Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

BURKINA : Le tourisme cynégétique pour le développement durable

Accueil > Tourisme • • jeudi 2 février 2012 à 00h25min

A l’état actuel des connaissances, la biodiversité de la faune sauvage terrestre est constituée de plus de 700 espèces réparties entre les mammifères, les oiseaux et les reptiles représentant respectivement 18.2%, 67.9% et 13.9%. La grande faune mammalienne est distribuée entre les différentes zones phytogéographiques du pays avec des endémismes locaux. Au Burkina Faso, tout comme dans les pays d’Afrique au Sud du Sahara, la faune sauvage a joué et continue de jouer un rôle prépondérant dans la vie des populations locales en leur offrant des biens et services divers. Elle contribue de plus en plus à l’économie nationale et participe de ce fait à la croissance durable du pays. Les biens et services fournis par la faune concernent l’alimentation, la pharmacopée, l’éducation, la recherche, la récréation et le tourisme, la recherche, etc.

La politique nationale en matière de faune met en étroite corrélation, la préservation des habitats et celle des espèces et privilégie l’approche par écosystème comme l’une des meilleures voies pour atteindre ces objectifs.

Du point de vue économique et social, la valorisation de la faune permet de générer plus de 5 milliards de Francs CFA annuellement et crée près de 15.000 emplois temporaires et permanents. La politique du partenariat tripartite mise en œuvre dans la gestion de la faune a permis également aux populations locales de bénéficier d’infrastructures socio-économiques telles que les écoles, les centres de santé, les pistes rurales, les forages, les équipements scolaires, les parrainages, etc.

De l’exercice de la chasse L’exercice de la chasse est autorisé entre six (6) heures et dix-huit (18) heures. La chasse sportive est interdite dans les zones habitées, dans les aires de conservation de la faune à protection intégrale, les parcs nationaux et dans les forêts classées non ouvertes à cet effet. Les moyens et procédés de chasse ci-dessous sont prohibés dans l’exercice de la chasse sportive, ce sont : la chasse à bord d’engins et véhicules motorisés ; la chasse de nuit avec ou sans engins éblouissants ;la chasse à l’aide d’appâts et/ou de pièges ;la chasse à l’aide de produits toxiques chimiques ou organiques ;la chasse avec les armes de guerre ; le tir de gros gibier avec les armes de calibre inférieur ou analogue au calibre ‹‹ 22 ›› ou 5/5 ;la chasse à l’aide d’explosifs ;la chasse à l’aide de feu ; La chasse collective ou battue de plus de cinq (5) personnes. La délivrance des permis de chasse, capture, visite touristique, photographique, cinématographique, licences de commerçants de viande de gibier, certificats d’origine, certificats de détention sont de la compétence des Directions régionales de l’environnement et du développement durable. La délivrance des licences d’exploitation des concessions, de guides de chasse, de gestionnaires de jardins zoologiques de commerçants d’animaux sauvages vivants, sont de la compétence de la Direction de la faune et des chasses.

La perception des taxes et redevances au profit du budget de l’Etat se fait par les services habilités de la Direction générale de la conservation de la nature, la Direction générale des eaux et forêts et les Directions régionales de l’environnement et du développement durable.

Tous les titres d’exploitation de la faune, à l’exception du permis de chasse C (Touristes), sont valables pour une saison d’exploitation faunique. Le permis de chasse catégorie C est valable pour un mois.

Des zones villageoises d’intérêt cynégétique

Le Pays

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : La mare aux crocodiles sacrés de Bazoulé se meurt
Centre écotouristique de Bagré : La renaissance
Diaspora : Boubacar BARA lance les cartes à jouer ‘’Burkina Tourism’’ pour promouvoir l’image du Faso
Promotion du tourisme en milieu scolaire : L’agence de voyage NOURAINI Travels apporte sa contribution
Spécial Saint Sylvestre au restaurant "L’Eau vive" de Ouagadougou
Burkina Faso : Le ministère du Tourisme sensibilise sur l’apport économique du secteur touristique dans le Sud-Ouest
Bobo-Dioulasso : L’Office national du tourisme burkinabè renforce son partenariat avec les acteurs de l’hôtellerie des Hauts-Bassins
Promotion du tourisme interne : Les tarifs hôteliers en baisse de 25%
Restaurant l’eau-vive : Spécial Saint valentin
Spéciale Soirée Saint Sylvestre au Restaurant "L’Eau Vive" de Ouagadougou
Tourisme : « Le Burkina Faso est toujours un endroit où il fait bon vivre », dixit Nelson Congo, directeur de l’ONTB
Recette de la semaine : Milkshake aux fraises
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés