Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme ne peut pas vivre sans feu, et l’on ne fait раs dе fеu sаns brûlеr quеlquе сhοsе. » René Daumal

Confidentiel 687

Accueil > Actualités > On en parle... • • jeudi 19 avril 2012 à 02h13min

Le nombre de généraux depuis l’indépendance du Mali

- Règne de Modibo Keita
Durée 8 ans
Nombre de Généraux : 1
Règne de Moussa Traoré
Durée : 23 ans
Nombre de Généraux : 9

Règne de Alpha Oumar Konaré

Durée : 10 ans

Nombre de Généraux : 7

Règne de Amadou Toumani Touré

Durée : 9 ans et 10 mois

Nombre de Généraux : 50

Le mardi 9 avril dans l’après midi, Drissa Traoré dit Saboteur a joint la rédaction par téléphone pour faire des rectificatifs en rapport avec notre confidentiel dans Bendré N°686. Il a expliqué que pour notre information, il est docteur en droit, spécialiste en criminologie et depuis 1986, il est enseignant permanent au cycle supérieur de la police nationale. L’ancien entraineur des Etalons est également consultant dans la sous-région. Saboteur a estimé que nous semons la confusion dans l’esprit de l’opinion en expliquant que nous risquons de donner l’impression que lui, convoitait le poste d’entraineur national en rapport avec des propos qu’il a tenus envers Put. Saboteur a dit que Paul Put était de moralité douteuse parce qu’il est impliqué dans des histoires de truquages des matchs en Belgique.

Certains parents devraient réfléchir par mille fois avant de prendre certaines décisions : par exemple retirer leur fille de l’école et la donner en mariage. L’histoire de Mlle Bibata Sanfo nous dit pourquoi. Actuellement, elle est inscrite en 1re année de droit à l’Université de Ouagadougou. Elle rêve d’être avocate. Rien n’indiquait que ce future cadre du Burkina Faso allait atteindre ce niveau et même continuer de rêver ainsi car, alors qu’elle était en classe de 3e en 2008, son père avait décidé de la donner en mariage. Il a fallu une action de L’Association D’appui et d’Eveil Pugsada (ADEP) et de Diakonia pour ramener le père à de meilleurs sentiments. Sans cette intervention, Bibata aurait été mariée et aurait abandonné pour toujours sa scolarité.

Le Burkina Faso vise une croissance à deux chiffres pour espérer réduire la pauvreté. Il peut s’inspirer d’un de ses pays voisins, notamment le Ghana. Le taux de croissance du Ghana a atteint 14% en 2011. Selon le Service des statistiques du Ghana (GSS), le PIB s’est élevé à 60 milliards de Cédis, l’équivalent d’environ 35 milliards de dollars. Ces résultats sont en grande partie réalisés grâce au secteur industriel au taux de croissance de 41,1%, suivi du secteur des services à 8,3%. Selon les estimations du GSS, les services représentent toujours la plus grande part du PIB avec 48,5%, vient ensuite l’industrie avec 25,9% et enfin l’agriculture avec 25,6%. D’après le GSS, " les taux de croissance les plus élevés ont été enregistrés dans les mines et carrières (+206,5%), dans le bâtiment et les travaux publics (+20%), et dans le commerce (+17, 9%) ".

L’envoyé spécial de l’Union africaine, Francisco Madeira, était ce 11 avril 2012 à Kinshasa. Le diplomate mozambicain a obtenu du gouvernement l’engagement des forces armées congolaises dans la lutte contre l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony. Les armées des pays où la guérilla sévit depuis plus de 20 ans tentent de trouver une nouvelle coordination dans la traque du rebelle ougandais. Une centaine de conseillers militaires américains se sont joints aux opérations depuis six mois.

Suite à la prise du Nord-Mali par les rebelles touaregs, 30 000 soldats de la base de Tamanrasset, dans le grand Sud algérien, sont en état d’alerte. La base abrite plusieurs avions de transport et une quarantaine d’hélicoptères de combat. Des unités spécialisées dans la lutte antiterroriste ont aussi été convoyées après que sept diplomates au consulat d’Algérie à Gao aient été enlevés.

Le président ghanéen, John Atta Mills, en a marre des réfugiés libériens. Dans Jeune Afrique du 8 au 21 avril dernier, il ressort qu’en marge de la réunion extraordinaire que la Cedeao a consacré à la crise malienne à Abidjan le 26 mars dernier, John Atta Mills a informé les présidents ivoirien et libérien qu’il ne souhaite plus accueillir de réfugiés dans le camp de Budiburam à une quarantaine de kilomètres d’Accra. Ce camp a longtemps été un lieu de recrutement des mercenaires libériens pour le compte de Laurent Gbagbo.

L’Afrique, c’est un peu comme Sisyphe " avait dit Nicolas Sarkozy le 5 avril dernier. Tout simplement pour dire que l’Afrique est un éternel recommencement de crises en référence au cas malien.

Il semble qu’ils ont parfois peu de choses en commun, mais c’est ensemble qu’ils ont conquis plus de la moitié du territoire malien. Eux, ce sont Mohamed Ag Najim, il est considéré comme le stratège du MNLA. Il a deux cultures. Par sa naissance, il est touareg mais par son parcours, il est vite devenu arabophone. Bilal Ag Cherif, lui est considéré comme le politologue du MNLA. Dans le bureau exécutif du mouvement, il est à la fois le numéro un et le chef politique. Iyad Ag Ghali est l’islamiste d’Ansra ed-Dine. Il dirige le groupe islamiste Ansar ed-Dine. Alghabass Ag Intalla est un électron libre. Il est une figure de la grande noblesse touarègue dans le fief de la rébellion. Abou Zeid, le tueur d’AQMI. Son identité semble faire l’objet d’une controverse. Il est souvent identifié sous le nom d’Abid Hammadou par la CIA et Mohamed Ghedir par un journaliste algérien.

Le président ivoirien Alassane Ouattara est-il prêt à livrer ses anciens adversaires à la Haye ? Ce qui semble moins sûr. Et pourtant, il avait sollicité la Cour pénale internationale au plus fort de la crise postélectorale. Dans Jeune Afrique n°2675, il ressort qu’il souhaite que son pays recouvre son entière souveraineté judiciaire. C’est ce message qu’il a fait passer à la Gambienne Fatou Bensouda le 3 avril dernier à Abidjan. Certains pensent qu’il s’agit d’une stratégie pour donner des assurances aux anciens chefs de guerre qui l’ont porté au pouvoir et surtout ne pas compromettre la réconciliation.

Le candidat socialiste à l’élection présidentielle française François Hollande souhaite mettre en place avec le contient africain une relation " nouvelle, dépassionnée et durable ". Avec lui il ne sera plus question d’accueillir en grande pompe à Paris les dictateurs de tout poil. Plus question non plus d’observer un silence coupable face à des tentatives de succession dynastique ou à des changements constitutionnels imposés à l’approche d’un scrutin présidentiel.

Au Niger, les chiffres sur Imouraren, l’un des plus grands gisements d’uranium au monde, 200 000 tonnes de réserves, avec une production attendue de 5000 t par an, l’exploitation du gisement d’Imouraren propulsera la pays au rang de deuxième producteur mondial de combustible nucléaire. Il occupe actuellement la sixième place.

La Direction de la surveillance du territoire (DST) en Côte d’Ivoire, branche des services secrets située dans le quartier Cocody a en quelques mois battu tous les records d’audition et d’arrestation de personnalités, y compris des journalistes, suspectés d’hostilité envers le régime d’Alassane Ouattara. Le lieutenant-colonel Inza Touré, patron de la DST ne rend compte qu’au ministre de l’intérieur Hamed Bakayogo.

Selon La Lettre du Continent dans sa dernière parution, le président nigérien Mahamadou Issoufou cherche à désarmer les hauts gradés de l’armée. Il mise sur les ambassades à l’étranger pour écarter certains de ses hauts gradés de son entourage. Malheureusement pour lui, alors qu’il souhaitait éloigner le colonel Amadou Madougou Wonkoye de la sphère militaire nigérienne, les autorités égyptiennes ont refusé son accréditation comme attaché de défense de l’ambassade du Niger au Caire.

La Lettre du Continent dans sa dernière parution nous apprend que le président du Congo Brazzaville Dénis Sassou Nguesso avait évoqué un accident pour justifier les explosions du dépôt d’armes et de munitions du Régiment blindé de Mpila le 4 mars dernier. Mais le ministre de la justice Emmanuel Yoka chargé d’enquêter sur ces événements avec Pierre son collègue des mines avance la thèse du complot. Depuis lors, la capitale connaît une vague d’arrestation sans précédent d’officiers au sein des Forces armées congolaises (FAC) pour des interrogations. Le principal d’entre eux semble être Marcel Ntsourou qui est soupçonné d’avoir voulu déstabiliser le régime.

Le ministre congolais de la Justice, Bambi Lessa Luzolo a demandé à travers une note aux institutions congolaises, l’interdiction du film "L’affaire Chebeya, crime d’Etat ?" du journaliste Thierry Michel. Le ministre se justifie par les "allégations fallacieuses et tendancieuse" de certaines séquences contre Joseph Khabila.

Par Bendré

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : agir vite et avec subtilité pour prévenir la prolifération de milices
Développement : SOS pour la route Pouytenga-Bogandé
Santé : Il n’y a pas d’épidémie de dengue, rassurent les services de santé
Menace de mouvement d’humeur ce vendredi au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (ex hôpital Blaise Compaoré)
Procès du peuple contre la Françafrique : Le rendez-vous de Ouagadougou a tenu ses promesses
Transport aérien : L’un des nouveaux avions d’Air Burkina est arrivé à Ouagadougou
Portées disparues : Fati et Mounira ont été retrouvées
Attaques terroristes contre le Burkina : Les Burkinabè de France se mobilisent
Portées disparues : Fati et Mounira
Ouagadougou : L’échangeur du Nord sera inauguré le 15 novembre 2018
Archidiocèse de Ouagadougou : Des groupes de spiritualité sanctionnés
Franc-maçonnerie : Alain Roger Coeffé remplace Djibrill Bassolé à la tête des « Maçons » burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés