Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Le tourisme burkinabè en peine

Accueil > Tourisme • • lundi 3 octobre 2011 à 03h22min

Alors que la 8e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (Sitho) s’achève dans la capitale burkinabè, les touristes occidentaux se font toujours désirer dans ce pays victime d’un double désastre.

Sur le plan interne, les mutineries de mars, avril et mai dernier ont laissé des stigmates qui demeurent encore difficiles à cicatriser et surtout à faire oublier à tous ceux qui ont intérêt à venir ou à revenir au Faso. Les pouvoirs publics ont beau proclamer que tout est rentré dans l’ordre, le discours ne se traduit pas encore en termes d’occupation de chambres d’hôtel et surtout de voyage au profit de la destination Burkina.

Sur le plan externe, et cela paraît encore plus grave, le Burkina s’est malheureusement retrouvé dans la zone rouge où sévirait la
nébuleuse Al-Qaïda. Du coup, les ambassades des pays européens accrédités à Ouagadougou continuent de déconseiller à leurs compatriotes, non pas nécessairement le pays, mais surtout les régions du Nord, du Sahel et aussi de l’Est. Quand on sait que la plupart des populations de ces régions vivent essentiellement des fruits de la coopération Nord-Sud et du tourisme, on imagine aisément le goût amer de ces restrictions.

Les hôteliers, aubergistes, guides touristiques et autres bénéficiaires de l’afflux des touristes dans cette zone ressentent durement ce sevrage. Pire, certains sites touristiques, très visités, tombent en ruine, à l’instar des mythiques mosquées de Bani, du nom de la bourgade située à une trentaine de kilomètres de Dori.

Bark Biiga

Fasozine

Vos commentaires

  • Le 3 octobre 2011 à 04:48 En réponse à : Le tourisme burkinabè en peine

    Al qaïda n’a rien a voir dans cette situation insécuritaire dramatique que le Burkina traverse maintenant mais j’accuse plutôt les autorités qui ont foutu le bordel dans ce pays jadis paisible et très acceuillant.Même moi Burkinabè qui aime mon pays,j’hésite souvent à rentrer au pays,ça veut tout dire

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2011 à 09:52 En réponse à : Le tourisme burkinabè en peine

    C’est juste. Il faut au moins 5 SITHO bien organisés pour inverser la tendance.Le tourisme obéit a un mécanisme particulier, il suffit souvent d’un rien pour que tout s’écroule.Il y a aussi la merde que l’ancien ministre du tourisme a semé dans le secteur avant de foutre le camp.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2011 à 13:26 En réponse à : Le tourisme burkinabè en peine

    Avant de commencer à demander à ce que les touristes viennent dans notre pays il serait bon que nous population du Burkina Faso nous nous intéressions à notre pays. Combien de colonies de vacances sont organisées avec pour destinations les pays voisins pendant les vacances scolaires. Il est fort probable que ce soit plus juteux d’organiser une colonie de vacances avec pour destination un pays voisin qu’une ville de son pays. Les congés de Noël peuvent mis à profit pour faire passer des congés dans des villes voisines, pendant les congés de pâques et autres. Les fêtes de fin d’années sont concentrées sur Ouaga. Comment et quand voulez vous que les populations apprennent à connaitre chez eux ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Diaspora : Boubacar BARA lance les cartes à jouer ‘’Burkina Tourism’’ pour promouvoir l’image du Faso
Promotion du tourisme en milieu scolaire : L’agence de voyage NOURAINI Travels apporte sa contribution
Spécial Saint Sylvestre au restaurant "L’Eau vive" de Ouagadougou
Burkina Faso : Le ministère du Tourisme sensibilise sur l’apport économique du secteur touristique dans le Sud-Ouest
Bobo-Dioulasso : L’Office national du tourisme burkinabè renforce son partenariat avec les acteurs de l’hôtellerie des Hauts-Bassins
Promotion du tourisme interne : Les tarifs hôteliers en baisse de 25%
Restaurant l’eau-vive : Spécial Saint valentin
Spéciale Soirée Saint Sylvestre au Restaurant "L’Eau Vive" de Ouagadougou
Tourisme : « Le Burkina Faso est toujours un endroit où il fait bon vivre », dixit Nelson Congo, directeur de l’ONTB
Recette de la semaine : Milkshake aux fraises
Spécial Saint-Valentin au restaurant L’Eau Vive de Ouagadougou
Communication événementielle : L’agence d’hôtesses ’’Roses des trésors’’ ouvre ses portes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés