Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un ami est celui qui vous laisse l’entière liberté d’être vous-même.» Jim Morrison

VERTUS DES PLANTES : Mandé Sunsun (en Dioula), plante solitaire au sein de la savane boisée

Accueil > Actualités > Environnement • • mardi 21 août 2012 à 22h06min

Annona senegalensis (nom scientifique), est un arbuste dont les fleurs, les feuilles et les fruits sont comestibles et culinaires. Ses fruits blancs-pâtes sont doux. Ils ont une saveur d’ananas. Les feuilles associées aux épices, constituent un repas délicieux pour les populations. Les feuilles sont consommées comme les légumes par les humains. Elles sont également utilisées dans les pâturages comme fourrages pour bétail. Pour la fabrication de parfum, elles sont bouillies et associées à d’autres produits ; les feuilles sont utilisées pour créer un tonique qui rentre dans la protection de la santé générale (pneumonie). Le Barkudga (mooré), est une usine de nourriture traditionnelle en Afrique. Le fruit ou anone orange ou rouge-orangé, à pulpe douce et agréable, constitue un excellent aliment.

Il contient de très nombreuses grosses graines, noires et brillantes, qui en rendent la consommation peu agréable, car il faut les rejeter. La fragilité du fruit rend sa commercialisation difficile. Selon l’Agence de promotion des produits forestiers non ligneux (APFNL), le fruit s’abîme facilement au transport, et s’oxyde vite après avoir été cueilli. Les fruits mûrs sont consommés tels quels sont. Ils ont le potentiel d’améliorer la nutrition, de stimuler la sécurité alimentaire, de favoriser le développement rural et de soutenir les soins durables des terres. Les racines, les écorces, les feuilles de l’espèce sont utilisées dans le traitement des mycoses, des hémorragies, de la dermatose, des conjonctivites.

Ces nombreuses vertus médicomagiques permettent de soulager les maux respiratoires, les morsures de serpent, la stérilité féminine, la constipation, la diarrhée, etc. La gomme naturelle contenue dans l’écorce est utilisée pour fermer les plaies ouvertes. Généralement toutes les parties de la plante sont utilisées dans la pharmacopée pour soigner le corps humain. Comme d’autres espèces dans le genre Anonna, Annona senegalensis est communément touchée par l’anthracnose, causée par les champignons pathogènes, ce qui conduit à la chute des feuilles, éventuellement suivie par la momification de son fruit. Contrôles souvent employées contre la maladie comprennent des applications de pulvérisation de fermâtes. Pour l’instant, il n’y a pas d’initiatives de transformation de ce fruit au Burkina Faso.

Antoine AKOANDAMBOU (Akoantoine@yahoo.fr)
Collaboration APFNL : www.apfnl.gov.bf

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée internationale de l’environnement : Nestlé Burkina nettoie le marché de Dassasgho
Forêt communale de Fada N’Gourma : La Fondation Konrad Adenauer outille les comités de gestion et de surveillance
Forêt de Kua : Le ministre de l’Environnement devrait démissionner, estime Adama Séré (Parti des écologistes)
Controverse autour de la forêt de Kua : La honte nationale !
Lettre ouverte au président du Faso : « Il faut sécuriser la forêt de Kua et déplacer le chantier vers un autre site »
Forêt de Kua : L’interdiction de manifester jugée « arbitraire » par le député Moussa Zerbo
Forêt classée de Kua : La plateforme FasoKooz sonne la démobilisation pour la marche du 1er juin
Nouvel hôpital de Bobo : Il faut attendre les résultats de l’étude d’impact environnemental, plaide l’AD-HB
Forêt classée de Kua : Les raisons de la présence des champs
Forêt classée de Kua : La jeunesse de l’UPC dénonce une « légèreté » de la part du gouvernement
Nouvel hôpital de Bobo-Dioulasso : L’ADF-RDA invite le gouvernement à identifier un autre site
Déclassement de la forêt de Kua par le conseil municipal de Bobo : « Une illégalité manifeste », selon des juristes environnementalistes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés