Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Burkina Faso : Les recettes hôtelières pourraient doubler d’ici à 2020

Accueil > Tourisme • • mardi 19 juin 2012 à 01h37min

Bonne nouvelle pour le Burkina Faso. Après l’or, en pleine expansion et le coton, l’un de ses produits les plus exportés, l’hôtellerie, qui connait un essor grâce à l’activité touristique, pourrait rapporter plus gros à l’économie d’ici à 2020. Selon une étude réalisée par la Direction de la Réglementation et des Statistiques Touristiques (DRST) et l’Office National du Tourisme burkinabè (ONTB), ces recettes vont doubler.

De 55 milliards de francs CFA par an, l’hôtellerie rapportera d’ici à 2020, 110 milliards soit une augmentation de 100%. La performance de ce secteur s’explique par la tenue de certaines manifestations à caractère culturel. Il s’agit notamment du FESPACO (Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou), du SIAO (Salon international de l’artisanat de Ouagadougou), de la SNC (Semaine nationale de la culture), du FITMO (Festival International de Théâtre et de Marionnettes), du Festival International de Jazz à Ouaga et bien d’autres qui drainent, en plus des sites touristiques, plus de 500 000 visiteurs chaque année, au Burkina Faso.

La capacité hôtelière du Burkina était estimée, en 2007, à 293 unités d’hébergement dont 158 hôtels et 135 autres formes d’hébergement. Les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso regroupaient alors 40% des établissements et plus de 60% des capacités d’accueil en chambres. Cette offre a, du reste, connu une légère progression ces dernières années avec la construction d’hôtels et d’autres lieux d’hébergement.

En 2006, les recettes hôtelières s’élevaient à 49 866 259 euros soit plus de 32 milliards de francs CFA contre 8 903 023 euros soit un peu plus de 5 milliards de francs CFA en 1990. Elles sont évaluées, à nos jours, à plus de 55 milliards de francs CFA. Ce qui représente 4,2% du Produit intérieur brut (PIB).

Le secteur de l’hôtellerie est l’un des principaux pourvoyeurs d’emplois au Burkina Faso. En 2008, ... Lire la suite ici

Vos commentaires

  • Le 19 juin 2012 à 10:09 En réponse à : Burkina Faso : Les recettes hôtelières pourraient doubler d’ici à 2020

    Elles peuvent doubler si la fin de règne de Blaise Compaoré se passe sans heurt pour une véritable paix au Burkina. Mais, il y a le problème de l’insécurité lié à la crise malienne qui pourrait tout remettre en cause si elle devait déborder d’une manière ou d’une autre dans les pays limitrophes.
    Déjà depuis un an, il n’y a plus un seul touriste dans le sahel burkinabè. Or, le Sahel attirait des milliers de touristes les années antérieures en faisant vivre pas mal de personnes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : La mare aux crocodiles sacrés de Bazoulé se meurt
Centre écotouristique de Bagré : La renaissance
Diaspora : Boubacar BARA lance les cartes à jouer ‘’Burkina Tourism’’ pour promouvoir l’image du Faso
Promotion du tourisme en milieu scolaire : L’agence de voyage NOURAINI Travels apporte sa contribution
Spécial Saint Sylvestre au restaurant "L’Eau vive" de Ouagadougou
Burkina Faso : Le ministère du Tourisme sensibilise sur l’apport économique du secteur touristique dans le Sud-Ouest
Bobo-Dioulasso : L’Office national du tourisme burkinabè renforce son partenariat avec les acteurs de l’hôtellerie des Hauts-Bassins
Promotion du tourisme interne : Les tarifs hôteliers en baisse de 25%
Restaurant l’eau-vive : Spécial Saint valentin
Spéciale Soirée Saint Sylvestre au Restaurant "L’Eau Vive" de Ouagadougou
Tourisme : « Le Burkina Faso est toujours un endroit où il fait bon vivre », dixit Nelson Congo, directeur de l’ONTB
Recette de la semaine : Milkshake aux fraises
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés