Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Affaire Justin L. Zongo • • mardi 15 mars 2011 à 01h11min

Le président de l’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD), Me Hermann Yaméogo a convié la presse nationale pour un échange autour de l’actualité nationale marquée par les manifestations des scolaires, suite au décès dans des circonstances non encore élucidées de l’élève Justin Zongo à Koudougou. L’UNDD a voulu par ladite conférence de presse, arrêter le complot qui se fait autour d’elle sur les manifestations. Elle a aussi évoqué la question des réformes qui suscite beaucoup de réactions dans l’opinion nationale. C’était le 14 mars 2011 à Ouagadougou.

"La situation que nous vivons actuellement dans notre pays est dramatique et l’évolution des événements imposait que l’on convoque cette rencontre avec vous." C’est en ces termes que le président de l’UNDD, Me Hermann Yaméogo, s’est adressé aux hommes de médias, le 14 mars 2011. D’entrée de jeu, l’UNDD a jugé la situation suffisamment critique d’autant plus que les autorités ont du mal à enclencher les stratégies nécessaires à une sortie rapide de la crise. Les solutions prises par le pouvoir sont des "mesurettes irresponsables", a dit Hermann Yaméogo, président de l’UNDD.

Selon lui, dans de telles circonstances, l’idéal est qu’on prenne rapidement des mesures courageuses, qu’on fasse des investigations, et des enquêtes avant de réagir. Contrairement à cela, "le pouvoir a commencé à mentir pour embarquer les gens et tirer à balles réelles... sur les manifestants et se perdre en accusations puériles". Pour l’UNDD, cette manière de communiquer nie au peuple la capacité de réfléchir, "c’est insulter les élèves et les étudiants". Conclusion, l’UNDD laisse entendre que si la situation a dégénéré, c’est à cause du mensonge orchestré par le pouvoir qui, selon lui, n’est d’ailleurs pas à son premier coup. "Il en a fait un système de gouvernance", a continué Me Hermann Yaméogo. Mais il précise qu’ "il faut bien traiter la crise sinon ce n’est pas encore fini."

"le ver est dans le fruit"

L’UNDD a été prise pour bouc-émissaire dans cette situation, estime son président. Il est inimaginable que face à l’incapacité de gérer la crise, "on se rabatte sur Hermann Yaméogo et l’UNDD", a fait remarquer Me Hermann Yaméogo. Sur les interventions des hommes politiques du pouvoir tendant à faire croire que Me Hermann Yaméogo incite à la violence, ce dernier réagit en soutenant que c’est une attitude d’incapacité car son parti est suffisamment responsable pour agir de la sorte. Pour lui, "le ver est dans le fruit". Car ces détracteurs l’avaient donné pour mort politiquement, après "l’embargo" qui pèse sur son parti.

Fort heureusement, le parti survit et de la plus belle manière, a t-il poursuivi. Pour sortir de la crise, l’UNDD propose la mise en place rapide d’une commission d’enquête qui prendra en compte tous les protagonistes de la crise. L’implication des étudiants et des élèves à la manifestation de la vérité permettra de calmer la tension perceptible au Burkina Faso. Par ailleurs, Me Hermann Yaméogo dit ne pas apprécier l’intervention du président du Faso. Il regrette que ce dernier n’ait pas exprimé une pensée émue à tous ceux qui sont tombés lors des manifestations. Sur l’interpellation par la gendarmerie du vice-président de l’Union nationale pour la démocratie et le développement,

Amadou Dabo, accusé "d’avoir été identifié à l’université" demandant à ce que "la grève soit plus violente", et "instruction ayant été donnée" de le questionner, l’intéressé reconnaît avoir été interpellé mais nie en bloc l’accusation qui est portée contre lui. Il a d’ailleurs affirmé : Cela fait plus de dix ans que je n’ai pas mis pied à l’université.

Les réformes et l’actualité nationale

Quant à la question des réformes, l’UNDD, selon son président et ce depuis le CODECO, a toujours eu pour ambition de défendre la Constitution. Le parti reste toujours dans sa logique et condamne toute modification de l’article 37 de la Constitution du Burkina Faso. Quand bien même le parti reconnaît que la modification est légale, la morale constitutionnelle impose d’inscrire cet article dans le chapitre des articles non modifiables. Néanmoins, Me Hermann Yaméogo, invite le peuple à la vigilance car pour son parti, la question de la révision de l’article 37 n’est pas actuelle et la procédure pour l’aborder reste à trouver. L’actualité nationale ne prête pas à un débat là-dessus. Si réformes il y a, il est préférable qu’elles soient, en plus des réformes institutionnelles et politiques qui focalisent l’attention de l’opinion, aussi bien économiques que sociales surtout.

Aimé NABALOUM (Stagiaire)

Le Pays

Vos commentaires

  • Le 15 mars 2011 à 01:37, par shynkoy En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    bien dit mr herman yameogo sur la crise actuelle et l,article 37 et bravo a l.undd pour leur prise de position je la trouve objective et justifier et qui denonce les methodes de gouvernances au faso

    Répondre à ce message

    • Le 16 mars 2011 à 23:15, par Hamane En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

      Hermann, si "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance", c’est aussi grâce à ton soutien à ce pouvoir à la vieille le jour J et les lendemains du 15 octobre 1987. Tu dois savoir de quoi je parle. tu en veux à ce pouvoir parce qu’il t’a sucé et rejeter. Ton defunt père ne t’avais t-il pas dit de soutenir le Blaiso ? est-il revenu te dire de l’abandonné ? le père du Blaiso ne lui avait jamais dit de te soutenir, Prions pour qu’il revienne lui dire de le faire. Espérons que le Blaiso te tende la main un jour et tout ira mieux pour toi. l’histore entre le Blasio et toi, c’est ressemble à l’histoire entre 2 personnes et chacun n’écoute que son père. espérons que vos pères parviendront à vous unir. Amicalement et sans rancune : Hamane

      Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 04:53 En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    N’importe quoi !!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 05:47, par Ya woto ! En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Si le pouvoir utilise le mensonge, vous les opposants vous êtes maître dans la couardise la roublardise et des traîtres de circonstance !
    Hermann n’est jamais allé jusqu’au bout de ses convictions (s’il en a ?).Il suffit d’un gouvernement d’ouverture où il obtient un poste de "ministre machin" pour le calmer.
    Une fois qu’il est évincé du gouvernement lors du prochain remaniement, il attend encore le premier torchon qui brûle de préférence dans son sois disant fief (koudougou) pour encore se faire entendre !
    Tu vois finalement, on connait ton cycle de vie sans être des experts en politique.
    ça s’appele faire de récupération à outrance et sans la moindre finesse par respect pour le peuple !
    Votre attitude est plus insultante et ignoble que celle du pouvoir que vous critiquez !
    On est fatigué de vous ! comme opposition. On veut du sang neuf... Et ça va pas tarder !!!
    La jeunesse se bande les muscles , s’organise et va tout emporté sur son passage. Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 06:11, par 100voix En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Vraiment si la honte pouvait tuer, ce monsieur serait parti depuis. Quel opposant ???
    Avec un monsieur Herman, on se demande quel type de gouvernance sera instauré au BF. un véritable va-nu-pieds politique qui ne manque pas de se faire voir a toute occasion meme la moindre qui se presente. Notre presse a vraiment du temps a perdre à repondre a une invitation de conference de presse de celle-ci. O mon peuple !!! Union Nationale des Demagogues de la Democratie. (UNDD)

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 08:29, par Madjer En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Vous savez les gens cherche des poux sur 1 crane rasé. Hermann n’est plus credible il a dit dans une emission de la tnb que’ mon papa ma dit avant de mourir de ne jamais quitter derrière blaise compaoré’ quand il parlait ainsi ce même pouvoir avait ces HABITUDES. Comme il ne gagne plus a mangé il veut crier. Pardons et laisse nous regler avec blaise comme on veut parceque tu sera pire que lui au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 08:42, par Nabiga En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Bonjour
    Si on n’y prend garde, en voulant trouvé des bouc émissaires, on va faire la popularité de certaines personnes qui sont mortes politiquement. ces gens aujourd’hui, ne peuvent mobiliser personne, même chez eux. Donc laissons les là où ils sont et résolvons notre crise.
    Dialogue et tolérance mais surtout clairvoyance !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 09:03 En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    wow wow wow.contniu a raconter ta vie.
    et ta visite chez gbagbo ?
    le financement qu’il ta donner ?
    pourkoi tu n’en parle pas ?
    c’est pitoyable pour le fils d’un ex président de tomber si bas.
    de toute façon on sait que tu as besoin de crise pour que ton parti continu de vivoter. des lors on sais que cette escapade de violence te convient parfaitement.
    au lieu d’appeler au calme et a la paix comme tout chef d’un parti politique conscient devais faire, tu en es résolu a atiser le feu. pauvre de toi. tu fais vraiment pitié.
    toi et sankara l’imposteur, vous etes fini.laissez la place au grand Zephirain.au moins lui il peu nous conduire quelque parts sans pronner la violence. sa force majeur par rapport a vous deux c’est qu’il privilégie le débats intellectuel chose que vous etes incapable depuis des années de menner.
    il serait grand temps de prendre votre retraite.

    Répondre à ce message

    • Le 15 mars 2011 à 18:09, par vérité En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

      cher inconnu ! toi qui crie wow wow wow... est ce que tu peux mener un débat intellectuel ??? Regardes le ton ACCUSATEUR et INSULTANT que tu as tenu à l’endroit de Me Hermann. Est ce que tu pense que lui peut encore t’écouter ???

      C’est par ce que ça "vous" chauffe que vous voulez des gens comme Mr DIABRE, les sages, les religieux, ECT...Mais quand ça va, vous les IGNOREZ et même les traitez de n’importe quoi.

      Quand les gens du pouvoir VOLENT et même PILLENT et aussi NARGUENT le peuple avec leurs biens mal acquis, vous ne dites rien...

      Comme c’est chaud maintenant, prions ensemble et oeuvrons pour la PAIX.

      Mais vous, regardez-vous dans un MIRROIR TRES CLAIR et REFLECHISSEZ.

      SALUT !!!

      Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 09:06, par africain En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Il s’agit ici d’un problème plus profond et qui ne concerne aucun parti politique.
    Il ne faut pas accuser l’UNDD ni aucun autre parti.
    les étudiants se sont levés face à une injustice. Il faut la réparer et tout repartira sur des bases saines.
    Je pense Que yaméogo herlmann a raison sur ce point il faut prendre en considération la voie du peuple, et là il s’exprime.
    Il ne faut pas laisser la violence gagner les rues, il faut œuvrer pour la paix.
    La contribution de tous est nécessaire.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 09:12, par abaz En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Je suis étonnée que cet article soit passé sur ce site, cela témoigne d’une ouverture d’esprit et d’une communication ouverte. Maître Hermann s’est insurgé contre les pratiques gouvernementales a même critiqué le discours du président en ce sens qu’il n’accorde pas assez de crédit au jugement de ces étudiants.
    Il propose des solutions et c’est ce qu’il nous faut. Un dialogue, des idées qui ne vont pas toujours dans le même sens.
    Je pense que c’est exactement ce qui mettra un terme à la crise qui sévit actuellement au Burkina.
    Vous avez donné le ton, il faut communiquer et ne pas hésiter à revoir ses systèmes de fonctionnement.
    Ici les véritables responsables doivent être trouvés et une solution apportée autrement les étudiants ne se calmeront pas.
    J’aime mon pays et je ne veux pas que l’image internationale soit encore entachée.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 09:27, par L’Intègre En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Hermann ! STP soit raisonable toi même. sans me trompé, tu profite tjts avec des situation pour te faire la place au soleil. cette fois ci, tu ne l’aura pa. tu n’es qu’un profito situationiste. tu as pris les faux billets de koudou et tu donne aux jeunes de brûlé en plus tu vien ns proposé qw encore ? ns parlons de vie chère et tu ns propose un instrument de vide juridique pour qu’on te responsabilise et tu te fais encore de l’argent sur le dos du contribuable. je dis non et non.

    Peuple du Burkina Faso, rapelons ns de ce que ce monsieur ns avait di lors de l’émission "A coeur ouvert" à la TNB.
    moi je ne le considèr pa coe un "Burkinabè" mais un "Burkinabé". il ne peu rien apporté aux pays.

    Il ns a di kil est allé à Abidjan demandé à koudou qu’on ne touche pa aux Burkinabè, mais qu’est ce qui se passe aujourd’hui en RCI ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 09:28, par Demo En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Salut à tous,je n’ai même pas lu tant le visage de ce traitre m’énerve...il est politiquement mort pour les burkinabès et veut jouer les leopards comme son ami Gbagbo en attendant une occasion de sauter à la presidence mais qu’il se ravise car nous demeurons très vigilants...Un apatride de sa trampe n’a pas sa place chez nous.Honte à toi,tu nous as montré plus d’une fois par le passé ce qui t’interesse,toute honte bue...enfant indigne,au diable.A bon entendeur,salut.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 09:31, par asym En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Quel article !
    Je suis pressé de voir les commentaires.
    Ici tout ce qui est dit est d’une vérité crue ; Je me demande ce que l’on trouvera à y redire.
    Je suis surpris de ce qui est dit à l’intention du président du Faso, cela étant c’est un peu vrai mais on peut comprendre qu’il ait tant de préoccupations en ce moment qu’il n’ait pas exprimé ce qu’il pense tout bas.
    Personne ne peut rester insensible à la douleur des familles.
    Justement je pense que cela a été un peu pris à la légère, il faut en effet comme le mentionne Yameogo Hermann faire des investigations et de la sorte trouver les coupables et proposer de vrais solutions.
    Je pense qu’il n’a rien à voir avec ça de toutes les façons c’est une histoire qui a mal tourné et depuis tout dérape. Il faut arrêter cela et vite et en arrêtant les vrais coupables, là il ne faut pas prendre de bouc émissaire cela ne va calmer personne, au contraire ça va énerver les étudiants qui vont se demander pour qui on les prend.
    Pour ce qui est de l’article 37 j’ai peur qu’il ne tombe aux oubliettes, avec toute cette histoire on va le ranger au placard, ce qui serait aussi une grave erreur.
    Il faut accorder aux gens un peu plus de foi en leur intelligence qui ne peut être perpétuellement insultée.
    Le peuple est conscient de ce qui se fait et réagit. Il a réagit là alors prenons en de la graine.

    Je reste confiant et je prie pour la paix revienne au pays des hommes intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 09:35, par Un voltaïque En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Huumm... d’accord en grande partie. Des fois, je me demande ce que sont devenues les valeurs cardinales qui étaient les nôtres (VOLTAÏQUES) : travail, courage, honnêteté et , j’en passe. Aujourd’hui, tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins et l’arme fatale est le cocktail mensonge-délation-intrigues.
    Et vous même Monsieur, êtes vous au dessus de cela ? Oui !, je l’espère.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 09:41 En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    toi même si y a pas de candidat tu sera pas président au BF

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 09:45, par mandy En réponse à : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    tellement vrai ! c’est insulter notre intelligence mais plus encore notre dignité d’êtres dotés de conscience !
    toujours des discours accusateurs et pas une seconde, du remords a l’endroits des victimes de balles REELLES sur les manifestants ! à dix ans on est pas censé mourir parce qu’un soit disant gouvernement democrate ne veut pas faire ce pour quoi il est élu, rendre justice, neutraliser les assassins, consoler les victimes !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 09:48, par tad kozh En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    La question que l’on doit se poser depuis le début de cette affaire : le jeune Zongo est-il mort de méningite à méningocoque, épidémique, ou de méningite à pneumocoque, post-traumatique et alors éventuellement en rapport avec les brutalités subies.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 10:44, par oui, justice En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    cher journaliste, apprenez à vous exprimer en français facile. cela permettra à vos lecteurs de vous comprendre. sinon des phrases complexes et longues entrecoupées en différentes paragraphes comme celle-là : ""Sur l’interpellation par la gendarmerie du vice-président de l’Union nationale pour la démocratie et le développement,

    Amadou Dabo, accusé "d’avoir été identifié à l’université" demandant à ce que "la grève soit plus violente", et "instruction ayant été donnée" de le questionner, l’intéressé reconnaît avoir été interpellé mais nie en bloc l’accusation qui est portée contre lui." risque de somnoler vos certains de vos lecteurs...
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 10:48, par Militant UNDD En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    C’est facile de rester dans l’ombre et critiquer les autres. Tout le monde a vu Hermann dans ses rendez-vous manqués avec l’histoire au Burkina ici. Aujourd’hui, ce M. n’a aucune qualification pour parler au burkinabè. Il n’est simplement pas crédible ni convainquant. Par ailleurs soutenir ouvertement la forfaiture en Côte d’Ivoire, au nom d’une pseudo-liberté d’expression et de pensée, nous montre que lui-mêmes est prêt à toutes les forfaitures si l’occasion lui en était donnée dans ce pays. Raison de plus pour s’en méfier dès aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 11:22, par thoma En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Arrêtons les interpellations et arrestations arbitraires . Le Gouvernement à intérêt à cesser tout ça . s’il vous plait Monsieurs les membres du gouvernement du Burkina Faso Arrêter , Arrêter ,arrêter . La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 11:50, par zakria En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    C’est du déjà vu ça. on te veux pas, attention à la récupération sinon !!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 13:41 En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Il est vrai que les autorités locales et même le pouvoir central ont mal négocier la crise que traverse le pays. Toutefois, dans cette crise personne ne voit à ce que l’on sache n’accuse Hermann Yaméogo. S’il pense que des personnes y voient sa main dans la crise, c’est lui-même qui de l’intoxication afin de faire croire aux gens qu’il a encore une côte de popularité. Or, tel n’est pas du tout le cas, Hermann est discrétité et ne peut mobiliser autant de monde au Burkina Faso. Qu’il cesse les récupérations politiques inutiles. Il l’a tenté dans la crise ivoirienne et il a eu amer constat que le peuple est plutôt uni, en tout en cas pour ce qui de la crise ivoirienne dernière Blaise. Hermann doit arrêter son jeu trouble et laisser le peuple régler ces problèmes avec le pouvoir Compaoré, plus il s’en mêle, plus le peuple se démobilise à cause de lui.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 14:35, par ouedralid@yahoo.fr En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Est ce que ce n’est pas encore un jeu de Blaise-Hermane pour encore faire foirer la lutte du peuple. Après avoir trahi la CFD puis le collectif que vient de nouveau cherccher Hermann das notre lutte. Hermann se chatouille pour rire. Monsieur Herman laisse nous solder les compte à Blaise de grace cesse de nous distraire ou de dicrediter notre lutte en te mellant de ce que tu ignores.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 15:47, par Moussa Raoua En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Bonjour à tous, je suis outré de voir Herman vouloir demandé la vérité au Burkina .qu il aille soutenir son ami Bagbo. Il s est porté en faux dans la crise Ivoirienne. Pour ma part il n est pas burkindi. L undd doit le renié s il veut resté crédible au faso

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 17:00, par Le Patriote En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Article 37 : "...la morale constitutionnelle impose d’inscrire cet article dans le chapitre des articles non modifiables."

    "...la question de la révision de l’article 37 n’est pas actuelle et la procédure pour l’aborder reste à trouver."

    Tu dis que c’est un article qui devait etre inscrit dans le chapitre des articles non modifiables, et puis tu dis que la procedure pour aborder la revision de l’article 37 reste a trouver...
    Ca s’appelle une conference de presse pour se faire voir, quitte a raconter des incongruetes. Mais bon, c’est du Hermann Yameogo.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 18:33 En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    ces opposants, pardons, opportunistes ont vraiment de petits esprits... Arretez de critiquer et proposer des solutions si c’est si evident... croyez vous qu’on rejettera vos propositions si on les juge pertinente ? Honte a vous... Si vraiment vous vous souciez un tant soit peu de l’avenir de votre pays comme vous voulez nous le faire croire, aidez les autorités en leur suggerant vos IDEES infaillibles donc. Pouah !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2011 à 22:37, par pedro En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Ce sont des déclarations péremptoires et maximalistes dont le seul objectif est de tirer les dividendes de la situation ou même dissimuler certaines actions plus graves.les Burkina be sont suffisamment critiques face à cette race d hommes politiques en perte de vitesse cherchant par tout moyens l occasion de se remettre en selle.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2011 à 00:08, par FOFO MA En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    Je voudrais que les personnes de bonne foi nous aident à comprendre un avocat qui appelle à la mise en place d’ une commission d’ enquête composée de tous les protagonistes alors qu il conclue à la responsabilité unique et entière d’ une des parties puisqu’ il charge le gouvernement en affirmant qu il a érigé le mensonge en système de gouvernement.Si ce n est pas de l’ arnaque ça y ressemble.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2011 à 00:53 En réponse à : HERMANN YAMEOGO, PRESIDENT DE L’UNDD : "Le pouvoir a fait du mensonge un système de gouvernance"

    ce rigolo vent sa dignite faite bcp attention a lui.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
10 ans après le décès de Justin Zongo : « S’il était vivant, il allait devenir quelqu’un pour prendre soin de nous », regrette sa mère
AN I DU DECES DE JUSTIN ZONGO : Les élèves et étudiants s’en souviennent
An I de l’affaire Justin Zongo : Les cœurs s’apaisent à Koudougou
Affaire Justin Zongo : Le point des dossiers connexes
Affaire Justin Zongo : Les enseignements d’un procès
Affaire Justin Zongo : L’Etat a-t-il bradé les policiers pour sauver sa peau ?
AFFAIRE JUSTIN ZONGO : Le procès d’un certain Burkina
Procès Justin Zongo : Les inculpés écopent de 8 à 10 ans d’emprisonnement ferme
Affaire Justin Zongo : Des peines de 8 à 10 ans pour les policiers
Procès affaire Justin Zongo[ Acte 2] : « Il m’appelait papa » (Officier Roger Narcisse Kaboré, accusé)
Procès de l’affaire Justin Zongo [ Acte 1] : Les trois inculpés rejettent en bloc les accusations »
Affaire Justin Zongo : la justice va trancher
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés