du blanc ne peut pas tout emprunter et nous font chier ? Racisme, quand tu nous tient. Black is also a Man, dirty racists. Rouge est aussi le sang des noirs.

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 03:11, par le curieux En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Je voulais prendre mon vol Royal Air Maroc comme d’habitude pour faire mes vacances, mais étant très curieux, je vais décider de prendre Air Tunis pour vérifier ce que mon frère a dit, et de plus que son coût est le moins cher, ça fait double affaire : la curiosité et payer moins cher.

      Répondre à ce message

      • Le 15 avril 2013 à 22:23 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        A tes risques et perils. Sinon ces faits sont verifies et toujours verifiables. Le frere n’a pas juste balance ses bras en l’air pour entrer dans l’avion. Il a paye un bilet et ca a une date et il a meme pris un visa pour sortir. Son visa est aussi sur son passeport. Il y a des traces. Faut pas avoir l’esprit de pauvrete. Jw sais que si tu peux prendre Air Racisme tu peux aussi prendre Air France ou British Airways. La soildarite nationale te commandait au moins de te taire et de boire ton acide toi seul puisqu’ apparemment, tu aimes le suicide.

        Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 07:00, par un frère En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      No comment !
      Ça fait des années que les africains subissent les pires sévices dans ses pays arabes. Comme le disait un diplomate :
      << L’arabe préfère un américain qui le persécute qu’un noir qui le sert>>
      Pour ma part je pense que c’est à nos états de prendre leurs responsabilités. Si un Ivoirien (ou autre) est renvoyé dans son pays d’origine en ayant ses papiers en règle. Je propose à l’état ivoirien en réaction à cette injustice de payer un billet en première classe (dans une compagnie qui respecte les clients) et des fraîches compensations à l’intéressée. Et enfin facturer à la compagnie aérienne qui pour sur va payer car elle perdra du coup tous les millions. Si elle refuse on lui retire sa licence d’exploitation dans le pays concerné.
      Je suis sûr que de cette manière les choses changeront. Prenons et assumons nos responsabilités.
      Je ne suis pas raciste mais franchement je commence à être saturé de ses speudo-afriquo-europeen sans repère qui ont du mépris pour le noir. Comme on le dit si bien au Maroc les NARE (non africain rejeté par l’europe).

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2013 à 22:50 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    J’ai vecu une histoire similaire avec Royal Air Maroc en 2007. J’ai depuis lors jure de ne plus jamais emprunter cette compagnie aerienne, encore moins transite par le Maroc quelque soit le cout du billet.

    Je vois aussi que l’auteur de l’article a signe avec un nom d’emprunt. Bref. Je l’ai reconnu et le nom d’emprunt utilise rime parfaitement bien avec son ses nom et prenom.
    Bon sejour en Italie Bat.......

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 00:05, par ubingo En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Ecoutez que tous ceux qui veulent voyager evitent ces pays magrebiens a l’exception de casablanca qui est moins tracassant..des Africans qui vous traitent d’africain...Des racistes ...j’ai tjrs transite par Paris ou bruxelle pour venir au pays ou aller ax USA mais si tu voyage legalement tu n’a rien a craindre du fait de la couleur de ta peau...

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 00:59, par yondaime En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    merci mon frere pour ce partage ,je suis ivoirien et j’etudie en tunisie cela fait maintenant deux ans et ce genre de situation c’est mon quotidien

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 02:16, par Abospat En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    C’est triste maisc’est une realite. Jai transite une fois par Casablanca et je vous assure que tant que je peux eviter de passer par l’Afrique du Nord je l’eviterais. C’es pas pour fair une contre publicite de ces compagnies aeriennes mais la vision que ces certains de ces gens ont sur la peau noire est simplement et purement raciste. On ne dirait meme pas que nous sommes sur le meme continent. Il est temps que l’Afrique de l’ouest est sa propre compagny aerienne a mesure d’aller en Europe , en Asie, et en Amerique du Nord pour nous permettre d’eviter de transiter par le maghreb puis qu’ils ne veulent pas de nous visiblement.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 03:01 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Nononono, Bate Marck Sow, ca c’est une invention. Ce que vous racontez - la ne peut pas se passer. En tout cas, j’attends un vibrant dementi de la compagnie Air Tunisie avec preuves a l’ appui. Sinon, cette compagnie n’ aura meme pas des chiens et des cochons a transp[orter de Ouaga a Tunis la raciste. Moi j’attends seulement le dementi et au plus vite. Ilss croient toujours a l’ age des dunes et des cheiks ou quoi ?

    Epiphanie Joelle.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 10:46, par un autre burkinabè meutri En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Que tu émettes des doutes est acceptable mais que tu balais ce témoigne du revers de la main, et de quelle manière, m’attriste énormement ! Payer moins cher est assurément la solution qui nous convient, mais payer moins cher avec mépris à la clé ne nous convient pas ! J’espère que tu comprendras

      Répondre à ce message

      • Le 15 avril 2013 à 22:48 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        C’est moi encore Epiphanie Joelle, mere de 4 enfants. En tant que mere, je n’soe meme pas remettre en doute ce recit tellement emouvant que personne ne peut douter de sa veracite. Tu excuses mon ironie qui n’ a pas du passer. Je voulais dire que si c’est faux, ils n’ ont qu’ a dementir avec preuves a l’ appui. Bien sur, ils ne pourront pas et alors, leuir nouvelle ligne Ouaga Tunis, ca ne serrvira qu’ a transporter des chiens et des cochons que ces racistes la n’ aiment pas. Ce sont des cochons et culturellement, je les connais. Quand tu traites ces saligots de cochons, c’ est l ;a pire des injures piur ces sauvages qui ne savent pas que le proc- au- four est bien doux. Ifoo.

        Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 03:50, par Tindba En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci beaucoup pour cet article.J affirme que vs venez de me sauver.J etais a la recherche d un billet d avion ojd meme pouvant relier Ouaga Tunis Athens.J ai pense a Tunis air.Mais après lecture je renonce .Adieu Tunis air !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 06:13, par l’ami du peuple En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci pour le partage. On prend note.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 06:38, par BZHN En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci pour cette expérience qui confirme bien ce que j’ai vécu pendant 5 ans en Algérie (comme beaucoup d’autres ayant étudié là-bas ou ayant fait un stage là-bas).
    J’ai fait l’expérience de jet de pierres des enfants courant après nous en disant "Negros". C’est arrivé au moins 4 fois dans 2 villages différents.
    C’est ca aussi le monde arabe à coté de l’Afrique.
    mais ceux qui ne l’ont jamais vécu ne comprendrons jamais.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 07:54, par Morbiga En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      C’est pareil avec Air Algérie. Il y a quelques années mon visa a aussi été remis en cause lors d’un transit à l’aéroport d’Alger. J’ai dû présenter en plus de mon titre de séjour en France, cartes d’étudiant et vitale. Je me suis juré de ne plus mettre le pied dans leur avion. Et j’y tiens.
      Avec Royal Air Maroc, je n’ai aucun souci quand je quitte la France. En revanche la galère commence dès Casa. Du mépris des employés envers les blacks. La dernière fois j’ai fait un scandale à Niamey car lors de l’attente à l’aéroport ils ont décidé de couper la climatisation. La chaleur y était suffocante. Quand on a quitté Toulouse, il faisait 28°C à l’extérieur mais il avait la climatisation dans l’avion. Sans mettre le nez à l’extérieur, je sais qu’à Niamey les températures sont bien plus élevées. Pourquoi coupent-ils la climatisation ? Nous n’étions que des nègres à l’intérieur. ça suffit pour ma part. je préfère payer plus et garder ma dignité. Pour ceux qui pensent que nous exagérons, qu’ils fassent un sondage sur les étudiants qui ont étudié dans ces nations du Maghreb... Ils sauront de quoi il est question.

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 06:56, par Africaine blanche En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je vous propose effectivement de faire parvenir votre récit à l’Ambassade de Tunisie en faisant cc. au Ministère des Affaires Etrangères. La presse Tunisienne semble aussi une bonne destination, tout comme les Bureaux de la Banque Africaine de Développement (avenue du Ghana, Tunis, n.d.l.r.), toujours en exile au Tunis en attendant le retour sur Abidjan.
    Burkinabè par mariage et blanche par la couche supérieure de la peau, je peux vous assurer qu’être témoins de tels situation de mauvaise traitement n’est un plaisir à aucun des passagers, même ceux qui dans la loterie mondiale on gagné le jackpot d’être nés dans un pays dont le passeport est de la ’monnaie forte’ dans ce genre de situations. Epargnés de la plupart de ces traitements, l’os ne nous reste pas moins à travers la gorge quand nous suivons cela de près.
    Et bonjour à Tunisair, je n’achèterai pas mon billet chez eux avant d’être rassurée que tous mes compagnons de voyage recevront un traitement digne. Je décide cela aussi pour protéger mes enfants (métis) de ne pas devenir témoins de pareilles situations et être stigmatisés de leur autre moitié.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 14:52 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Africaine Blanche, votre temoignage est ausi emouvant que le recit de ce texte. et merci immensement pour votre compassion et soutien a vos freres et soeurs africains et surtout pour votre combat pour l’avenir de vos enfants metisses. A propos, j’ai vu un metisse ne a Abidjan qui tenait un passeport francais. A Tunis, la police aeroportuaire a retire so passeport et lui a fait passe un sale quart d’heure car celle-ci doutait de la validite du passe-port. Selon eux, tu ne peux etre ne a Abidjan et francais, comme s’il n’y avait que la geographie qui determinait la citoyennete.

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 07:24, par Papillon En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    J’ai vécu le même cauchemar à Casablanca en 2008. En fait je pense que beaucoup de ces maghrébins aimeraient être à la place de ceux qui voyagent mais hélas !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 08:22 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Le grand drame est que pour chaque situation de ce genre, nous étalons beaucoup d’émotion et qu’aucune raison sérieuse ne sous-tend la suite. N’allons pas nous en prendre à nos gouvernants ! c’est un combat des peuples et les arabes qui montrent publiquement qu’ils préfèrent des bandits, criminels, narco trafiquants à la peau blanche aux noirs et à leur droit de vivre nous respecteront si en face d’eux ils trouvent des peuples déterminés. Le mépris des arabes pour les noirs ne date pas d’aujourd’hui. S’ils avaient devancer les occidentaux en Afrique, les africains seraient aujourd’hui en enfer. Regarder les touareg avec les Bella ! Les arabes diabolisent les occidentaux par pure jalousie sinon ils sont pire ! Rappelez vous l’histoire de la saoudienne qui voulait que sa servante noire malaxe chaque fois ses déchets avant de tirer le chasse eau du WC ! Regarder tous ceux qui viennent prêcher en Afrique et financer la construction des mosquées et demandez -leur pourquoi il n’existe pas un seul mouvement dans les pays arabes qui lutte contre le racisme envers les noirs ! Demandez aussi à nos frères musulmans pourquoi ils ne posent jamais ce problème lors des rencontres !

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 18:30 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Nos gouvernants sont bel et bien au centre du anque de respect que les barbus on a notre egqrd. la dessus, tu as fait fait hors sujet. Nos dirigeants preferent prendre les petrodollars et se faire Regrade meme comment lwes libanauis se comportent cmme en territoire conqui a en afrique. La douane , ils paient pas. les surfacturations, c’est eux, les minorations c’est encore eux, a chaque fois que de besoin. Ils importnt des pieces autiomobiles qu’ ils declarent comme de l’eau Laafi et ya rien. Ils font dees trafics de devises en bourrant des "cercueils "de parents pretendument morts et ils sortent du pays avec ca pour aller alimenter leur guerre infinissable. Ca c’est passe en CI. C’est pourquoi Rawlings les avait tous expluses du pays quand ila pris le pouvoir.

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 08:53 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Témoignage très émouvant, pas facile d’être noir en Afrique du Nord. La RAM au moins fait du sérieux, c’est vrai que la qualité de ses prestations s’est un peu détériorée ces dernières années.
    Quand vous avez un visa européen et que vous décidez de passer par un pays de l’Afrique du nord, attendez-vous au pire. Personnellement j’ai vécue une situation semblable à ça mais pas au même degré. En 2006 avec mon visa étudiant "Schengen" dûment établi par l’autorité compétente à Ouaga je décide de passer par le Maroc, non pas en transit mais pour y passer quelques jours car c’est un pays que je connais. Le jour que je devais prendre mon vol pour la France, à l’enregistrement j’ai eu droit à toute une série de question entre autre : où est-ce que tu as eu ton visa ?
    Que pars-tu faire en France ? Mon passeport est passé de main en main pour vérification. Après 15 minutes d’attente on me laisse enfin passer. Je connais au moins 2 personnes qui ont vécu la même situation.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 08:57, par KAMS !!!! En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Vraiment, c’est grave grave !!! C’est avec ces genres de pays que nous voulons faire l’Union Africaine ? Je ne sais pas si nos dirigeants (je parle de ceux de l’Afrique noire) se rendent compte de la base fausse sur laquelle ils souhaitent fonder cette union africaine tant recherchée. S’ils ne peuvent pas dire certaines vérités à ces pays du Maghreb dont les populations ont une mentalité et un comportement qui relèvent d’une certaine époque, je crois que ce n’est vraiment pas la peine de se battre pour une Afrique unie. Si entre nous, il y a toujours des différentiations en termes de couleur, il faudra purement et simplement arrêter cette histoire d’Union. Que chacun aille bien éduquer ses populations, leur apprendre à accepter les autres, avant de venir et de faire des propositions d’Union. Je crois que pour l’instant, les "NOIRS" doivent éviter ces compagnies de nature arabe, car visiblement, ils aiment notre argent, mais pas nous-mêmes. A bon entendeur, SALUT !

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 09:57, par bonne lectrice En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      C’est pareil pour le maroc, quand tu es noir en transit au maroc, tu n’as pas droit au loge, tu dois attendre sur les chaises. Récemment, j’étais enceinte et avec un enfant de moins de cinq ans. En escale au maroc, j’ai du attendre avec mon état sur les chaises après maintes demandes d’aller me reposer aux loges de l’aéroport vu que je suis arrivé au maroc à 11h et que la correspondance était pour 22h. Ce n’est que vers 18h, avec l’insistance d’autre noirs qu’on a pu rejoindre les loges pour repartir dans les salles d’attentes à 20H car on nous dit que c’est l’heure d’embarquer. Les arabes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 09:07, par gentry En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Bonjour à tous
    Le seul conseil que j’ai à vous donner c’est d’eviter toutes ces compagnies arabes car vous serez toujours traites de la sorte ; non seulement ca, mais evitez aussi les transits par ces meme pays car vous y serez humilies ; je l’ai fait une fois et j’ai jure que ce sera la derniere ; malheureusement ce mepris vaut pour nos dirigeants qui ne se sentent pas concernes par ce probleme alors que la dispaora au cotidien soutien le peuple burkinabe ; merci chers freres comme je vous dit evitez si possible toutes ces compagnies arabes .
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 09:25, par la vision de l’intrépide ! En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Message très pathétique. Grand merci pour ce partage d’information. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 09:30, par Yeelwingtiim En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Bonjour et juste te dire merci pour ce partage !
    Je pense que l’on n’a pas besoin de juger de la véracité de ce témoignage ; il suffit d’observer la manière de vivre ou du comportement de certains nord-africains vis à vis des noirs.
    Je pense que cela tient aussi de l’histoire de cette zone d’Afrique, que peut être un historien pourra nous relater et nous permettre de comprendre les relations qui ont existé entre ces deux peuples de par le passé.
    Toutefois, je pense qu’il est plus que jamais que l’Afrique se ressaisisse,surtout dans sa partie noire,pour bannir le complexe et assoir une vrai union des peuples.
    Personnellement, j’ai transité par casablanca, en partance pour Paris en 2008,mais j’ai apprécié le traitement de Royal Air Maroc, hors mis l’attente de 5heures, même si j’avais une idée arrêtée déjà de ces frères égarés !

    Merci et bon courage !
    NB : Sauf celui qui ne voyage pas, ne rencontrera pas de mésaventures !
    Partageons pour les générations futures !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 09:32, par Pokolé En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci pour le témoignage émouvant mon frère .

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 10:06, par sambiga En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    eh oui,
    cela ne m´étonne pas du tout des pays arabes.
    je vis en allemagne et j´avoue avoir croisé des Marocains qui disent n´être pas des Africains, mais des Europeens. c´est bien triste, mais c´est la réalité. Bien vrai que le Maroc n´est pas loin de l´espagne, mais que tu veuilles ou non, tu es Africain, même si tu as la peau blanche !!!!! Nous vivons dans un monde où certains Africains ont honte d´appartenir à notre culture africaine, mais oublient que la terre tourne et tôt ou tard, il reconnaitront leur appartenance.

    Tant que j´aurai la possibilité de voyager avec d´autres compagnies, j´eviterai ces compagnies là.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 10:08, par Gomtibo Koanga En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci mon cher pour cet avertissement. D’autant plus qu’ils vont avoir des vols réguliers sur Ouaga maintenant, un homme averti en vaut 2.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 10:35, par un autre burkinabè meutri En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    A tous ceux qui liront cet article, sachez qu’il ne s’agit nullement d’une histoire inventée. Dès les premières lignes, j’ai su qui en était l’auteur. La signature est un pseudonyme. Merci de ce témoignage mon très cher. Pour être déjà passé par l’aéroport de Tunis et d’y avoir vécu une situation désobligeante en termes de respect, je crois l’auteur sur parole.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 10:51, par ata En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    merci pr cet article cela nous permettra de faire un bon choi entre ram et turkis airlines. j ai pas encore utiliser turkis mais la ram c est comme tunis airlines et en plus de grands voleurs si par malheur tu leur laisse ton bagage à main ils vont tous voler dans ton sac . a bon entendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 10:55, par Mme la directrice En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Malheureusement, il n’ya qu’au Burkina que s applique la vraie intégration, ailleurs c’est une autre réalité, cher compatriote qui voyage loin doit ménager sa monture pour ne pas avoir de surprise.
    En tous cas je ne prendrai jamais air Tunis !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 10:56, par DUOLO En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Et c’est avec des pays anti Noirs comme ça que le Burkina veut ouvrir son espace aérien et son économie. Quand est-ce que nos dirigeants ouvriront les gros yeux pour le bonheur des Burkinabè ? Tenez, outre cette ouverture aveugle à la Tunisie, l’ONATEL à côté notre bien national depuis les indépendances a été bradé aux Marocains (l’autre nouveau colon du Burkina) qui en font ce qu’ils veulent allant jusqu’à des comportements frisant le mépris de la race noire. Et comme le Burkinabè aime l’étranger plus que son frère Burkinabè, alors bonjour la nouvelle colonisation du Burkina par ces pays du Magreb. Pour ma part, je suggère au gouvernement de mettre fin à ce marché de dupe voir de Nègros en gestation avec la Tunisie et Tunis Air sur le Burkina faso et la Nationalisation sans délai de notre ONATEL.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 11:02, par Dez En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je te félicite frère, pour avoir partage ton infortune. Tu as eu du courage. Il y a plus de dix ans que j’ai jure de ne plus voyager par Tunis Air, pour cause du manque de respect et de civilités envers "les nous autres" . Ça fait pitié au fond, de constater qu’ils en sont encore à la. Beaucoup nous appelle des africains, nous de l’Afrique noire, tandis qu’eux sont de l’Europe. C’est à faire rire de pleurer.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 11:09, par laverité En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    nous les noirs toujours hospitalitaire envers tous les étranges mais refusé presque partout dans le monde arabes la discrimination et la ségrégation dont sont victimes les ressortissant dafrique subsahrienne doit être severement punis et sa montre lincompetences de nos autorités a sauvé nos confrère et lignoranges des problème réel quel est le rôle du ministère de linterieur

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 11:30, par Franklin En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Récit très touchant vraiment ! Moi je n’en suis pas étonné, ayant vécu dans ce pays arabe. En fait il y a des termes que M. Sow a utilisés qui sont vraiment appropriés pour comprendre la situation, entre autres le mot "ignorance" ; à cela j’ajouterais "la sauvagerie". Beaucoup de situations choquantes de ce peuple vient de son ignorance et sauvagerie, ensuite son caractère raciste ! Vous verrez que certains maghrébins sont aimables, très sociables ; si vous menez une enquête vous verrez que eux (ou certains de leurs proches) ont fait l’occident et comprennent bien comment la réalité est ailleurs, comment le black est bien traité ailleurs (souvent mieux qu’eux-même). D’où le terme "cousin" (pour qu’on les console sans doute) s’ils retrouvent un black en occident. Mais sur leurs terres, c’est des kahla (noir) ,"Kahlouch" (nègre), guira-guira (singe ??) que bon nombre emploient pour désigner les black qu’ils catégorisent d’Africains (je vous assure que certains ignorent même qu’ils sont en Afrique). Quelle situation merdique de "ZEBI" !!!!! comme ils l’auraient dit en leurs termes !
    Quelque part, nos autorités sont aussi à accuser : on favorise tout aux arabes dans nos pays ; il suffit que certains voient la peau "blanche" (rire !) pour être complexé ; eux se sentent comme des sur-hommes sur nos terres, quoi de plus normal ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 11:33, par ka yaandé En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    vraiment merci pour votre recit. cela nous permet tous de faire une analyse de notre soit disant union africaine tant chantée. l’arabe voyant le noir comme esclave est de nature contre lui. meme au burkina ici je puis vous assurer que quand vous cotoyez un arabe il a des facons de faire qui font que sentez qu’il a du mepris pour les noirs, seulement il ne l’exprime pas a vive voix de peur d’etre attaqué. d’ailleurs quand vous les ecouter raisonner il ne se disent pas africains.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 11:38, par eugetam En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Courage mon cher
    En effet les arabes sont extrêmement racistes méchants et très cruels . Les blancs sont nettement tolérants. J’ai ici le regret de dire que les arabes ne sont pas nos frères africains c’est une erreur que de croire qu ils sont Africains. Heureusement qu ils sont pas la première puissance militaire du monde , ils auraient exterminé premièrement toute la population noire de la planète ensuite les métisses les blancs et autres asiatiques. C’est un peuple intolérant. Une grande croix sur Tunis air merci pour l’info. Que chacun diffuse cette information au maximum de ses contacts.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 11:41, par BARIMOS En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Votre témoignage est émouvant, moi j’ai eu à passer qlq mois à Tunis, est ce que vous savez qu’on nous appelait des GURA-GURA qui veut dire singes dans leur dialecte.
    Les arabes sont plus racistes, se sont des peuples qui ne sortent jamais et ils sont étonnés de nous voir chez eux .

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 11:48, par POINT En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Franchement, en ayant lu en long et en large, votre recit, je reste tres dubitatif sur certains termes.J’eviterai une longue reaction.
    Ce qui vous est arrive est vraiment dommageable, et rien ne saurait justifier cela.
    Est ce autant du racisme ? Non,je ne le pense nullement pas.Vous avez juste eu affaire a des agents incompetents et inamicaux.Dans votre recit,il nya nulle part fait cas d’insultes racistes.Par contre,des qu’on vous regarde, vous pensiez que cela est du a la couleur de votre peau.Cela me semble dommageable aussi ed votre part.Pour avoir voyage dans beaucoup de pays africains(Niger, Mali, Senegal, Cameroun, Gabon, Guinee Equatoriale, Malawi,Botswana,Afrique du Sud, Mozambique,Ouganda,Ethiopia,Kenya, Soudan, Egypte, Maroc etc), de genre de situations sont frequentes.Il m’est arrive de vivre des situations de ce genre.Mais franchement,j’ai toujours mis cela sur le compte d’agents irrespectueux,ignorants et haineux. Je n’ai jamais fait de lien avec ma couleur de peau.Comment pourrais le faire face a un sud africain suspicieux,noir comme moi,ou un senegalais arrogant,ou un ethiopien ignorant me demandant si je suis africain ?
    Merci pour avoir partage ce recit avec nous et que cela permettra aux africains de savoir qu’ils doivent vivre en freres et soeurs d’une meme mere.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 13:37, par Karsa En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      @Point, toi qui affirme avoir voyagé à travers le monde, tu es un voyageur, sinon si tu connaissais l’arabe, tu saurais que ces gens sont incompatibles à la civilité. Je te dis que pour un arabe, le noir est l’incarnation du satan et si les arabes avaient le pouvoir de nous exterminer, ils le feront sans hésiter. Le conseil est donné à qui a la possibilité d’éviter certains pays arabes de le faire.

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 13:43 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Point, merci pour votre contribution. J’admire votre attitude positive et votre analyse que je trouve tres murie. Il est effectivement dommageable de voir le racisme partout, mais je suppose que s’il est vrait que M. Sow dit avoir voyager dans beacoup de pays a l’interieur et a l’exterieur de lAfrique, je suppose qu’il a du faire la part des choses dans l’observation. Et moi ce qui me plait c’est quand il a releve que l’agent qui a fait leur enregistrement pour le vol etait aimable. Ca veut dire que, meme dans sa meurtrussure, il reconnait toujours quelques points forts de quelques rares agents. A supposer que M. Sow se soit trompe, que direz-vous des autres qui ont vecu au Magrheb et qui disent qu’on les appellent Gura gura (singe) ? Quand vous parlez de haine, un mot me vient a l’esprit : xenophobie ; peut-etre que ce serait un meilleur mot que racisme. Sauf que le racisme est un sentiment xenophobique. Mais tout compte fait, une attitude positive comme la votre est bien pour le moral.

      Répondre à ce message

      • Le 16 avril 2013 à 19:00 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        Disons la verite comme elle est. LePoint lui- mme est arabe. Moi je suis un etudiant en semiotique et je sais lire au dela des mots. Comme ceux qui sont du bon cote de la ligne Race, il voit qu quand les minorites raciales se plaignent de la discrimination, ils en font trop. Je vis aux USA et quand je fais part du racisme ambiant uqoique bien civilise, rien a voir avec le racisme ensanglante des arabes, mes amis sinceres disent que j’exagere, que eux ils ne sont jamais traites de la sorte. Bien sur, ils ne peuvent pas etre traites de la sorte puisque le raciste hait tout ce qui ne lui ressemble pas, ne parle pas comme lui. Pour savoir comment les minorites raciales sont reellement traitees, il convient d’ entrer dans leur peau. Tu vas en boutique, tu te mets en rang, le caissier parle bien avec tous ceux qui lui ressemblent mais quand vient ton tour, il devient soudain tres serieux et agite et sans sourire. Comment ne pas dire que c’est a cause de ta peau quyi le derange ? Sans etre pourtant un paranoiaque. De toutes les facons, c’est les racistes qui ont des problemes. C’est eux qui ne veulent pas nous voir, donc, cest eux qui auront mal au ventre. Un americian a peitn sa peau en noir pour voir comment les blancs traitent les noirs et si les noirs n’ exageraient pas leur miksere. il a vu, il a compris. Les gens sont malades. mais les arabes battent le record de la barbarie. Un gendarme et son collegue avaient ete appeles au secouyrs a l’ Hotel Independanc dans les annees 90. Un arabe travailant dans un Ornagisme international invite une femme noire burkinabe qui est sa collegue nationale dans sa chambre d’ Hotel. Ils ont eu une affaire et apres chaque fois qu’ il finissait ses ebtas, il la renvoyait daredare dans les toilettes. En somme, il voulait de la femme quand il avait envie mais passee l’ envie, il ne pouvait supporter la mfemme sur le meme lit. Et il a en fait sequestre la "bonne" dame au- dela de minuit. la femme craignant plus pour son foyer puisque son mari risque de demander ou elle tait avait fini par taper sur la porte pour que les employes de l’ hotel viennent a sa rescousse. ne pouvant entrer dans la chambre, ils ont fait appel a la gendarmerie. Quand ils ont decouvrt ce qui se passait, ils ont demande si la femme voulait poser plainte pour sequestration. elle a dit que non, que ce que elle elle voulait, c’est reourner au plus vite dans son foyer et qu’ elle n’avait pas envie de faire du bruit autour de cette affaire puisque ca allait caser son foyer. Et elle sort de son sac un albinos qu’ elle tend au deux gendarmes qui n’ ont pas crache dessus. Dix mille francs a l’ epoque pour un secours de 15 inutes, ce n’etait pas mal. en plus, l’ histoire etait assez crouistillante. Ces deux gendarmes vivent toujours et quand ils vont me lire, ils sauront que c’est la verite. D’ ailleurs d’ autres gendarmes sont au courant de cette histoire. Je ne veux pas que quelqu’ un me dikse que c’est une histoire inventee. Si quelqu’ un dit ca, je ne vais pas etre tendre avec la mpersonne.

        Les arabes sont trop racistes et nn’ ont aucune consideration pour le noir qui est pour eux leur esclave. Si apres ce torent de temoignages quelqu ;’ un veut toujours transiter par Ai Magherb , quelque soit la compagnie, c’est son choix. On est tous majeurs.

        Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 15:53, par synetik En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      "Nous vous renvoyons en Afrique, n’importe où en Afrique. Vous avez de faux visas"
      Avez-vous vu cette phrase dans le récit ? En tout cas moi j’ai aucun doute !

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 12:44 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Le grand drame est que pour chaque situation de ce genre, nous étalons beaucoup d’émotion et qu’aucune raison sérieuse ne sous-tend la suite. N’allons pas nous en prendre à nos gouvernants ! c’est un combat des peuples et les arabes qui montrent publiquement qu’ils préfèrent des bandits, criminels, narco trafiquants à la peau blanche aux noirs et à leur droit de vivre nous respecteront si en face d’eux ils trouvent des peuples déterminés. Le mépris des arabes pour les noirs ne date pas d’aujourd’hui. S’ils avaient devancé les occidentaux en Afrique, les africains seraient aujourd’hui en enfer. Regarder les touaregs avec les Bella ! Les arabes diabolisent les occidentaux par pure jalousie sinon ils sont pires ! Rappelez vous l’histoire de la saoudienne qui voulait que sa servante noire malaxe chaque fois ses déchets avant de tirer le chasse eau du WC ! Regarder tous ceux qui viennent prêcher en Afrique et financer la construction des mosquées et demandez-leur pourquoi il n’existe pas un seul mouvement dans les pays arabes qui lutte contre le racisme envers les noirs ! Demandez aussi à nos frères musulmans pourquoi ils ne posent jamais ce problème lors des rencontres !

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 19:17 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Celui qui n’etal ;erait pas de l’emotion dans cette situation serait bien sans couer. Pourquoi des gens pensent que l’emotion est distincte de la cognition ? ou qu’elle serait negtive forcement ?En traitant quelqu’ un de cette facon sur la base de la race, c’est pour atteindre son affect, ses emotions, pas sa cognition, Intellectuellement, on sait que la race n’est pas un concept biologique qui tienne. Il n’ y a pas de gene de la race. La race est une construction sociale , une notion politique commodement inventee pour l’appropriation des ressources de la terre. la race se definit sur des rapports de pouvoir. C’est pourquoi les arabes ne sont pas consideres comme des blancs en occident alors qu visuellement, ils sont aussi autant blancs" que les francais. Les italiens aux USA ainsi que les Iralandais, les juis n’etaient pas consideres comme des blancs. Aujourd’ hui, sans s’ etre peints, ces memes groupes font partie des blancs. La race fleurit sur un terreau d ’ ignorance surtout. Mais qu’ on s’ entende bien. Pour n’etre pas une notion scientifique, elle n’ en est pas moins reelle dans ses effets. si je sors dans les rue de Toronto et je proclame que je suis blanc, comme la plupart de sgens, ils me riront a la barbe et je n’aurai jamais les privileges qui reviennent aux blancs de facon immeritee. de meme, si un blanc declare qu’ il est noir, nous concluerons simplement qu’ il est zozo.

      Jean marie Vianey Fayama, Toronto, Canada.

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 12:49 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Cest honteuxxx....je suis ecoeuree par tant de haine....mais dieu est grand.quil men garde de prendre cette conpagnie.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 12:54, par Fernand Ekouli Odoua En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci pour tout ce que vous venez de nous raconter,car pour curiosité je change souvent de compagnie. Vu ce que je viens de lire je ne serais pas un client de cette compagnie. Encore Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 13:05, par Badine En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je me demande, pourquoi vous vous acharner contre Tunisair, ce que vous avez vécu comme expérience est la responsabilité des autorités aéroportuaires compétentes et non à Tunisair. De toute les façons, un contrôle approfondi des documents de voyage est indispensable et vous devez savoir, que faire voyager un passager avec des documents manquants ou faux dcuments, la compagnie transportrice est passible d’une très très forte amende. Alors, je vous demande d’arréter votre acharnement sur Tunisair.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 13:55, par wilson En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Mr Badine, il ne s’agit pas d’un acharnement. Reconnaissez au moins que l’arabe est plus raciste que le blanc lui même. Si vous avez des proches qui ont effectué un séjour en afrique du Nord ils vous diront ce qui s’y passe.
      de ma part je ne sais même pas ce que j’irai foutre dans des pays comme l’algérie, la tunisie et l’egypte. Seul le Maroc peut être un exemple.

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 13:58 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Monsieur Badine, arretez de Badiner avec la vie des gens. Si votre compagnie indigne etait ponctuelle les passagers auraient pris leurs vols pour leur destination et auraient eviter l’expression de la haine de vos freres aussi haineux que vous meme. Si ce que vous dites est vrai, pourquoi la compagnie n’a pas ete penalisee pour avoir pris les passager jusqu’a Tunis ? Par ailleurs, a travers la description du recit, il est evident que vos racistes de policiers aeroportuaires ont utilise le profil decider que les documents sont faux. Nous devons evoluer vers la paix mondiale et aucune discrimination basee sur la race ou l’ethnicite ou la religion ou l’origine geographique ne doit etre toleree. Tel que le texte nous dit, les tortionnaires aeroportuaires ont pris leur decision sur une base non-scientifique. On sent que votre preoccupation c’est de proteger votre compagnie qui ne merite meme pas d’etre traitee comme telle. Avez vous lu les autres reactions et temougnages qui corroborent le temoignage de l’auteur ?

      Répondre à ce message

      • Le 17 avril 2013 à 00:00 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        Badine, on ne badine pas avec la vie des gens. La vie des noirs en Tunisie, c’est l’ enfer. La Tunisie n’est pas une terre d’ accueil et je n’ai pas payer tous ces gens qui ont vecu dans votre pays pour faire ce temoignage. Cedte porcherie de compagnie va payer tres cher son racisme. C’rst cochons pig vous va transporter. Meme un seul "Kalouch" vous va pas gagner. Tant pis pour vous si vous ne connaissez pas ce qu’ on appele marketing. Continuez a faire les affaires comme au temps de Kadidja avec vos chameaux et vos sabres entourees de vos dizaines de harems. Cete civilisation est trop arrieree. Je comprends pourquoi le blanc n’ a aaucun respect pour le narr. La plupart n’ ont pas depasse les chiens en evolution.

        Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 13:14, par soyi En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    merci beaucoup de nous avoir sauvé. mille mercis.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 13:57, par mako En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    yako mon frère, je suis résidente a tunis et je suis pas du tout surprise par ce genre d’incident, par-ce qu’il y en a pire,surtout avec nos frères et soeurs qui y sont pour des petits boulots là, ce qu’ils font subir aux etrangés ici est plus que du racisme.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 13:59, par mako En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    yako mon frère, je suis résidente a tunis et je suis pas du tout surprise par ce genre d’incident, par-ce qu’il y en a pire,surtout avec nos frères et soeurs qui y sont pour des petits boulots là, ce qu’ils font subir aux etrangés ici est plus que du racisme.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 14:00 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Une fois je revenai de Paris, A Roisy Ch De Gaulle, Air France m’a fait rater mon avion. (Pr cause de surbboking). J’ai commncer a tempeter et la petite hotesse m’a calmé et m’a rassurer ke tout va bien se passer. J’ai été heberger a l’hotel tout frais payer. En plus jai été dédommager sur place a 600Euro CASH. Le lendemin kan je devais partir j’ai demander si ya pas encore surbooking, là j’allai prendre encore 600 Euro. On ma dit ke c’est fini. Mai jai ka meme apprecier. Jai pu payer bcp de chocola et bcp de parfun au free shop.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 14:06, par None En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    C’est terrible. Moi je vis à l’exterieur et je voyage pas avec ces compagnies. Je pense qu’il faut que les clients sachent se faire respecter. On me violentera jamais dans mes droits.
    Je poussuivrai la compagnie de transport quio est à l’origine de ces emmerdes. Peu importe ce que ça va donner, je les pousuivrai.
    Vraiment ecoeurant et intérable.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 14:37, par KAMS !!!! En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Vraiment, c’est grave grave !!! C’est avec ces genres de pays que nous voulons faire l’Union Africaine ? Je ne sais pas si nos dirigeants (je parle de ceux de l’Afrique noire) se rendent compte de la base fausse sur laquelle ils souhaitent fonder cette union africaine tant recherchée. S’ils ne peuvent pas dire certaines vérités à ces pays du Maghreb dont les populations ont une mentalité et un comportement qui relèvent d’une certaine époque, je crois que ce n’est vraiment pas la peine de se battre pour une Afrique unie. Si entre nous, il y a toujours des différentiations en termes de couleur, il faudra purement et simplement arrêter cette histoire d’Union. Que chacun aille bien éduquer ses populations, leur apprendre à accepter les autres, avant de venir et de faire des propositions d’Union. Je crois que pour l’instant, les "NOIRS" doivent éviter ces compagnies de nature arabe, car visiblement, ils aiment notre argent, mais pas nous-mêmes. A bon entendeur, SALUT !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 14:48 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    C’est très mauvaise idée de mettre les compagnies aériennes à contribution dans la lutte contre l’immigration clandestine. Leurs images seront ternies.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 15:04, par freshnelle En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Monsieur Bate Marck Sow, je doute que vous soyez réellement un habitué des voyages aériens ; loin de vous dementir dans le sens de votre frustration,il convient de vous rappeler que les contrôles rigoureux dont vous avez tous été temoins sont des mesures de sûrétes aéroportuaires ;
    Si vous étiez réellement un habitué des voyages aériens, vous saurez très bien qu’au lieu d’être gentil en donnant quelques dinars à la bonne dame,il aurait simplement que vous demandiez à contactez l’ambassadeur ou le consul du Burkina à Tunis et vous aurez en quelque seconde,trouvez une solution mais malheureusement vous n’avez pu developper aucune initiative allant dans ce sens,laissant la dame dans une situation qu’elle aurait pu éviter ;
    Monsieur Bate Marck Sow, sachez que les voyages même terrestres ne seront plus aisés contre tenu du terrorisme et de certains aspects sécuritaires

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 19:30, par Tueur du Bêtisier En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Freshnelle, on sent que vous êtes très expérimentée et pleine d’initiative, et que votre présence aurait tout débloqué. On sent aussi que vous faites cette intervention intelligente dans le confort de votre espace personnel et de votre clavier pour faire des thèse et antithèses avant de tirer la conclusions qui me semblent plutôt aussi hâtive que quasi inintelligible, pour ne pas dore inintelligente. A moins que vous soyez de mauvaise foi, le monsieur vous a dit dans qu’elle conditions mentales il était. Et puis le fait que les passagers aient été retenus ne relèvent de la volonté de personne sauf des policiers qui seraient payés sur chaque africain a qui ils bloquent le chemin d’entrée a l’Europe.

      Votre argutie est plein de trou et ne peut tenir car l’auteur de l’article dit avoir voyage assez, même si il n’a pas l’éxperience des voyages dont vous semblez faire montre. Alors il a du faire la part des choses entre mesure de sécurité et autres agendas non-dits. Avez-lu l’article ou êtes vous alle just au dernier paragraphe avant d’exprimer vos sornettes de soulard ? Depuis quand vous voyez ça ? Les gens ont passé la police et on est revenu les chercher pour soi disant vérifier leur visa, pas d’autres choses.

      Je me demande lequel des lobes amorphes de votre cabosse réfléchit pour sortir des bêtises du genre. L’histoire que le monsieur raconte, beaucoup d’autres l’ont vécu dans ce même pays, et si votre paresse intellectuelle vous libérait un tant soi peu vous auriez parcouru les réactions pour en savoir plus. Parlant d’appeler l’ambassade, si vous aviez appris a utiliser votre cervelle pour réfléchir, ou si tout simplement vous réfléchissiez avant de lâcher vos inepties, vous auriez compris que les citoyens burkinabe a letranger ont appris a ne,pas compter sur leurs ambassades qui ont montre qu’elles sont la pour servir le Président et non le peuple. Peut-être que si vous étiez a Tunis tout ce que raconte le monsieur ne serait pas arrive, omnipotente que vous êtes.

      Il est inadmissible de voir des attardés vouloir s’amuser avec les vrais problèmes des gens. J’ai vécu 3 ans en Tunisie, et j’y vis toujours ; et ce que le monsieur raconte arrive chaque jour au nègre, et souvent même pire. Que vous vous soyez enivrée avant de d’étaler des logorrhée est insensible envers ce que vivent les noirs dans ce pays. Le jour que l’on va vous arrêter avec d’autres africains en Tunisie faudra appeler votre ambassade. Si c’est pas parce que vous etes mentalement invalide, est ce que vous êtes sur que les infortunés avaient des téléphones qui marchent en Tunisie ? Qui devait appeler l’ambassade, le policier qui ne leur permet même pas de parler ? Comment savez vous même qu’ils n’ont pas essaye de contacter des autorités ? Il est difficile d’éduquer un ignare en un soir, et l’avantage d’être ignare comme vous est qu’on vit de manière insouciante et bête, en prenant ses rêves pour la réalité.

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 20:09 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      La freshnie go gaou la, cette affaire c’est pas que le gars n’a pas grouillé. J’etais membre dune mission diplomatique officielle avec le Ministre Salif Diallo y a une dizaine d’années en transit a Tunis pour la Lybie. Arrivés a Tunis les policiers a bloqué nos caméras et materiel télé. Le ministre a du les menacer pour qu’on nous remette nos outils. Et le monsieur de ce témoignage n’est pas ministre, et Salif Diallo était un super ministre. Donc arrête ta gaouterie de connaisseuse irréfléchie.

      Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 02:00, par Leuk En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Mon frère, soit vous n’avez pas compris l’article, soit vous ne connaissez rien des mesures de sécurité aéroportuaires, soit que vous êtes simplement de mauvaise foi. Il est question ici d’acharnement, de discrimination, de mauvaise exécution d’un contrat de prestation. En plus si vous aviez une seule fois mis les pieds sur le tarmac d’un aéroport, vous sauriez qu’il n’est pas si évident comme vous le suggérer de rentrer en contact avec son ambassade... Bref, Monsieur Sow a exposé des faits précis (avec dates et heures), quitte à prouver que ces faits ne sont pas avérés, inutile de chercher a jeter le discrédit sur quelqu’un qui a au moins eu le courage de dénoncer et qui a fait preuve d’altruisme.

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 15:18, par synetik En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    "Nous vous renvoyons en Afrique, n’importe où en Afrique. Vous avez de faux visas".
    Donc la Tunisie n’est pas un pays d’Afrique quoi ?! Pauvres de nous nègres que nous sommes ! Comment se faire respecter si on continue de refuser le développement, le vrai développement, basé sur nos potentialités intrinsèques ? Mais, ça va aller !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 15:23, par OUMSET En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci de nous avoir mis la puce à l’oreille. Je crois qu’au delà du fait que vous n’allez plus prendre cette compagnie, je crois qu’il faut porter plainte parce que ces personne ne sont pas réllement des Africains. Ils se disent qu’ils se sont retrouvés accidentellement en Afrique. CE SONT DES RACISTES !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 15:50, par Alexio En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    L Afrique blanche n est pas ne se considere pas comme africain apart entiere comme beaucoup le croit. Maroccains,Algeriens,Tunisiens. Ce sont des pays qui consderent les noirs comme leurs esclaves. Europe aujourdhui ils sont pas aimes par leurs caracteres segregationistes et racistes par les noirs D afrique. Combien de noirs ce sont maries avec une magrebine ? Par contre les noirs se marient avec des europeens(es), que nous presentons souvent et taxe d etre a l origine de tous nos maux sociaux. Malheusement on nous berne avec la religion l islam que l afrique noire a adoptee issue de cette region.Combien D entreprise noire se sont implantees au Magreb ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 15:54, par ZAN Loulou En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Mon frère Prenez des avions digne de nom. Je crois que en venant au pays du avais pris un vol allez retour ?
    Bon, pour ce qui concerne les compagnies africaines, je préfère ETHOPIAN à defaut sinon prends Bruxelles ou Air France.

    C’est ca aussi les réalités africaine. On pense que les blanc sont méchants alors que chez nous même sur le continent on s’aime pas.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 16:13, par Bajibmous En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Cela ne m’étonne pas du tout du compotement d’Arabes ; quand j’apprenais l’arabe au Centre Culturel Arabe Lybien dans les années 90, leurs enfants qui nous côtoyaient mais étant dans des salles de classes plus confortables et climatisées dans le même établissement nous appelaient "al-hayawanaat" i.e des "animaux" quand on se rencontraient dans le hall ou dans la cour de récréation.
    Avant l’assassinat de KADHAFI, un avion était tombé là-bas ; et les journalistes lybiens en commantant l’accident, on parlé des victimes en disant qu’il y avait " x Lybiens et y Africains " abord...

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 16:22, par BABEC En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Mon Frère, tu me donne le courage de soutenir ton écrit. En effet, j’ai aussi passé plus de trois heures à l’aéroport de Tunis (24 mars 2013) pour obtenir mon visa de 6 jours (car en mission), et ce, malgré la note verbale et mes documents officiels. Pire, j’ai payé 100 Dinars Tunisiens soit environ 32 000 F CFA. Quand j’ai demandé le recu le policier m’a dit d’aller au Ministère des Affaires Etrangères pour le recuperer. je lui ai retorqué que je n’avais rien à faire au ministère. Bref, il faut aller dans ces pays pour constater qu’ils nous traitent d’africains puisqu’ils se considèrent comme européens.
    A l’heure où TunisAir commence des vols directs sur Ouaga, il est temps de regler certains détails notamment la question des VISA. Voilà comment on est traité en Afrique du Nord.... Bon courage à nous tous

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 16:37, par lolyi En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    attendez, ce n’est pas cette compagnie qui inaugure aujourd’hui ses vols à destination du Faso ? à bon entendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 16:52 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Bonjour,

    Je suis tunisienne, et je suis terriblement choquée et révoltée. J’ai honte d’être tunisienne quand j’entends des histoires comme la vôtre. Je suis vraiment désolée que vous ayez subi cela ... Il faut dénoncer ce genre d’injustice c’est inconcevable que vous puissiez vivre cela surtout que ça véhicule une très mauvaise image des tunisiens. Sachez qu’on est pas pareils et qu’il ne faut surtout pas nous mettre dans le même lot.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 17:12, par Custacurta En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    La prochaine fois ne transite pas dans un pays terroriste

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 17:22, par sri amos En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    nous les accordons beaucoup d’estime. c’est pourquoi je dis que nous n’irons pas à l’unité africaine avec cette race là. On a intérêt à les exclure de l’UA.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 17:26, par 007 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Moi je conseille à tous mes frères Africains Noirs de peau d’éviter de transiter par certains pays Arabes. Mais moi j’ai l’habitude de transiter par le Maroc ils sont moins raçistes

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 17:49, par sissi En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Le problème des Africains Noirs c’est cette surprise, ce choc que nous avons quand ces réalités qui existent depuis des siècles nous arrivent. Nous nous faisons toujours avoirs car nous n’anticipons pas politiquement, socialement et moralement.. Oui, nous sommes naïfs à penser que nous sommes aimés de tout le monde. Ce qui est bien intentionnellement. Mais ça ne servira de leçons des cas semblables que dans la mesure où toute coopération se fonde au préalable sur des règles de conduite , une sorte de contrat à signer par les autorités.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 18:51, par Achille En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Un jour, un étudiant musulman en année de thèse à l’UO m’a dit que lorsque l’on s’attaque à un arabe, l’on s’attaque à l’islam.

      Pour lui l’arabe est le symbole de l’islam.
      Avec de telles idées venant d’un "intellectuel" vous comprenez que ce sont nous mêmes noirs qui surestimons l’arabe.

      Répondre à ce message

      • Le 20 avril 2013 à 19:56 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        On ne peut pas etre bon intellectuel et musulman en meme temps. Il y a une contradiction dans les mots. Regarde tout autour de toi. Les bons musulmans sont ceux qui agissent en violation de la raison, de la tolerance, de l’ ;acceptation, de la diversite, de la mesure, du respect de la difference, de l’acceptation des idees contradictoires, de la pensee plurielle, du relativisme deses propres points de vue, du recours au compromis. Donnez un seuil exemple d’ un sel bon musulmand qui incarne ses valeurs. Arretez de dire que l’ islam est une religion de la paix. Comment une religion qui considere tous ceux qui osent imaginer autrment un Dieu, le Dieu de leur coeur et de leur comprehension comme des infideles, peut- elle oeuvrer pour la paix et l’amour/ Le probleme n’est pas dans l’ homme arabe. le probleme est dans la religion d el’ homme arabe qui faconne un individu intolerant, qui tue piour son propre plaisir mais qui, en retour, se refere a Dieu pour un acte que Dieu meme condamne. Merci pour la fatwa des extremistes qui use et abusent du nom de Dieu. Ou se trouvent les Kaffre en realite.

        Taramtibaconda Jenjilkil.

        Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 20:08, par sis En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Personnellement , je ne comprends pas les gens. La difference entre Air France et ces compagnies magrebines ne depassera jamais 200 € quelque soit la Destination. Pourquoi ne pas se sacrifier une bonne fois et eviter tous ces problemes. Je penses que lorsqu on voyage c est pour un repos ou pour resoudre des problemes pourquoi alors se creer des problemes en prenant des compagnies a Probleme
      .JE VIE EN ALLEMAGNE ET QUAND JE N AI PAS D ARGENT JE NE VOYAGE PAS.

      PUNKT FERTIG..................................................................................................

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2013 à 20:47, par Pape En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      on parle d’une compagnie et non d’un people.Si la compagnie ne change pas sa politique alors c’est a vous de changer de compagnie de voyage.

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 18:55, par ubingo En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Evitez ces pays terrorists.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 20:48, par l homme integre fache En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Serais ce la meme chose si ces noirs avaient ete des Anglophones ?just asking ,j ai pris une fois Afriquiyah ,arrivee a tripoli on etais dans 2 rangs ,d un cote arabes et europeenns ,d un autre nous autres noirs avec toutes les chicanes .Arrivee au tour d un Nigerian qui etait juste avant moi ,il a commence a tempeter sur le policier et lui a meme arrache son passeport .Le policier lui a dis de passer dans le couloir ,il lui a dit qu il ne bouge pas ,aussitot joind par 3 autres Anglophones qui etaient aussi bruyant et insultant .
    Cet incident a accelere notre controle car quoi qui on dise ,raciste ou pas ,personne n aime les scandales .
    Je constate que les francophones ne savent pas defendre leur droits

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 21:02 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci de partager ton expérience, je ne prends jamais ces compagnies " tunis air " royal air" " algerie air".....Pour 50 £ de différence je préfère les compagnies sérieuses....

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 21:54, par Un tunisien En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Etant tunisien, je sens un peu trop la honte en lisant cet article. Mais je dois vous dire que moi - tunisien de couleur blanc - a eu droit a 5 heures de délais d avion sur un vol (Tunis -> Toulouse) ce qui m as oblige d annuler ma connexion sur Toulouse (pour Paris). Je n ai eu droit a aucune explication ni excuse . La compagnie Tunis Air n a même pas assume ses responsabilités lors d un vol Paris -> Tunis quand ils ont perdu mon bagage en refusant de me rembourser. Pour de ce qui est de l impolitesse des agents de Police dans ce pays, c’était justement ça le premier moteur de la révolution tunisienne qui était avant tout une révolte contre le système policier répressif de Ben Ali. Je dois ajouter que Tunisair est - a plus de 50% - possédée par des non Tunisiens (essentiellement des pays du Golf arabe). Je crois que tous les Tunisiens ont la même envie que toi : voire cette compagnie disparaitre ...

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 09:50, par haykel fatnassi En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      En tant que tunisien je tiens à vous présenter mes excuses pour le comportement honteux de certains de mes compatriotes. Malheureusement, le racisme en Tunisie est un problème de société qui concerne plus que les couloirs de l’aéroport.
      Le tunisien moyen qui n’a jamais voyagé, qui n’as pas visité ni découvert d’autres cultures est borné et renfermé, si de plus il dispose d’un petit pouvoir, ça en fait un méchant tortionnaire.
      Au delà de notre révolution politique, nous avons maintenant besoin d’une révolution culturelle qui tarde et ce fait attendre, et ce n’est pas avec ces nouveau salauds qui nous gouvernent qu’elle aura lieu.

      Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 00:34, par SAM En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Chers amis

    Je suis Tunisien et je voudrai intervenir concernant les propos de Monsieur Sow !!!! je suis vraiment trés étonné par cette mésaventure ainsi que la succession bizarre de plusieurs événements en moins de 24 heures !! le temoignage de Monsieur Sow me donne l’impression que je suis en train de lire le scènario d’un court métrage trés mal monté !!!

    Bref, je ne voudrai pas rentrer dans des discussions inutiles avant de faire une enquête. pour les besoins de cette enquête, je demanderai amicalement et gentillement à Monsieur Sow de me fournir toutes information concernant : son identité, les N° des vols Abidjan - Tunis et Tunis - Rome ainsi que les dates des vols (si possible copies des cartes d’embarquement).

    je promets à vous tous de travailler en toute transparence et honnéteté.

    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril 2013 à 22:20 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Regardez moi un arabe raciste qui n’a meme pas honte de persister dans l’ erreur. Bate Marck Sow est mon frère et il ne te donnera aucune information. A quell titre as- tu cette audace, a part le fait que tu vis toujours le complexe de superiorite de l’ arabe face au noir ?> Sache que ce garcon peut t’ employer 100 fois aller- retour. Alors, il ne te doit aucun document. Si tu es de bonne foi, et Allah seul sait que tu es de tres mauvaise foi, va faire ta pauvre enquete avec AIR TUNIS. Ils savent de quell vol il s’agit. Faut pas nous enerver davantage. Espece de Kahab Liwat !!

      Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 03:38, par Verité En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Les premiers a pratiquer et a vulgarirer l’esclavage au pres des Européens : ce sont les arabes . Ne jamais traiter avec eux.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 06:25 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    ils méprisent les noirs c’est vrai, mais il y a aussi qu’ils ont des accords de lutte contre l’immigration des noirs en Europe.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 07:03, par Tunisien déçu En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Ce n’est pas a cause de la peau noire des passagers que le personel tunisien de l’aéroport est aussi ingrat et que l’inorganisation de cet aéroport est aussi catastrophique .
    C’est simplement car la Tunisie se dégrade .
    Les tunisiens sont devenu de gros paresseux irrespectieux d’autrui .
    Je suis tunisien et je le dis haut et fort : mon pays est fini .

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 09:17, par Tunisien En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    J’ai de la compassion pour Bate, moi personnellement, je te garantis que si c’etait par alger, casa, ou caire, dubai, ca serrais du pareil au meme. Meme chose pour un nord africain en afrique. Je crois que nous africain (nord-west-ouest-centrale -sud) on est allergique les uns des autres sans raison ce qui est dommage.
    Je condamne aussi le manque de professionnalisme du corps exercent dans l’aéroport .
    Mais, finalement, comme toute expérience nous pousse a tirer une conclusion, je suis content aussi pour toi que tu ne transite plus par Tunis, tu essaieras autre chose la prochaine fois.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 09:50, par Mehdi un tunisien En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Un certain nombre de tunisien sont de couleurs noirs et parfaitement intégrés et beaucoup de pays africains sont des pays amis de la Tunisie, dont les ivoiriens qui ont hérité d’un statut privilégié ! Arrêtez avec votre stigmatisation et de résumer la Tunisie à cette minorité d’inculte ! Il y’a deux jours dans le tramway à Nice, j’ai vu un individu d’origine africaine ivre mort, tombant sur les passagers sur son chemin et je ne vous parle meme pas de son odeur ! Est-ce pour autant que je vais stigmatiser tout les africains ??? NON !!! Cette article est aussi mauvais que le traitement infligé par cette poignée de douanier dont nous tunisiens avons honte ! Ne répondez pas à la haine par la haine et inspirez vous plutôt de Gandhi ou Mandéla qui sont des modèles pour nous tous. Je vous présente, par la meme occasion, mes excuses au nom de la majorité des tunisiens pour cette triste histoire. Pour finir, je tiens à vous signaler que moi-meme je prends tunisair que si j’y suis contraint car depuis le changement de PDG, le service est devenu lamentable.

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 18:25, par 13eme amendement En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Ouai c’est ca... stigmatise... il ya du bon et d mauvais dans tout groupe de population. J’ai des amis arabes, touareg, etc. mais franchement, les arabes et les touareg sont ceux qui te considèrent toi noir comme fondamentalement inférieur (ouai t’es pas comme les autres africains.. my ass). J’ai fait un transit par paris pour Montreal. J’ai passé toutes les formalité. Je me suis trompé et ais franchi la zone internationale, on m’a indiqué avec courtoisie la zone ou je devais attendre. A l’embarquement, la jeune arabe policiere francaise (Dieu merci pour elle) laisse passer tout le monde (avec le "bon voyage") et m’interpelle, moi le seul black du vol. Elle me fait un interrogatoire et me demande ce que je vais faire au Canada (je lui dit k c’est ecrit sur le visa), et elle me demande si j’ai pas un autre document officiel avec ma photo (je dis non) et elle me demande de me mettre sur le coté... il a fallu que je lui balance ma carte professionnelle pour kel se calme. CA FAIT TROP DE CAS PARTICULIERS POUR NE PAS GENERALISER

      Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 10:36, par Tounsi 7orr En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    c’est scandaleux.je suis choqué de lire ca et sincérement désolé que certains abrutis puissent salir l’image de tout un peuple.en tant que jeune Tunisien,je voulais vous dire qu’on est pas comme ca.Nous sommes fiers d’étre africains,et le racisme n’est pas une institution comme vous dites,puisque la communauté noire tunisienne ne trouve aucun souci de ce genre.il s’agit juste d’un comportement personnel irresponsable ,qu’on peut observer partout dans le monde.malheureusement,le nombre important de voyageurs clandestins qui transitent par l’aeroport de Tunis carthage complique la tache de ces agents incompétents souvent nouvellements recrutés.ceci dit,ce comportement impardonnable ne peut en aucun cas étre justifié.je vous conseille d’ailleurs de porter plainte.on vous soutiendra.veuillez enfin ,au nom de tous les tunisiens accepter mes sentiments d’amitié .en espérant vous voir en tunisie pour découvrir le vrai visage de l’hospitalité de ce peuple merveilleux.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 11:07, par Tunisien ok mais AFRICAIN et solidaire En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Cher frère,
    sache que nos policiers sont d’infâmes crapules qui nous font subir le même traitement, parfois pire car nous sommes tunisiens. Le flic tunisien est haï de tout le peuple, il est le symbole de la corruption, de la violence et du fascisme.
    Tunisair est également connue de tous les tunisiens pour son personnel impoli, son sens du service (minable), et son professionnalisme (inexistant). A titre perso, je ne suis pas surpris, je ne prends plus Tunisair depuis des années et je choisis AirFrance (la mort dans l’âme mais pas le choix).

    Là où je suis littéralement choqué c’est la différence de traitement que la police réserve à nos frères africains. Du fait de votre couleur de peau, vous avez été victime du racisme le plus abject.

    Cher frère, c’est un tunisien qui s’adresse à toi, je suis immensément fier d’être africain et éternellement solidaire de la cause noire car je suis autant le fils de Bourguiba que de Senghor ou de Lumumba. Le peuple tunisien ne partage hélas pas cette mentalité et moi j’ai honte.

    Je vous en prie, ne croyez pas que tous les tunisiens sont racistes. Sachez qu’un tiers du pays est noir et les tunisiens noirs souffrent également de ce racisme (qui est très pernicieux en Tunisie), et ils ne sont pas les seuls : les minorités religieuses également sont victimes de discrimination : nos compatriotes juifs et chrétiens par exemple sont régulièrement offensés dans les médias par nos politiciens (maudit soit ce gouvernement post-révolution)

    J’aimerais rappeler à mes compatriotes qui consultent cette page : vous pouvez vous croire blancs et supérieurs, mais vous resterez toujours des basanés, des africains, et vous inspirez le mépris à vos modèles "européens". Ayez au moins l’intelligence de ne pas faire subir à nos FRERES noirs ce que vous subissez ou allez subir à votre tour (visa à l’ambassade de France, préfecture pour votre carte de séjour en Europe, police de l’immigration..)

    Je veux finir sur une note positive. Rappelez vous la guerre en Libye, nous avons ouvert nos frontières et accueilli les frères qui fuyaient Kaddafi, des enfants ont été adoptés et scolarisés, des dons ont afflué, des médecins, etc.. voilà, nous ne sommes pas tous racistes, mais on sait très bien que plusieurs tunisiens le sont. On sait que nos frères ivoiriens de la BAD sont régulièrement victimes de racisme. En tant que tunisien j’ai honte et je suis furieux que mes compatriotes ne se sentent même pas africains, je les emmerde (désolé, c’est la colère)

    Vive le Burkina, vive l’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 13:55, par tunisienne En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Cher Mr Bate, je suis tunisienne et des lors je m’excuse pour ce traitement ignoble infligé par mes ’chers’ compatriotes....
    Je voudrai tout simplement vous remercier pour ce partage, parceque malheureusement c’est la pure vérité !
    Je m’indigne encore plus parcqu’il y a des personnes qui en lisant ça, trouveraient toute cette histoire normale, ou pire que vous êtes fautif !!!! et ce sont les mêmes personnes qui se plaignent a chaque voyage en Europe, du racisme des européens :@

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 17:25, par Zouhour HARBAOUI En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je tiens à rassurer l’auteur que tous les Tunisiens ne sont pas comme ça, même si la plupart est raciste. ll y a certaines exceptions, Je suis journaliste et je lutte au quotidien contre ce racisme. Je ne suis pas la seule !
    Une amie Tunisienne noire (eh oui il y a des Noirs en Tunisie) a posté l’article sur facebook. Voici le commentaire de Tawfik Kanzari Ce témoignage me remplit de honte, et j’aimerai m’excuser, pour ma part, auprès de notre ami Burkinabé et auprès de tous nos amis d’Afrique noire. Malheureusement, les préjugés et l’ignorance font de beaucoup de tunisiens des racistes notoires....Ceux là je les emmerde.
    Personnellement, j’ai demandé à ce que l’article soit adressé au PDG de Tunis-Air. Et je ferais tout pour que l’article lui parvienne.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 18:36 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Mais pourquoi les gens interviennent beaucoup sur cette histoir ? ca ca regarde les riches comme ceux qui peuvent prendre avion. Moi je raisonne en demi d’essence pour ma P50. Ca, c’est loin des preoccupations de la classe moyenne. Entrez dans vos avions avec l’argent vole et laissez nous tranquillement manger note to et nos sauces tiaga diegue.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 19:41, par Nabil Bouzaiene En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Cher Monsieur Sow,

    Je suis Tunisien, Arabe et Africain.

    Je vous présente au nom de tous les Tunisiens mes plus sincères excuses.
    Ce sont des abrutis.

    Amicalement.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 19:57, par benjemaa En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Sincèrement confus et désolé. Je ne peut que présenter mes excuses au nom de tous mes compatriotes tunisiens. Les méthodes vexatoires des autorités tunisiennes et des agents de Tunis air sont un héritage de l’ère d’incivilité de l’ancien régime Ben Ali et sans que cela ne soit une excuse sachez cher Monsieur que même nous autres tunisiens sommes soumis souvent à des comportements "indignes" de la part de ceux qui se croient investis d’une autorité dont ils abusent allegrement..la révolution mentale et comportementale n’est pas encore en route. Quant aux noirs de tout pays africains ’sincerement’ ils sont et resterons toujours les bienvenus parmis nous.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 20:00, par Tunisien En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Chers amis,
    En tant que tunisien, je suis profondément désolé et je m’excuse pour votre terrible mésaventure dans notre pays. Je constate malheureusement que ce n’est pas un cas isolé (les commentaires le confirme) et je le déplore. La compagnie Tunisair a besoin de revoir de fond en comble son service et son staff. Pour ce qui est des agents de police, quelques uns se croient malheureusement encore supérieurs et intouchables et ceci même avec leurs propre concitoyen. Ceci existe bel et bien mais cela ne représente pas le peuple tunisien bien au contraire. Je vous assure et je l’espère que les choses sont en train d’évoluer grace à l’implication de chacun de nous. De ma part, je vous remercie d’avoir partagé votre terrible mésaventure. C’est justement grace à votre récit que la presse tunisienne a pu attirer l’attention sur ces agissements inacceptables et intolérables pour la grande partie du peuple tunisien. J’espère que vous reviendrai un jour en Tunisie, terre africaine, pour la découvrir d’un angle et y passer de meilleurs moments.
    Meilleures salutations

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 20:03 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Salut à tous ! Merci à SOW pour l’info, et comme l’a dit l’autre, il faut publier cette lettre aux autorités tunisiennes et aux responsables de la compagniemême à l’UA si possible.... Ce qui est sur, ils ont déjà perdu un client que je suis...
    Pour le débat, le problème ici n’est pas une question de prénom ou de culture ou de peau. C’est simplement une question de justice. Aimer un noir ou pas, dès c’est dans un cadre institutionnel on doit le traiter comme tel de surcroit c’est un client. S’il ne veulent pas de noir qu’ils le disent. C’est vraiment honteux de leur part.
    Le frère qui dit que les arabes ne s’intéressent pas au monde noir je lui dis que c’est faux car le deux tarik (tarik es fetash et tarik es soudan) qui sont les témoignages écrits des empires du mali et du Ghana sont des arabes. L’architecte qu a créer le style soudanais (architecture de tombouctou, gao, grande mosquée de dioulassoba...) est un arabe.

    Merci encore !

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 20:06, par Ziad Tunisien En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Chers amis,
    En tant que tunisien, je suis profondément désolé et je m’excuse pour votre terrible mésaventure dans notre pays. Je constate malheureusement que ce n’est pas un cas isolé (les commentaires le confirme) et je le déplore. La compagnie Tunisair a besoin de revoir de fond en comble son service et son staff. Pour ce qui est des agents de police, quelques uns se croient malheureusement encore supérieurs et intouchables et ceci même avec leurs propre concitoyen. Ceci existe bel et bien mais cela ne représente pas le peuple tunisien bien au contraire. Je vous assure et je l’espère que les choses sont en train d’évoluer grace à l’implication de chacun de nous. De ma part, je vous remercie d’avoir partagé votre terrible mésaventure. C’est justement grace à votre récit que la presse tunisienne a pu attirer l’attention sur ces agissements inacceptables et intolérables pour la grande partie du peuple tunisien. J’espère que vous reviendrai un jour en Tunisie, terre africaine, pour la découvrir d’un angle et y passer de meilleurs moments.
    Meilleures salutations

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 20:25, par un tunisien En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Cher Monsieur,
    vraiment désolant ce qui vient de vous arriver là. Je suis tunisien et je ne vais pas chercher des excuses à ces salauds. Je tiens juste à vous dire que nous subissons les mêmes traitements de la part de ces fonctionnaires incompétents et ces visages haineux. Je ne suis pas noir de peau et pourtant, j’en souffre de la stupidité de ces "cons" en uniforme. Je pense que c’est plus un problème de corruption morale et administrative (l’abus de pouvoir est un fléau) qu’une question de racisme (bien que ce problème existe aussi dans notre pays). Je suis vraiment désolé pour ce qui vient de vous arriver. La révolution en Afrique est à encore venir !

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 21:07, par Hedi Jemiai En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Monsieur B.M. Sow, votre témoignage m’a bouleversé. En tant que tunisien, j’ai honte des agissements tant des employés de Tunis Air que des policiers à qui vous avez eu affaire. J’ai honte de ce gouvernement islamiste et obscurantiste qui a sali l’image de la Tunisie et de son peuple connu pour sa générosité, sa tolérance et son hospitalité. Je vous présente ainsi qu’à tous les africains mes excuses et vous assure, tous, de la sincérité de mes sentiments. Je vous prie, si vous le permettez, de ne pas généraliser et d’éviter l’amalgame. Le mauvais traitement qui vous a été réservé que je regrette et condamne avec toutes mes forces est le fait de quelques individus méprisables et non celui de la Tunisie et de son peuple qui depuis l’accès des islamistes d’Ennahdha au pouvoir vit au quotidien dans la souffrance : chômage, faillite économique, corruption, incompétence au plus haut niveau de l’état, insécurité, atteintes au droits des citoyens, violence physique et verbale, assassinat politique, etc. C’est vous dire que ce qui se passe dans mon pays n’est pas normal et ce qui vous est arrivé relève de la nature de cette période difficile que le pays traverse. J’espère vous avoir convaincu et vous promets de faire circuler votre témoignage sur les réseaux sociaux en Tunisie.
    Bien à vous

    Hedi Jemiai

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 22:14, par Un Tunisien En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Nos sincères excuses , je tiens à vous informer que tout les tunisiens ne sont pas des perssones qui discriminent et seuls les autorités légales le sont et ils le sont même envers nous autres "citoyens" tunisiens , la tunisie n’est pas un état de droit même Maintenant après la "révolution" on est pas encore sorti de cet état policier ou seul la corruption règne en maître , vous avez raison de vous indigner quand à l’accueil désagréable que vous avez eu néanmoins essayer de revenir a la tunisie d’ici 5 ans et la les choses changeront car notre pays est en train de se construire un état de droit et ce n’est pas chose facile . Bref ce que vous devez retenir de la tunisie , les tunisiens ne sont pas racistes , ce sont des êtres chaleureux qui ont du respect vers leurs voisins africains .

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 23:08, par franky En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je reconnais bien les pratiques tunisienne envers les noirs.

    Je suis blanc marié à une antillaise et ayant vécu 11 ans en tunisie. J’y ai rencontré des gens de diverses origines et je peux dire que les noires n’ont pas la vie facile dans ce pays. Insultes et humiliations sont quasi systématique dans tous les appareils de l’état et également présente dans la vie civile.

    Une foi, une jeune femme me demanda d’un ton sincère et méprisant ce que moi, un blanc, faisait avec une noire, une esclave !
    Je suis resté sur le cul d’entendre ce genre de commentaire et lui ai fait la remarque qu’elle le veille ou non elle était aussi africaine que les noirs de ce continent. Figurez vous que dans son esprit le magrheb n’est pas en Afrique car l’Afrique n’est peuplé que de noir.
    Et quand je leurs dis que le nom que l’empire romain avait donné à leur pays était Africa et bien soit ils n’y croient pas soit ils changent de sujet car convaincu de leur supériorité.

    J’ai eu ce genre de conversation avec plusieurs tunisien et tunisienne, c’était presque à chaque fois le même discours. Les seuls avec qui je n’ai pas eu ces conversations sont les binationaux car ils n’avaient aucuns problèmes avec les noirs.

    Le seul noir que j’ai vue venir à Tunis et être formidablement bien accueilli c’est dieudo !! vive l’hypocrisie populaire.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 02:54, par ammouna En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    bonsoir à tous. Je suis tunisienne et je suis choquée, dégoutée, et vrt désolée. C’est vraiment ignoble et trés grave. Mais dans un pays où les personnes se comportent de la méme façons avec leurs fréres noirs tunisiens, que attendre des agents de la police. Faut savoir que c’est plus une question d’éducation. Partout ds le monde, il y a de bons comme de mauvais individus (il ne faut pas généraliser). Les agents de police à l’aeroport sont des bons à rien point de vue comportement av les voyageurs. Ils se comportent de la méme façon et av tant de méchanceté avec les tunisiens aussi. Moi personellement, je regarde de loin, je choisi le policier qui a l’air souriant et content avant de me mettre dans la file (méme si c la plus longue). Il faut changer la mentalité de beaucoup de gens ici !!! Je suis vrt désolée que vs avez eu à vivre cette mésaventure, M SOW. Mais il ne faut pas oublier ; qu’il existe aussi des gens bien, tolerants, aimants et respectueux en Tunisie.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 08:57, par TunisienLibre En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Cher Mr Sow,
    Merci d’avoir partagé cette expérience au public.
    je suis tunisien, et j’ai du vivre plein de surprises à l’aéroport de tunis-carthage, particulièrement avec la douane et la police de frontière. Mais, je vous assure que les mauvais traitements subi ne reflètent pas la tunisie et les tunisiens...et qu’il sont loin d’être origine d’un racisme de couleurs.
    la tunisie post-révolution souffre déja de cet état policier de ben-ali qui n’est toujours pas dissout et des administrations qui se nourrissent que de corruption....Le comportement des douaniers et policiers est peut-etre pire avec un tunisien. Quant aux employés de tunisair, cette compagnie Semi-étatique qui n’embauchait que des personnes "pistonnées" par des proches de ben ali meme . Ces employés sont aujourd’hui menacés de perdre leurs emplois qui leur été accordé avec de la corruption.
    Enfin, je voudrais, au nom des tunisiens vous adresser nos excuses (ainsi qu’au voyageurs ayant utilisé cette compagnie) .
    cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 11:42, par Richard (Paris) En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Bravo pour avoir pris la peine d’écrire ce texte. C’est en exposant les choses que le monde changera !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 12:35, par Hannibal En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je voulais savoir si M. Bate Marck Sow a reçu le même traitement de la part des Tunisiens (à l’hotel, le taxi, le autres passagers...) ?
    Le Tunisien est musulman, africain et arabe...et par définition un musulman n’est pas raciste.
    Je vous rapelle par ailleurs que les tunisiens du sud sont de "peaux noires et semi-noires".

    Vous avez bâti votre analyse et par conséquent votre récit sur un sentiment une impression qui peut être vrai ou fausse. car tout est venu de votre phrase "J’ai eu l’impression de prime abord que ces travailleuses et travailleurs étaient caractéristiques par leur déficience manifeste en matière de civilité...Ils/elles exhibaient des signes d’aménité aux quelques blancs ...C’est ainsi que j’ai quitté .. avec la conviction que ces agents ... avaient ..un abject mépris envers les peaux noires et semi-noires"

    Par ailleurs, et pour répondre à mes premières question, je pense que vous avez répondu, même si vous semblez regretter votre franchise en minimisant le caractère d’acceuil dominant du tunisien "...nous avions déjà fait l’enregistrement avec un agent de Tunis Air plutôt souriant et aimable, à notre grande surprise."

    Je ne mets pas en doute votre témoignage qui est certainement véridique M. Sow (c’est certainement un pseudo). mais il faut distinguer deux choses totalement différentes dans votre expérience : 1) il y a Tunisair 2) il y a les flics tunisiens

    1) Tunisiar comme toute entreprise étatique de service tunisienne manque de énormement de tact envers ses clients (tunisiens ou autres)...y’a qu’à voir la STEG (Electricité), la SONEDE (eau) l’ONAS (eau usée) CNSS (sécurité sociale) la Télevision Tunisienne et j’en passe...donc le problème est plus structurelle qu’un délit de racisme...car s’il y y a manque à gagner, l’état payera les pots cassés...vous pouvez demander à n’importe quel tunisien, il vous dira de même.

    2) Les flics tunisiens : et là c’est une autre question !
    La Tunisie était et est toujours un état policier...le ministère de l’intérieur est un état à l’intérieur de l’état qui voit chaque jour son pouvoir se dessoudre depuis 2011. le bras de fer est toujours en cours...et le policier a toujours maltraité l’être humain et je dis bien l’être humain qu’il soit tunisien ou suisse ou congolais...la majorité des flics tunisiens ont jusqu’à aujourd’hui le complexe du pouvoir...il se sentent supérieurs et doivent manifester cela en maltraitant son prochain..

    Pour conclure, entant que tunisien, je présente mes sincères excuses pour cette cauchemardesque expérience que vous avez vécue en Tunisie, le pays qui s’enorgueillit d’avoir donné son nom à l’Afrique...

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 12:48, par fahben En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je suis tunisien.Et j ai eu vent de cet article a travers les reseaux sociaux.Alors je me suis senti "obligé" de venir faire me excuses ici,moi qui n a rien a voir avec cette histoire mais qui me sent sali,spolié par des abrutis.
    Mes amis,mes freres africains,je suis triste et désolé pour ce traitement.
    Sachez que les tunisiens dans leur majorité ne se sentent ps représentés par ces rats de l’aeroport à l’affut de quelques dinars.
    Au nom de le Tunisie je m’excuse auprés de l’Afrique entiere pour cette mésaventure.
    Croyez moi(et je suis bien basané pour le dire),la plupart des tunisiens se sentent,comme moi,AFRICAINS avant tout.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2013 à 18:00, par Hoda Elam En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Malheureusement je suis bien placée pour comprendre votre calvaire, moi Tunisienne, de couleur mixte, ex hôtesse Tunisair, et voyageant régulièrement (hors service) tous les 2 mois avec Tunisair ou autre compagnie...A part les quelques petits détails dont je ne suis pas d’accord avec vous relatant les faits, tel que : "plus cette salle d’attente exiguë dans laquelle nous étions confinés ressemblait à une cage,... les voyageurs ne pouvaient accéder qu’aux toilettes, mais à rien d’autres (eau, snack, nourriture).", ce qui m’étonne, fort vu qu’il y a effectivement des buvettes a cote de chaque 5 salles d’attentes réunies.. et vous pouvez payer aussi bien en devise qu’en dinar tunisien, contrairement aux free shops qui n’acceptent que les devises étrangères contrairement a ce que vous racontez Monsieur..Bref, je comprends toute de même votre indignation profonde, et je compatis avec vous. Le racisme est encore plus fort en Tunisie, et bien d’autres pays arabes, spécialement ceux du golf, qu’en d’autres pays du monde. De plus, personne ne nie l’impéritie ainsi que l’arrogance de ces agents de l’aeroprt et surtout les agents de police et les douaniers,-des scélérats pour bien d’entre eux-, qui sont désagréables et condescendants avec tout le monde, et pas spécialement les africains noirs. J’ai voyage un peu partout, et j’ai un lien affectif avec les pays de l’Afrique noir, et spécialement le Senegal, ou je suis allée très souvent en mission de travail, des gens simples, aimables, et très accueillants. Dommage, mais ce comportement piètre et honteux est bien typique a beaucoup de Tunisiens, a l’image de leur incivilité. Le racisme est aussi fort avec les Tunisiens de couleur noire, et pire encore dans certaines régions defavorisees. Je n’en suis pas du tout fière, et fort heureusement, des associations anti-racisme, et celles pour la protection des minorités en Tunisie sont plus efficaces après la révolution, et se font parler d’elles en ce moment. Je vous présente mes excuses au nom de tous les Tunisiens, et prions pour que ces mentalités changent car c’est une honte de vivre encore ce genres d’incidents au 21eme siècle. Je vous prie également Mr Sow de porter plainte contre tous ces agents auprès de l’ambassade Tunisienne pour que ce genre de comportement haineux, infâmes, et ignobles, cesse d’exister. J’ai lu votre article paru sur kapitalis, donc ça a un peu fait la une des newspapers online. Je tiens aussi a préciser qu’il y a aussi bien de gens civilisés et cultivés en Tunisie a qui ce genre de comportements dépasse.

      Répondre à ce message

      • Le 18 avril 2013 à 02:58 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        Madame, vous ne semblez pas parler de la même chose. Vous faites allusion aux salles d’attentes alors que le monsieur par de salle de transit. A Tunis, il y a effectivement des buvette non loin des salles d’embarquement. Sachez que une fois dans la salle de transit, on ne vous permet pas de sortir tant qu’on n’a pas fini avec vos papiers et autres et cela peut prendre toute la journée.

        Répondre à ce message

        • Le 19 avril 2013 à 07:31, par Mme Hoda Elam Gabr En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

          Merci pour l’éclaircissement Monsieur, j’ai du faire une petite confusion vu que je ne connais pas réellement la salle de transit. Je renouvelle tout de même mes excuses sincères , car je suis très touchée par votre histoire. Je voudrai aussi vous dire que j’en ai parlé a pas mal d’amis, l’une d’elle, chef de cabine a Tunisair et déjà membre de l’association contre le racisme. J’ignore tout de même ou cela va aboutir. Cependant, je voudrai aussi que vous sachiez que votre histoire a touché beaucoup de Tunisiens, eh oui, il y a des gens très sensibles, et on n’est pas tous pareils, thanks god.

          Répondre à ce message

          • Le 19 avril 2013 à 20:34, par B.M. Sow En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

            Madame, je lis avec beaucoup d’émotion vos témoignages, la compassion des autres frères et sœurs tunisien(ne)s, de même que vos actions et efforts. J’ai versé des larmes de reconnaissance a lire le site d’information tunisien Kapitalis et de voir toutes ces marques de soutiens. Mon objectif était de tirer la sonnette d’alarme, et la réponse chez vous et ailleurs a prouvé que mon action n’a pas été vaine. Bon week-end. Dieu vous bénisse !

            Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 13:18, par GAZELLE DU PLATEAU MOSSI En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    VRAIMENT TOUCHANT.VIVEMENT UNE LARGE PARTAGE DE RECIT.IL FAUDRA QUE NOS AUTORITES OUVRE VRAIMENT L OEIL SUR SES ATITUDES QUE TIENNENT LES POLICIERS ET AUTRE TRAVAILLEURS DES AEROPORT DES PAYS ARABES D’AFRIQUE OU D’AILLEUR.J’AI ETE VICTIME D’UNE TELLE SITUATION A TRIPOLI ET A QUATAR.ET JE VS ASSURE QUE C’EST DEPLORABLE.ET DANS CE GENRE DE CAS,ILS NE TE PERMETTENT PAS DE TE JUSTIFIER.A LA MONDRE PAROLE SE SONT DES MENACES.SORTEZ NS DE LA,CAR C EST PAS TOUJOURS QU’ON PEUT SE PERMETRE AIR FRANCE

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 13:36, par Ahmed MOSBAH En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    C’est honteux, on s’excuse et on attend la réaction des autorités tunisienne.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 18:47, par LIBANAIS En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci pour ce récit.
    En tant que Libanais "blanc" (puisqu’il faut "gravement" parler de couleurs) j’epprouve une profonde tristesse, un dégoût sans mot. Je suis né en Afrique, et je prie Dieu pour mourir dans mon berceau, dans ma jungle et entre mes tam tam (comme peuvent croire ces PUTAINS DE BLANCS d’ailleurs), car la couleur importe peu, lorsque vous avez été adopté, aimé par un peuple. L’Afrique est un peuple digne, écrasé par 400 ans d’esclavages, colonisé et mondialisé (l’esclavage continu), autrement dit, l’Afrique noire ne doit rien à personne, au contraire !!
    Le maghreb n’est pas, et ne sera jamais l’Afrique !! Nous libanais sommes phéniciens, et nous éprouvons aussi une certaine haine envers ces royaumes collés au cul des blancs !! les maghrébins sont maghrébins un point c’est tout ! Ils ont cultivé chacun dans leurs histoire, la haine du noir car complexé d’appartenir à l’Afrique !! Ils ont cultivé l’esclavage encore pratiqué chez eux, le manque de discernement, le salafisme, le wahabisme, autant de composantes à des années lumière de notre éducation africaine, qui prônent la haine de celui qui est différent, encore à des années lumières de l’héritage africain.
    Sachez simplement que je suis BLANC ! Que je pris un même Dieu que vous ! Que je chante l’hymne de mon pays non pas d’origine, mais d’adoption. Sachez que je viens d’Adam et d’Eve comme mes frères noirs, et que Dieu regarde, Patient avant l’Heure !!
    Puisse le Seigneur apaiser vos coeurs, vous qui avez souffert pendant ce vol, regardons vers l’avant, pour une Afrique noire UNIFIÉE.
    Amine, Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 19:53, par edenpark En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    je suis étudiante noir en Tunisie et je peux confirmer la dureté des policiers et le racisme en Tunisie.mais il faut savoir que la police Tunisienne est beaucoup exigence maintenant pour plusieurs raison.beaucoup de nos frères noir font de faux papiers,commerce de drogue etc.et on n’attrape bcp maintenant. en plus avec le pouvoir en place c’est pas facile.Donc la police devient dur avec tous le monde,svt que tu est des papiers ou pas on t’arrete .mais cst pas normale,faudrait qu’il arrive a distinguer le vrai du faux.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 21:38, par ben ammar mohamed ali En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je suis Tunisien et j’ai honte d’apprendre ceci et dire que l’aéroport constitue la vitrine d’un pays qui se veut touristique ; beaucoup reste à faire....

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 18:21, par salah le tunisien En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Temoignage revoltant .!!!.........Que dire , par ou commencer ?? Je suis revolté ,jai eu du mal a lire l ensemble de votre temoignage.....Le racisme est partout , ce cancer ronge l humanité ......Vivant à letranger depuis des dizaines d anneé, j ai vu de près ces genres d actes ....Le racisme existe en tunisie ,comme l est le regionalisme.........ce fleau touche nos pays sous developpés ........Ils sont les "gardiens de schnegen" et ils sont heureux ...........Ces actes ont eté fait par des gens irresposables (meme nous travailleurs immigés tunisiens , nous evitons de prendre tunisair.!!)..Mais je vous presente toute ma symapathie et ausx autres voyageurs.......Sachez que un tel comprtement a revolté plus d un (car repris par un journal tunisien ).........Mes amitiés a mes freres burkanébés (j ai des tres grands amis ici en france..........mais je ne vais pas revenir des anneés avant .).....Depuis les anneés 80 je voulais visiter votre pays , la retraite approche et mon souhait sera accompli .............Encore une fois pardon , en tant que tunisien j ai eu honte ............

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 18:58, par Tunisien En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Chers frères burkinabés et de toute l’Afrique ,
    Tout d’abord au nom de tous les tunisiens libres , je vous présente nos excuses , en lisant le témoignage de ce monsieur sur le site tunisien Kapitalis qui a publié ce témoignage , j’étais choqué et atterré , je me suis senti humilié .
    Ces agents tunisair et ces policiers sont des ignares et des ploucs que nous condamnons fermement et en tant que citoyen tunisien , ami de l’Afrique j’ai alerté les médias et dénoncer furieusement ce qui est arrivé à nos amis à Tunis .

    Et au monsieur qui a vécu ce calvaire , cher monsieur , encore une fois mille excuses et sachez que tous les tunisiens ne sont pas comme ces malotrus qui vous mal traité . J’ai dit aux médias contactés que ce comportement de tunisair et de la police est identique à celui du régime de l’apartheid jadis en Afrique du Sud .

    Frères africains , certes en Tunisie , il y a des ignares et des complexés qui sont racistes mais beaucoup de tunisiens ne le sont pas du tout .

    Je vous salue très chaleureusement amis du Burkina Faso et de tout notre continent et dorénavant , il faut dénoncer . Vive l’Afrique !!

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 19:32, par Tunisien En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Chers frères burkinabés et de toute l’Afrique ,
    Tout d’abord au nom de tous les tunisiens libres , je vous présente nos excuses , en lisant le témoignage de ce monsieur sur le site tunisien Kapitalis qui a publié ce témoignage , j’étais choqué et atterré , je me suis senti humilié .
    Ces agents tunisair et ces policiers sont des ignares et des ploucs que nous condamnons fermement et en tant que citoyen tunisien , ami de l’Afrique j’ai alerté les médias et dénoncer furieusement ce qui est arrivé à nos amis à Tunis .

    Et au monsieur qui a vécu ce calvaire , cher monsieur , encore une fois mille excuses et sachez que tous les tunisiens ne sont pas comme ces malotrus qui vous mal traité . J’ai dit aux médias contactés que ce comportement de tunisair et de la police est identique à celui du régime de l’apartheid jadis en Afrique du Sud .

    Frères africains , certes en Tunisie , il y a des ignares et des complexés qui sont racistes mais beaucoup de tunisiens ne le sont pas du tout .

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 20:15, par Midou En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    j’ai pas pu lire les commentaires de tout le monde,mai il faut surtout faire la part des choses,car mm en afrique subsaharienne les blancs sont plus respectés que les noirs venant d’autre pays africain, arrêtons ce débat stérile, pour parler de racisme il faudra avoir des faits plus pointus.la xénophobie existe mm chez nous en Afrique noir.maintenant c’est plus facile d’en parler si c’est des arabes ou des blancs qui le font.des noirs subissent des injustices de ce genre ds tout les pays africains mm en afrique du sud.vs ne vous rappelez plus des zimbabwéens persécutés en afrique du sud ?de la police des frontières au douaniers qui ns prennent tout ce qu’on as y compris en burkuna donc ;balayons devant chez nous d’abord. j’ai fais 6 ans en tunisie en tant Etudiants au temp de ben ali,a chaque fois que je partais a la police pour me plaindr on me donnais raison car jetai en règle, mtn on se connais a cause des attitudes de certains de nos ressortissant c’est pas facile.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2013 à 01:17, par aldo deh En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Hélas !j’ai pris moi aussi Tunis Air en partance de Nouakchott au mois de mai 2012.Nous étions convoqués à 21h30’ pour un décollage de 00h5’.Sans nous prevenir,on nous signifia que le personnel de cette compagnie est en grève en Tunisie,par conséquent nous devons rentrer chez nous jusqu’au lendemain à la même sans certitude de trouver un vol.Le comble,nous devrions prendre une correspondance sur Strasbourg,et le demain,nous devrions reprendre le travil.Aussitôt informés de l’annulation du vol,tous les mauritaniens sont rentrés chez eux.Mon collègue et moi avons décidé de jouer le dur avec le chef d’agence,qui finalement nous a trouvés l’hotel.Pour nous venger de la compagnie,nous avons decidé de manger autant que possible,et en faire profiter à toute personne de passage.Nous avons pu dépenser en nourriture et sur le compte de la compagnie une somme 900 euros en moins de 24h.Le lendemain nous retourons à l’aéreport à 21h30’ pour le vol prevu à 00’.On scritait le ciel par moment:rien.Finalement l’avion est arrivée à 4h du matin.Tout le monde embarque.Mais au moment de quitter le tarmac,plus d’oxygène.Le moteur s’est arrêté,et trouvez un autre de rechange à Nouakchott rélève de parcours de combattant.Déjà dans l’avion,tout le monde suffiquait,y compris les enfants,mais les techniciens continuaient à demander aux passagers de patienter.On en pouvait plus.certains avaient déjà quitté l’appareil.Après plusieurs tentatives,l’appareil redemarre,et nous avons quitté Nouakchott à 5h du matin.Après 5h15’ de vol,nous arrivons en Tunis sans correspondance.C’est à partir de ce moment que notre calvaire commence.Nous n’avons même pas un seul interloculeur pour avoir un renseignement,à plus forte raison qu’une éventuelle correspondance.Nous sommes livrés à nous.Et mon frère de voyage se permettait de s’adresser aux personnels per des "salam aleikoum",et que personne ne repondait.C’est à partir de ce jour que j’ai compris qu’il ne faut jamais leur parler arabe ou darijya,il faut leur parler français ou anglais.Eux-mêmes detestent leur propre langue,la religion,on en parle même pas.Pire !ils essayaient de soutirer de l’argent à l’un des naufragés du vol.Nous décidons alors de prendre nos destins entre les mains:Qu’ils nous trouvent l’hotel ou une correspondance sur Paris !Cette methode s’est avérée payante.Quand nous avons commence à nous en prendre aux personnels en exigeant la presence du chef d’escale,notre situation se décanta par enchantement.Une jeune femme nous apostropha en ces termes"Messieurs !vous allez quitter notre pays tout de suite !Je vous remets dans le vol en partance pour Paris sur le champs !Quelle chance !C’est tout ce qu’on souhaitait bade d’idiots !!Houf !Que faut-il retenir dans cette situation ?Ils sont tous comme ça qu’on le veuille ou non.Vous les accueillez à bras ouvert chez vous,ils vous malmeneront chez eux.Air Tunisie,Basta..

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2013 à 09:58, par PP En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je suis africain résident en France. Ayant séjourné le mois dernier en Tunisie dans le cadre de mon travail, j’ai été moi aussi écoeuré de voir le manque d’ouverture d’esprit des tunisiens. J’habitais à Tunis, une ville charmante qui m’a fait bénir intérieurement les pères bâtisseurs de ce pays. En revanche le racisme ambiant m’a gâté mon séjour. Attitudes méprisantes dans les restaurants (malgré ma bonne mise et mon éducation), agressivité inexpliqué dans les magasins. Taximan peu avenant...
    J’ai cependant fait la connaissance fortuite d’autres Tunisiens charmants et accueillants qui après enquête se sont avérés avoir l’expérience du voyage. Au nom de ces gens là je me suis refusé de dire le côté détestable de la Tunisie dans mon compte rendu(je suis journaliste). Mais j’ai trouvé triste de voir le racisme partout même chez des jeunes universitaires... Honnêtement, avant de lire ce témoignage j’étais partagé entre l’envie d’y retourner un jour pour la douceur de vivre, la beauté du pays et le sermon de ne jamais conseiller cette destination à quelqu’un d’autre. Voir en 2013 tant de haine fait désespérer de l’avenir de l’humanité

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2013 à 17:52, par cool En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je connais bien cette situation pour l’avoir vécu l’ors de mon transit à Tunis pour l’Europe. Je peux vous rassurer qu’il ne fait pas bon d’être noir à l’aéroport de Tunis.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2013 à 17:58, par GHEDIRA En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Cher Monsieur Show,
    J’ai voulu à travers ce commentaire vous présenter, au nom de tous les Tunisiens, nos excuses les plus sincères et vous dire que dans les réseaux sociaux, une forte compassion des Tunisiens est très explicite.
    Nous sommes désolés que des Tunisiens se comportent de la sorte et nous considérons que ce personnel et agents ont réagi comme dans l’état policier et qu’ils ont raté la révolution.
    Merci aussi d’avoir permis de dénoncer ces comportements.
    Bien à vous,
    Dr Habib GHEDIRA

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2013 à 20:26, par BICO En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    mes excuses..en tant que citoyen tunisien, je vous présente monsieur l’’auteur à vous et à vos compagnons d’infortune, toutes mes excuses. ce qui s’st passé n’est nullement la règle en tunisie...c’est plutôt des actes isolés émanant de certaines personnes se sentant au dessus des lois, dont le nombre est particulièrement significatif parmi les policiers. ce corps en particulier n’a pas encore entamé sa révolution et mériterait volontiers un coups de Karcher..vous n’avez eu la chance de sortir de l’aéroport sinon vous auriez découvert un peuple accueillant ou plusieurs centaines de milliers de gens de couleurs (tunisiens ou étrangers) vivent en harmonie loin de tout racisme ou xénophobie..

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2013 à 21:33, par amidumonde En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Boycottons TunisAir tant que le problème de l’accueil courtois ne sera pas réglé.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2013 à 19:47, par amor karabaka En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    je suis vraiment désolé pour ce que vous avez enduré dans mon pays, je comprends parfaitement vos sentiments envers les tunisiens mais croyez moi ce que vous avez constaté n’est pas représentatif, notre police demeure hélas une police tiers-mondiste, notre compagnie aérienne nationale n’est point nationale et à titre d’exemple je vous cite le cas de milliers de TUNISIENS qui devraient être rapatriés d’urgence de la Libye en fevrier 2011 et à qui on était contraint à payer leurs billets sur place, ceux qui n’avaient pas d’argent n’ont pas pu voyager et c’est des avions à moitié vides qui sont rentrés à Tunis
    les vrais tunisiens monsieur c’est un peuple à peine sorti d’une révolution qui a accueilli sur son sol un nombre de réfugiés dépassant 10 % de sa population, c’était une marée de solidarité sans précédent,,,

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril 2013 à 22:36 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Merci Sow. Votre papier m’a permis d’ etre plsu realiste. Je prends mon vol le 10 juin a JFK et j’ atteris a Ouaga en paix le 11 Juin sauf extraordinaire . Avec Aior France. Je vais me taper un bon champagne lors du vol et du fromage bien parfume. Tout compris dans mon ticket. Qui ne coute que la petite some de $ 1, 150. Alors qu avant j’etais tellement effraye par les prix que je n’ai meme pas fait de recherché et je m’ etais confie a Ait Tunis qui allait me revenir a 3, 400 dollars plus les insultes sur ma race don’t je ne suis pas responsible. Vous m’ avez sauvez. Lecon : Les internautes doivent prendre le temps de fiare des recherches pour trouver les tickets moins cher sur internet afin d’ evoter les companies moyennageues racistes. On a ke foutre des companies aeriennes qui ne sont en fait que des caravanes de dromadaires et de chameaux n’ayant aucune ethique des affaires. Le client n’a pas de couleur. Il est simplement roi.. Aprs toute cette information celui qui va vouloir encore voyager avec Air Raciste, c’est son affaire.

      Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2013 à 22:45 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Le development est dans la tete. Les dates ou le vin ou le petrole te donneront beaucoup de pretrodollars mais la mentalite de chameau restera au meme niveau si tu ne force pas l’ ouverture. Pourquoi malgre les milliards de dollars, ces arabes sont toujours a l’ age de pierre. Savez - vous que les femmes n’ ont meme pas le droit de conduire des vehicules dans bcp de pays arabes ? Vie retrograde. Pas etonnat car la discrimination est culturelle avec ces arabous.Ils veulent toujours trouver quelq’ un d’ inferieur. Si c’est pas leur frère, c’est leur mere. Soi c’est pas leur ’ esprit.

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai 2013 à 11:51, par DUBONHEUR En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      On doit faire le test d’aigreur avant d’embaucher certaines personnes dans les aeroports ! Telement jaloux ceux la ! Mon frère, je crois qu’écrire a fasonet ne suffit pas. Comme en Europe, les chaines de télé aiment ces genres d’histoires, trouve en un et expose cet état de fait ! les autorités de ce pays prendrons des mesures.
      Moi je suis passé par la Lybie et par Alger mais je n’ai pas vu ce genre de chose. C’est en Egypte que j’ai du faire plus d’une heure avant que j’ai mon passeport. Bref !

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai 2013 à 16:40, par tunisien En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    bonjour tout le monde, je suis tunisien. je suis tombé sur cet article par hasard sur fb. j’en suis consterné et profondément désolé mais j’avoue que le racisme anti-noir est une réalité assez répandue parmi mes compatriotes.
    au nom de mon pays, je tiens à m’excuser du tort que vous avez subi et vous assure que nous ne sommes pas tous aussi intolérents.

    Répondre à ce message

    • Le 30 mai 2013 à 13:09, par Tunisien En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Bonjour ,
      Je suis tunisien, je ne peux tolérer ni accepter de telles atrocités dans mon pays.
      Oui,les agents de TunisAir sont connus pour leur manque de professionnalisme et nous tunisiens on en souffre à chaque voyage.
      La police tunisienne, croyez moi, c’est pas une question de racisme on a souffert pendant une dizaine d’année de leur attitude malsaine et non respectueuse des gens.
      Finalement, juste je vous informe que je suis du sud tunisien et là où j’habite y’a beaucoup de gens de peau noir et je n’ai entendu le mot racisme que quand j’ai grandit : j’avais des enseignants noirs , des voisins , des amis et méme l’imam de notre mosqué était noir ...
      Donc racisme c’est un grand mot ici et j’y crois pas et méme si vous avez compris que c’était le cas,sachez que nous tunisiens ( la majorité absolu certainement) sommes contre .
      (toutes mes excuses à Mr Bate Marck Sow pour cette désagréable mésaventure)

      Répondre à ce message

      • Le 2 juin 2013 à 11:33, par ngaw En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

        C’est une situation assez complexe à mon avis. il faut regarder plus loin. il y’a non seulement une attitude raciste dans les fait relatés par Mr Sow, mais il faut également prendre en compte la l’externalisation des politiques européenne de contrôle de flux migratoire. Les européens ont conclu des accords avec certains pays du maghreb pour filtrer davantage l’accès aux sol européen. Je ne suis pas très bon juriste mais je conseil à Mr Sow et ses compagnons d’infortune au nom de ses accords d’entammer une procédure jusqu’à la cur européenne des droits de l’homme et invoquer la violation de l’art relatif aux traitéments inhumains et dégradants. Si non on a beau parler dans ce forum , rien ne changera. les voix de droit existe.

        Répondre à ce message

  • Le 25 février 2014 à 13:19, par salif En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Bonjour, j’ai vécu le meme sort au de juin 2013.Mes bagages sont arrivés à destination 5 jours après.Une compagnie à interdir

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2014 à 14:20, par Mary En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Je découvre ce récit avec un an de retard , mais je l’ai lu avec beaucoup d’intérêt. La question du racisme reste un réel cancer. La dénonciation vigoureuse de tous les cas est utile pour la lutte contre le phénomène.
    Quand je voyage dans les pays autres que ceux de l’Afrique au sud du Sahara, je m’arme d’une carapace suffisamment forte pour encaisser ce genre de situation.
    A Istanbul une fois, j’ai dû faire comprendre aux agents de l’aéroport dans un langage très ferme, qu’il me fallait loger dans un hôtel comme j’y avais droit, une amie à Washington m’ayant déjà prévenu, au cas ou je raterai mon vol.
    Je partage également l’idée qu’il est important de s’habiller correctement, surtout que les noirs sont tout de suite suspectés d’être des immigrants illégaux.
    Et tout compte fait , les personnes qui affichent ouvertement leur racisme sont généralement incultes.
    En toute circonstance , ne vous laissez pas faire. Quand on paye pour un service , il doit être rendu avec toute la courtoisie qui sied.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai 2014 à 00:52 En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci pour cette information. Nous allons soigneusement éviter Tunis Air et tout transit en Tunisie.

    Répondre à ce message

    • Le 24 juin 2014 à 15:23, par rose En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

      Bonjour, excusez moi pour ce message imprévu, mais il faut que je témoigne : si j’ai retrouvé le sourire c’ Est grâce à cette dame ROSE de qui j’ai reçu un prêt de 65. 000€ pour mon projet et deux de mes collègues ont également reçu des prêts.
      De cette dame sans aucune difficulté. Je vous conseille de ne plus vous trompez de personne. Si vous voulez effectivement faire une demande de prêt d’ Argent pour votre projet et tout autres. Je publie ce message parce que dame ROSE ma fait du bien avec ce prêt. C’est par le biais d’un ami que j’ai rencontré cette dame honnête et généreux qui m ? A permis d’ Obtenir ce prêt d’argent. Alors je vous conseille de la contacter et elle vous satisfera pour tous les services que vous lui demanderez. Pour plus de renseignement complémentaires essayez de la joindre par mail : roselapache@yahoo.fr

      Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 11:16, par black4ever En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    ce recit ne metone pas jai etudier pendant 3ans en tunisie et jai vecus ce calvaire aussi les autorites aeroportuaires sont yper impolis

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2014 à 15:19, par rose En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Bonjour, excusez moi pour ce message imprévu, mais il faut que je témoigne : si j’ai retrouvé le sourire c’ Est grâce à cette dame ROSE de qui j’ai reçu un prêt de 65. 000€ pour mon projet et deux de mes collègues ont également reçu des prêts.
    De cette dame sans aucune difficulté. Je vous conseille de ne plus vous trompez de personne. Si vous voulez effectivement faire une demande de prêt d’ Argent pour votre projet et tout autres. Je publie ce message parce que dame ROSE ma fait du bien avec ce prêt. C’est par le biais d’un ami que j’ai rencontré cette dame honnête et généreux qui m ? A permis d’ Obtenir ce prêt d’argent. Alors je vous conseille de la contacter et elle vous satisfera pour tous les services que vous lui demanderez. Pour plus de renseignement complémentaires essayez de la joindre par mail : roselapache@yahoo.fr

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin 2014 à 10:14, par heidi En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Bonjour,
    Je me présente moi c’est Raymond le froisier ,il y a trop d’escroquerie dans les offres de prêt entre
    particulier. Moi j’ai visité un site d’annonce de prêt entre particulier sérieux partout
    dans le monde et j’ai connu une Dame formidable, du nom de Mme Heidi Larsen Française
    qui aide les gens en leur faisant des prêts et qui m’a accordé un prêt de 100.000€
    que je dois rembourser sur 30 ans avec un très faible intérêt de sa part soit 2% sur toute ma
    durée de prêt et là le lendemain matin j’ai reçu l’argent sans protocole.Besoin de crédit personnel ,vos
    banque refuse de vous accorder de prêt,vous êtes en CDI et autre de vous adresser à lui et vous
    serrez satisfait mais attention à vous qui n’aimez pas rembourser les prêts. Voici son e-mail : heidilarsen435@yahoo.fr

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2014 à 00:31, par tenga En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci pour ce temoignage. Je savais que le transit à Casablanca prend beaucoup de temps, mais au Maroc, c’est encore mieux.
    Moi j’ai vecue une hostoire bizzare sur Etiopian Airlines entre Quaga et Addis Abeba. Elle est bien moins que ça, mais montre aussi a quel point sur ce vol, les hotesses font parfois de la discriminoation envers les noirs.Beaucoup de nos compatriotes prennent ce vol, transitent par la capitale ethiopienne pour Dubaï. Dans notre vol, ces passagers ont demandé de l’eau à boire et les hôtesses ont dit que l’eau est finie. C’etait après avoir servi le repas. L’avion avait atteint sa vitesse de croisière et les hôtesses assises a l ’arrière de l’appareil. Après un cours sommeil, je me reveillé et j’ai demandé le passage à mon voisin burkinabè pour aller dégourdir mes gambes et chercher de l’eau à boire. Il m’a dit que eux en ont déjà demandé et les hotesses ont dit qu’il n’ya plus d’eau. J’étais surpris et j’ai dit que j’allais quand meme demander parce que pour moi, c’est bien la première fois que j’entends ça dans un vol. Même dans des vols de plus de 10h sans escale, je n’ai jamais entendue une hostoire pareille. j’y suis alé,et j’ai eu la meme réponse. Alors j’ai dit aux hotesses que je n’ai pas demandé par pitié de me prendre dans le vol, mais que j’ai bien payé mon billet et c’érait mon droit d’être servi. enfin je leur ai dit que j’aillais de ce pas me plaindre chez la chef de cabine devant l’appareil. A ce moment, une hotesse m’a poursuivi pour me remettre l’eau. Alors j’ai demandé à mes compatriotes d’aller se faire servir et ils ont leur "eau". C’est là que j’ai compris que les hotesses ont fait semblant de ne pas comprendre le français que parlaient mes compatriotes. Mes voisins ont dit, tu as la chance parce que tu comprends leur langue. Or, une de ces horesses comprend bien e français.Tout cela pour montrer le traitement de faveur que ces hotesses font selon le client. Le plus souvent ne parlant pas la langue, les hotesses les ignorent tout simplement, alors qu’ils ont payé comme tous les autres voyayeurs. J’ai quand meme remis une plainte écrite à la chef de cabine à la descente à Addis. Elle m’a demandé quelle hotesse c’eétait et je lui ai indiqué. Elle a promis que l’’hotesse recevra un avertissement. Meme si je ne suis pas sûr que ce sera fait, il etait normal de leur notifier que certaines pratiques ne sont pas recommandables avec les clients. J’imagine le calvaire que ce voyayeurs pourront amener à vivre à l’escale de Addis où, meme si c’est encore mieux que ce que je viens de lire sur la Tunisie, les agents Ethiopan Ailines ne manque pas souvent d’insolence et de négligence envers les passagers en transit.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2014 à 13:31, par M.J Saawadogo En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Moi, j`aime tout le monde je ne suis pas du tout raciste et je n`ai pas le racisme dans mon sang. Mais certaines situations peuvent t`amener a faire des differences. je conseille à tous les voyageurs noir africains de faire beaucoup attention car le vrai blanc de l’Europe a plus de respect pour le noir. L`Arabe n`aime pas le noir. J`ai aussi été menancer à casablanca. Pourtant je suis légale et je voyage depuis 20 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2016 à 10:53, par songui En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Merci pour ton témoignage , je voulais prendre cette compagnie pour mon retour à Abidjan mais je zappe

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2017 à 15:31, par Voyant En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    BONJOUR

    mon Nom c’est Aurelie âgée de 35 ans d’origine Française je viens pour témoigner unique d’un voyant de nom Gbediga je dis bien uniquement de lui qui ma montrer sa bonne foie et non les autres de mauvaise foie il y à de cela 9 mois que mon mari ma quitter avec 2 enfant Caroline et junior et je me transporte de marabout en marabout jusqu’à dépensé plus de 7000 euro sans satisfaction seul Gbediga à puis régner la joie dans mon cœur et ma fais revenir mon mari c’est pourquoi je lui rend hommage par ce témoignage.En cas de besoin veillez le contactez sur le mail : hounon.gbediga@gmail.com

    Whatsapp : +22963101696

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2017 à 09:34, par chantal En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Bonjour, J’octroie des prêts d’argents à toutes personnes capable de le rembourser avec un taux d’intérêt de 4% l’an et un délai allant de 6 mois à 15 ans, selon le montant demandé. Nous le faisons dans tous les domaines. veuillez nous écrire pour avoir plus d’informations par mail : chantalelavilla@yahoo.fr

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2017 à 10:38, par Investor En réponse à : Témoignage de route : Calvaire d’un voyageur noir transitant légalement par la Tunisie

    Bonjour !
    Nous venons vous faire une proposition de financement pour tous vos projets.
    Investor Finance est un partenaire solide qui comblera les besoins de financement de votre entreprise ou encore de vos projets personnels.
    Nous vous proposons une offre de financement unique et suggérons une gamme variée de solutions pour des investissements ou des prêts allant jusqu’à dix millions d’euros (10.000.000).
    Pour les particuliers, nous offrons des prêts allant de 2000 euros à 1.000.000 euros quelque soit le motif de votre prêt :
    - Prêt Immobilier
    - Prêt Automobile
    - Rachat de Crédit
    - Crédit Consommation
    - Prêt Etudiants
    Nos solutions pour entreprises comprennent des prêts pour :
    - Investissements en capital-actions
    - Financement (création d’entreprise, croissance ; expansion des activités ; fusion-acquisition ; acquisition d’équipements ; refinancement ; conquête de nouveaux marchés à l’international)
    Nous avons également développé une expertise dans le domaine du Financement Participatif grâce à nos divers partenariats avec plusieurs banques internationales.
    Pour en savoir davantage sur notre expertise et bénéficier d’une solution de financement ou de crédit, veuillez nous contacter sur notre mail investorfinance@outlook.fr
    Cordialement !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : La mare aux crocodiles sacrés de Bazoulé se meurt
Centre écotouristique de Bagré : La renaissance
Diaspora : Boubacar BARA lance les cartes à jouer ‘’Burkina Tourism’’ pour promouvoir l’image du Faso
Promotion du tourisme en milieu scolaire : L’agence de voyage NOURAINI Travels apporte sa contribution
Spécial Saint Sylvestre au restaurant "L’Eau vive" de Ouagadougou
Burkina Faso : Le ministère du Tourisme sensibilise sur l’apport économique du secteur touristique dans le Sud-Ouest
Bobo-Dioulasso : L’Office national du tourisme burkinabè renforce son partenariat avec les acteurs de l’hôtellerie des Hauts-Bassins
Promotion du tourisme interne : Les tarifs hôteliers en baisse de 25%
Restaurant l’eau-vive : Spécial Saint valentin
Spéciale Soirée Saint Sylvestre au Restaurant "L’Eau Vive" de Ouagadougou
Tourisme : « Le Burkina Faso est toujours un endroit où il fait bon vivre », dixit Nelson Congo, directeur de l’ONTB
Recette de la semaine : Milkshake aux fraises
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés