Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Simon Compaoré aux Editions Sidwaya

Accueil > Actualités > Multimédia • • jeudi 14 octobre 2004 à 07h35min

Le maire de la commune de Ouagadougou, M. Simon Compaoré a rendu mercredi 13 octobre 2004, une visite de courtoisie aux Editions Sidwaya. Cette visite du bourgmestre de Ouagadougou avait pour but d’encourager, féliciter le personnel de Sidwaya pour le changement positif constaté dans les publications du journal.

Simon Compaoré a saisi l’occasion pour solliciter la contribution de Sidwaya à la réussite de la XXIVe Assemblée générale de l’Association internationale des maires francophones (AIMF) prévue du 22 au 25 novembre 2004 à Ouagadougou.

Attendu à 9 heures au siège des Editions Sidwaya par les premiers responsables de l’organe d’Etat, l’homme qui se veut le plus ponctuel parmi les ponctuels est arrivé cette fois-ci un quart d’heure après. "Monsieur le directeur général, je m’excuse vraiment pour ce retard. Vous me connaissez bien, je suis toujours ponctuel mais j’étais retenu par trois audiences imprévues. Et comme chez nous il faut donner la priorité à l’étranger, j’ai préféré recevoir les visiteurs étrangers même si je viendrai m’excuser auprès de Sidwaya" explique Simon Compaoré.

Après cette justification, le maire Simon Compaoré a remercié les responsables de Sidwaya pour leur disponibilité et les a félicités pour les changements qualitatifs observés dans le journal. "C’est bien de commencer mais c’est surtout mieux de bien terminer. Je vous encourage donc à aller de l’avant" a fait remarquer le premier responsable de la ville de Ouagadougou.

Evoquant la tenue prochaine de la XXIVe Assemblée générale de l’AIMF (22 au 25 novembre 2004) à Ouagadougou, Simon Compaoré a souhaité que Sidwaya soit de la partie. Placée sous le thème " Rôle et moyens des villes dans le développement durable et la solidarité", cette Assemblée générale coïncide avec le 25e anniversaire de l’AIMF (l’association a été créée en 1979 au Québec par le maire de ladite ville et le président français Jacques Chirac, alors maire de Paris).

Se tenant à l’orée du Xe Sommet de la Francophonie, l’Assemblée générale de l’AIMF regroupera plus d’une centaine de maires francophones et de hautes personnalités d’où la nécessité de donner un écho médiatique à l’événement.

L’ouverture et la clôture de cet événement seront respectivement présidées par le Premier ministre burkinabé, Ernest Paramanga Yonli et le chef de l’Etat français Jacques Chirac. Au programme de cette 24ème Assemblée générale, des inaugurations d’infrastructures de haut standing, des baptêmes de rues, des visites de terrain et surtout des rencontres d’échanges entre les cinq villes burkinabé (Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya, Banfora, Tenkodogo) avec leurs partenaires (Québec, Lyon, Loudun...).

A toutes ses activités, le maire de Ouagadougou souhaite que la presse nationale soit au rendez-vous. "Montrez au reste du monde que nous sommes un pays pauvre, une ville pauvre, mais un pays et une ville qui ne se laissent pas conter", a dit Simon Compaoré.

Les responsables de Sidwaya rassurent Simon Compaoré

Le directeur général des Editions Sidwaya, M. Michel Ouédraogo et ses plus proches collaborateurs ont donné l’assurance au maire de Ouagadougou quant à la disponibilité de Sidwaya à accompagner les autorités municipales dans l’organisation de ladite assemblée générale. Du côté de Sidwaya, plusieurs dispositions sont en voie d’être prises pour une couverture large de l’événement et pour une distribution conséquente du journal aux invités. Des insertions relatives à la XXIVe Assemblée générale, des interviews et des reportages pourront être la contribution de Sidwaya. Les responsables de Sidwaya ont souhaité avoir le plan de communication de la commune de Ouagadougou afin de mieux lui apporter l’appui nécessaire.

Le maire Simon Compaoré a ensuite fait un tour à l’imprimerie de Sidwaya où il a visité les sections saisie de textes, montage PAO, sélection des films, photogravure, impression et finition puis la grande salle de rédaction et la section documentation. Tout cela dans une ambiance bon enfant. A l’issue de cette visite, Simon Compaoré a déclaré avoir été fasciné par les équipements de Sidwaya et les efforts que font les acteurs du journal et promet d’être le porte-voix de Sidwaya partout où il se trouvera. "Vous abattez un travail remarquable et vous méritez qu’on vous soutienne" a souligné le maire de Ouagadougou.

Ayant constaté l’exiguité du local de Sidwaya, Simon Compaoré a promis de prendre attache avec le maire de l’arrondissement de Bogodogo afin de voir dans la mesure du possible, comment un terrain pourrait être mis à la disposition de Sidwaya pour la construction d’un nouveau siège.

Enok KINDO
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Un projet de connectivité urbaine pour améliorer l’accès à internet
Koudougou : Des Hommes de médias outillés sur la planification familiale, le mariage d’enfants et les violences basées sur le genre
Banque de l’union du Burkina Faso : Une nouvelle agence ouvre ses portes à Dédougou
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 247 est en Kiosque !
Médias : Jean-Emmanuel Ouédraogo désormais aux commandes de la RTB télé
Burkina : « Il faut que les journalistes continuent de travailler avec le sens élevé de la responsabilité » (Pr Serge Théophile Balima)
Union catholique africaine de la presse (UCAP) : Le Burkinabè Alexandre Rouamba préside le premier bureau exécutif
Coopération numérique : Le Burkina fait des recommandations à l’UEMOA et à la CEDEAO
Burkina Faso : Huawei lance une compétition pour détecter de nouveaux talents en technologie
Magazine Économies Africaines : L’édition spéciale « BURKINA FASO » 2021 est dans les kiosques
Burkina Faso : Bientôt un nouveau cadre réglementaire et trois multiplex pour la TNT
Journal « Le Pays » : 30 ans déjà !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés