Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

<I>Radio Nostalgie Ouaga La Légende </I> : La nouvelle coquluche des auditeurs Ouagalais

Accueil > Actualités > Multimédia • • lundi 27 septembre 2004 à 07h37min

Créée en décembre 2003, c’est le 24 septembre 2004 qu’a eu lieu sur l’Avenue Houari Boumedienne, l’inauguration et le lancement officiel des activités de Radioi Nostalgie Ouaga La Légende. En présence de nombreux invités, le conseiller technique du ministère de l’Information, M. Seydou Dramé a officialisé les activités de ladite radio.

L’édifice abritant les locaux de la Radio Nostalgie est située non loin du fameux restaurant bar- dancing, " Gazeta Plus ". C’est un bâtiment à trois niveaux. Au premier, une salle d’accueil, le secrétariat, une salle de rédaction, une salle des invités, un studio de production numérique et un studio de diffusion entièrement numérique.

Radio Nostalgie Ouaga La Légende, c’est la nouvelle coqueluche des auditeurs ouagalais émettant sur la fréquence 94. 4. Radio commerciale privée , " elle ambitionne apporter sa modeste contribution à l’éveil et à l’épanouissement intellectuel et socioculturel du Burkinabè ", a précisé M. Serge Eloi Ouédraogo, directeur général de Radio Nostalgie Ouaga.

Pour ce dernier, sa radio n’entend pas faire de la figuration parmi la multitude des FM. C’est pourquoi, à travers son matériel haut de gamme, elle entend apporter un autre son de cloche au paysage radiophonique burkinabè par une meillleure qualité d’écoute et la diversification de ses programmes. La Radio Nostalgie Ouaga qui couvre pour le moment, un rayon de 30 km veut à moyen terme, couvrir toute la province du Kadiogo ainsi que les villes voisines dans un rayon de cent (100) km.

Le conseiller technique du ministre de l’Information, M. Seydou Dramé, tout en félicitant le directeur Serge Eloi Ouédraogo et son équipe forte de dix personnes pour la qualité de leur station, a tout de même émis le vœu de voir Radio Nostalgie Ouaga devenir " un rayon de lumière, une raison d’espérer pour notre jeunesse en lutte contre la pauvreté ". Et d’ajouter : " Les auditeurs attendent beaucoup de vous en termes de programmes".

Le lancement officiel des activités de la Radio Nostalgie Ouaga n’a pas manqué d’attirer le voisinage. Ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement, mais qui étaient branchés sur la 94.4 ont pu suivre la retransmission en direct de l’évènement. Ainsi, invités, voisins et auditeurs ont encore pu apprécier les talents d’artistes musiciens burkinabè, Faso Kombat et le Gandaogo National, venus égayer de fort belle manière, la cérémonie.

Ismaël BICABA (bicabai@yahoo.fr)
Romaric DOULKOM
Sidwaya

Vos commentaires

  • Le 20 septembre 2016 à 11:33, par LEMOU honoré En réponse à : <I>Radio Nostalgie Ouaga La Légende </I> : La nouvelle coquluche des auditeurs Ouagalais

    Bonjour. je suis journaliste animateur radio vivant au Togo et je suis un fan de votre radio. je voudrai avoir l’adresse mail de votre radio pour solliciter une demande de stage. merci

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2020 à 23:46, par HIEN Alain En réponse à : <I>Radio Nostalgie Ouaga La Légende </I> : La nouvelle coquluche des auditeurs Ouagalais

    Bonsoir à Radio Légende
    Juste ma petite contribution sur la lutte contre le covid 19. Alors je voudrais formuler 2 propositions :
    1. Demander à toutes les compagnies téléphoniques ( Orange, telmob, Telecel) de remplacer les musiques ou chansons ou sons de téléphones ou les musiques d’attentes par les informations de prévention de Covid19 ( laver toujours les mains, éviter de saluer, porter des masques .....) dans les langues les plus parlées au Burkina (Moré, Dioula, Foulfoudé...). Comme ça le message pourra atteindre le maximum de la population car beaucoup de personnes possèdent des téléphones
    2. pour éviter les regroupements dans les quartiers et secteur il faudra demander à la police et à la gendarmerie de déresponsabiliser des numéros verts pour les haleter en cas de regroupement massifs pour le mariage ou baptêmes. ceci permettra à nos FDS de sensibiliser les organisateurs de ces regroupements et si possible taxer les ces organisateurs qui ne respectent pas les informations du gouvernement sur cette maladie et qui pensent avoir de l’argent pour organiser ces regroupements.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Koudougou : Des Hommes de médias outillés sur la planification familiale, le mariage d’enfants et les violences basées sur le genre
Banque de l’union du Burkina Faso : Une nouvelle agence ouvre ses portes à Dédougou
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 247 est en Kiosque !
Médias : Jean-Emmanuel Ouédraogo désormais aux commandes de la RTB télé
Burkina : « Il faut que les journalistes continuent de travailler avec le sens élevé de la responsabilité » (Pr Serge Théophile Balima)
Union catholique africaine de la presse (UCAP) : Le Burkinabè Alexandre Rouamba préside le premier bureau exécutif
Coopération numérique : Le Burkina fait des recommandations à l’UEMOA et à la CEDEAO
Burkina Faso : Huawei lance une compétition pour détecter de nouveaux talents en technologie
Magazine Économies Africaines : L’édition spéciale « BURKINA FASO » 2021 est dans les kiosques
Burkina Faso : Bientôt un nouveau cadre réglementaire et trois multiplex pour la TNT
Journal « Le Pays » : 30 ans déjà !
Utilisation des réseaux sociaux : L’Association Fill-Paa sensibilise des jeunes du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés