Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

ELECTIONS COUPLEES DE 2012 : Me Kéré et son équipe rassurent la classe politique

Accueil > Actualités > Politique • • jeudi 10 mai 2012 à 01h55min

Me Barthélémy Kéré, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), et son équipe ont rencontré les partis politiques du 8 au 9 mai 2012 à Ouagadougou pour les informer de l’état d’avancement des préparatifs des élections couplées de 2012. Ce 9 mai, c’était au tour des partis de la majorité et nombreux d’entre eux se sont dit rassurés par l’équipe de la CENI.

« Mon scepticisme en a pris un coup ! », s’est exclamée Cathérine Ouédraogo, Secrétaire adjointe chargée des grandes questions électorales au CDP, après l’exposé de Me Barthélémy Kéré sur l’état d’avancement du processus électoral. Elle était la seule dame parmi les représentants du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), de l’Alliance pour la mouvance présidentielle (AMP) et de l’ADF/RDA venus échanger avec Me Barthélémy Kéré et ses collaborateurs pour s’informer sur le chemin que prend le processus électoral. Cathérine Ouédraogo dit avoir eu des inquiétudes. Mais avec les explications de la CENI, cette dame, membre du Secrétariat exécutif national du CDP, avoue être rassurée. Sébastien Ouédraogo de l’Union pour la république (UPR) renchérira en disant être conforté dans l’idée que les élections seront transparentes.

8 millions de Burkinabè à enrôler

Et lesdites explications ont montré que « le gouvernement a donné les sommes nécessaires », selon Me Kéré. Voilà pourquoi les kits qui vont servir à l’enrôlement biométrique ont été réceptionnés par vol spécial du 7 au 8 mai et les ingénieurs sont actuellement en train de les paramétrer au Palais des Sports à Ouaga 2000. Ces kits, au nombre de 3 500 , seront prêts pour être conduits par les 4 000 opérateurs et 12 000 aide-opérateurs, en cours de recrutement, pour la conquête de 8 000 000 de potentiels électeurs, dont 500 000 étrangers résidant au Burkina depuis dix ans et ayant le droit de participer aux municipales. Pour tenir compte de la saison pluvieuse et des moyens financiers, le territoire a été subdivisé en 4 zones où les recenseurs se déploieront successivement du 21 mai au 1er août 2012 (voir encadré) selon le planning de la CENI. Pour ce qui concerne le mode opératoire, les urnes seront deux dans chaque bureau de vote : une pour les municipales et l’autre pour les législatives. L’électeur choisira successivement et à la fois ses conseillers municipaux et ses députés. Me Kéré a aussi informé que tout sera mis en œuvre pour éviter « le vote sous karité » et que des possibilités sont en étude pour l’utilisation de tentes.

Il y a un problème de moyens financiers, « mais on se battra pour que les choses se passent dans la sérénité », a assuré Me Kéré. Mais il n’a pas manqué de demander aux acteurs politiques de faire un effort dans la mobilisation de l’électorat et leur a par ailleurs rappelé que la date limite, et délai de rigueur, pour le dépôt des dossiers des listes de candidats est fixée au 24 septembre 2012. Les représentants des partis ont félicité la CENI et ont formulé des suggestions, dont, entre autres, la possibilité d’ouvrir l’enrôlement avant les vacances pour permettre aux élèves et étudiants de s’inscrire.

Les dates et zones d’enrôlement biométrique

Compte tenu de la pluviométrie et du nombre limité des kits d’enrôlement, la CENI a subdivisé le territoire en 4 zones et organisera les passages des opérateurs du 21 mai au 1er août. Un temps de 21 jours est accordé aux zones à forte densité démographique et 10 jours pour le reste. La première zone concerne les régions de l’Est, des Cascades, du Sud Ouest plus deux provinces, à savoir le Tuy et le Kénédougou. Les opérations d’enrôlement s’y dérouleront du 21 au 31 mai. La seconde zone comprend la Boucle du Mouhoun, le Centre-Ouest et le Centre- Est et le recensement s’y fera du 8 au 17 juin. La troisième zone, qui regroupe le Sahel, le Centre_Nord, le Plateau central et le Centre- Sud, du 25 juin au 4 juillet 2012. Quant à la dernière zone, le Nord, le Centre et la province du Houet, ce sera du 12 juillet au 1er août 2012. Le lancement officiel est prévu pour le 21 mai à Banfora dans les Cascades.


Les doubles inscriptions risquent de goûter à la prison

La biométrie a l’avantage d’empêcher les doubles inscriptions. Mais quel sort sera réservé à ceux qui se feront prendre ? « On va les présenter à la télévision », a lâché Me Barthélémy Kéré. « Ce sont des fraudeurs », a-t-il justifié. Mais en ce qui concerne ceux ou celles qui s’inscrivent deux fois, non par souci de fraude mais plutôt de beauté du faciès sur la carte d’électeur ? « Nous affinons la réflexion », a indiqué le président de la CENI.

Abdou ZOURE

Le Pays

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : « Le malheur du Burkina Faso, c’est d’avoir Roch Kaboré à la tête de l’Etat et Zéphirin Diabré à la tête de l’opposition », estime Ablassé Ouédraogo
Dialogue politique au Burkina : Le Faso autrement parle de mascarade organisée par le président du Faso
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
5 août 1960-5 août 2019 : Le Burkina commémore le 59e anniversaire de son indépendance
Anniversaire du 4 août : Le président du Faso salue « l’engagement patriotique des acteurs » de la révolution
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés