Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Accord cadre entre la junte malienne et la CEDEAO : Dioncounda Traoré président par intérim

Accueil > Actualités > International • • mardi 10 avril 2012 à 01h59min

Au camp de Kati, le chef de la junte malienne, le capitaine Amadou Haya Sanogo, a déclaré qu’il relançait le procesus constitutionnel de manière à ce que le président de l’Assemblée nationale, Dioncoundé Traoré, devienne le nouveau chef de l’Etat malien par intérim. Une décision qui intervient au terme de la signature d’un accord-cadre entre les putschistes et la Cedeao, qui menace de recourir à la force pour préserver l’intégrité territoriale du Mali.

"Nous sommes parvenus à un accord, accord qui permettra dans les heures et les jours à venir de mettre effectivement en place les organes prévus par la Constitution et qui fonctionneront de manière régulière", a annoncé à la télévision publique ORTM le ministre burkinabè des Affaires étrangère, Djibrill Bassolè, au nom de la la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Il s’exprimait à Kati, le QG de la junte, près de Bamako, après la lecture par le chef de la junte malienne, le capitaine Amadou Sanogo, de l’intégralité de "l’accord-cadre" de cinq pages prévoyant un président intérimaire en la personne du président de l’Assemblée nationale, un Premier ministre et un gouvernement de transition ainsi qu’une future loi d’amnistie pour les putschistes.

Des mesures législatives d’accompagnement de la transition, incluant une loi d’amnistie générale au profit des membres du CNRDRE (junte) et de leurs associés sont également prévues, ainsi que la levée des sanctions de la Cedeao. « Le président Alassane Dramane Ouattara nous a informé que, immédiatement, il fera prendre les dispositions nécessaires pour que les sanctions qui avaient été adoptées contre le Mali (...) soient levées », a déclaré Djibrill Bassolé, le ministre burkinabè des Affaires étrangères, à l’antenne de la télévision publique ORTM. Il s’exprimait à Kati, proche de Bamako, quartier général de la junte dont le chef, le capitaine Amadou Sanogo, venait de lire l’accord intégral signé avec Cedeao.

La Cedeao menace de recourir à la force

Quelques instants avant la déclaration du chef de la junte malienne, la Cedeao a vait publié un communiqué menaçant de recourir à la force contre la rébellion touarègue du MNLA qui a déclaré unilatéralement l’indépendance du Nord Mali sous le nom d’Azawad. La Commission de l’organisation ouest-africaine « rappelle à tous les groupes armés du Nord du Mali que le Mali est "un et indivisible" et qu’elle usera de tous les moyens, y compris le recours à la force, pour assurer [son] intégrité territoriale ».

RAPHAEL KAFANDO (AVEC AFP)

Sidwaya

Vos commentaires

  • Le 11 avril 2012 à 18:36 En réponse à : Accord cadre entre la junte malienne et la CEDEAO : Dioncounda Traoré président par intérim

    On reprend les mêmes et on recommence ! A Bamako, la bourgeoisie compradore abonnée à un dense réseau de mosquées pavoise. Les fantoches de la CEDEAO sont aux anges, les multinationales françaises des mines et du pétrole se frottent les mains pendant que les Salafistes intégristes de l’AQMI, les ethno-sécessionnistes touaregs consolident leurs positions contre l’unité et l’intégrité territoriale du Mali. Bonjour les dégâts !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
ONU : Le Général burkinabè Daniel Sidiki Traoré nommé commandant des Casques bleus en Centrafrique
« Luanda Leaks » : Des révélations mettent en cause la fille de l’ex-président angolais Dos Santos
Situation désastreuse en Libye : Les dirigeants africains déçoivent !
Côte d’Ivoire : Le colonel-major Issaka Ouattara dit « Wattao » est mort
Côte d’Ivoire : Décès à New York du Colonel Major Issiaka Ouattara dit Wattao
Voeux du nouvel an : L’ONU met l’accent sur les jeunes, la « plus grande source d’espoir »
Niger : La majorité présidentielle soutient la présence française
Niger : L’hommage de la nation rendu aux 71 soldats tués
Mali : Le chef de la MINUSMA à Kidal déclaré persona non grata
40e session de la Conférence générale de l’UNESCO : Le ministère de la Communication du Burkina Faso y a pris part
Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2019 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science : 20 chercheuses africaines récompensées
Côte d’Ivoire : Un accident de deux hélicoptères fait quatre blessés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés