Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

On murmure : Le gouverneur de la région du Centre-Ouest a eu un véhicule

Accueil > Actualités > On en parle... • • mardi 2 octobre 2012 à 23h44min

« SOS pour un gouverneur en panne de véhicule », tel était le cri du cœur de Kantigui dans sa parution du mercredi 12 septembre 2012. Kantigui se réjouit de constater que son appel a été entendu et par la bonne oreille. En effet, depuis le 25 septembre 2012, le gouverneur de la région du Centre- Ouest a reçu un autre véhicule de sortie et pas n’importe lequel. En effet, il est revenu à Kantigui que le Ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS), Jérôme Bougouma, conscient que sa réussite à la tête de son département dépend en partie du bon fonctionnement de ses services déconcentrés, a tout simplement remis un de ses véhicules de fonction au gouverneur Komyaba Pascal Sawadogo.

Kantigui note que c’est un fait rare au Burkina Faso qu’un ministre de la République se délaisse d’un de ses véhicules au profit d’un collaborateur. Kantigui salue alors la promptitude avec laquelle le ministre Bougouma a réagi, suite aux multiples pannes du véhicule du gouverneur. Vivement que l’exemple du ministre Bougouma soit suivi par d’autres responsables de l’administration…


Haro sur l’utilisation des véhicules de l’Etat pendant la campagne électorale

Kantigui a aperçu dans une des administrations chargées de la gestion du parc automobile de l’Etat un avant-projet de circulaire invitant ministres et présidents d’institution de prendre des dispositions fermes afin d’éviter l’utilisation des véhicules de l’Etat lors de la campagne pour les élections législatives et municipales simultanées prévues dans notre pays le 2 décembre prochain. Kantigui salue une telle disposition qui entre dans le cadre de la bonne gouvernance et la Moralisation de la vie politique au Burkina Faso.


La Croix-Rouge burkinabè assiste 11 000 ménages défavorisés

L’insécurité alimentaire est aggravée par la période de soudure où de nombreuses familles peinent à assurer les besoins alimentaires quotidiens. Kantigui a ouï dire que la Croix-Rouge burkinabè a pu recueillir des fonds, en vue de subvenir aux besoins des populations les plus vulnérables, à travers une opération de distribution de coupons alimentaires. L’opération, entamée depuis le mois de juillet, vise à venir en aide à 11 000 ménages défavorisés dans dix (10) provinces, à savoir le Yatenga, le Lorum, le Passoré, le Nayala, le Bam, le Namentenga, le Sourou, le Zondoma, l’Oudalan et le Sanmatenga. A ce jour, plus de 9 774 ménages, soit environ 61 615 personnes, auraient déjà bénéficié de 43 564 coupons alimentaires d’une valeur estimée à plus de 136 137 500 FCFA pour la première tranche de la distribution.

A en croire la source de Kantigui, un coupon alimentaire a une valeur de 3 125 FCFA et donne droit à des denrées tels que le mil, le riz, le sel, le sucre, l’huile, le sorgho et le maïs. Les coupons reçus par les bénéficiaires sont échangés auprès de commerçants locaux, signataires d’un protocole d’accord avec la Croix-Rouge burkinabè. Les distributions se poursuivront cette semaine dans les communes de Manné, dans le Sanmatenga et de Tin Akoff, dans l’Oudalan.


Réunion de validation des candidatures des législatives, ce 3 octobre 2012

Kantigui vous livre en intégralité, le communiqué suivant, de la CENI portant sur la validation des candidatures dans le cadre des législatives du 2 décembre 2012 : « En application de l’article 6 de l’arrêté n° 2012-113/CENI/SG du 28 septembre 2012 portant création, composition, attributions et fonctionnement de la commission ad hoc de validation des candidatures pour les élections législatives du 2 décembre 2012, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), convie les mandataires des partis politiques et regroupements de partis politiques ayant déposé des dossiers de candidatures aux élections législatives du 2 décembre 2012, à la première réunion de la commission ad hoc de validation des candidatures, le mercredi 3 octobre 2012 à partir de 9 heures, dans la salle de conférence de Ouaga 2000 . L’importance de ladite réunion requiert la présence effective de tous ! »


Laurence Traoré signe « Une femme d’affaires noire dans le domaine de l’homme blanc »

Il est revenu à Kantigui qu’une immigrée burkinabè vivant au Canada, Laurence Traoré, s’apprête à effectuer le tour du pays pour partager les secrets de sa réussite dans l’entreprenariat dans l’une des nations les plus compétitives au monde. Cette dame qui a débarqué au Québec à la fin des années 1990 s’est illustrée dans les affaires, à travers son dynamisme et son esprit d’innovation dans un secteur aussi délicat qu’exigeant de l’automobile. Sa combativité et ses mérites ont été unanimement reconnus par les autorités canadiennes lorsqu’elle reçoit, en 2008, des mains du Premier ministre, Jean Charrette, le « Prix de l’émigrant du monde » pour son entreprenariat et sa fibre sociale. Kantigui a été très heureux d’apprendre que Laurence Traoré a choisi de partager son goût et ses secrets entrepreneuriaux dans un ouvrage intitulé « Une femme d’affaires noire dans le domaine de l’homme blanc ».

Les six articulations constituent une véritable autobiographie par laquelle l’auteure se dévoile dans un mélange de français de France et de Québec. C’est une immense source d’inspiration entrepreneuriale qui relate toutes les péripéties du parcours de cette « self made woman ». Un bel exemple à suivre pour la jeune génération pour laquelle l’entrepreneure burkinabè modèle de Québec va entreprendre une tournée dans les 13 régions pour une série de conférences et de témoignages autour de l’entreprenariat jeune et féminin. Entre l’ex-fonctionnaire d’ambassade burkinabè et la manager d’un garage d’entretien de véhicules à Québec, se trouve une histoire fascinante à découvrir.


Les résultats de la 4e enquête démographique et de santé, seront connus ce vendredi

Le Burkina Faso a réalisé au cours de l’année 2010, sa quatrième enquête démographique et de santé et à indicateurs multiples (EDSBF-MICSIV) à la suite de celles de 1993, 1998/99 et 2003. Kantigui a ouï dire qu’il est prévu, le vendredi 5 octobre 2012, la cérémonie de présentation des résultats de l’enquête, à partir de 9h, dans la salle de conférence de la Direction générale de la coopération (DGCOOP).


Pour la maîtrise de la consommation d’eau, d’électricité et de téléphone
de l’administration publique

Kantigui a ouï dire que dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action relatif à la maîtrise de la consommation d’eau, d’électricité et de téléphone de l’administration publique, la direction générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat organise une campagne de sensibilisation de proximité au sein des casernes et des camps militaires. Le thème de la sensibilisation est : « Promotion de l’utilisation rationnelle et économique d’eau, d’électricité et de téléphone de l’administration publique ». La cérémonie de lancement de ladite campagne se tiendra le vendredi 5 octobre 2012 à partir de 8h30mn dans la salle de conférence Georges Namoano, au camp Guillaume Ouédraogo.

Kantigui

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : agir vite et avec subtilité pour prévenir la prolifération de milices
Développement : SOS pour la route Pouytenga-Bogandé
Santé : Il n’y a pas d’épidémie de dengue, rassurent les services de santé
Menace de mouvement d’humeur ce vendredi au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (ex hôpital Blaise Compaoré)
Procès du peuple contre la Françafrique : Le rendez-vous de Ouagadougou a tenu ses promesses
Transport aérien : L’un des nouveaux avions d’Air Burkina est arrivé à Ouagadougou
Portées disparues : Fati et Mounira ont été retrouvées
Attaques terroristes contre le Burkina : Les Burkinabè de France se mobilisent
Portées disparues : Fati et Mounira
Ouagadougou : L’échangeur du Nord sera inauguré le 15 novembre 2018
Archidiocèse de Ouagadougou : Des groupes de spiritualité sanctionnés
Franc-maçonnerie : Alain Roger Coeffé remplace Djibrill Bassolé à la tête des « Maçons » burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés