Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

ABIPA : Les albinos demandent plus d’attention à leur égard

Accueil > Actualités > Société • • mardi 18 octobre 2011 à 02h28min

L’Association burkinabè pour l’intégration des personnes albinos (ABIPA) organise du 13 au 23 octobre 2011 à Ouagadougou, des journées d’information et de sensibilisation sur l’albinisme et l’intégration des personnes albinos. La cérémonie ouverture a eu lieu le 13 octobre dernier à l’espace Gambidi.

L’albinisme est une maladie congénitale qui se manifeste par une anomalie de la dépigmentation de la peau et d’une réduite considérable de l’acuité visuelle. Du fait de leur état, les albinos sont souvent victimes de discrimination et de mépris de par la société. De ce fait, l’Association burkinabè pour l’intégration des personnes albinos (ABIPA) organise du 13 au 23 octobre à Ouagadougou, la 3e édition des journées d’information et de sensibilisation sur l’albinisme et l’intégration des personnes albinos. La cérémonie d’ouverture a eu lieu le jeudi 13 octobre dernier à l’espace Gambidi.

Le thème de cette édition est : "L’insertion socioéconomique des personnes albinos." Pendant 10 jours, environ 500 albinos venus des provinces du Kadiogo, du Houet, de la Comoé et du Boulgou vont mener plusieurs activités parmi lesquelles une exposition de photos, un théâtre-forum, un ciné-débat et des consultations médicales gratuites en dermatologie et en ophtalmologie. L’ABIPA est soutenue dans ses activités par ses différents partenaires parmi lesquels, la principauté de Monaco représentée à cette cérémonie par son consul honoraire au Burkina, Seydou Diakité, parrain de la cérémonie et le ministère de l’Action sociale et de la Solidarité nationale, représenté par Joël Kaboré, conseiller technique.

Cette manifestation s’inscrit dans le combat permanent de l’ABIPA contre les préjugés sociaux et les problèmes de santé que subissent les personnes albinos. A l’issue de cette cérémonie, Fabéré Sanon, président de l’ABIPA, a lancé un appel aux parents des albinos pour leur protection : "Plus qu’une préoccupation, la sécurité physique des albinos est devenue une angoisse quotidienne, eu égard au sort tragique vécu par ces personnes dans certaines contrées de l’Afrique. Si le Burkina n’a pas atteint ce stade de barbarie délirante, il est loin d’en être épargné. C’est le lieu pour moi d’inviter les personnes albinos à la prudence et d’en appeler à la plus grande vigilance des parents d’enfants albinos." Il a, par ailleurs, interpellé les parents à un suivi sanitaire rigoureux des albinos et à l’utilisation de vêtements et de crèmes solaires pour leur protection.

Mouonkoun Célestin DABIRE (Stagiaire)

Le Pays

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise au ministère de la Santé : Des syndicats demandent l’application diligente de la Fonction publique hospitalière
AG des transporteurs de la gare routière de Tampouy : Installation du bureau de l’UNATRAF sous haute tension
Journée internationale de la paix : « La promotion de la paix passe également par la lutte contre le changement climatique », selon les Nations unies
Association Leadership jeune pour la paix et le développement : Un panel pour sensibiliser les jeunes à la culture de la paix
Fonction publique : Les administrateurs civils en grève de 96 heures à partir du 24 septembre 2019
Situation humanitaire dans le Centre-Nord : Le Cadre de concertation régional à la recherche de mesures urgentes
Recensement général 2019 au Burkina : L’INSD instruit des journalistes sur les modalités d’organisation
Forum national des jeunes : La contribution de la jeunesse burkinabè dans la lutte contre le terrorisme au cœur des échanges
Boussé : L’ambassadeur Athanase Boudo offre des vivres aux déplacés internes
Concours directs 2019 : 27 639 candidats composent dans la région du Sud-Ouest
Entreprenariat féminin : UNCDF renforce les capacités de 100 femmes à Ouagadougou
Concours directs 2019 : 1 247 751 candidatures pour 5 892 postes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés