Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Le PDS/Mebta regrette le déblocage tardif du financement public

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 • • lundi 3 décembre 2012 à 03h40min
Le PDS/Mebta regrette le déblocage tardif du financement public

En ce jour de vote, le siège du PDS/Metba est plutôt vide. Le président à Dori, le vice président à Nouna, le secrétaire général à Banfora, les militants dans leur fief ou dans les différents bureaux de vote, au siège du parti pour la Démocratie et le Socialisme/Parti des Bâtisseurs (PDS/METBA), c’est le silence presque total.

Quelques affiches par ci, par la, des bancs et des chaises remballés, une cours vide, cinq heures après le top départ des votes, c’est le constat qui s’offre à voir au sein de l’état majors du (PDS/METBA). Après avoir accompli son devoir citoyen, Bakari Drabo, le chargé de la communication est venu régler des problèmes ponctuels et n’en revient pas de notre chance « si vous étiez venue 15 mn avant ou 15mn après vous n’auriez trouvé personne » déclare t- il.

De la désertion de l’état major, il explique que les militants sont sur le terrain soit pour accomplir l’acte de vote soit en tant que délégué pour veiller aux intérêts du parti en particulier et de l’opposition en général.

Si Bakari Drabo déplore le fait qu’il n’y a pas de délégués dans tous les bureaux de vote, il n’en oublie pas pour autant d’indexer l’état comme le coupable de cette situation. Le responsable de la communication estime que l’état a décaissé l’argent pour la prise en charge des représentants des partis en retard. « Le chef de file de l’opposition n’a reçu l’argent que le vendredi 30 novembre dernier » insiste t-il. Une situation qui de l’avis de Bakari Drabo n’a pas permis aux partis de l’opposition, essoufflés financièrement en cette fin de campagne, de mobiliser des représentants pour l’ensemble des 12500 bureaux. L’état a maintenu un certain suspens « payera payera pas » jusqu’au bout, obligeant les partis a revoir leur ambition de représentation à la baisse.

Néanmoins Bakari Drabo estime que de grands efforts ont été faits et est assuré que la victoire sera au bout ; « à Dori, nous allons tout rafler, à Ouagadougou nous aurons au moins 2 représentants élus et etc. ». Le rendez-vous est donc pris dans quelques jours à l’annonce des résultats définitifs.

Aminata Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election du maire de Dandé : Le CDP sort gagnant après une longue bataille politique
Commune de Soubakaniédougou : Bakoi Désiré Soulama reprend la mairie
Élections municipales partielles : Les résultats définitifs sont connus
Municipales partielles : Les résultats provisoires proclamés
Résultats provisoires des municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Les tendances en faveur de l’ODT, suivie du CDP
Résultats provisoires des municipales partielles à Soubakanièdougou : Le CDP en tête, suivi de l’UPC et du RDB
Dandé : L’UNIR/PS met en garde contre des malversations électorales
Résultats provisoires des municipales partielles à Yamba : L’UPC en tête, suivi du CDP et de l’ADF/RDA
Municipales partielles : Le scrutin se déroule normalement
Municipales partielles à l’arrondissement 4 de Ouaga : Sérénité des électeurs malgré l’ importance du dispositif de sécurité
Arrondissement 4 de Ouagadougou : L’UPC boucle sa campagne avec une caravane et un meeting
Reprise des municipales à Dandé : Le candidat de l’UNIR/PS craint des fraudes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés