Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

RAMONGO : Quand un maire suscite des espoirs

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • lundi 11 mars 2013 à 20h22min
RAMONGO : Quand un maire suscite des espoirs

La commune de Ramongo dans le Centre-ouest a un nouveau maire : Néhémie Rasmané Kaboré. Professeur de lycée et collège, cet enseignant, sous la bannière CDP a été porté à la tête de cette commune qui s’est mobilisée le 9 mars 2013 pour son investiture. C’était sous la parrainage d’un fils de village, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Dramane Yaméogo

L’heure de la réconciliation entre politicienssemble sonner à Ramongo. On le sait, entre l’ancien maire et le chef de Ramongo, ce n’était pas le parfait amour. Beaucoup d’événements se sont passés dans cette cité. Le temps passé, le chef de Ramongo (qui a migré dans Le Fso Autrement) a saisi l’opportunité de l’installation du nouveau maire pour sonner le rassemblement. Et de dire en substance en mooré : « Ce qui est passé est passé. Je demande pardon à tous pour tout ce que j’ai pu poser comme acte qui n’a pas plu. Je demande à toute la population de Ramongo de soutenir le nouveau maire car ce sont des problèmes que vous lui avez données en le portant à la tête de la mairie. Je suis disposé à accompagner ce nouveau maire car il n’est pas le maire d’un parti, mais de tout Ramongo ».

A sa suite, l’ancien maire, Awa Nikiéma née Ouédraogo a pris la parole pour remercier jeunes, femmes, vieux, autorités pour le soutien dont son conseil municipal a bénéficié tout au long de son mandat. Pionnière dans cette fonction à Ramongo, Awa Nikiéma et son conseil ont montré la voie à suivre. Les uns et les autres leur ont témoigné de leur gratitude. Le maire sortant a également demandé pardon à tous ceux qu’elle a pu heurter ou frustrer dans des ses gestes, paroles et actions. Tous ces actes d’humilité ont été bien ovationnés par la population sortie en masse pour l’évènement.

Avant que le secrétaire général de la province du Boulkiemdé n’installe officiellement Néhémie Rasmané Kaboré dans ses fonctions, le parrain, Dramane Yaméogo, soutenu par son collègue de l’Action sociale, Alain Zoubga, a appelé tous les fils et filles de Ramongo à se mobiliser pour accompagner le nouveau conseil municipal. Ramongo doit se construire avec l’aide de tous ses fils et Dramane Yaméogo a appelé à la solidarité et à la fraternité pour un Ramongo « émergent ».

Sitôt installé que le nouveau maire a décliné ses priorités pour les 5 années à venir. Il s’agit du renforcement des capacités des différents services de la Mairie pour des prestations de services de qualité et pour plus d’opérationnalité. Une journée communale pour la réconciliation des filles et fils de la Commune est envisagée. Le nouveau maire a ensuite promis d’œuvrer à faire accepter le lotissement en vue de terminer les opérations, notamment l’ouverture des voies d’accès et l’indication des parcelles. A cela s’ajoute l’électrification du chef-lieu de la commune qui fera « l’objet d’une attention particulière ». Un cadre de réflexion sera mise en place pour la valorisation des troupes traditionnelles de la Commune. Dans le domaine de l’éducation, il a promis mettre un accent sur la scolarisation des filles.

La construction d’un nouveau CEG dans la zone de Salbisgo figure en bonne place dans le programme du nouveau conseil municipal. Des centres d’alphabétisation seront également érigés. Sur le plan de la santé le projet de construction d’un CSPS est à l’ordre du jour. La création d’activités génératrices de revenue au profit des jeunes et des femmes reste également une priorité pour le nouveau maire tout comme la construction d’infrastructures marchandes (marché, boutiques de rue…), l’augmentation des points d’eau potable, la construction d’un deuxième barrage dans la commune en vue d’une exploitation maraîchère au profit des femmes et des jeunes. Ceci permettra, dit-il, de minimiser l’exode des jeunes vers d’autres

Rasmané Kaboré reste convaincu que pour réussir dans ces actions, il faut une adhésion de toutes et de tous ; il n’a pas manqué de rendre un hommage au maire sortant pour avoir été « le cobaye de cette décentralisation intégrale ».

Ce fut une belle fête et les filles et fils de Ramongo ont été invités à la mobilisation pour le développement de leur commune.

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Vos commentaires

  • Le 11 mars 2013 à 22:57, par kaka En réponse à : RAMONGO : Quand un maire suscite des espoirs

    Il faut effectivement une reconciliation pour le développement de Ramongo sinon ça ne va pas. Depuis ma sortie de l’école primaire de Ramongo en 1989, plus de 20 ans après en déhors de la mairie et de la maison des jeunes, rien de particulier dans ce village. A vrai dire, les gens n’aiment pas les gens dans ce village. Les ressortissants de ce village ne veulent même pas passer une seule nuit au village pour ce que vous savez. Pourtant il y a des grands hommes dans ce village. Tu t’amuse ce sera après toi. Celui qui est du village peut temoigner. Comprenez moi, nous sommes en Afrique.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés