Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka De son émission \" Archives d’Afrique

Décès d’ El Hadj Oumarou Kanazoé : La compassion du CDP à la famille

Accueil > Actualités > Nécrologie • • jeudi 20 octobre 2011 à 00h39min

Le patriarche El Hadj Oumarou Kanazoé est décédé hier 19 octobre 2011 à l’âge de 84 ans. Pour exprimer ses sincères condoléances et sa solidarité à la famille de l’illustre disparu, le Président du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), Roch Marc Christian Kaboré a dépêché à Yako dans la province du Passoré, une forte délégation des responsables du parti. Conduite par Alain Bédouma Yoda, Secrétaire à l’information et à la communication du parti, la délégation a rallié Yako où elle a assisté à l’inhumation.

Le Burkina est en deuil. El Hadj Oumarou Kanazoé a tiré sa révérence le 19 octobre dernier. Né en 1927 dans la commune de Yako, il laisse derrière lui une grande famille et l’image d’un « homme de foi convaincu et philanthrope ». Pour marquer sa compassion à la famille éplorée, le Président du CDP, Roch Marc Christian Kaboré a dépêché à Yako une forte délégation du parti conduite par Alain Bédouma Yoda, Secrétaire à l’information et à la communication du parti. La délégation du CDP assisté aux obsèques de l’infatigable bâtisseur.

Tour à tour, les personnalités qui se sont succédé à la tribune n’ont pas tari d’éloges pour saluer la mémoire et qualifier celui que beaucoup appelait affectueusement « Papa Kanazoé ». « Président de la communauté musulmane et de la Chambre de commerce du Burkina, médaillé d’honneur, officier, grand officier, commandeur, plusieurs titres et distinctions à son actif » a dit le représentant de la Chambre de commerce du Burkina qui a lu l’oraison funèbre.

Le Président du Faso, dont le message de condoléances a été livré par le ministre en charge du Commerce, Arthur Kafando, a salué « un modèle d’ouverture et de tolérance ».

Après les honneurs militaires devant plusieurs milliers de personnes dont le Premier ministre, Beyon Luc Adolphe Tiao et les membres de son gouvernement, l’Opérateur économique hors pair, homme de foi, philanthrope et bâtisseur, a été enterré dans le caveau familial. Avant de quitter la maison mortuaire, le chef de la délégation du CDP, Alain Bédouma Yoda a transmis la lettre de condoléances à la famille éplorée.

DCRP/ Direction du siège

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
In memoria Christian Bourou
Décès de SAWADOGO Larba Louis Gilbert : Remerciements
Décès de Yéri Clémence DIARRA née SIB : Faire part
In memoria KI Jean Baptiste Doulaye Corentin
Décès de BAKYONO Jean Luc : Remerciements et faire part
Décès de NIAMEOGO/TRAORE Marie Claire : Remerciements et faire part
Décès de OUEDRAOGO Léocadie Somwoumyan : Remerciements
Décès de BARA MOHAMED STEPHANE ADOLPHE : Faire part
Décès de Traoré Lamine Laurent : Faire part
Décès de Joachim ZONGO : Faire-part et remerciements
Décès de OUEDRAOGO Somwoumyan Léocadie : Faire part
Décès de Jean Marie COMPAROE : Faire part
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés