Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

FRSIT 2012 : Des inventions pour palier la crise énergétique

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • • mardi 16 octobre 2012 à 07h25min
FRSIT 2012 : Des inventions pour palier  la crise énergétique

Le forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques (FRSIT), s’est ouvert cette année, dans un contexte de crise énergétique important, justifiant son thème « Crise énergétique en Afrique : des solutions scientifiques et technologiques ». L’aire d’exposition de la maison du peuple accueille plusieurs inventions de chercheurs burkinabè comme étrangers. Ce qui conforte dans l’idée que dans la sous région, il y a des chercheurs qui cherchent et qui trouvent.

Soumana Abdoulaye est inventeur nigérien. Avec trois de ses collègues, ils sont présents à ce FRSIT 2012 pour présenter les inventions issues de leurs travaux de recherche. Conformément au thème de la présente édition, ils ont répondu à l’appel des technologies dans le domaine de l’énergie. La première invention, le foyer à charbon attisé à l’eau, est présentée par Soumana Abdoulaye. Il s’agit d’un réchaud qui contient à la base, un réservoir d’eau et au dessus un fourneau. Un tube constituant une ouverture est soudé à un coté du réservoir. On y introduit de l’eau, on met le charbon sur le fourneau et le feu. Au bout d’un certain moment, le fer se chauffe et transmet la chaleur à l’eau, l’eau à son tour se chauffe et dégage de la vapeur qui attise et ravive le feu. Plus besoin de ventiler, c’est le gaz qui s’échappe de l’eau chaude qui prend le relais de la ventilation jusqu’à l’épuisement de l’eau ou du charbon. C’est un système qui permet une nette réduction de la quantité de charbon consacré à la cuisine grâce au gaz contenu dans la vapeur d’eau.

Lassina Fané est, quant à lui, venu présenté le ventilateur à double hélice. C’est un ventilateur monté avec deux hélices au lieu d’une. Il permet de remplacer 2, 3, 4 ventilateurs parce que les ventilateurs classiques tournent a 90°. Hors le ventilateur à double hélice avec son système de rotation à 370° permet de ventiler un grand espace pour la même consommation qu’un ventilateur classique. Cela évite de payer beaucoup de ventilateur pour le même espace et de rester dans la même consommation qu’un seul ventilateur classique.

Le répartiteur de courant est l’œuvre de Moussa Hamany. C’est un appareil qui est fabriqué pour être utiliser sur les véhicules. Il permet à une seule ampoule de 12 volt, 21 watts de jouer trois rôles à elle seule. Le rôle de feu de stop, veilleuse et clignotant. La lampe est par ailleurs alimentée par un seul fil et va permettre de fonctionner avec 6 ampoules au lieu de 10 dans les standards. Il permet également d’économiser 60% de fil électrique et 62 watts de puissance.

Ces innovations, aussi intéressantes les unes que les autres sont commercialisables à grande échelle assure Soumana Abdoulaye. « Ce sont nos artisans qui ont réalisé ces technologies et c’est exploitable du point de vue industrielle » dit il. Malheureusement les inventeurs manquent de capitaux et les industriels ne sont pas toujours assez sensibles à ces innovations. Toute chose qui devrait connaitre de l’amélioration au sortir de ce forum avec l’espace business to business et l’engagement du gouvernement à insister davantage auprès des investisseurs.

Aminata Ouédraogo (stagiaire)

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Thèse de doctorat : Inoussa Ky reçoit la mention "Très honorable " pour sa recette pour la production d’aliments pour volaille
Thèse de doctorat d’Inoussa Ky en Sciences biologiques appliquées, option biochimie-technologie alimentaire
Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme au Burkina : Yassiya Sawadogo expose « l’imperfection » du cadre juridique
Paludisme : Un nouveau vaccin s’avère efficace à 77%
Promotion de l’éducation inclusive : Jacqueline Yaméogo soulève la nécessité d’une communication bien ciblée
Université Joseph KI-ZERBO : Soutenance de trois thèses de doctorat unique en Biologie Moléculaire et en Génétique Moléculaire à LABIOGENE
Yssif Bara, auteur de feux tricolores solaires : « L’Etat ne m’a jamais approché pour un partenariat »
Recherche scientifique : Le ministre délégué Maminata Traoré Coulibaly encourage le Groupe de recherche et d’action en Santé (GRAS)
Soutenance de thèse de doctorat : Marcel Zerbo analyse l’influence de la gouvernance scolaire sur la qualité de l’enseignement au sein des établissements catholiques à Ouagadougou.
Éducation : Facteurs de performance des établissements d’enseignement et acquisitions scolaires
Enquête en ligne dans le cadre de la préparation d’une thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication
Soutenance de thèse de doctorat : Tahirou Sanou, secrétaire permanent de l’ARCOP, scrute les procédures de la commande publique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés