LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Ligue des consommateurs du Burkina : "Le juge civil a été saisi…", affirme Pierre Nacoulma, président "contesté"

Publié le jeudi 13 septembre 2012 à 00h02min

PARTAGER :                          
Ligue des consommateurs du Burkina :

Une Assemblée générale (AG) extraordinaire de certains membres de la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) a accouché d’un nouveau bureau auquel ne fait pas partie, M. Pierre Nacoulma. Et pourtant, celui-ci se réclame toujours être le président de la LCB.

Sidwaya (S.) : Nous avons reçu un procès verbal d’une AG extraordinaire de la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) tenue le 2 septembre 2012, à votre insu, par certains membres du Bureau exécutif national (BEN). Qu’est-ce qui a conduit à cette situation ?

Pierre Nacoulma (P.N.) : Je pense que ce sont quelques camarades égarés qui pensent qu’ils peuvent transformer la ligue à un lobbying personnel. Ils n’ont trouvé d’autres moyens que de procéder par des putschs. Malheureusement ça n’a pas pu convaincre l’ensemble du BEN qui est resté vigilant. Ce qui les conduit aujourd’hui à être pratiquement à contre-courant de tous nos textes. Une AG qui se prépare en trois jours sans crise apparente au niveau du BEN, cela nous permet de comprendre que c’est tout un complot qui est monté. Ces personnes ont tout simplement visé leurs intérêts personnels.

S. : Ces membres vous reprochent de n’avoir pas respecté vos engagements vis-à-vis des sections. Que répondez-vous ?

P.N. : Il n’y avait pas en fait, d’engagements à respecter. Simplement, le BEN a décidé, pour une fois, qu’un montant de deux millions six cent mille (2 600 000) F CFA soit affecté aux activités des sections. A cet effet, nous leur avons demandé de proposer des activités qui allaient être financées. Le dossier est en cours. Donc, pour le moment, on ne peut pas parler d’engagements non tenus. Aussi, le président du comité de gestion des boutiques des consommateurs, Abdoulaye Mossé a fait une gestion floue. Il a peut-être craint l’audit qu’on avait voulu engager. C’est tout ce qui les a conduits à créer cette situation. Dans leur ordre du jour, il n’a jamais été question de faire le point d’une quelconque gestion, surtout que le trésorier de l’ancien bureau se retrouve encore être leur trésorier. Ceci confirme effectivement leur complot.

S. : Un nouveau bureau a été mis en place. Reconnaissez-vous ce bureau ou est-ce à dire qu’il existe désormais deux ligues des consommateurs ?

P.N. : Ce n’est pas à moi de reconnaître le bureau. La ligue des consommateurs est une organisation reconnue d’utilité publique. Il n’y a que le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité qui doit le reconnaître. Une chose est de procéder de façon cavalière à la mise en place d’un bureau, une autre chose est de gagner le récépissé qui fait du bureau, quelque chose de légal. Il n’y a pas deux ligues, c’est une seule ligue. Il n’y aura jamais deux ligues.

S. : Quelle est la suite à donner à cette crise ?

P.N. : A notre niveau, les choses sont assez claires. Les textes vont s’appliquer dans toute leur rigueur. Les frondeurs se verront exclus temporellement selon les dispositions de nos textes jusqu’à ce qu’ils viennent s’expliquer à l’AG de cette attitude qui remet la crédibilité de la ligue en cause. Le juge civil a été également saisi pour annuler ce camouflet d’AG qui n’est qu’un ramassis de personnes qui n’ont vraiment rien compris à la chose. Même s’il faut faire partir quelqu’un, il faut le faire dans la réglementation en vigueur. Je voudrais vraiment présenter nos excuses à l’ensemble des consommateurs du Burkina pour ce qui se passe actuellement. Je voudrais les rassurer que c’est quelque chose qui va rentrer dans l’ordre très rapidement, et la ligue va continuer dans sa lancée, de se préoccuper des problèmes des consommateurs, plutôt que des intérêts personnels.

Entretien réalisé par Kowoma Marc DOH (
dohmarc26@yahoo.fr)

Sidwaya

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 13 septembre 2012 à 10:09 En réponse à : Ligue des consommateurs du Burkina : "Le juge civil a été saisi…", affirme Pierre Nacoulma, président "contesté"

    En tant que membre de la LCB, j’attire l’attention des journalistes et de tous les burkinabé sur le fait que Pierre NACOULMA (P.N), ex président de la LCB est un mauvais perdant. Le président qu’il a remplacé en 2010 est un honnête citoyen qui a accepter de partir sans opposer de résistence... Après renseignement, ce monsieur aurait décider de faire crouler la LCB si les sections décidaient de le débarquer. Nous comprenons maintenant qu’il est en train de mettre ses menaces à exécution, puisque désavoué par 21 Présidents de sections / 26 et par 7 membres sur 12 du Bureau Exécutif National (B.E.N).

    • Le 13 septembre 2012 à 11:11, par SONG NEBA En réponse à : Ligue des consommateurs du Burkina : "Le juge civil a été saisi…", affirme Pierre Nacoulma, président "contesté"

      Aujourd’hui l’ancien président de la LCB est dans une logique de destruction de la ligue que les consommateurs se posent une question ?? pourquoi pierre refuse la volonté de la LCB

    • Le 13 septembre 2012 à 11:41, par Le Colombien burkinabé En réponse à : Ligue des consommateurs du Burkina : "Le juge civil a été saisi…", affirme Pierre Nacoulma, président "contesté"

      La Ligue des Consommateurs du Burkina (LCB) est une structure respectée et respectable au pays des hommes intègres. Le Procès verbal de l’AG Extraordinaire du 02 septembre 2012 qui à évincé le Président Nacoulma est sans appel ! Il a purement et simplement perdu son poste de président ; qu’il arrête de se foutre des burkinabé... Je suis même content de son départ parce que j’ai remarqué que pendant que certains membres de la ligue sortent à la télé pour dénoncer des malfrats qui mettent la vie des burkinabé en danger avec des alcools frélatés ou encore des huiles impropres à la consommation, ce NACOULMA au contraire se présente pour défendre les intérêts des téléphonies mobiles de la place en parlant d’autoroutes saturées au détriments des consommateurs... De nos jours, tout le monde à l’unanimité reconnait que les services de ces téléphonies ne sont plus satisfaisants ; soyons honnêtes avec nous mêmes... Aussi, je demande au nouveau président de tirer leçon de cette situation et de montrer aux consommateurs qu’ils peuvent compter sur la LCB. MERCI.

    • Le 13 septembre 2012 à 11:52, par jp En réponse à : Ligue des consommateurs du Burkina : "Le juge civil a été saisi…", affirme Pierre Nacoulma, président "contesté"

      ok la bagarre est bien arrivée ont le savais car c’est l’état a favoriser cela en donnant la gestion des boutiques témoin a la ligue au lieu de le confier au organisation interprofessionnel,comme la ligue ne veux pas accompagne et aider les consommateurs dieu vous vois penser toujours a vos ventre.

      • Le 13 septembre 2012 à 13:10 En réponse à : Ligue des consommateurs du Burkina : "Le juge civil a été saisi…", affirme Pierre Nacoulma, président "contesté"

        Juste pour dire à JP que la LCB est et sera toujours disponible pour écouter les consommateurs. La bagarre qui est là n’a rien avoir avec la décision de l’ETAT que les consommateurs cautionnent aujourd’hui. Le fait que la LCB ait été associée au plan de riposte à la crise alimentaire que connait notre faso signifie qu’elle est crédible. La ligue ne fait que traverser une crise passagère, comme toute association ! Ne remettons pas en cause l’implication de la ligue dans la vente des céréales à prix sociaux, car même au niveau des communes il y’a des problèmes... Les boutiques LCB ont vendu des milliers de sacs de céréales a la population sur toute l’étendue du territoire national ; et les consommateurs sont satisfaits. Tout ce qui est en relation avec le consommateur burkinabé concerne la LCB.

  • Le 13 septembre 2012 à 13:06 En réponse à : Ligue des consommateurs du Burkina : "Le juge civil a été saisi…", affirme Pierre Nacoulma, président "contesté"

    Battez vous, pendant ce temps les commerçants vereux se frottent les mains

  • Le 13 septembre 2012 à 13:11, par warba En réponse à : Ligue des consommateurs du Burkina : "Le juge civil a été saisi…", affirme Pierre Nacoulma, président "contesté"

    S’il est vrai que 21 sections sur 26 vous rejettent, alors là il faut vraiment dégager car vous n’êtes plus légitime qqsoit la procédure de vos adversaires. Pierre, pardon laisse tomber et ne tue pas cette structure. Je demande au MATDS de s’interposer directement qd il ya crise pour imposer et superviser des élections démocratiques.

  • Le 13 septembre 2012 à 13:11 En réponse à : Ligue des consommateurs du Burkina : "Le juge civil a été saisi…", affirme Pierre Nacoulma, président "contesté"

    N’importe quoi, au lieu de résoudre le problème des citoyens ce sont vos postes qui vous préoccupent. Laissez nous respirer, la LCB c’est du n’importe quoi. Déjà que vous n’existez que pour vous mêmes et non pour les citoyens. SILENCE !

  • Le 13 septembre 2012 à 17:20, par despérado En réponse à : Ligue des consommateurs du Burkina : "Le juge civil a été saisi…", affirme Pierre Nacoulma, président "contesté"

    COURAGE a NACOULMA !!! C’est sous ton mandat que nous avons connu la LCB et maintenant des imposteurs veulent profiter. En tout cas, on attend ardement les conclusion du procès... Bon courage Presi, ne te laisse pas intimidé par les vendeurs d’illusions du genre MOSSE

  • Le 13 septembre 2012 à 17:42, par le consommateur averti En réponse à : Ligue des consommateurs du Burkina : "Le juge civil a été saisi…", affirme Pierre Nacoulma, président "contesté"

    cè honteux pour des personnes qui mettent en placent un nouveau buro san faire un bilan de la gestion anterieure. En lisant l’interview de NACOULMA, je me suis rendu compte qu’il a une vision très claire et il est très logique dans ses propos, si bien je suis sûr qu’on veut lui faire la force parce ce que la LCB monte en puissance. Mon frère, ne te laisse pas faire. Vas-y jusqu’au bout tout en gardant la hauteur dans tes propos.
    Continue ta noble mission et laisse les chasseurs en eaux troubles avec nous...
    on te soutien NACOULMA...

  • Le 25 septembre 2012 à 11:31, par le ZOUNG En réponse à : Ligue des consommateurs du Burkina : "Le juge civil a été saisi…", affirme Pierre Nacoulma, président "contesté"

    soyons un peu sérieux si nous voulons être respecté, si Mr NACOULMA Pierre a fauté dites nous ceux dont vous le reprochez ; autrement cette manière d’agir n’honore pas du tout notre qu’est la Lgue des Conspmmateurs ; pensez vous vraiment défendre nos intérets par ces méthodes ; non je crois pas du tout ;
    assoyez et discutez, svp
    un consommateur déçu

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : L’ONG IRC lance deux nouveaux projets