Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

Mairie de Dafra : « S’il le faut, il y aura des morts » selon Christophe Sanou, candidat

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • mercredi 6 mars 2013 à 20h21min
Mairie de Dafra : « S’il le faut, il y aura des morts » selon Christophe Sanou, candidat

Chaude journée au siège du Congrès pour la démocratie et le progrès à Bobo-Dioulasso ce mercredi 06 mars 2013. Après plus de 4 heures de rencontre, les conseillers du parti majoritaire se sont quittés sur des menaces de morts.

« Non, je ne suis pas d’accord et on verra ce que vous pourriez faire » c’est en ces termes que Christophe Sanou a mis fin à plus de 4 heures de concertations dans le cadre de la désignation du candidat CDP à la mairie de l’arrondissement de Dafra. La colère du conseiller du secteur 25 et les menaces de mort qui en ont suivi ont mis fin à une journée qui s’annonçait compliquée à cause de l’inimitié dont se voueraient Sidi Sanogo, Seydou Sanou et Christophe Sanou ; trois des prétendants au poste de maire de l’arrondissement de Dafra.

Prévu pour démarrer à 9 heures, la deuxième rencontre pour la désignation d’un candidat CDP à l’élection du maire de Dafra a commencé timidement. Jusqu’à 8 heures, le siège du parti situé au secteur 5 en face du lycée municipal Mollo Sanou était presque vide. C’est à partir de 8heures 30 que les conseillers de l’arrondissement 5 ont commencé à investir les lieux. Avec leur « moto Sanili » les conseillers des villages rattachés à cet arrondissement ont fait une entrée remarquable nettement différente du snobisme des citadins.

Avant la valse des meilleurs ennemis du moment à savoir Christophe Sanou, Sidi Sanogo et Seydou Sanou. Les 20 conseillers CDP de cet arrondissement étant, en place il ne manquait plus que la délégation de la sous section chargée de la rencontre pour commencer les débats

Salia Sanou, chef d’orchestre

A 9h 38 le secrétaire général de la section/Houet du CDP Salia Sanou arrive au siège du parti avec son véhicule de service. Son style si particulier et désormais connu des bobolais et de ses camarades (lunette noire, boubou) annonce l’imminence du début des travaux devant aboutir au choix du candidat CDP à l’élection du conseil de l’arrondissement 5.

Mais visiblement, le maire sortant de la commune de Bobo-Dioulasso et candidat à sa propre succession savait que cet arrondissement comme, la plupart des arrondissements de la ville de Sya comporte en son sein des conseillers CDP qui se vouent une haine viscérale. Le temps de saluer Sidi Sanogo et les conseillers qui sont venus le saluer, à l’exception du clan Christophe Sanou, Salia Sanou et ses compagnons convoquent les conseillers à rejoindre la salle de rencontre. A 10 heures 3 minutes, il sort de la salle de rencontre en compagnie de Sidi Sanogo. Quelques minutes après, le maire de Bobo s’est engouffré dans sa voiture à vive allure.

Les premières tensions

A 10 heures 15, Sidi Sanogo rejoint la salle surchauffée par les conseillers Guiré et Koné. Les choses se calment et les travaux recommencent de plus belle. A 10 heures 21, des conseillers sortent de la salle de rencontre pour le rejoindre aussi vite. Entre temps Fatou Ziba, Karim Barro, Békaye Sanou, tous candidats à des mairies, ont fait leur apparition. Dans l’impossibilité de rejoindre la salle principale, les maires et prétendants aux mairies sont allés se rafraîchir à la buvette.

C’est donc en compagnie des journalistes et des inconditionnels des trois prétendants que ces leaders du CDP ont vu Sidi Sanogo, Seydou Sanou et Christophe Sanou, braver le soleil, côte à côte sur un banc à la recherche d’une probable compromission. 40 minutes durant les « belligérants » sont restés souriants, causants tout en gardant intact les velléités.

Une fin de rencontre en queue de poisson

Au tour de 12 heures 50, les conseillers ont été priés de quitter la salle. C’est pendant ce laps de temps que le comité piloté par le Dr Sitiosso Germain TRAORE a tranché non sans exaspérer Christophe Sanou. Selon le Dr TRAORE, face aux différends inconciliables entre les trois meilleurs ennemis de la journée, le parti a été obligé de prendre ses responsabilités. Ainsi, Sidi Sanogo a été choisi comme le candidat du CDP à la mairie de Dafra avec comme premier adjoint Seydou Sanou.

Quant à Christophe Sanou, son parti lui a demandé de faire valoir ses talents au niveau du conseil régional. Ces propositions sont inenvisageables selon Christophe Sanou. De façon virulente il a donc mis le feu aux poudres avec des menaces de mort. La tension monte, les partisans des candidats et les journalistes accourent à la salle de rencontre. Christophe Sanou somme les conseillers qui sont sous sa coupe de quitter le siège du CDP.

Ousseni BANCE
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés