Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Scrutin du 2 décembre 2012 : 80 voix perdues dans la commune de Péni

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • lundi 3 décembre 2012 à 03h38min
Scrutin du 2 décembre 2012 : 80 voix perdues dans la commune de Péni

A l’instar des autres localités du Burkina Faso, les habitants de la commune de Péni se sont acquittés de leur devoir civique pour les élections couplées 2012. Sur les 7285 personnes inscrites, 7210 pouvaient exprimer leur voix. La cause, 80 personnes se sont inscrites deux fois au moment de l’enrôlement biométrique.

A Péni, commune rurale située à 33 km de la cité de Sya, 5 partis politiques étaient en lice pour les municipales et 46 pour les législatives. Moment décisif, le scrutin dans cette commune a connu un engouement certain. Sauf pour les 80 personnes qui n’ont pu voter pour s’être inscrite deux fois sur la liste électorale. Ils ne pourront voter que dans la dernière localité où elles se sont inscrites. En effet, dès 6h, à en croire, le président de la Commission électorale communale indépendante (CECI), Domba Ouattara, tous les bureaux de vote se sont ouverts. On y comptait 28 dont 3 au sein même de Péni.

A l’école primaire A où est installé le bureau N°1, le président informe de la bonne marche des choses. « Aucun incident ne s’est produit », dit-il. Toutefois, l’affluence était assez morose pour cause de la pluie. Un candidat d’un parti d’opposition présent sur les lieux, apprécie positivement la participation des populations à ces élections couplées. Il trouve en cela le réveil de consciences des populations qui voient la nécessité de changement de la donne. C’est aussi, a-t-il dit : « La preuve que de plus en plus, les populations comprennent le sens du devoir civique et les actes citoyens ». Nonobstant quelques soucis d’ordre matériel et de discernement (il y a des électeurs qui oublient leur bulletin dans l’isoloire) des électeurs par rapport à la manière de voter, les habitants de la commune de Péni remplissaient à dessein leur devoir civique.

Aussi, selon les dispositions de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), seuls quatre délégués dont deux de l’opposition et du parti majoritaire devaient superviser le scrutin. Ce qui n’était pas le cas dans plusieurs bureaux à Péni. Des délégués se sont retrouvés à 5 ou 6 pour cette supervision. A entendre le président d’un des bureaux, c’est possible mais, il n’y a aucun problème en cela dans la mesure l’un des objectifs de ces élections reste la transparence. Les problèmes matériels se situaient au niveau de l’encre indélébile dont les boitiers ne suffisaient pour deux bureaux. Un autre président se souciait plutôt de la prise en charge des scrutateurs. En outre, a-t-on appris par la suite, un président d’un bureau de vote a chamaillé sur des électeurs dans le village de la commune.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés