Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

Parti pour le Développement et le changement (PDC) : Saran Sérémé déterminée malgré les pressions psychologiques

Accueil > Actualités > Politique • • dimanche 17 mars 2013 à 22h36min
Parti pour le Développement et le changement (PDC) : Saran Sérémé déterminée malgré les pressions psychologiques

Le parti pour la démocratie et le changement (PDC), présidée par Saran Sérémé a organisé le samedi 16 mars 2013 a Ouagadougou une journée de réflexion et de sensibilisation autour du thème « Le changement de mentalité et de comportement comme défi du développement équitable et harmonieux du Burkina Faso. De nombreux partis politiques de l’opposition sont venus témoigner leur soutient indéfectible à la présidente du PDC qui stipule qu’elle est encore plus déterminée à poursuivre la politique malgré les pressions psychologiques de toutes sortes qu’elle subit.

C’est dans une salle comblée à 90 % de femmes que Saran SEREME a été accueillie. La présidente du PDC a affirmé son déterminisme à poursuivre la politique. « Je suis déterminée, encore plus déterminée malgré les problèmes, les pressions psychologiques de toutes sortes que je subis » a-t-elle déclaré.

Saran Séré, ex-député du parti majoritaire a bénéficié de l’accompagnement de plus d’une trentaine de partis politiques de l’opposition venus pour l’occasion. Parmi eux, le chef de l’opposition sortant Maitre Bénéwendé SANKARA, représenté par Corneille ZERBO, le nouveau chef de fil de l’opposition Zéphirien DIABRE sont passés au parloir exprimer leur soutient indéfectible au PDC.

« Nous sommes là pour encourager la sœur Saran SEREME. Nous lui souhaitons la bienvenue dans l’opposition et nous louons son courage de femme » a confié Corneille ZERBO. Zéphirin DIABRE soutiendra à sa suite que « Je suis venu ici pour apporter, manifester, témoigner notre soutient franc au PDC pour l’initiative qu’il a eu à entreprendre » .

Les crises, qui secouent les pays voisins et le monde arabe ne laissent pas SARAN SEREME indifférente. Pour cette ancienne alliée du CDP, il faut un changement de comportement et de mentalités au Burkina Faso pour basculer vers l’alternance dans la douceur et éviter le chaos. Pour elle, le changement ne se décrète pas, le changement c’est celui des mentalités et des comportements.

Faisant allusion à la célébration de la journée internationale de la femme au Burkina Faso (qui est devenue une fête plus qu’une journée de réflexion), Saran SEREME a exhorté les femmes à coudre des pagnes traditionnels "Faso Dafani", qui pourraient leur générer des revenues énormes. Elle les a également exhorté à s’intéresser à la vie politique.

Le dernier né des partis politiques le PDC vient donc d’organiser sa première cérémonie officielle. Une cérémonie qui depuis la création du parti en fin d’année 2012 marque son premier pas dans les manifestations politiques. Les échanges ont porté sur « le changement (de mentalités et de comportement) comme défi du développement équitable et harmonieux du Burkina Faso ».

Autour de ce thème principal, 4 sous thèmes ont été développés. Il s’agit de : la citoyenneté responsable et la démocratie, la désaffection des citoyens vis-à vis de la politique, la prise en compte du potentiel humain dans l’atteinte du développement durable,

La problématique du développement équitable au Burkina Faso. Ces sous-thèmes ont été disséqués par des panélistes, qui sont des professeurs, des docteurs etc.

Adama OUEDRAOGO

RTB

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de l’affairisme du pouvoir autour de la pandémie
Suspension des salaires d’agents de la fonction publique : L’UPC dénonce une démoralisation des agents
Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour la République (UPR) exhorte les populations à la discipline
Mesures du président du Faso : Le Parti socialiste du Burkina invite Roch Kaboré à tourner aussi un regard vers le secteur public
Mesures du président du Faso : La Marche pour la Patrie (LMP) regrette qu’elles n’aient pas pris en compte la suppression de l’IUTS
Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire ?
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour aider les populations
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) à l’ensemble des Forces-vives de la nation burkinabè
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » dictent leur Loi !
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités politiques en campagne de sensibilisation et de distribution de kits de protection
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés au télétravail et à l’adaptation !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés