Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka De son émission \" Archives d’Afrique

Obsèques de Eloi Bambara : La dépouille mortelle repose à Garango

Accueil > Actualités > Nécrologie • • mercredi 6 juillet 2011 à 01h38min

Décédé à Paris (France) le mardi 28 juin 2011 des suites de maladie, Eloi Bambara, précédemment gouverneur de la région du Sahel, a été inhumé, le lundi 4 juillet 2011 à son domicile à Garango, son village natal. La population était en larmes et inconsolable.

« En ce jour fatidique et pendant que nous espérions tous un prompt rétablissement et un retour parmi nous, Eloi Bambara nous a quittés, nous laissant tous inconsolables. Celui que nous pleurons aujourd’hui est né le 5 janvier 1951 à Garango », a relevé le gouverneur de la région du Centre, Temaï Pascal Benon dans le message de condoléances du gouvernement. C’est au cours d’une de ses tournées dans la région du Sahel où Eloi Bambara était gouverneur qu’il a été pris d’un malaise qui l’a emporté laissant une veuve et 6 enfants inconsolables, de même que la famille, des amis, des collègues et des camarades politiques.

Les qualités humaines de Eloi Bambara ont meublé en grande partie l’homélie funèbre prononcée par l’abbé Eloi Zaré de l’église Sacré Cœur de Garango.
A l’issue de ses études secondaires, Eloi Bambara a poursuivi sa formation à l’Université de Dakar, au Sénégal où il obtient une maîtrise en lettres modernes et un DEA en linguistique. Après ses études, Eloi Bambara a été intégré à la fonction publique en qualité de professeur des lycées et collèges. Sa carrière professionnelle va le conduire à occuper de hautes fonctions de l’Etat. « Ses qualités de serviteur infatigable de l’Etat et son sens de manageur d’hommes lui voudront d’être nommé par les plus hautes autorités du pays, au prestigieux poste de gouverneur de la région du Sahel, le 18 juillet 2007 », a indiqué TemaÏ Pascal Benon. Et M. Benon de poursuivre : « au nom de leurs excellences, MM. le Président du Faso, du Premier ministre, des ministres de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, des Enseignements secondaire et supérieur, de l’ensemble du gouvernement et des gouverneurs de régions, je présente à la famille éplorée mes condoléances les plus attristées ».

Le message du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a été lu par Clément Sawadogo, membre du Bureau politique national (BPN). "Engagé depuis les premières heures, Eloi Bambara fut un bâtisseur intrépide, chevronné, humble, alliant détermination et compétence", a relevé Clément Sawadogo. Membre du BPN, Eloi Bambara s’est particulièrement illustré dans la mise en œuvre de la stratégie de mobilisation du parti dans les milieux socioprofessionnels et dans les secteurs structurés. Il a donné l’exemple du militant ferme dans ses convictions et désintéressé. " Tes compagnons de lutte t’assurent que ton combat pour ce pays n’est pas perdu. Il sera poursuivi avec toute l’ardeur que tu leur as laissée », a indiqué le message du CDP. Bédouma Alain Yoda et Clément Sawadogo, membres du BEN, ont, au nom du CDP, des structures régionales et provinciales du CDP et de l’ensemble du parti, présenté les condoléances les plus émues et exprimé leurs compassions à l’épouse du défunt, à ses enfants, à sa mère, à la famille rapprochée et à la grande famille de Garango en larmes et difficilement inconsolables.

Les obsèques de Eloi Bambara ont connu également la présence des ministres Jérôme Bougouma, Albert Ouédraogo, Jean Bertin Ouédraogo, du directeur de cabinet du Premier ministre...

Bougnann Naon (pbougnan@yahoo.com)

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
In memoria Christian Bourou
Décès de SAWADOGO Larba Louis Gilbert : Remerciements
Décès de Yéri Clémence DIARRA née SIB : Faire part
In memoria KI Jean Baptiste Doulaye Corentin
Décès de BAKYONO Jean Luc : Remerciements et faire part
Décès de NIAMEOGO/TRAORE Marie Claire : Remerciements et faire part
Décès de OUEDRAOGO Léocadie Somwoumyan : Remerciements
Décès de BARA MOHAMED STEPHANE ADOLPHE : Faire part
Décès de Traoré Lamine Laurent : Faire part
Décès de Joachim ZONGO : Faire-part et remerciements
Décès de OUEDRAOGO Somwoumyan Léocadie : Faire part
Décès de Jean Marie COMPAROE : Faire part
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés