Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Elections 2012 : L’arrestation d’un fraudeur par la police révolte la population à Rambo dans le Yatenga

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • lundi 3 décembre 2012 à 03h38min
Elections 2012 : L’arrestation d’un fraudeur par la police révolte la population à Rambo dans le Yatenga

A l’instar des autres localités du Burkina Faso, les bureaux de vote ont respectivement fermé leur porte sur l’étendue du territoire national aux environs de 18 heures selon la loi en vigueur. Au Yatenga tout s’est déroulé normalement, sauf que dans la commune rurale de Rambo un fraudeur a été arrêté . Ce dernier avait pu voter pour les législatifs, avant d’être arrêté grâce à la vigilance d’un membre du bureau de vote. Conduit derrière les barreaux au commissariat, la population a pris d’assaut les bureaux de vote demandant sa libération sans quoi, point de dépouillement des résultats.

Selon les informations venant de la Commission Electorale Provinciale Indépendante (CEPI) Ouahigouya, le fraudeur en question a usurpé une identité de son grand frère pour aller accomplir son acte citoyen. Dans le bureau de vote où il a été question, celui-ci avait pu franchir une première étape en votant pour les législatives. Ce n’est que dans la seconde étape quand il a voulu posé son acte pour les municipales qu’un membre du bureau de vote l’a pu détecter. Alerté par la sécurité sur place, ce dernier a été arrêté puis conduit au commissariat de Séguénéga, commune rurale voisine de Rambo.

Les populations de la localité mécontente de l’arrêt de l’un des leurs sont allées prendre en otage le bureau de vote en question voire le siège de la commission électorale communale de Rambo demandant sa libération. Leur revendication était ferme : « libérer leur fils sans quoi, pas de dépouillement. » Par souci du bon déroulement du scrutin, le commissaire en charge de la CEPI Ouahigouya Adam Regis ZOUGMORE aux environs de 19 heures a ordonné de libérer ce fraudeur pour permettre la poursuite des opérations.

D’après les propos des parents, le jeune homme en question a pris la carte d’électeur de son grand frère qui est en déplacement pour accomplir son acte citoyen. Qu’à cela ne tienne, le fraudeur est provisoirement libéré en attendant de le mettre par la suite à la disposition de la police judiciaire pour plus de lumière. Aux dernières nouvelles, les lieux ont été libérés et les opérations pourront se dérouler dans la tranquillité.

Adama OUEDRAOGO

RTB

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés