Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Le reggaeman Zêdess nommé ambassadeur de la lutte contre la corruption au Burkina

Accueil > Actualités > Culture • • samedi 23 février 2013 à 17h45min
Le reggaeman Zêdess nommé ambassadeur de la lutte contre la corruption au Burkina

Le reggaeman Zêdess a été nommé ambassadeur de la lutte contre la corruption au Burkina par le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC), a appris l’AIB vendredi auprès de l’artiste.

Seydou Zongo, alias Zêdess vient d’être désigné ambassadeur par le REN-LAC pour accompagner la lutte contre la corruption.

Cette nomination est une « reconnaissance de mon travail et de mes convictions » a réagi l’artiste surnommé « l’Etalon de la musique burkinabè », interrogé par l’AIB.

Il s’est dit par ailleurs « touché » mais aussi « conscient de la responsabilité que cela implique ».

« C’est la rapidité avec laquelle les gens peuvent s’enrichir dans (un) délai très court qui me choque. Tous les riches ne sont pas voleurs. Mais il y’a des richesses brusques qui devraient être traçables », a indiqué le nouvel ambassadeur de la lutte contre la corruption.

Déjà engagé dans la dénonciation de la mauvaise gestion des affaires publiques Zêdess a déclaré qu’il se « tient (désormais) à la disposition du REN-LAC » pour s’impliquer davantage dans ce combat.

Le REN-LAC a-t-il confié s’est engagé pour sa part à produire une chanson baptisée « Les nouveaux riches » qui figurera dans un prochain album de l’artiste.

Connu pour son franc-parler enrobé dans un style humoristique, le reggeaman dénonce ouvertement la malgouvernance dans ses chansons dont la plus remarquable est sans doute « Directeur voleur ».

« Aujourd’hui tu bombes la poitrine avec beaucoup de fierté. Mais un jour le peuple mettra du sable dans ton atiéké (couscous de manioc, ndlr.) Parce que tu as confondu salaire et recette. (Tu as) tapé le capital pour faire des fêtes » dit cette chanson ayant pour refrain « Directeurs voleurs, quand le peuple se mettra débout, ça sera vos malheurs. Il n’y a pas de pitié pour vous ! »

La corruption est un phénomène considéré comme un fléau au Pays des Hommes intègres et traqué comme tel par des organisations de la société civile dont le REN-LAC, mais aussi par les pouvoirs publics.

AMK
Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
SO WOK : Le nouvel opus d’Alif Naaba
Culture : Les acteurs du théâtre burkinabè peuvent désormais bénéficier du droit d’auteur et des droits voisins
Salia l’artiste, la nouvelle voix de la musique burkinabè
Humour : Les Homotokés, l’imam et le muezzin qui dénoncent le comportement de certains religieux
Musique : Le roi de la Maouland se produira en concert le 12 juin 2021
Gestion des structures culturelles : « Le ministre doit s’impliquer davantage… », implore Gaston Hounhouenou de Fédération du Cartel
Culture : Le cinéma européen à l’honneur du 13 au 15 juin 2021 au ciné Neerwaya
« God’s love », le nouvel album de la chorale Sacré-Cœur de la CCB Saint André
Ouagadougou : C’est parti pour la deuxième édition du Festival des musiques traditionnelles et religieuses
Danse contemporaine : Salimata Kobré dépeint la problématique de la non-assistance de l’humain avec son spectacle « Moom »
Voyage en culture, les masques du Burkina Faso
Culture : Le théâtre Soleil initie 427 élèves aux arts
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés