Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

La liste des partis politiques suspendus

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 9 mai 2012 à 01h54min

Ainsi donc, la fatwa du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS) est tombée ! Après la vérification de l’existence des sièges des partis et formations politiques, entreprise par ledit ministère, dont le rapport y relatif date du 26 mars 2012, une quarantaine de partis et formations politiques sont suspendus pour 12 mois. Nous vous en proposons la liste.

Le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité ;

Vu

la Constitution ;

Vu

le Décret n°2011-208/PRES du 18 avril 2011, portant nomination du Premier Ministre ;

Vu

le Décret n°2012-122/PRES/PM du 23 février 2012-, portant composition du Gouvernement du Burkina Faso ;

Vu

le Décret n°2011-329/PRES/PM/SGG-CM du 06 juin 2011, portant attributions des membres du Gouvernement du Burkina Faso ;

Vu

la loi n°032-2001/AN du 29 novembre 2001, portant charte des partis et formations politiques au Burkina Faso ;

Vu

le Décret n°2011-707/PRES/PM/MATDS du 26 septembre 2011 portant organisation du Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité ;

Vu

le rapport de vérification de l’existence des sièges des partis et formations politiques en date du 26 mars 2012 ;

A R R E T E

Article 1 :

Conformément à l’article 14 alinéa 3 de loi n°032-2001/AN du 29 novembre 2001 portant charte des partis et formations politiques au Burkina Faso, la reconnaissance officielle de chacun des partis et de chacune des formations politiques ci-après désignés est suspendue pour une période de douze (12) mois à compter de la date de signature du présent arrêté.

1. Partis politiques

N° D’ORDRE

DENOMINATION

N° D’ARRETES DE RECONNAISSANCE

NOM ET PRENOMS DU PREMIER RESPONSABLE

Alliance des Paysans et Ouvriers du Burkina (A.P.O.B)

Arrêté n°1991-132/MAT/SG/DELPAJ du 24/06/1991

OUEDRAOGO Yacouba Président

BP 3000 Ouagadougou

Alliance des Républicains du Burkina Faso (A.R.B.F)

Arrêté n°1991-180/MAT/SG/DELPAJ du 23/08/1991

NYAMWEOGO V. Achille

01 BP 1027 Ouagadougou 01

Tél. : 50 31 16 04

Alliance pour la Démocratie et le Progrès/Parti de Réconciliation Nationale (A.D.P/PRN)

Arrêté n°1992-117/MAT/SG/DELPAJ

du 24/03/1992

YAMEOGO Séverin

BP 7035 Ouagadougou

Alliance pour la Jeunesse et l’Intégration Sociale (A.J.I.S)

Arrêté n°1992-261/MAT/SG/DELPAJ

du 24/03/1992

YAMEOGO Kouliga Blaise Coordonnateur

BP 579 Bobo-Dioulasso

Tél. : 20 98 15 88

Congrès pour le Salut National (COSANA)

Arrêté n°1992-029/MAT/SG/DELPAJ

du 20/01/1992

BIDIMA Pierre

secrétaire général

Creuset des Forces de la Démocratie et le Progrès (C.F.D.P)

Arrêté n°91-206/MAT/SG/DELPAJ du 10/10/1991

KONATE Bakary Ladji

BP 2979 Bobo-Dioulasso

Front démocratique pour le Bien Etre Social (F.D.B.S)

Arrêté n°1991-159/MAT/SG/DELPAJ

du 02/08/1991

KABORE Yembi Barthélemy SG

Secteur 11 Ouagadougou

Front pour l’Intégration et le Développement Social (F/I.D.S)

Arrêté n°2002-012/MATD/SG/DGAT/DLPAP

du 15/02/2002

TIENDREBEOGO Pierre Claver Président BP 255 Ouagadougou

Tél. : 50 31 45 86

Forces Unies (F.U)

Raabo AN VII-113/FP/MAT/SG/DELPAJ

du 07/06/1991

YAMEOGO T. Victor SG

03 BP 7044 Ouagadougou 03

10.

Groupe des Démocrates Patriotes (G.D.P)

Récépissé n°2005-13/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 17/01/2005

01 BP 581 Ouagadougou 01

Tél. : 50 36 11 15

 

11.

Groupe des Démocrates Républicains (G.D.R)

Arrêté n°2004-011/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 05/02/2004

OUATTARA Ibrahim SN

01 BP 644 Ouagadougou 01

Tél. : 50 32 61 58

12.

Groupe d’Action Démocratique (G.A.D.)

Arrêté n°91-278/MAT/SG/DGAT/DLPAJ du 03/12/1991

DIAO Hamidou

Secrétaire général

07 BP 5363 Ouagadougou 07

 

13.

Groupes des Démocrates pour le Rassemblement des Forces Progressistes (G.D.R.F.P)

Arrêté n°1991-157/MAT/SG/DELPAJ

du 31/07/1991

BP 4688 Ouagadougou

14.

Les Verts du Burkina (V.B.)

Récépissé n°2003-291/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 17/06/ 2003

KASSAMBA Ali Diaby Président

11 BP 575 Ouagadougou 11

Tél. : 70 20 40 73/50 36 20 61

15.

Ligue Nationale pour la Démocratie, les Mouvements Coalisés pour l’Alternance Démocratique au Burkina Faso (LINAD/MOCLAD/BF)

Arrêté n°2004-025/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 25/04/2004

YONABA Zackaria Président

01 BP 361 Ouagadougou 01

Tél. : 50 35 62 69/76 61 69 04

16.

Ligue pour l’Intégration Africaine (L.I.A)

Arrêté n°1991-248/MAT/SG/DGAT/DELPAP

du 06/11/1991

KAMBOULE Fatoumata SG

BP 8126 Ouagadougou

17.

Ligue pour le Progrès et le Développement (L.P.D.)

Arrêté n°1991-153/MAT/SG/DLPAJ

du 19/07/1991

BANSE Adou

01 BP 2054 Ouagadougou 01

18.

Mouvement Populaire pour la Liberté et le Développement (M.P.L.D)

Arrêté n°1991-123/MAT/SG/DELPAJ

du 27/06/1991

ZONGO Alphonse SG

01 BP 08 Ouagadougou 01

Tél. : 50 30 62 26/50 30 22 24

19.

Mouvement de l’Union des Paysans Démocrates pour le Progrès (M.U.P.D.P)

Arrêté n°2004-049/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 28/05/2004

KERE P. Dramane Président

02 BP 5376 Ouagadougou 02

Tél. : 50 33 71 40/78 81 60 94

20.

Mouvement du Peuple pour la Démocratie (MPD)

Arrêté n°2009-062/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 06/08/2009

YAMEOGO S. N. Daniel Président

01 BP 10 Ouagadougou

Tel : 50 46 26 45/70 23 22 66

21.

Mouvement des Masses pour le Travail (MMT)

Arrêté n°92-054 bis /MAT/SG/DLPAJ du 07/05/1991

WENDELAMITA Christian

22.

Mouvement pour la Tolérance et le Progrès (M.T.P)

Arrêté n°2000-003/MATS/SG/DGAT/DLPAP

du 20/01/2000

CONGO KABORE Nayabtigumbu,

01 BP 2364 Ouagadougou 01

Tél. : 50 36 45 35

23.

Nouvelle Démocratie Sociale (N.D.S)

Arrêté n°2000-023/MATS/SG/DGAT/DLPAJ

du 16/02/2000

BARRY Mamadou Sambo SG

09 BP. 526 Ouagadougou 09

Tél. : 50 36 59 59

24.

Parti Progressiste Révolutionnaire du Burkina (P.P.R.B)

Arrêté n°1992-030/MAT/SG/DELPAPJ

du 20/10/1992

KONE Mamadou SG

Secteur 12 Ouagadougou

25.

Parti Bolchevich du Burkina (P.B.B)

Arrêté n°1991-152/MAT/SG/DELPAJ

du 19/07/1991

DICKO Hassane

Secteur 25 Ouagadougou

 

26.

Parti Ecologiste pour le Progrès (PEP)

Raabo n°VIII-88/FP/MAT/SG/DELPAJ

du 06/05/1991

BP 156 Bobo-Dioulasso

27.

Parti de l’Indépendance et du Travail (P.I.T)

Arrêté n°92-128/MAT/ MDLP/SG/DELPAJ

du 1er avril 1992

TRAORE Issaka

BP 3915 Ouagadougou

28.

Parti de l’Unité Populaire (P.U.P)

Arrêté n°1991-116/MAT/SG/DELPAJ

du 19/06/1991

NAPON Abdoulaye SG

03 BP. 7024 Ouagadougou 03

29.

Parti Démocratique Burkinabé (P.D.B)

Arrêté n°1991-125/MAT/SG/DELPAJ

du 27/06/1991

SAWADOGO Yacouba

Burkina Moto Bobo-Dioulasso

30.

Parti Démocratique National (PDN)

Arrêté n°2001-696/MATS/SG/DGAT/DLPAP

du 01/10/2001

KONE Karamoko, Président

Tél. : 20 91 06 33

31.

Parti Patriotique pour le Développement (PPD)

Arrêté n°2010-001/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 22/01/2010

TRAORE Brahima, président

Tél. : 78 23 11 02

32.

Parti du Regroupement Africain (PRA)

Arrêté n°1991-270/MAT/SG/DELPAJ

du 29/11/1991

SIEBA Sibiri

01 BP. 7010 Ouagadougou 01

33.

Parti Libéral du Burkina (P.L.B)

Récépissé n°2005-633/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 07/12/2005

ZERBO Abdou Président

07 BP 5119 Ouagadougou 07

Tél. : 50 33 03 79/70 23 09 24

34.

Parti National pour la Démocratie (P.N.D)

Arrêté n°2007-20/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 22 /02 /2007

LOMPO Amidou Président

01 BP 4943 Ouagadougou 01

Tél. : 70 17 66 16

35.

Parti pour le Progrès et le Développement Social (PPDS)

Arrêté 2000-002/MATS/SG/DGAT/DLPAJ du 20/01/2000

COMBARI Y. Basile

09 BP 475 OUAGADOUGOU 09

36.

Parti National Républicain/Juste Voie (P.N.R/J.V)

Arrêté n°1999-120/MATS/SG/DGAT/DLPAJ

du 16/11/1999

BP 14 Banfora

Tél. : 20 91 02 42/78 86 00 42

37.

Parti Ouvrier Révolutionnaire (P.O.R)

Arrêté n°1991-121/MATS/SG/DELPAJ

du 25/06/1991

TARNAGADA Adama SG

Ouagadougou

38.

Parti pour la Défense de la Démocratie (P.D.D)

Arrêté n°1991-271/MAT/SG/DELPAJ

du 02/12/1991

KABORE Colette SG

01 BP 1995 Ouagadougou 01

39.

Parti pour la Liberté et le Progrès Social (PLPS)

Arrêté n°94-034/ MAT/SG/DGAT/DLPAJ du 03/11/1994

KABORE S. Inoussa Président

BP 7014 Ouagadougou

Tél. : 50-30-23-33

40.

Parti pour le Progrès et le Socialisme (P.P.S)

Récépissé n°2004-166/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

DU 05/04/2004

ZOUBGA Alain Président

BP. 130 Ouagadougou

Tél. : 50 36 10 60

41.

Parti Républicain du Burkina (P.R.B)

Arrêté n°91-174/MAT/SG/DGAT/DELPAJ

du 19/08/1991

OUATTARA Lassina

BP 192 Ouagadougou

42.

Parti Révolutionnaire des Jeunes Démocrates du Burkina (P.R.J.D.B)

Arrêté n°1991-279/MAT/SG/DELPAJ

du 03/12/1991

TOE Stanislas

03 BP 7021 Ouagadougou 03

43.

Parti Révolutionnaire Socialiste (P.R.S)

Récépissé n°1991-181/MAT/SG/DELPAJ

du 29/07/1991

DIONI Labdane

Secrétaire Général

BP 7029 Ouagadougou

44.

Parti pour le Progrès, la Liberté et l’Intégration (PPLD)

Arrêté n°1992-92 /MAT/SG/DLPAJ du 14 janvier 1992

Bobo-Dioulasso

45.

Rassemblement Démocratique du Peuple Burkinabè (RDPB)

Arrêté n°2006-24/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 19/04 /2006

TRAORE Souleymane

03 BP 7130 Ouagadougou 03

Tél. : 76 65 33 83

46.

Rassemblement Populaire des Citoyens (RPC)

Arrêté n°2007-76/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 13/12/2007

OUARE Antoine Président

01 BP. 13465 Maga 01

Tél. : 50 38 44 89

 

 

47.

Union Démocratique du Burkina (U.D.B)

Arrêté n°1992-206/MAT/MD-LP/DELPAJ

du 08/06/1992

VICENS Marc SG

BP 2435 Ouagadougou

Tél. : 20 97 08 53

48.

Union des Démocrates et Progressistes Indépendants (U.D.P.I)

Récépissé n°2004-067/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 06/02/2004

SOMDA M. Joseph SG

09 BP 1229 Ouagadougou 09

Tél. : 50 37 20 64/70 25 31 15

49.

Union des Forces Progressistes du Burkina (U.F.P.B)

Arrêté n°1991-122/MAT/SG/DLPAJ du 24/06/1991

SAMAN-DOULGOU Félix, SG

Ecole Cissin Pilote Ouagadougou

50.

Union des Paysans Démocrates/Parti du Travail (U.P.D/P.T)

Arrêté n°2004-125/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR

du 02/03/2004

KERE Ramodwendé Leopold, SG

BP 91 Ouagadougou

Tél. : 50 3 1 28 11/70 23 38 10

 

 

 

  1. 2. Formations politiques

N° D’ORDRE

DENOMINATION

N° D’ARRETES DE RECONNAISSANCE

NOM ET PRENOMS DU PREMIER RESPONSABLE

Convention Africaine pour la Démocratie (C.A.D)

Arrêté n°2001-110/MATD/SG/DGAT/DLPAP

du 04/12/2001

OUEDRAOGO Alphonse Coordinateur

01 BP. 6123 Ouagadougou 01

Tél. : 70 10 77 34

Coordination des Partis Extras Parlementaire

(COPEP)

Arrêté n°2004-081/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR du 13/10/2004

KOUANDA Idrissa Président

BP. 2955 Ouagadougou

Tél. : 70 25 12 43

 

L’Observateur Paalga

Vos commentaires

  • Le 9 mai 2012 à 02:24 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    pkoi les suspendre pour 1 an ? il faut les radier purement.
    il reste encore plus de 120 partis,c’est trop

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai 2012 à 02:06 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

      MES CHERS AMIS LE PROBLÈME CE N’EST PAS DE REDUIRE OU LIMITER LA CRÉATION DES PARTIS, C’EST TOUT SIMPLEMENT D’APLLIQUER LES TEXTES. LA PREUVE EST QUE L’UPC EST NÉE APRÈS BEAUCOUP DE PARTIS MAIS CE PARTI A DÉJÀ UNE ÉCOUTE AU BURKINA.
      SI LE MINISTÈRE DE L’ADMINISTRATION APPLIQUAIT LES TEXTES ET FAISAIT LE TRAVAIL DE SUIVI, IL Y A BEAUCOUP D’AUTRES PARTIS QUI NE SONT PAS DANS CETTE LISTE QUI SERAIENT AUSSI DANS LA POUBELLE. IL NE RESTERAIT PAS PLUS DE 30 PARTIS POLITIQUES. RIEN N’EST FAIT PARCE QUE CELA PROFITE AUSSI AU POUVOIR QUI FINANCE LES AMIS À TRAVERS CES MACHINS POURIS.
      TROIS ÉLÉMENTS SIMPLES
      - IL Y A BEAUCOUP DE PARTIS SANS AG.
      - LES JUSTIFICATIONS DES SUBVENTIONS NE SONT PAS FAITES
      - AUCUN CONTRÔLE SUR LES DOCUMENTS DE JUSTIFICATION FOURNIS POUR CEUX QUI EN DONNENT. ICI MÊME LE CDP SERAIT À LA POUBELLE.

      Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 05:15, par fina En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Un peu de sérieux ; où allons nous avec tous ces partis

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai 2012 à 22:06 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

      Tenez-vs bien certains n’ont meme pas d’adresse ni tél et sont domiciliés chez particuliers "yako" ce qui est interessant c’est que la plus part de ces machins sont nés dans les années 91 probablement ils n’existent meme plus.La plus part de ces partis_grin n’ont aucun adhérant mais le droit d’association est inscrite dans la constitution comment les en empecher ? peut etre exiger un nombre élevé des signatures pour participer aux consultations électorales pour limiter le nombre de ces partis /fonctionnaires qui souvent poussés par les fins du mois difficiles,oubien sont restés des groupucules estudiantins à quand certains seront adultes

      Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 07:34, par politi-chien En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    enfin 50 de moins sur les 200 partis politiques Et tenez-vous bien il y a des partis politiques sans adresses postales ! oui le debats ideologues et un leurre pour ces politiciens que l’on voit rien que pendant les campagnes pour se lècher les bottes de tel ou tel baron du CDP ou dans les coulisses du pouvoir ! il faudra arrêter le nombre de partis á 3 au Faso et on pourra bien organiser le jeux politique et les alternances á venir ! oui c’est anti-democratique, mais c’est scholastique

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 08:13, par Future chef de partis (anti pillage des ressources naturelles du Faso) En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Nous ne sommes pas d’accord pour une suspension temporaire d’une année mais à vie.Il faut aussi continuer à diminuer le nombre des partis politiques encore à l’issue des prochaines élections couplées pour ceux qui n’auront pas atteind un certain pourcentage.Nous avons autant de partis politiques que de nombre de participants aux élections passées.Prenez l’exemple de NAYATIBOMBOU qui à un réveil épisodique et cyclique de son profond sommeil pour prendre le financement des partis politique et sous le couvert d’un sankarisme qui ne dit pas son nom.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 09:55 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Il aurait fallu tout simplement les supprimer ces partis juste crées pour amuser la galerie mais surtout profiter des financement publiques du pauvre contribuable.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 10:00 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    toutes mes felicitations aux autorites burkinabe pour leur action envers ces partis et formations politiques qui avaient toujours denigre la democratie burkinabe en fondant du n’importe quoi.cette suspension pr 12mois est tres peu appreciee a mon sens, ces parti doivent etre blames pour de bon car ces deniers confondent democratie et pagaille.
    VIVE LE FASO

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 10:19, par Nobga En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Tous ces partis suspendus ne sont que des partis qui n’existaient que de nom. Ils sont tous morts il y a belle lurette. Débarrassez-nous de tous les partions qui remplissent inutilement le paysage politique burkinabè pour ne laisser que quelques partis représentatifs (garder juste 20 à 30 partis au grand maximum juste pour le décor).

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 10:35 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Une cinquantaine de partis qui ne disposent même pas de sièges.C’est scandaleux !Bien vrai que les partits politiques se créent librement mais cela ne doit pas nous conduire dans l’anarchie.Des partis qui font leur apparition à l’approche des élections uniquement pour bénéficier du financement public. Je suggère que la barre soit placée plus haut en exigeant une certaine surface financière comme condition de création. Dans beaucoup de pays on a deux ou trois partis qui jouent un rôle de premier plan. Mais ici au Burkina c’est plutôt la course à l’enrichissement illicite !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 10:44 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Peut-on m’éclairé sur le sort qui sera réservé au[x] responsable[s] de[s] parti[s]ou formation[s] politique[s] suspendu[s] qui sont représentés au comité de mise en oeuvre des resolutions du CCRP ?

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai 2012 à 20:31 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

      mon cher,ce même ccrp est une vraie mascarade tout comme ces partis fantoches qui sont suspendus juste pour un an et bien d’autres encore comme le pib de maxime kaboré etc etc etc etc.
      ce sont des officines du pouvoir en place,nous connaissons les combines.
      y en a marre

      Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 10:50 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Regardez bien. Les 3 tiers moins deux partis sont tous les alevins de l’ ODMPT lui meme mort de sa bonne mort et ressuscite le 3eme jour sous la nouvelle envelope vieille graine de CDP. On vous voit. C’est celui qui cherche qui voit pas celui qui a interet a se cacher.Maintenant que les enejux ne sont plus la, le neveu de minsitre met l’ ordre dans la baraque . On attend encore de nous sortir un lapin a la Poutine bientot. Nous on vous voit venir : Gros comme un nez de Negre sur un visage de Blanc. Vous ne trompez que ceux qui sont deja trompes avec vos tramaguinations.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 11:22 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    le constat qu’on peut faire c’est que la plupart de ces partis ont été créé entre 1991 et 1992.sans doute des partis crées par ....

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 11:42, par dakuyo yézouma En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Félicitations au MATDS !

    Répondre à ce message

    • Le 12 mai 2012 à 23:16 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

      mes freres, chaque cherche son petit "POYON" au Faso, en tant crééant du n´importe quoi. Mais je vous assure, malgré tout, que ces partis suspendus pourraient a la longue avoir d´adherents et dans ce cas, ce serait un defi pour le soit disant congres pour democration et le progres, ces partis constitueraient les vrais partis d´opposition. ouvrez vos yeux freres et soeurs, il n´ya pas de partis d´opposition au faso, les sankaristes, les elephants et bien d´autres sont du cdp. A mon sens, le MATDS est conscient mais n´a pas le choix, s´il veut garder son poste, il DOIT le faire.

      Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 11:57, par Yéti En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    quelle est la portée de la suspension ? les fonctions politiques et mandats des membres sont-elles suspendus et que deviennent-ils dans le paysage politique du Pays.
    Est-ce l’étape première leur accordant un sursis avant leur suppression ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 12:10 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Des partis politiques dont on entend pratiquement jamais le nom si ce n’est ce type de liste !

    On est fatigué de cette pléthore de partis... Tchrrr

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 12:15, par Le Zoung En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Ce n’est pas très tôt.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 12:16, par John GONZALES En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Les partis politiques doivent sérieusement être règlementés aux fins d’assainissement. Créer des partis politiques pour simplement bénéficier des subventions n’est pas acceptable. Pour les limiter, l’éventuel financement se fera que quand le parti obtient 5% de voix aux élections. Et cela à postiori, empêchant l’Etat un décaissement avant élections. Tous les partis n’ayant pas atteind cette barre de 5% n’obtiendront même pas le franc symbolique à titre de dédommagement. Cela favorisera de salutaires regroupements.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 12:43 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Merci au ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS). cette action va permettre à certains plaisantins de se rendrent compte que la démocratie ne veut pas dire anarchie. Ce n’est pas parce qu’on boit la bière ensemble que l’on peu se lever après 2ou 3 bières chacun decider de créer un parti politique .J’encourage le MATDS à limiter les partis politiques et continuer au contrôle strite des partis politiques pour s’assurer qu’ils respectent leur propre staut.C’est quand même une abberation le nombre de partis politiques au burkina faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 14:05, par Subtance Grise En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Tres bonne chose. Si on pouvait supprimer jusqu’a 100 partis ;cela obligerait les gens a faire des regroupements.
    Mais cela ne peut se faire sans le regime en place qui a encourage expressement la multitude de partis afin de mieux diviser pour regner et presenter un semblant de democratie.
    Il faut permettre aux gens de participer a la vie politique du pays sans peur ni pression. Si non quelque soient les bonnes idees que les uns et les autre ont ils ne peuvent les exprimer. Ainsi donc on tue le developpement de l’Afrique.
    Apprenons le sens de la responsabilite dont la premiere qualite est d’etre utile a son peuple. Nelson Mandela et Sankara sont de ces responsables qui ont pense a leur peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 14:27, par Pierros En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    si tu ne sais pas compter tu devrais savoir lire. Pourquoi quarantaine alors que c’est cinquantaine ? Qui veux tu tromper ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 16:44, par GOIKO Madarne Sidnoma 2 En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Bravo, messieurs les autorités compétentes, vous -mêmes vous voyez que vous vous donnez inutilement du travail ! C’est le pouvoir qui a créé la plupart de tous ces partillons pour divertir l’opinion sur le multipartisme au Burkina. On aurait gagné en temps en laissant l’opposition se consolider et se battre aussi de son côté. Certains partis ne sont visibles que pour soutenir le programme de Blaise au moment des élections.
    Arrêtez de nous fatiguer !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2012 à 19:07, par brak En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    quelle merde, tous ces clubs se réclament partis politiques>
    Incroyable

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai 2012 à 11:26, par Emerique En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Félicitation au MATDS pour cette belle initiative pour assainir le paysage politique burkinabè. Vous devez poursuivre dans ce sens en fixant d’autres critères pour éléminer encore d’autres partis pour ne laisser que 30 partis à l’horizon 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2012 à 11:47, par TI En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    merci au ministère de l’administration qui commence à voir clair dans l’anarchie que ces partis politiques se crées.il faudra voir aussi les partis qui n’ont pas d’adhérants par-ce-que ça existe en fixant un minimun de voix par petition avant d’être reconnu. courage et bonne continuation

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2012 à 21:43, par BASS En réponse à : La liste des partis politiques suspendus

    Supprimez les définitivement.... C’est de la blague tous ces partis ; un "foutage de gueule"

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Déclaration de l’alliance Arc En Ciel des partis et formations politique de la Majorité Présidentielle(ACMP) sur la situation sécuritaire nationale relative aux attaques terroristes récentes au Burkina Faso
Lutte contre le terrorisme : Les maires du Burkina apportent leur soutien au gouvernement
Situation nationale : « Le malheur du Burkina Faso, c’est d’avoir Roch Kaboré à la tête de l’Etat et Zéphirin Diabré à la tête de l’opposition », estime Ablassé Ouédraogo
Dialogue politique au Burkina : Le Faso autrement parle de mascarade organisée par le président du Faso
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés