Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille.» John Fitzgerald Kennedy

L’Allemagne préconise une « solution africaine » à la crise malienne

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Crise malienne • • mercredi 8 août 2012 à 17h54min

Le Ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, M. Dirk NIEBEL, a été reçu en audience par le Président Blaise COMPAORE, ce 08 Août 2012.

A l’issue de l’entretien avec le Chef de l’Etat burkinabè, le Ministre allemand a déclaré que les échanges ont porté sur la situation au Mali, notamment la médiation dans la crise malienne : « La solution du conflit au Mali a une importance pour le Burkina Faso et l’Afrique de l’Ouest. Nous préconisons une solution africaine à cette crise », précisé Monsieur NIEBEL.

Le Ministre fédéral de la Coopération économique et du Développement a transmis à Blaise COMPAORE « tout le respect et la reconnaissance » de son pays « pour son rôle de médiateur et l’engagement pris au nom de la CEDEAO »

L’afflux des réfugiés maliens au Burkina et la crise alimentaire sont des défis qui se présentent au Burkina : « le gouvernement burkinabé relève ce double défi avec une grande perspicacité et nous allons soutenir le Burkina. J’ai donc annoncé au Président COMPAORE un engagement supplémentaire de 9 millions d’Euros pour le développement du secteur rural, la lutte à moyen terme contre la pénurie alimentaire et l’amélioration des conditions de vie des populations », a indiqué le chef de la coopération allemande.

Dirk NIEBEL a salué de la lutte contre le travail des enfants dans l’agriculture et les mines au Burkina et affirmé que Berlin appuie ces efforts. « Nous allons allouer une enveloppe supplémentaire de 3 millions d’Euros pour le projet Droits de l’homme et lutte contre les pires formes du travail et de la traite des enfants », a-t-il ajouté.

Le renforcement du cadre législatif communal, la décentralisation, l’agriculture, l’eau et la santé sont des pôles prioritaires d’intervention que l’Allemagne continuera d’accompagner au bonheur des populations du Burkina.

Le Ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement est arrivé mardi 07 août à Ouagadougou, en provenance de la Sierra Leone pour une visite de travail de 48 heures.

Au programme de son séjour figurent des entretiens avec les Ministres burkinabè en charge de l’agriculture, de l’économie et des finances, des visites de sites agricoles, hydrauliques, des séances de travail avec des responsables d’ONG et d’organisations internationales.

M. NIEBEL conduit une délégation forte d’une vingtaine de personnes dont des parlementaires et des représentants d’ONG investissant au Burkina.

Il quitte Ouagadougou pour Bamako, au Mali, Jeudi 09 août 2012.

www.presidence.bf

Vos commentaires

  • Le 23 août 2012 à 21:47, par mytibketa En réponse à : L’Allemagne préconise une « solution africaine » à la crise malienne

    On aura tout tout entendu .En effet qu’est ce que c’est une médiation à l’Africaine ? mon oeil . Vous voulez gagner du temps et étaler au grand jour l’incompétence de nos chefs d’état que ne ferez autrement .Dejà ils ont du mal à resoudre les problèmes locaux si ce n’est par la force des gaz lacrimogènes.Le problème du terrorisme est international et demande une solution impliquant surtout les nations qui ont l’expèrience en la matière.Ce n’est pas parcequ’on débarque chez les touaregs en avion fouettté par le vent que ces éternels pilleurs peuvent entendre raison. Je vous donne un siècle pour ne pas resoudre ce problème à l’amiable. Ils ont des armes mais peu d’hommes pour les manipuler LA violence doit engendrer la violence.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mali : L’ex-putschiste Aya Sanogo et 17 autres militaires vont être jugés pour l’exécution de 23 « bérets rouges » en 2012
Rapatriement volontaire des réfugiés maliens : les partenaires se concertent à Ouagadougou
Réfugiés maliens aux bailleurs de fonds : « Il y a encore près de 30 000 âmes qui comptent sur vous »
Signature de l’Accord de paix au Mali : le Gouvernement de la transition salue « une action pour la paix »
Crise malienne : Langage de vérité entre les réfugiés au Burkina et leur ministre de la solidarité
Le Burkina Faso, signataire de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger
Accord d’Alger pour la paix au Mali : Les mouvements de l’Azawad vont- ils signer ?
Attentat à Bamako : La réaction du gouvernement malien
Mali 2014. Un diplomate tunisien et onusien à la tête de la Minusma.
Réfugiés maliens au Burkina : L’ambassadeur de France au Burkina s’imprègne des réalités à Mentao
Crise malienne : les Mouvements de l’Azawad expliquent les blocages des négociations d’Alger à Ouagadougou
Préparatifs de la reprise des négociations inter-maliennes à Alger : Les mouvements politico-militaires de l’Azawad arrachent un accord à Ouaga
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés