Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

NORD MALI : Le MLNA survivra-t-il à ses turpitudes ?

Accueil > Actualités > International • • mercredi 30 mai 2012 à 02h37min

Le Mouvement de libération nationale de l’Azawad (MLNA) passera-t-il sans trop de dégâts la zone de turbulence qu’il traverse actuellement ? En tout cas, les positions controversées de l’organisation semblent trahir l’existence de luttes sourdes qui, à terme, pourraient bien profiter aux islamistes radicaux. Ces derniers confirment de jour en jour leur mainmise sur le Nord Mali. Cela ne présage rien de bon, et l’on peut même se demander ce qu’il adviendra demain du mouvement rebelle. Dès les premières heures, le MLNA a manqué de faire sa propre promotion. Certes, hâtivement, quelques phrases ont été jetées en pâture à la presse internationale à propos de l’indépendance de la partie septentrionale du Mali.

Mais, de son irruption sur la scène internationale à nos jours, on a du mal à connaître les dirigeants, les idéaux et la véritable position de l’organisation par rapport à certaines problématiques. Le MLNA n’aurait-il pas mieux gagné s’il s’était limité aux revendications des communautés du Nord Mali, et avait affirmé beaucoup plus fermement son option de la laïcité dans la gestion du pouvoir d’Etat ? Aujourd’hui, le sentiment dominant est que l’on est en face d’une autre nébuleuse, tant les prises de position du mouvement rebelle sont variables. L’organisation qui tangue au gré des événements, donne l’impression d’être traversée par des courants contraires, au point de confirmer les soupçons de ceux qui l’ont toujours mise dans le même sac que les groupes islamistes. Avec cette particularité que, selon toute vraisemblance, aujourd’hui, le rapport des forces paraît en faveur des islamistes purs et durs.

Le MLNA serait-il en voie de se faire damer le pion par les groupes islamistes ? Ses prises de position controversées proviendraient-elles du dépit de n’avoir pas été pris en considération par la CEDEAO et la communauté internationale ? En d’autres termes, par ses prises de position, la CEDEAO aurait-elle poussé les dirigeants du MLNA, naguère plus modérés, à s’acoquiner avec les islamistes purs et durs ? Les deux principaux mouvements rebelles du Nord Mali semblaient, jusque-là, avoir trouvé un compromis. A la lueur des derniers événements, les islamistes radicaux ont pris le dessus sur le MLNA. A moins qu’ensemble, les deux camps n’aient voulu profiter de la confusion régnant à Bamako pour lancer un ballon de sonde. Contrairement aux islamistes qui ont généralement mauvaise presse, le MLNA, premier à avoir déclenché les hostilités, constituait jusque-là un moindre mal. Mais aujourd’hui, après ses va-et-vient avec les islamistes, il file du mauvais coton.

En tout cas, la solution par les armes se profile de plus en plus comme étant inévitable. Le MLNA peut toujours tenter de redorer son blason terni. Il lui faudra pour cela se démarquer officiellement et définitivement des islamistes. Mais suffira-t-il d’une simple déclaration du MLNA pour trancher sur la question ? Pas si évident. Il faudra des actes forts, comme la décision d’effacer toute trace islamiste dans l’Azawad. Mais on doute qu’il en ait les moyens. L’Occident, dont certains ténors n’avaient pas hésité à ouvrir leurs portes à des membres du mouvement, pourrait bien leur donner dos. Dans un tel cas, le mouvement qui bénéficiait d’un certain courant de sympathie en Occident, aura du mal à le préserver. Aujourd’hui, à la croisée des chemins, le mouvement doit impérativement clarifier sa position. Parallèlement, le MLNA devra lutter davantage pour éviter d’imploser ou de se laisser étouffer par l’ogre rival dont les ambitions n’ont vraiment rien à voir avec l’Islam, cette religion qui est profondément attachée à la paix.

« Le Pays »

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Algérie : L’ancien président Abdel Aziz Bouteflika est décédé
Sidya Touré et l’impuissance politique en Guinée (1ère partie)
Humeur : Quand des soldats paient des mercenaires pour se faire garder
Tchad : Des rebelles affirment avoir repoussé l’armée française
Guinée : La junte militaire veut fixer les bases de la transition
Côte d’Ivoire : L’hélicoptère MI 24 s’est écrasé avec cinq personnes à bord
Cour pénale internationale : Charles Blé Goudé réclame une indemnisation compensatoire de plus de 500 millions de FCFA.
Suspension de la Guinée : Après la CEDEAO, l’Union africaine s’y met
Guinée : La mission de la CEDEAO est arrivée à Conakry pour discuter avec les putschistes
Côte d’Ivoire : Les autorités déploient une offensive de lutte contre les accidents de la circulation
Guinée-Conakry : Les premières actions de la junte
Sao Tomé-et-Principe : Le candidat du parti au pouvoir reconnaît sa défaite
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés