Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

ON EN PARLE : District sanitaire de Ouahigouya , des agents remontés contre le MCD

Accueil > Actualités > On en parle... • • mardi 8 mai 2012 à 01h23min

Le climat est tendu entre les travailleurs du district sanitaire de Ouahigouya et leur premier responsable, le docteur Yonli. Cette situation a amené les agents à tenir un sit-in le 27 avril dernier pour dénoncer ce qu’ils ont appelé « les mesures dictatoriales » du médecin chef du district (MCD). Mais au fur et à mesure que les jours passent, l’atmosphère se dégrade de plus en plus entre les deux parties. Le 30 avril encore, les contestataires ont exprimé avec véhémence leur mécontentement de la gestion du docteur Yonli qu’ils jugent opaque. De ce fait, ils ont réclamé la lumière, toute la lumière sur la gestion des ristournes CAMEG de la période de juin 2009 à janvier 2011.

Ils exigent aussi une clarté sur la gestion du gaz affecté au fonctionnement du programme élargi de vaccination de 2009, 2010 et 2011. Dans le même ordre d’un désir de transparence, ils rejettent catégoriquement les affectations, selon eux, opérées récemment de façon arbitraire par le premier responsable du district. « Nous n’accepterons pas le favoritisme clanique dans notre district », a confié une accoucheuse auxiliaire qui dit avoir subi toutes sortes d’humiliations.


Activité minière à Namissiguima : Ramatoulaye menacé d’anéantissement ?

Ces derniers temps, il se susurre que Ramatoulaye, ville sainte et berceau de la Tidjania au Burkina, pourrait être rayé de la carte de la province du Yatenga. Et pour cause, les responsables communaux de Namissiguima avaient reçu début avril la visite d’un envoyé d’une société minière. Selon les explications du représentant en question, Ramatoulaye et ses envions ont été vendus dans les années 70 et sont devenus la propriété de la société minière. Pour cela, il a été dépêché par ses supérieurs pour porter l’information à la population. Selon lui, 14 villages de la commune de Namissiguima seront touchés par le déguerpissement. Aussi, il est prévu un espace dans la commune de Barga pour abriter tous les déguerpis. Cette information a été très mal accueillie par la population qui n’a pas attendu le retour de Cheick Aboubacar Maïga en voyage en Côte d’Ivoire pour entamer un jeûne en vue de conjurer « le mal ». Une fois le chef spirituel rentré, il a pris attache avec le ministère en charge des Mines qui a aussitôt dépêché une mission à Ramatoulaye. Même si cette mission ne cautionne pas totalement les allégations du « missionnaire », elle reconnaît que des villages de la commune de Ramatoulaye seront touchés. De quoi susciter des interrogations chez les habitants de Ramatoulaye qui n’en reviennent toujours pas. L’un d’entre eux, en colère, a même dit qu’il serait plus facile de déguerpir Ouagadougou que Ramatoulaye.

Le Pays

Vos commentaires

  • Le 8 mai 2012 à 08:15, par GOIKO Madarne Sidnoma 2 En réponse à : ON EN PARLE : District sanitaire de Ouahigouya , des agents remontés contre le MCD

    Courage à mes camarades du district de Ouahigouya,que le SYNTSHA triomphe de ce MCD qui n’a pas encore compris que les choses ont changé au Faso. Les gestions opaques et les malversations ne sont plus tolérables au Burkina. Comment un MCD peut opérer des affectations sur des bases fallacieuses et honteuses. Hoonte à tous les responsables rancuniers qui cahe leur incompétence.
    vive la lutte.

    Répondre à ce message

    • Le 8 mai 2012 à 16:26, par un agent du district En réponse à : ON EN PARLE : District sanitaire de Ouahigouya , des agents remontés contre le MCD

      oh le burkinabé un écrit incendiaire pour rien
      parce qu’il ne peuvent pas être MCD il attaque au hasard.
      le climat n’a jamais été tendu entre le MCD et ses agents.
      le SYNTSHA local du district organisé un sit in pour demander l’annulation de l’affectation de 10 sages femmes du district au CHR par le Directeur Régional de la Santé du Nord. ces sages femmes ont monté le SYNDICAT et quelques accoucheuses pour le sit in. ils n’étaient même pas nombreux (20agents) et même au nivau du syndicat et des interessés ils n’étaient pas d’accord sur le sit in. toutes les sages femmes ne sont pas venus au sit in ainsi que certains membres du syndicat.
      ces sont des anciens ICP qui sont aigris de n’être plus ICP qui sont contre le MCD. pour le gaz le MCD a toujours informé en 2009 quand j’étais ICP labas du retard dans la procedure d’acquision du GAZ par le procedure des marché publique. Ce Gaz de 2009 nous a d’ailleurs été remis en janvier 2010 et nous avons en plus recu la même année 2010 une autre dotation de Gaz pour le compte de 2010. nous avons recu une dotation en 2011 également avant que je ne quitte le district
      pour les ristournes aussi ils nous avait informé de l’absence d’un texte pour la gestion des ristournes CAMEG qui n’était pas servi qu’au district de Ouahigouya. le MCD a même remis une note du secrétaire général du ministère de la santé en date 23 juin 2011 décrvait dorenavant les modalité de gestion des ristournes CAMEG. Et nous avons par deux fois bénéficié des ristournes CAMEG en 2011 de la part du MCD et le Syndicat y compris. pour la gestion antérieur le MCD nous dit que c’était utilisé dans le fonctionnement et la motivation de la chaine de commande.
      en tout c’est un MCD Cool et sérieux et ses détracteurs sont nos anciens collègue aigris qui n’ont pas été nommé ICP. Honte à eux.

      Répondre à ce message

      • Le 15 mai 2012 à 12:46 En réponse à : ON EN PARLE : District sanitaire de Ouahigouya , des agents remontés contre le MCD

        c’estfacile de se mettre a la place d’un ancien ICP pour s’exprimer.
        Mais je vous encourage a revoir avec votre ami pour ameliorer la gestion.
        Il faut entre les medecin vous demandiez des conseil avec les ancien.
        soyons honnet la plus part des medecin apprennent avec les paramedicaux dont il faut simplement les respecte.et reconnaitre les valeur et les chose vont s’arranger.
        Les prochaine crise seront observees chez nous a la sante sirein n’est fait. car chaque emploi va se defendre quelque soit le prix.

        Répondre à ce message

      • Le 24 mai 2012 à 13:03, par le verbe En réponse à : ON EN PARLE : District sanitaire de Ouahigouya , des agents remontés contre le MCD

        C’est grave, mon ami ancien ICP ! Même si le MCD est bien, tu as fait une analyse trop plate au point que le dit-MCD aurait de la peine à te comprendre. C’est vrai qu’on vous lisant, on sent que vous avez été son lèche-botte. Pourquoi es-tu parti ? Par concours ? Par promotion ? Par peur de ce qui pourrait survenir au district ?
        Je ne suis ni contre toi, ni contre le MCD (je ne connais aucun de vous d’ailleurs) ; je souhaite que vous soyez objectif et pertinent dans vos analyses pour qu’on puisse mieux vous suivre. Courage !

        Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2012 à 11:33 En réponse à : ON EN PARLE : District sanitaire de Ouahigouya , des agents remontés contre le MCD

    Vous voyez des articles incendiaires. Franchement il faut que les journalistes fassent preuve de sérieux et de discernement dans leurs écrits. Comment, M. le journaliste, pouvez-vous mentionner, de surcroît sans preuve, que Ramatoulaye et ses environs ont été vendus depuis 1970. Quelle réaction voulez-vous susciter chez les fidèles musulmans qui y effectuent chaque année un pèlerinage et surtout chez les habitants de ces localités ? Franchement c’est déplorable et vous voulez que la population respecte la presse.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : agir vite et avec subtilité pour prévenir la prolifération de milices
Développement : SOS pour la route Pouytenga-Bogandé
Santé : Il n’y a pas d’épidémie de dengue, rassurent les services de santé
Menace de mouvement d’humeur ce vendredi au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (ex hôpital Blaise Compaoré)
Procès du peuple contre la Françafrique : Le rendez-vous de Ouagadougou a tenu ses promesses
Transport aérien : L’un des nouveaux avions d’Air Burkina est arrivé à Ouagadougou
Portées disparues : Fati et Mounira ont été retrouvées
Attaques terroristes contre le Burkina : Les Burkinabè de France se mobilisent
Portées disparues : Fati et Mounira
Ouagadougou : L’échangeur du Nord sera inauguré le 15 novembre 2018
Archidiocèse de Ouagadougou : Des groupes de spiritualité sanctionnés
Franc-maçonnerie : Alain Roger Coeffé remplace Djibrill Bassolé à la tête des « Maçons » burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés