Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • • vendredi 11 février 2011 à 01h10min

Une coordination composée de 12 membres issus de plusieurs couches de la société a animé une conférence de presse le 9 février 2011 à Ouagadougou. Soutenir vaille que vaille le président Blaise Compaoré dans la mission du panel des 5 chefs d’Etats en Côte d’Ivoire, c’est l’objectif visé par cette nouvelle structure. Ce mouvement dénommé « J’aime ma patrie » entend organiser une marche-meeting aujourd’hui à 13h à la place de la Nation.

Les membres du mouvement « J’aime ma patrie » sont remontés contre Blé Goudé, leader des jeunes patriotes en Côte d’Ivoire, en raison de ses “propos injurieux”. « Nous n’allons pas laisser notre président aller là-bas dans un tel climat d’insécurité », a martelé le porte-parole de la coordination, Alpha Yago, hier devant les journalistes. Selon le mouvement, le président Blaise Compaoré mérite bel et bien sa place dans le panel des 5 chefs d’Etat désignés par l’Union africaine pour la résolution de la crise en Côte d’Ivoire.

Car, dit-il, il a fait ses preuves en faisant venir la paix, ce qui a abouti à l’organisation de l’élection dans le pays. « J’aime ma patrie » entend montrer une forme de patriotisme dénuée de toute violence à Blé Goudé. Il exhorte à cet effet la communauté internationale à « prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité du Président du Faso au pays d’Houphouët ».

Dans le calendrier de cette organisation, il est prévu trois activités : une première marche-meeting pour interpeller la communauté internationale, une deuxième pour accompagner le président Compaoré le jour de son départ pour la Côte d’Ivoire et, enfin, une mobilisation pour l’accueillir à son retour de la mission.

Issa Bebané (stagiaire)


Appel à la mobilisation

Depuis l’avènement de la crise ivoirienne, le Burkina Faso et son président n’ont jamais tari d’énergie pour amener les protagonistes à la table du dialogue. De par sa sagesse, son sens élevé du panafricanisme, le Président du Faso, un homme épris de paix, a su, en effet, redonner espoir aux Ivoiriens à travers la signature et la mise en application de l’Accord politique de Ouagadougou ; ainsi, le Président Blaise Compaoré a su ramener la paix en Côte d’Ivoire. Ce qui lui a valu les félicitations et la reconnaissance de tous.

Dans le cadre de la recherche de solutions pour une issue pacifique de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire, un panel de cinq chefs d’Etat dont le Président du Faso désignés au XVIe sommet de l’Union africaine par leurs pairs a été mandaté par la CEDEAO et l’Union africaine à se rendre en Côte d’Ivoire pour évaluer la situation. Le choix du président du Faso par ses pairs pour être membre du panel s’explique par la reconnaissance de ses qualités de médiateur par l’Union africaine et l’ensemble de la communauté internationale.

Pourquoi alors Laurent Gbagbo et son lieutenant Charles Blé Goudé se dressent-ils contre la participation du président du Faso, Blaise Compaoré, qui a su donner de l’orientation à l’application de l’Accord politique de Ouagadougou, conduisant ainsi la Côte d’Ivoire vers la sortie d’une crise qui a duré huit (08) ans à travers l’organisation de l’élection présidentielle du 28 novembre 2010 ? C’est depuis la naissance de la crise postélectorale que notre pays et ses citoyens font l’objet de propos malveillants et discourtois de la part du camp de Laurent Gbagbo.

Laurent Gbagbo et les siens ont-ils déjà oublié tout ce que le peuple burkinabè et son président ont consenti comme sacrifice pour sortir la Côte d’Ivoire de l’impasse ?
Plus que jamais, le peuple du Burkina Faso est décidé à soutenir les efforts de recherche de solutions à la crise postélectorale en Côte d’Ivoire par son président, apôtre infatigable de la paix. C’est pourquoi nous, Burkinabè, nous ne pouvons pas passer sous silence ce discrédit à l’égard de notre président et de tout le peuple.

A cet effet, le Mouvement « J’aime ma patrie » créé spontanément par des leaders des organisations de la société civile pour réagir aux propos hostiles et désobligeants du camp de Laurent Gbagbo et maintenir la fibre patriotique appelle tous les Burkinabè, en général, et la population de Ouagadougou, en particulier, à une Marche pacifique pour manifester notre mécontentement vis-à-vis de ces imposteurs et exiger d’eux le Respect et la Considération pour le président du Faso, Blaise Compaoré, et son peuple. Mobilisons-nous le vendredi 11 février 2011 à partir de 13 h 00 à la place de la Nation à Ouagadougou !

Réaffirmons notre soutien à la participation du Président du Faso au Panel de la CEDEAO et de l’Union africaine pour la restauration de la démocratie en Côte d’Ivoire !

Tous pour notre patrie !
Pour le coordonnateur du Mouvement “J’aime ma patrie” Bagnomboué Bakiono

L’Observateur Paalga

Vos commentaires

  • Le 11 février 2011 à 02:37, par KOSNER En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    Une initiaive que j approuve et soutiens il es clair

    que monsieur blé coude es téléguide par le président sortant (bagBO) ,il ne peut tousser sans son autorisation.

    Mr blaise compaore contrairement a certain président a su se rectifier. et abréger les souffrances de son peuple quand il le falais :c est un homme courageux.

    Mr goude et sa clic doivent apprendre a respecter les efforts de notre président pour la paix dans leurs pays et qu ils fasse attention a ce qu’aucun de ses cheveux ne tombe.

    Nous somme une nation prête a mou rire pour CELUI qui nous a apporte des année de paix

    serge ksimbo de new york

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 02:46 En réponse à : Alassane president et responsable de la securite de Blaise

    Cette manifestation est superflue et pas du tout necessaire.
    Alassane est le president de CI reconnu par l’ONU. Il revient a Alassane de demander l’appui de l’ONUCI (forces licornes francaises comprises) pour securiser l’aeroport afin que son avion puisse se poser sans probleme.
    Si l’avion de Blaise est abattu par une roquette a l’atterissage, Gbagbo peut dire que la responsabilite est imputable a Alassane, vu que l’ONU ne reconnait que Alassane comme president. C’est vraiment un piege tendu a Blaise ce voyage a Abidjan.

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 09:34, par DSK En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    c’est quoi ce nouveau mouvement propagandiste pro blaiso ?
    et en quoi l’action de ce mouvement diffère-t-elle des actions de blé goudé ?
    je sens en ce mouvement un début de "patriotisme à la blé goudé" qui sera réutilisé contre le peuple burkinabé dans les 5 ans avenir et soutenir la reforme de l’article 37. restons lucides.

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 09:54, par Ben En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    Une belle initiative a salué.Que tout le monde se mobilise pour la soutenir.Bon vent au président Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 09:55, par yadega En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    Soyons clairs , Quelle que soit la nature de ce mouvement ( société civile ou partie politique ) je le soutiens à fond.
    Je suis écœuré du fait que l’ambassade du Burkina à Abidjan ait été prise pour cible. Il y a quand même des limites à ne pas franchir. Je ne suis pas nationaliste loin de là mais je ne tolérerai jamais ce genre d’agissements.
    Le Burkina Faso ne doit pas être le " souffre douleur " de la Côte d’Ivoire et ce, éternellement .
    Trop c’est trop !

    Yadega

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 10:40, par Francis En réponse à : EVITONS DE POLARISER LA CRISE EN BF # CI

    La creation du mouvement "j’aime ma patrie" est certe salutaire mais a ce stade aller jusqu’a organiser une marche de soutient au President du Faso je pense que cela n’en vaut pas la peine. BLE GOUDE est, nous le savons tous un " cabri mort " donc engagé plus que jamais a n’importe quoi. Suivez un instant la RTI et vous comprendrez. Le camp GBAGBO est pret a tout. ils n’ont rien a perdre. Donc c’est a nous de prendre les choses avec diplomatie pour ne pas que la crise ivoirienne se polarise en crise BURKINA-COTE D’IVOIRE. Faisons tres attention nous avons plus de 3.000.000 de resortissants en COTE D’IVOIRE ....ATTENTION !

    Répondre à ce message

    • Le 13 février 2011 à 23:27, par AnneCa92190 En réponse à : EVITONS DE POLARISER LA CRISE EN BF # CI

      Merci mon frère !!!
      Je suis une ivoirienne de 19 ans, ayant passé 18 ans de mon existence au BF et j’affectionne profondément ce pays. Que les gens qui ignorent les profondeurs de cette crise évite la polarisation, pour ma part ridicule, d’une crise multipolaire (enjeu du cacao, défense du pré carré français et coloniale, soupçon non fondé sur un sentiment anti français des ivoiriens ou racisme etc.. bref tous les maux). ceux qui vivent cette crise sont d’abord les ivoiriens. Enfin n’oublions pas que parmi ceux qui étaient partisan d’une intervention armée dans le pays figure notre Blaiso. Enfin, les européens nous poussent à nous entre-déchirer alors que in fin ne, nous devrons apprendre à vivre ensemble, la haine appelle la haine, le pardon,et surtout le respect de son prochain la paix. Aucun de nos deux pays ne peut se développer sans l’autre...alors réfléchissons aux portées de nos actes (dans les deux sens)
      En somme cette manifestation ivoirienne n’est pas une manifestation contre les burkinabés mais contre un système juridiquement parlant je veux dire...or la marche Burkinabé, qui vise t-elle ? " M’am zougrie...m’am data Lafi".

      Répondre à ce message

      • Le 15 février 2011 à 17:02, par decalvinos En réponse à : EVITONS DE POLARISER LA CRISE EN BF # CI

        merci pour ce regard plus objectif de la crise ivoirienne...
        le conseil que je puis donner aux uns et autres c’est d’être un plus lucide sur certaines réalités qui lient nos deux pays plus qu-ancienne mais un destin commun et surtout débarrassons nous de certains préjugés pour voir plus clair dans ce qui ce passe , l’intention de blé g. Charles n’a jamais ete d’injurer ni le president blaise compaore ni aucun autre president decider a venir en mediateur mais de juger sur les faits et les declarations par eux faites qui les engagent . defendre votre president cest bien mais soyez plus objectif dans votre demarche et vous comprendriez mieux les choses tels que posées et aussi le combat que mene BLE GOUDE C.

        Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 11:21, par article 37 En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    Je comprends les Burkinabès, comme nous avons toujours eu peur du régime, toute initiative à le critiqué est bani, par contre toute manifestation pour le consolidé est le bienvenu.

    En tout cas je ne sais pas si Nana Tibo sera de la partie.

    Soutenez le PF à cette phase crutiale de l’excitation de Blé GOUDE pourrait encore donner des ailes au Président pour qu’il croit que le peuple Burkinabè l’aime temps qu’il veut qu’il reste.

    Mais comme en Egypte le moment vient ou la rue va réclamer son départ, c’est dans un avenir imminent. Le web master n’a pas publié mon premier message ou j’avais bien fait une analyse de cette situation. Je le comprends : il y a encore chez nous une fatwa : la censure.

    Les organisateurs de cette manifestations seront promus parce que acquis. Au Burkina si tu n’es pas acquis à la cause du pouvoir, tous les malheurs seront sur toi. S’il vous plait, attirez vous les faveurs du prince.

    Mais le Burkina est dans l’œil du cyclone.

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 11:22, par Y.KONATE En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    Slt à tous moi je propose qu’on marche pour nous même d’abord ;car personne ne peut ammener la paix en côte d’Ivoire si ce n’est les Ivoiriens eux meme.S’ils ne veulent pas de notre aide ;c’est leur oignons,et en plus ce n’est qu’un clan ;mais qu’ils sachent que face à leur animausité envers les burkinabés en général et la diaspora en particulier,nous Burkinabé sommes prêt à defendre nos resortissants n’importe ou en terre ivoirienne même sous les cafeïers.
    Le message qu’il faut envoyé à Koudou et surtout à Blé Goudé c’est la menance d’affontement entre la CI et le burkina.
    Nous n’attendrons pas la communauté internationale pour protéger nos ressortissants.Le droit d’ingérence existe.A la place du meeting sortez nos militaires pour une manoeurvre à banfora et à Niangoloko vous verez les resultats.
    Sinon Blaise n’aura rien lors de son déplacement,il sera meme bien acceuillit et même escorté rassurer vous à ce sujet.Le probleme c’est Ouédraogo,Traoré,Nikiéma,Konaté.......... qui sont dans la Côte d’Ivoire profonde qui vont en patir.
    SORTEZ NOS MILITAIRES !!!!!!!!!!!!!!!!.
    Blé Goudé une sugestion:va à bouaké faire un rassemblement de tes Patiotes si tu es fils de ta maman.Tampiiri ;babila.
    Evitons exploiter cette situation à d’autres fins.
    A bon attendeur salut.

    Répondre à ce message

    • Le 13 février 2011 à 23:33, par AnneCa92190 En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

      La haine appelle la Haine !!!

      Moi je vais dans la CI profonde dans ma capagne ou il n’y a pas de courent, Ouédréogo habite à Mossikro et Kouakou à Kouakoukro et il n’y a pas de soucis.
      La marche ne vise pas les burkinabé se sont les burkinabé qui visent les ivoiriens. Vous qui semblez formé sur le principe d’ingérence, reliser l’histoire du faso et du Ghana avant d’appelez de la sorte à la haine !
      Je veux la paix, pour l’Afrique mon frère parce que ici en europe, un noir reste un noir et un chien à cause de mentalité de guerre qui nous fond rester dans la noirceur de notre sous devloppement parce qu’on n’a pas mieux à faire que la guerre au lieu de travailler et d’étudier ! La concurrence existe autre part que dans la guerre.

      Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 13:18, par le natif En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    il y’a des gens qui connaissent pas la honte quoi !!!
    probleme d’autrui on dit qu’on ne veut pas de toi tu dis non t tu veux forcement etre dedans. ça c’est quel affairage ça
    on ne veut plus de lui dans cette affaire c’est bon. Merci blaise pour ce que vous avez fait pour nous depuis un certain temps mais maintenant nous pensons que tu as n’en assez fait repose toi maintenant

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 14:08, par KAZIENGA En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    Je suis un farouche opposant à ce régime ; mais je dirai ceci à Blé Goudé « fait très attention car tu joue avec le feu. le peuple Burkinabè est tellement mobilisé que si jamais vous osez toucher à un seul pilier de son édifice national, il surgirait de partout des forces insoupçonnées pour le défendre »

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 14:42, par bouk face En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    c’est maintenant que vous devenez patriotes,vous creez des mouvement patriotique.continuez de copier les ivoiriens.en cote d’ivoire on ce moque bien de votre presidend ouatara reconu par l’onu qu’il aille gouverner à l’onu mais en cote d’ivoire. salut les hommes dits integres

    Répondre à ce message

    • Le 11 février 2011 à 16:39, par legrand En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

      je crois que cett manifestatation n’a pas sa raison d’être. qu’est ce qu’on veut exprimer à travers la manifestation ? dire qu’il faut que notre président aille vaille que vaille en CI. ne penser vous pas que nous ne faisons saklir notre nos aux yeux des ivoiriens qui dèjà pense mal de nous ? et d’ailleur ne disons nous pas que le président légitime de la Ci est ADO. si tel est le cas pourquoi repondre à quelqu’un qui n’a aucun poids dans la vrai scène politique ivoirienne. réfléchissons avant de prendre nos décisions au lieu de penser qu’à nos interêts personnels en se faisant aimer à travers des inventions qui ne tiennent pas la route mais plutôt juste pour se faire aimer par la classe politique et se faire des sous

      Répondre à ce message

    • Le 11 février 2011 à 17:21 En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

      M. le bouc face, un patriote c’est celui qui sort à la rue pour un pain et une boite de sardine. Medite bien sur ce proverbe qui dit que le tigre n’à pas besoin d’annoncer sa tigritude. Si tu ne sais pas jusqu’où les bourkinabés sont capables d’aller, demande à tes parents et grands parents eux auront des histoires à te racconter.

      Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 17:04, par lintègre En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    bouc face, tu es vraiment un bouc ! comment tu te nommes, tu viens de quelle planète ????? tu viens nous insulter sur notre site ? la CI c’est pour nous, on va te démasquer rapidement dans les glôglô d’Abidjan et t’enlever tout envie d’insulter un Burkinabé. c’est la racaille de loufiat comme toi et blé gourdin qui faites monter l’eau dans le crane de l’épileptique LG. des bandits de ton acabit, nous en avons gérés, tu va payer cher ton insolence à l’endroit d’une nation respectable ! une question : pourquoi notre président vous fait peur jusqu’à ce point ?????????

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 19:41 En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    g n sais pas koi, mais g sais que les ivoiros ont interet a se mefier des burkinabe ,sinon n’goaww !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 21:14, par blacknikoss En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    Si ble goude dit que lui et ses hommes sont des garçons, qu’ils sortent et qu’ils aillent a Bouake ou meme a Abobo et Anyama. Il est Impoli et mal eduque. Ce n’est pas de la politique qu’ils font, cest de l’impolitesse. Ils croient que la Cote d’Ivoire disparaitra apres babo ou quoi ?
    Avant babo au pouvoir la cote d’ivoire etait en paix avec tous les autres ressortissants de la sous regions, elle etait prospere, elle se developpait il y avait la justice. Dès quil arrive au pouvoir tous se gatte. Babo est Tommy la poisse pour les ivoiriens. n’ayant pas reconnut tous ce que Houphouet a fait et lui insulter sur les toits et dans la rue, la poisse le suit. En plus que les patriotes ne pensent pas que quand bao dit je vais vous donner une independance economique cela veut dire : dormez BETE paresseux et fenant et il va voler l’argent du pays pour vous donner l’independance economique. Allez-y travailler au lieu de dire babo va nous donner l’independance, pendant qu’il vole pour s’enrichir. apres vous vivrez mieux. Tare de ble Goude

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 21:41, par albert En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    faso marchons plutôt pr le vote de la diaspora burkinabée estimée a plus de 3.500.000

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 22:37 En réponse à : ivoirien au lieu de marcher a ouaga....marchez à abidjan svp !!!

    le probleme des mouvements pro ouatara est qu’ils ne marchent jamais au bon endroit et au bon moment
    Les ivoiriens qui se deguisent en burkinabés pour marcher sur ouaga vous me faites vraiment honte !!!!
    Vous n’avez rien a faire que d’aller quémander les burkinabés pour venir régler vos problemes en Côte d’ivoire
    Ayez un peu de courage SVP
    Si pour vous soutenir le dictateur porte parole de SArkosy nommé Blaise compaoré avec son passé de tueur, elu a plus 80% dans une republique bananière est votre seule porte de sortie
    Vous êtes tombés bien bas !
    Un conseil arrêtez vos gesticulations ridicules à l’étrangers et venez regler votre probleme en Côte d’ivoire
    Soyez courageux un jour !

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2011 à 22:41 En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    le probleme des mouvements pro ouatara est qu’ils ne marchent jamais au bon endroit et au bon moment
    Les ivoiriens qui se deguisent en burkinabés pour marcher sur ouaga vous me faites vraiment honte !!!!
    Vous n’avez rien a faire que d’aller quémander les burkinabés pour venir régler vos problemes en Côte d’ivoire
    Ayez un peu de courage SVP
    Si pour vous soutenir le dictateur porte parole de SArkosy nommé Blaise compaoré avec son passé de tueur, elu a plus 80% dans une republique bananière est votre seule porte de sortie
    Vous êtes tombés bien bas !
    Un conseil arrêtez vos gesticulations ridicules à l’étrangers et venez regler votre probleme en Côte d’ivoire
    Soyez courageux un jour !

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 05:48 En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    Je suis etonné de voir enfin ce peuple bouger encore je me pose la question si c’est vraiment sincére car vous aviez louper le coche
    Ou etiez-vous qaund SANKARA a été assassiné ? et NORBERT ZONGO ?
    Vous faite honte balaie devant ta porte d’abord

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 22:21, par DR En réponse à : Critiques contre Blaise à Abidjan : Vagues de protestation à Ouaga

    MA belle STEPHANIE de la cote d’ivoire je t’aime fort.NOUS on s’aime pour toujour. DR du BURKINA

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : « J’ai décidé de sacrifier mon poste pour la paix » dit Guillaume Soro, démissionnaire de la présidence de l’Assemblée nationale
Côte d’Ivoire : Thierry Tanoh, le joker sans frontières… politiques de la présidentielle ivoirienne
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié met fin à son union avec le parti au pouvoir
Côte d’ivoire : Des tirs entendus dans l’enceinte de la 3e région militaire de Bouaké
“Agitations” en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro appelle à la repentance
Pourquoi et comment Guillaume K SORO peut-il devenir Président de la République sans les armes ?
La liste des membres du nouveau gouvernement ivoirien
Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan désigné vice-président de la République
Amadou Gon Coulibaly nommé nouveau Premier ministre en Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire-Burkina : « Les relations sont excellentes », selon Alpha BARRY
Quand Guillaume Soro parle pour l’Histoire à Cyril Bensimon
Affrontements intercommunautaires de Bouna : La version des faits et l’analyse de WANEP Côte d’Ivoire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés