Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

Accueil > Actualités > International • • vendredi 8 avril 2011 à 02h47min

“La protection des populations civiles en Libye”. C’est la raison qui a amené l’ONU à adopter la résolution 1973 autorisant l’opération “Aube de l’Odyssée” sous la supervision de l’OTAN. Cette opération consiste à neutraliser des armes du guide libyen pour l’empêcher d’agir contre les insurgés. Pour ce “Mouvement de soutien à Kadhafi”, cette démarche n’est qu’un cheval de Troie. Dans les lignes qui suivent, il donne les “vraies raisons” de cette intervention qu’il qualifie d’acharnement sur Kadhafi”.

“Le Mouvement de soutien à Kadhafi (MSK) voudrait, par la présente, montrer comment une France ingrate, endettée (en faillite avec l’Angleterre, avec environ 2 000 milliards de dollars de dettes publiques chacun, les USA à eux seuls 14 000 milliards de dollars de dettes), a hypocritement transgressé les consciences africaines en voulant détruire la Libye et Kadhafi.

L’invocation de “la protection des populations civiles” en Libye pour justifier les déluges de missiles TOM AOK. Sur des centaines d’immeubles à Tripoli, les bombardements des avions de guerre au sol de la Libye (près de 400 avions), des chars détruits et des militaires de l’armée nationale libyenne tués par la coalition impérialiste et néocolonialiste n’est qu’un subterfuge pour masquer les vraies raisons de leur acharnement sur Kadhafi. Les vraies raisons se trouvent ailleurs. Pour cela, je vous invite à lire ces lignes du Professeur Jean Paul Pougala de l’université de la Diplomatie de Genève en Suisse.

1- Le premier satellite africain : RASCOM 1

C’est la Libye de Kadhafi qui offre à toute l’Afrique sa première vraie révolution des temps modernes : assurer la couverture universelle du continent pour la téléphonie, la télévision, la radiodiffusion et de multiples autres applications telles que la télé médecine et l’enseignement à distance ; pour la première fois, une connexion à bas coût devient disponible sur tout le continent, jusque dans les zones rurales grâce au système par pont radio WMAX.

L’histoire démarre en 1992 lorsque 45 pays africains créent la société RASCOM pour disposer d’un satellite africain et faire chuter les coûts de communication sur le continent. Téléphoner de et vers l’Afrique est alors le tarif le plus cher au monde, parce qu’il y avait un impôt de 500 millions de dollars que l’Europe encaissait par an sur les conversations) téléphoniques même à l’intérieur du même pays africain, pour le transit des voix sur les satellites européens comme Intelsat. Un satellite africain coûtait juste 400 millions de dollars, payable une seule fois et ne plus payer les 500 millions de location par an. Quel banquier ne financerait pas un tel projet ? Mais l’équation la plus difficile à résoudre était : comment l’esclave peut-il s’affranchir de l’exploitation servile de son maître en sollicitant l’aide de ce dernier pour y parvenir ?

Ainsi, la Banque mondiale, le FMI, les USA, l’Union européenne ont fait miroiter inutilement ces pays pendant 14 ans. C’est en 2006 que Kadhafi met fin au supplice de l’inutile mendicité aux soi-disants bienfaiteurs occidentaux octroyant des prêts à un taux usuraire ; le guide libyen a ainsi mis sur la table 300 millions de dollars, la Banque africaine de développement a mis 50 millions, la banque ouest-africaine de développement, 27 millions et c’est ainsi que l’Afrique a depuis le 26 décembre 2007 le tout premier satellite de communication de son histoire.

Dans la foulée, la Chine et la Russie s’y sont mises, cette fois en cédant leur technologie, et ont permis le lancement de nouveaux satellites, sud-africain, nigérian, angolais, algérien, et même un deuxième satellite africain est lancé en juillet 2010. On attend pour 2020 le tout premier satellite technologiquement 100% africain et construit sur le sol africain, notamment en Algérie.

Ce satellite est prévu pour concurrencer les meilleurs du monde, mais à un coût 10 fois inférieur, un vrai défi. Voilà comment un simple geste symbolique de 300 petits millions peut changer la vie de tout un continent. La Libye de Kadhafi a fait perdre à l’Occident, pas seulement 500 millions de dollars par an mais les milliards de dollars de dettes et d’intérêts que cette même dette permettait de générer à l’infini et de façon exponentielle, contribuant ainsi à entretenir le système occulte pour dépouiller l’Afrique.

2- Le Fonds monétaire africain, la banque centrale africaine, la Banque africaine des investissements

Les 30 milliards de dollars saisis par M. Obama appartiennent à la Banque centrale libyenne et sont prévus pour la contribution libyenne à la finalisation de la fédération africaine à travers 3 projets phares : la Banque africaine d’investissement à Syrte en Libye, la création dès 2011 du Fonds monétaire africain avec un capital de 42 milliards de dollars avec Yaoundé pour siège, la Banque centrale africaine avec le siège à Abuja au Nigeria dont la première émission de la monnaie africaine signera la fin du franc CFA grâce auquel Paris a la main mise sur certains pays africains depuis 50 ans. On comprend dès lors et encore une fois la rage de Paris contre Kadhafi.

Le Fonds monétaire africain doit remplacer en tout et pour tout les activités sur le sol africain du Fonds monétaire international qui, avec seulement 25 milliards de dollars de capital, a pu mettre à genoux tout un continent avec des privatisations discutables, comme le fait d’obliger les pays africains à passer d’un monopole public (sociétés, d’Etat) à un monopole privé (privatisation). Ce sont les mêmes pays occidentaux qui on frappé à la porte pour être, eux aussi, membres du Fonds monétaire africain et c’est à l’unanimité que les 16 et 17 décembre 2010 à Yaoundé les Africains ont repoussé cette convoitise, instituant que seuls les pays africains seront membres de ce FMA.

3- Les unions régionales comme frein à la création des Etats-Unis d’Afrique

Pour déstabiliser et détruire l’Union africaine qui va dangereusement (pour l’Occident) vers les Etats-Unis d’Afrique avec la main de maître de Kadhafi, l’Union européenne a d’abord tenté, sans y parvenir, la carte de la création de l’UPM (Union pour la Méditerranée) il fallait à tout prix couper l’Afrique du Nord du reste de l’Afrique en mettant en avant les mêmes thèses racistes des 18 et 19es siècles selon lesquelles les populations africaines d’origine arabes seraient plus évoluées, plus civilisées que le reste du continent.

Cela a échoué parce que Kadhafi a refusé d’y aller. Il a compris très vite le jeu à partir du moment où on parlait de la Méditerranée en associant quelques pays africains sans en informer l’Union africaine, mais en y invitant tous les 27 pays de l’Union européenne. L’UPM, sans le principal moteur de la fédération africaine, était foirée avant même de commencer, un mort-né avec Sarkozy comme Président et Mubarack, le vice-président. Vous comprenez bien que, directement ou indirectement, nous bénéficions de la générosité de Kadhafi. Il est le défenseur de l’Afrique qui cherche son unité, son indépendance, sa puissance et son développement.

Car, pour Kadhafi, la future monnaie africaine à générer par le futur Fonds Monétaire Africain sera la plus forte des monnaies que le monde aie émises. Il dit que les matières premières sont beaucoup plus importantes dans le continent africain que dans les autres continents : or, pétrole, diamant, cacao, coton, uranium... Et Kadhafi ajoute : “Personne de l’extérieur ne nous prendra par la main. Nul ne nous fera la charité et personne n’aura pitié de nous.

Lorsqu’elles en étaient capables, les grandes puissances se sont comportées à notre égard comme avec les animaux ou les esclaves. Ils ont détruit nos sols, pillé nos richesses et nous ont mis sous leur tutelle. Comptons sur nous-mêmes. Les puissants veulent le demeurer. Ils le sont à notre compte. Ils sont puissants parce que nous sommes faibles (désunis). Mais il est temps que nous construisions notre propre puissance”.

Voilà pourquoi les Occidentaux veulent chasser Kadhafi du pouvoir et faire échec à tous ces projets africains. Disons non à ce complot. Tôt ou tard, la France, l’Angleterre, les USA vont payer à la Libye tous les dommages humains, matériels, financiers, économiques causés par cette guerre injuste. M. Obama, vous devez remettre les 30 milliards de dollars appartenant à la Banque centrale libyenne que vous avez illégalement saisis.

Où sont “les protecteurs des populations civiles” ?

- Les Occidentaux, précisément les gouvernements français, américains et anglais, utilisent l’institution onusienne comme un organe d’exécution au service de leurs seuls intérêts. La preuve, combien de résolutions (des centaines) de l’ONU contre l’oppression israélienne sur les populations civiles palestiniennes sont restées sans effet à cause des seules impositions du veto américain ?

En Israël, le plan durci du gouvernement israélien, qui s’est traduit par l’envahissement de la Bande de Gaza, avait fait mille quatre cents morts environ, tous des civils, avec des démolitions de centaines de maisons côté palestinien contre 13 morts militaires, côté israélien. Qu’est-ce que les protecteurs ont fait ? Rien. En Irak, les bombardements américains contre Saddan Hussein ont fait des milliers de morts parmi les populations civiles. Qu’est-ce que Obama a fait ? A-t-il demandé la démission de George Bush à l’époque ? Non. Au Yémen, en Côte d’Ivoire, des milliers de morts côté civil avec des femmes tuées, dont une égorgée (voir RTI). Qu’est-ce que Obama et Sarkozy ont fait ? Rien.

Et que dire de la diabolisation médiatique de Kadhafi ?

Certains mass médias occidentaux et africains qui n’aiment pas Kadhafi pour son panafricanisme, sa vision révolutionnaire du monde, pour sa contribution au développement réussi sur tous les plans, de son pays, la Libye, et sa participation au développement de l’Afrique en matière d’éducation : des établissements et des universités construits ; de santé, des hôpitaux et des routes construits ; d’amélioration des conditions de vie des populations africaines : des salaires de milliers de travailleurs payés et qui continuent de l’être, des milliers de logements construits, etc.

- Lorsque l’armée libyenne bombarde des dépôts de munitions, des bases militaires, Benghazi, on dit que Kadhafi bombarde et tue des milliers de civils, sans montrer des milliers de cadavres ou de tombes ou fosses communes. Chose que Kadhafi a démentie, qui a demandé à maintes reprises l’envoi d’enquêteurs onusiens pour vérifier les allégations. Aucun enquêteur n’y est allé.

- Lorsque les militaires des forces républicaines d’Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire sont accusés d’avoir tué des centaines de civils (800 environ) à Duékwé, on ne dit pas “Alassane Ouattara tue des civils”. On dit seulement “les forces républicaine, proches d’ADO”... Il y a une diabolisation de la personne de Kadhafi par certaines presses.
- Lorsque la télévision libyenne montre des images d’hôpitaux bombardés avec ses blessés et morts, la presse occidentale s’empresse de dire que cela n’est pas confirmé.

Comme qui devrait confirmer ou certifier de la véracité de l’information ? Toute information provenant du gouvernement libyen n’a aucune crédibilité aux yeux de la presse et, à l’opposé, tout ce qui est montré ou dit par la coalition militaire occidentale est une vérité de la Palisse. Mais Dieu est grand, Allah kaboo ! Kadhafi sera toujours là avec la volonté du peuple libyen et non celle d’Obama ou de Sarkozy qui ne seront plus reconduits par leurs peuples.

Par ailleurs, la démocratie est le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple. Elle ne s’impose pas, ne rime pas avec intermédiaires ou substituts au pouvoir. La démocratie à l’occidentale de l’élection des maires, des communes à celle du Président de la République en passant par celle des députés constitue « une falsification de la démocratie » et un obstacle au développement véritable de l’Afrique. Vive Kadhafi, vaillant défenseur de l’Afrique. La lutte continue !

P/Le comité d’initiative
Le Président
Eric Zabsonré

L’Observateur Paalga

Vos commentaires

  • Le 8 avril 2011 à 03:13 En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    L’Afrique, les Africains doivent TOUT FAIRE pour sauver KADHAFI.

    Meme s’il devait quitter le pouvoir, NOUS africains ne devons pas accepter qu’il soit mis dehors de cette maniere, par les armes et les avions rafales de l’occident.

    Il faut sauver KADHAFI, pour ses nombreux investissements en Afrique et en particulier au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2011 à 12:03, par karim En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

      Kadaffi est un hero qui a été agressé.Nous le soutenont et nous demandons aux peuples Africains de reagir comme l’ancienne prémière dame du Mali Konaré l’a fait. Kadaffi est un frein aux desseins des imperialistes, capitalistes et envahisseurs Occientaux. Nous n’oublions pas aussi ses soutients supposés reéls ou non a des rebelles et sanguinaires.

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2011 à 12:46, par Le Bocker En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

        Pourquoi les Présidents africains ne feraient pas blocs autour de l’UA pour exiger que l’Afrique soit écoutée. Il ya un silence coupable et une nonchalance décevante. Le 9 septembre 1999, ils avaient eu le courage de violer et de forcer la levée de l’embargo contre la Libye. Aujourd’hui, que font-ils ? L’union Africaine a donne son point de vue. Mais se tait après et ne réagit pas avec fermeté. L’occident est en train de révéler aux Africains que les chefs d’États africains sont incapables, nases, poltrons...

        Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2011 à 12:39, par Lwanga En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

      Je suis tout à fait d’accord avec votre vision tout simplement parceque j’avais cette opinion dépuis longtemps... Bref ! J’aime ce que cet Homme ( Kadhafi) a fait et compte faire pour libérer tout son continent des griffes de l’occident et je veux le soutenir. Je parle de ça autour de moi chaque jour lorque l’occasion se présente mas maintenant je veux aller plus fort ; alors je vous demande ce que je peux faire concrètement ?
      Je suis prèt à m’engager totalement pour cette idéale. Donnez moi l’occasion de me battre pour mon continent qui est la plus riche et la plus sociale du monde. La patrie ou la mort nous vaincront !

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2011 à 12:51, par Lwanga En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

      Je suis tout à fait d’accord avec votre vision tout simplement parceque j’avais cette opinion dépuis longtemps... Bref ! J’aime ce que cet Homme ( Kadhafi) a fait et compte faire pour libérer tout son continent des griffes de l’occident et je veux le soutenir. Je parle de ça autour de moi chaque jour lorque l’occasion se présente mas maintenant je veux aller plus fort ; alors je vous demande ce que je peux faire concrètement ?
      Je suis prèt à m’engager totalement pour cette idéale. Donnez moi l’occasion de me battre pour mon continent qui est la plus riche et la plus sociale du monde. La patrie ou la mort nous vaincront !

      Répondre à ce message

    • Le 25 mai 2011 à 13:13, par oliveira En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

      chers confrères,je vous félicite pour ce que vous venez de publier.Les africains doivent comprendre la politique des Occidentaux.Ils ne veulent pas d’une Afrique forte mais veulent sauvegarder leurs intérêts,leur statut quo.Ils ont créé des soulèvements en cote d ivoire pour faire partir Gbagbo et installer un des leurs.C’est triste et malheureux de voir des Africains parler contre Gbagbo,kadhafi,mougabé.

      Répondre à ce message

    • Le 22 avril 2012 à 20:35, par rose En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

      le colonel netait pas qqun d’interressant pour moi avant que je voit ces images effroyabbles de son agonie televisée !!!!!
      cest lotan et lafrance qui ont localisée le convoi du colonelpour le donner a ses barbares de revolutionnaires. ET LES DROIT DE L4HOMME OU SONT t’ils la dedans.LA FRANCEse reclame assez des droit de lhomme ?.kadhafi avait au moins droit a un proces : qest que sest que cette politique de barbare qui peut traiter un homme ( quioque il ait fai)de cette facon.les femmes avait bcp plus d’avantages sous son regne que bien des pays islamsistes : droitau divorce, interdiction de la polygamie ; droit a l’education et a la contraception. KADHAFI NE MERITAIT PAS CETTE MORT LA
      KADHAFI faisait peur aux pays occidentaux : voila la raison principale a sa mort si ignoble. IL est certainement vrai aussi que le colonel etait malade(maniacodepressif) mais il
      aurait du jouer plus sur la democratie et penser a lavenir de lafrique dont il aurait pu etre le porte parole ;
      surtout qu’il avait du charisme et un aura certain : dommage colonel, vous aviez qqchose d’etrange, d’enigmatique, hors norme, mais bcp de charme : jeune ou moins jeune.
      VOUS etiez a mon avis suivant ce que j’ai vu de vous mal ds votre peau, un peu megalo, et tres mal conseillé : on en voit le resultat cher colonel a qui je pense bien souvent.

      Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2011 à 12:12, par trahoré.Ma. En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Ces lignes ne sont qu’un tissu de mensonges. Il serait trop long et rabaissant de commencer ici à tout démonter. Renseignez-vous vous même sur internet, vous verrez que les chiffres et faits sont quasiment tous erronés.
    Je trouve cela d’autant plus triste que cela vient soit-disant d’un "professeur" de l’université de Genève.

    Vous pouvez d’ailleurs vérifier par vous-même : "l’université de la diplomatie de Genève" n’existe pas !!! Il ne faut surtout pas lire toutes les bêtises servies sur un plateau d’argent comme dans cet article...

    Mais d’un autre côté, je suis d’accord avec le fait que l’ONU et la France n’auraient jamais dû intervenir au sol comme ils l’ont fait. Il devaient s’en tenir strictement à contrôler la fermeture de l’espace aérien Lybien.
    Le droit d’ingérence ? Non !

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2011 à 12:38, par pioyipo En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Toutes mes félicitation Monsieur Eric Zabsonré. Je veux adhérer à votre initiative dommage que vous n’avez pas mis votre contact (Tél. et e-mail)

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2011 à 12:48, par HHH En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Bel article... Il faudra faire un article aussi sur la Cote d’ivoire.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2011 à 12:59, par From BOBO En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Il faut citer la source de vos infos. C’est le minimum pour un travail intellectuel. Reconnaissez à ’Jean-Paul Pougala est un écrivain d’origine camerounaise, directeur de l’Institut d’Etudes Géostratégiques et professeur de sociologie à l’Université de la Diplomatie de Genève en Suisse’ le travail de recherche et de reconstruction de la vérité.
    Alors comme Khadafi a tout fait chez vous, il faut le défendre, et vous créer des comités à la con...
    Par contre quand c’est la CI vous ricaner. Dans quelle afrique sommes-nous ? La solidarité a foutu le camp ? Et demain quand le Burkina aura des problèmes vous allez demander des soutiens à qui ? Aux Ghanéens,non... au Maliens, peut être mais il n’y a rien là bas, pas d’infrastructures. Et c’est le même Khadafi qui a réaménagé tous les complexes hoteliers, qui construit le bloc ministériel en face de Azalaï au Mali. ATT n’a même pas pondu une déclaration pour le soutenir. Il a peur des réprésailles de la France.

    Vous allez sans doute vous tourner vers la CI, ok, pour le soutien apporté à votre frère Ouattara, il vous devra reconnaissance...

    Tous à la solde du colon...Prêts à céder un frère pour une bouteille de Gin ou un miroir.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2011 à 13:43, par Mazawa En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Encore une autre association qui bénéficiait de l’aide financière du guide. Cette déclaration bien que décousue et truffée de mensonges explique pourquoi l’union africaine tenait vraiment à soutenir Kadhafi dans sa folie meurtrière : la manne financière. A lire votre article, on dirait que la Lybie est la superpuissance économique de l’Afrique et sinon du monde, détrompez-vous la Lybie connaissais des difficultés financières comme tous les autres pays, demandez-en à nos compatriotes qui y sont allés. Les raisons qui ont poussé la population libyenne, aujourd’hui, à se révolter sont pratiquement les mêmes pour tous les autres pays, Egypte, Tunisie, Yémen... : la liberté et l’inégale répartition des fruits de la croissance. Kadhafi avait été bien prévenu, et Jeune Afrique en avait même fais cas dans un de ses articles, qu’un sursaut de révolte se ferait sentir si ce dernier (Kadhafi) ne revoyait pas sa politique économique. Il sied de vous présenter un extrait de cet article et de vous en indiquez la source au cas où, pour ceux qui en douteraient encore je vous conseille de consulter le rapport de la Banque mondiale sur l’économie mondiale. Je vous rappelle, que cette institution a félicité le guide en mi-février pour sa rigueur dans la mise en œuvre de politiques ultralibérales. En effet, le salaire moyen (200 dinars libyens) est bien loin du minimum vital estimé à 500 dinars même si les chiffres officiels, tronqués, donnent l’image d’un pays relativement prospère. En réalité, la richesse pétrolière est très inégalement répartie. Les six millions de Libyens sont a priori parmi les mieux lotis en Afrique. En 2008, le revenu moyen par habitant en parité de pouvoir d’achat (PPA) s’établissait à 15 600 dollars, selon la Banque mondiale. Statistiquement, sur le continent, la Libye vient après les Seychelles et le Botswana, et devance des pays maghrébins comme l’Algérie (7 940 dollars), la Tunisie (7 070 dollars) ou le Maroc (4 330 dollars). À cela près que la manne pétrolière ne profite qu’à une infime minorité tandis que la majorité des Libyens vivent dans le dénuement, avec comme seul filet de protection les subventions sur les produits de première nécessité. Entre 20 % et 30 % de chômeurs .Selon l’ex-Premier ministre Chokri Ghanem, près de 180 000 familles vivent avec moins de 75 dollars par mois, soit, en fait, un cinquième de la population dans la pauvreté. Le taux officiel du chômage en 2009 s’élève à 20,7 %, mais d’autres sources crédibles parlent de 30 %. « Un dixième du peuple, des corrompus et des incompétents, s’est emparé de neuf dixièmes des richesses du pays ! », dénonce l’écrivain libyen Ramadan Jarbou.
    Amira, institutrice dans la région de Benghazi, est amère quand elle raconte ce qu’elle voit autour d’elle : « Les familles dont les enfants travaillent dans le secteur public possèdent des commerces et roulent dans des voitures de luxe. Et puis, il y a les autres familles, rattrapées par la pauvreté, qui vivent dans l’angoisse et le chômage, et dont les enfants, même diplômés, ne trouvent pas d’emploi. Nos salaires sont payés avec retard. Des familles entières vivent dans des gourbis en l’absence de toute commodité et dans des conditions sanitaires déplorables, sans qu’un sauveur ne vienne les sortir de là. »
    Les salaires (l’administration et le secteur public représentent 60 % des emplois) sont trop bas pour permettre au plus grand nombre de subvenir aux besoins élémentaires, estime l’universitaire Ayman Seif Ennasr, qui a réalisé une enquête sur un échantillon de familles, composées des parents et de quatre enfants. Le budget familial obtenu exclut toute dépense superflue comme l’achat de cigarettes ou des dépenses d’urgence comme l’évacuation sanitaire vers un hôpital tunisien – c’est souvent le cas vu la défaillance des services de santé en Libye. « Le minimum vital pour une famille est de 500 dinars libyens par mois (403 dollars) alors que le salaire moyen est de 200 dinars* », conclut Ennasr.
    Par ailleurs, vous le dites si bien, allez à l’intégration africaine tout de suite et maintenant. Il me semblerait que vous ne connaissez rien aux politiques économiques de régionalisations ainsi qu’aux relations internationales. L’union économique et politique ne se fait pas à tort et à travers, un certains nombres de conditions doivent être prise en compte, comme les facteurs culturels, politiques et l’harmonisation des politiques budgétaires et monétaires,...et la voie des blocs régionaux reste la meilleure pour y allez. Contrairement à ce que vous pensez.
    * Le salaire minimum garanti a été fixé en 2007 à 250 dinars par mois.
    Source :jeune afrique 07-09-2009

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2011 à 13:51, par FerCola En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Le vrai problème des africains c’est voir dans leurs problèmes la main des autres, Khadafi était en train de tuer son propre peuple...Vives les occidentaux, c’est grâce à leur aide que vous continuez à percevoir vos salaires et que les populations boivent l’eau potables... Alors honte à nous tous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2011 à 17:49, par Abou Diallo En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Kaddafi a voulu etre le roi d’Afrique, il a corrompu tous les presidents Africains par ses billets de petro-dollars. Voila pourquoi aucun pays Africain n’a pu intervenir dans la crise lYbienne. L’Afrique est pincee entre le marteau et l’enclume et ce dilemne est une consequence de l’hypocrisie des pays Africains et la fragilite de nos dirigeants a etre victimes de la corruption, soumission. Certes Kaddafi avait de belles idees parfois mais il voulait etre le leader du royaume d’Afrique et ainsi diriger l’Afrique comme une tente dans un desert. Il est plein d’ego ce monsieur et il n’a absolument pas d’amour pour son peuple, il a positionne des chars contre son propre peuple et meme des rafales d’avions sur son propre peuple. Kaddafi aime sa terre d’origine et sa culture mais pas son peuple. Il faut faire la difference. C’est quelqu’un qui aime sa terre, il veut s’en approprie, en faire une ile ou il va reigner comme roi. Je ne comprends pas que Kaddafi puisse bombarder son propre peuple apres une manifestation. Nous ne sommes pas aux 15e siecle. Le monde ne peut pas s’assoir les mains croisees et assister a une hecatombe. C’est parce que l’UA est lache , plein de dicatateurs et corrompus que nous faisons tjr appel aux pays exterieur. Ce n’est pas un plaisir de voir les bombardement de NATO en libye mais je prefere ca que de voir des innocents mourrir sur des coups de rafales de leurs propre president. C’est vraie que les pays etrangers ne vont pas depenser tous ces milliards pour aucun n’interet, mais c’est ca le monde diplomatique actuel, ce sont les interets, cest dommage mais c’est ca. Apres Kaddafi il y aura biensure une collaboration plus ouverte a l’avantage de ces pays occidenteaux. Kaddafi est sans doute un psycho et personne ne doit laisser un psycho detruire son peuple pour construire son ego. il dit qu’il est pret a un bain de sang en libye. Cas meme !!!! son fils dit la meme !! c’st ca aimer son peuple ?
    Meme si la rebellion ne reussit pas en libye ou dans les autres pays il ya une lecon derriere tout ca : les oppresses en ont marre et il faut deserrer un peu les ecrous de la dictature et donner des opportunites de meilleur vie a son peuple. Mr le professeur de l’Univ de la Diplomatie de Geneve" esperons que ca existe, vous etes en Geneve parce que vous chercher une vie meilleure. Alors si vous l’avez dans votre pays d’origine vous serez jamais partie a Geneve. Alors nous tous , insurges ou pas, nous demandons des conditions de vies meilleures, nous ne voulons pas forcement quitter notre pays pour une vie meilleure. J’ai eu l’experience du cauchemar Americain que d’autre continu tjr a appeler reve americain. L’Afrique est mille fois meilleure qu’a tu as les opportunites d’une vie meilleure.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2011 à 19:09, par Oeil d’afrique En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Quand tu dis "vive les occidentaux" tu me fais honte. Pendant que ces escrocs sont entrain de nous pillier, toi tu dis qu’il nous aide. Tu crois qu’ils sont en Lybie parce ce qu’ils aiment les lybiens ? Detrompe toi mon frere et reviens sur terre.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2011 à 13:31, par Wath En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Où se trouve l’armée de l’Union Africaine. S’il y a union, il doit y avoir une vision commune des choses et une armée qui puisse protèger chaque pays de l’union en cas d’aggression étrangère. Nous devons dire non à des aggresseurs comme la France, l’Engleterre et les Etats Unies. Nous devons nous rassembler et combattre pour notre continent et sa richesse où qu’elle se trouve. Pourquoi les grandes puissances sont toujours ensembles s’il s’agit de destabiliser les pays en voix de developpement ? Quoi que l’on ne dise du Colonnel Kadhafi, c’est un vrai gars. En Afrique nous avons actuellement besoin d’un révolutionnaire comme Kadhafi qui voit toujours loin pour le progret et le developpement de notre Afrique riche.
    Vive le Colonnel Kadhafi le père de l’Union Africaine !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2011 à 13:57 En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Article pertinent ! Je suis de ton mouvement contre la malhonnêteté occidentale ! Kadhafi est pour l’indépendance vrai de l’Afrique !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2011 à 16:12 En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Un bon article. Mais Kadhafi et son fils Saifoul islam sont les premiers responables de ce qui se passe en Libye presentement.ils ont choisi de riprimer les manifestatants a BENGHAZI avec d’extreme violence. leurs discours de feu en sont temoins, et ce n’est pas pour rien qu’un grand nombre de ses grands collaborateurs l’ont abandonnes : ils connaissent mieux Kadhafi que votre mouvement.. 42 ans a la tete d’un etat pretendant etre jamahirien est trop. enfin c’est Kadhafi et son fils, par leurs reactions violente et sanglante, qui ont favorise l’intervention occidentale, ils pouvaient tout ca en agissant tout simplement comme Moubarak et Ben Ali a temps...

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2011 à 16:32, par Zags En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Ce que je deplore dans cette situation libienne, c’est le ridicule des président africains. Comment pouvez vous garder ce silence pendant que les europeens et certains arabes decident du sort d’un president africain sur le sol africain comme si les africains noir n’etaient rien sur cette terre. Sachez qu’apres Kadhafi, chacun de vous aura son tour.Si vous preferez l’esclavage parce que rien ne vous manque et que vous etes epargnes de la souffrance, les peuples africains ont besoin d’une reelle independance. Après que l’UA se soit opposée à une intervention exterieure en Lybie, qu’à-t-elle fait quand les europeens n’ont meme pas consideré cette opinion ? A defaut d’envoyer des armees, envoyez officiellement des armes pour soutenir Kadhafi et vous faire respecter ; organisez des manifestations officielles de protestation ; pourquoi ce silence d’un enfant qui voit son pere deconner et ne peut rien dire. Cela nous fait honte.Ça ne sert à rien de feter des independance(50 ans)tout en sachant que vous ne l’avez pas. Vous ne tromperez personne. Nous devons continuer à lutter pour notre independance.
    Peuple africain, reveillons nous.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2011 à 12:08, par Dutemps En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    Bonjour à tous,
    A lire ce qui précède, j’ai mal !
    Toujours des débats infructueux et non constructif !
    Jusqu’à quand allons nous être tolérant et permettre de construire notre Afrique ?
    Jusqu’à quand allons nous comprendre les relations internationales et leurs corolaires de chantages ?
    Je suppose que tous ceux qui interviennent ici sont matures et constituent une force de proposition.
    Ce n’est pas aux occidentaux de venir régler les problèmes africains !
    Prenez le cas d’un employé qui après avoir appris décide de créer sa propre affaire, le Patron devrait il mettre le s battons dans ces roues ? L’employé devrait il baisser le bras pour autant ? Les occidentaux sont dans une logique de suprématie et de supériorité, et c’est à nous de nous battre pour nous en sortir.
    L’article ci-dessus n’est pas erroné pour autant, car ce qui est dit est logique et il suffit d’ajouter les sources et le tour est joué.
    En RCI, pourquoi la licorne n’a pas protégé les civils dans les autres ville qu’Abidjan ? Pourquoi n’avoir pas pacifier la pays avant les élections ?
    En Lybie,pourquoi ne pas donner une chance à la médiation et à la résolution pacifique ? si vraiment la raison c’est la protection des civil, alors pourquoi intervenir militairement aussi ? Ne fallait il pas dès le déclenchement du conflit, demander un cessez le feu et faire de la médiation ?
    A mes frères du Faso, les ivoiriens ni les lybiens n’ont jamais Pensé qu’une telle chose allait leur arriver. Donc mobilisons nous pour limiter les dégâts dans notre pays au lieu de se moquer de autres ! Le malheur des uns ne fait toujours et forcément le bonheur des autres ?
    Je propose donc la mise en place d’un "club de réflexion de forumiste ici avec des conditions d’accès contraignantes"
    Vive l’Afrique, pour que Vive le Burkina Faso !
    Merci !

    Répondre à ce message

    • Le 11 avril 2011 à 14:31, par Mazawa En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

      L’artcile est bien truffé de mensonge et ce, d’autant plus que l’université de diplomatie de Genève n’existe pas.
      Si on devait attendre la diplomatie de l’UA, a l’heure actuelle on parlerait de genocide lybien. Une chose reste certaine , les africains sont incapables de résoudre leur propre problème, le dossier ivoirien en est un exemple.Il ya des situations ou la diplomatie ne marche pas , et le seul recours est donc les armes pour éviter des pertes de vies humaines inocentes.

      Répondre à ce message

    • Le 11 avril 2011 à 14:32, par Mazawa En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

      L’artcile est bien truffé de mensonge et ce, d’autant plus que l’université de diplomatie de Genève n’existe pas.
      Si on devait attendre la diplomatie de l’UA, a l’heure actuelle on parlerait de genocide lybien. Une chose reste certaine , les africains sont incapables de résoudre leur propre problème, le dossier ivoirien en est un exemple.Il ya des situations ou la diplomatie ne marche pas , et le seul recours est donc les armes pour éviter des pertes de vies humaines inocentes.

      Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2011 à 13:57 En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    "Jean-Paul Pougala est un écrivain d’origine camerounaise, directeur de l’Institut d’Etudes Géostratégiques et professeur de sociologie à l’Université de la Diplomatie de Genève en Suisse."

    Deux titres bien ronflants et deux institutions qui n’existent pas, voilà pour la crédibilité de Monsieur Pougala et de son article...

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2011 à 20:40, par choqchoq En réponse à : Mouvement de soutien à Kadhafi : Les vraies raisons de la guerre

    j suis d accaord kadafi n est pas un ange loin de là mais le seul probleme c est l’ingerence de tous ces predateur qui me derange.le probleme il est africain et ce sont les africains qui doivent le gérer. si chaque fois on doit faire recours aux vautours(grandes puissances)pour nous debarrasser de nos dictateurs il est notre independance dans ce cas ?cependant force est de reconnaitre qu’on a eu beson d ’eux pour la CI on aura besoin d’eux pour la lybie.en fait toutes ces situations doivent nous interpeller tous,nous faire reflechir,cogiter sur le role mm de nos institution en place:juste des marionnettes !!!c est cela le hic faut pas toujours jetter notre devolue sur les autres.comme on le dit nul n’est motivé que sur la base de ses interets.ne rejettons pas nos souffrances sur le autres unissons nous et mobilisons nous on vera qu’il ne peuvent rien

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"
Mali : La junte militaire rétropédale sur les négociations avec les groupes terroristes
Mali : Le Haut Conseil islamique officiellement chargé de négocier avec les chefs djihadistes
Bénin : L’Assemblée nationale autorise l’avortement, sous conditions
République Démocratique du Congo (RDC) : Vers une revanche Kabila/Tshisekedi ?
Etats-Unis : L’ancien secrétaire d’Etat sous George W. Bush, Colin Powell, est décédé
Guinée : La Transition de Doumbouya envoie 42 généraux à la retraite
Guinée : Le gouvernement de transition est composé de 25 ministres et deux Secrétaires généraux
Mali : Libération de la sœur religieuse Colombienne Gloria Cécilia NARVAEZ
Prix Nobel de la Paix 2021 : Deux journalistes, russe et philippin, récompensés pour « leur combat courageux pour la liberté d’expression »
Nouveau Sommet Afrique-France de Montpellier : 13 propositions pour refonder les relations entre la France et l’Afrique
Guinée : Un haut fonctionnaire international nommé Premier ministre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés