Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille.» John Fitzgerald Kennedy

Saïd DJINNIT des Nations unies s’informe auprès de Blaise COMPAORE sur les développements de la crise malienne

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Crise malienne • • jeudi 9 août 2012 à 18h18min

Le Président du Faso, Blaise COMPAORE, a reçu le jeudi 9 août 2012, M. Saïd DJINNIT, représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest.

Les échanges ont porté, en particulier, sur la situation au Mali et de façon générale, dans la région ouest africaine. « J’ai pu recueillir les sentiments du Médiateur Blaise COMPAORE sur les développements récents au Mali et les efforts qu’il déploie par l’intermédiaire de son ministre des Affaires étrangères pour normaliser la situation », a confié M. DJINNIT.

Le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest dit avoir également insisté sur la nécessité de former rapidement un gouvernement inclusif au Mali. Ce, afin que le dialogue puisse être instauré entre les Maliens, à savoir les mouvements du nord et les représentants du gouvernement malien. Il a aussi souligné que le Comité de négociation, récemment proposé, doit être l’interlocuteur du dialogue entre les deux parties maliennes, facilité par la médiation du Président COMPAORE.

Sur le déploiement de la Force en attente de la CEDEAO, M. Saïd DJINNIT a dit qu’il revient aux Maliens d’exprimer leurs besoins, la CEDEAO et la Communauté internationale n’intervenant que pour accompagner leurs initiatives et leurs efforts.

Enfin, l’émissaire du Secrétaire général des Nations unies a confié qu’il a échangé avec le président COMPARE sur l’importance et la nécessité d’une feuille de route nationale qui sera élaborée et adoptée, de manière inclusive, par les Maliens.
La visite de Saïd DJINNIT au Burkina Faso s’inscrit dans le cadre d’une tournée dans la région pour sensibiliser les parties prenantes, notamment les Maliens, sur la nécessité d’actions plus soutenues visant à trouver une solution à la crise au Mali.

www.presidence.bf

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mali : L’ex-putschiste Aya Sanogo et 17 autres militaires vont être jugés pour l’exécution de 23 « bérets rouges » en 2012
Rapatriement volontaire des réfugiés maliens : les partenaires se concertent à Ouagadougou
Réfugiés maliens aux bailleurs de fonds : « Il y a encore près de 30 000 âmes qui comptent sur vous »
Signature de l’Accord de paix au Mali : le Gouvernement de la transition salue « une action pour la paix »
Crise malienne : Langage de vérité entre les réfugiés au Burkina et leur ministre de la solidarité
Le Burkina Faso, signataire de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger
Accord d’Alger pour la paix au Mali : Les mouvements de l’Azawad vont- ils signer ?
Attentat à Bamako : La réaction du gouvernement malien
Mali 2014. Un diplomate tunisien et onusien à la tête de la Minusma.
Réfugiés maliens au Burkina : L’ambassadeur de France au Burkina s’imprègne des réalités à Mentao
Crise malienne : les Mouvements de l’Azawad expliquent les blocages des négociations d’Alger à Ouagadougou
Préparatifs de la reprise des négociations inter-maliennes à Alger : Les mouvements politico-militaires de l’Azawad arrachent un accord à Ouaga
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés