Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Cinquantenaire du Burkina : 30 chefs d’Etat invités

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Cinquantenaire de l’indépendance du Burkina Faso • • vendredi 3 décembre 2010 à 02h21min

Une trentaine de chefs d’Etat invités, plus de 7 000 défilants et 5 000 places assises pour la parade militaire et civile, des inaugurations d’infrastructures et de monuments à la pelle… Le Comité national d’organisation (CNO) des festivités du cinquantenaire de l’indépendance, a dévoilé, à la faveur d’une conférence de presse donnée dans l’après-midi de ce jeudi 2 décembre 2010 à Ouagadougou, les détails de cet important rendez-vous national qui aura lieu le 11 décembre prochain à Bobo-Dioulasso.

« Si vous allez à Bobo-Dioulasso, vous verrez que la physionomie de la ville a changé », assure Pascal Benon, président du comité régional d’organisation, par ailleurs gouverneur de la région des Hauts-Bassins, hôte de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du Burkina Faso. « Le bitumage des voies est pratiquement achevé et les monuments sont en phase de finition », a-t-il ajouté. De l’avis de tous les intervenants à cette conférence de presse, la ville doit se faire belle parce qu’elle recevra du beau monde.

En plus des nationaux qui ne voudront pas se faire raconter l’évènement, l’Etat hébergera 10 000 personnes, invités et participants au défilé confondus. « Nous n’avons jamais mobilisé autant de monde », commente un membre du comité d’organisation. Des troupes de tous les pays voisins, d’Afrique du Nord et d’Europe viendront se joindre à celles du Burkina Faso pour la grande parade qui aura lieu dans la matinée du samedi 11 décembre 2010, devant de nombreux chefs d’Etats. « Une trentaine de chefs d’Etat d’Afrique australe, d’Afrique du Nord et d’Afrique Centrale ont été invités. Nous en attendons une quinzaine au minimum. Et Même si tous les 30 venaient, ils seraient très bien reçus », assure Clément Sawadogo, ministre en charge de l’Administration et président du comité national d’organisation.

Pour loger tout ce beau monde, des hôtels de Bobo-Dioulasso, « de villes voisines » -Orodara et Banfora- seront sollicités, en plus des écoles et stades de la capitale économique du Burkina Faso, ainsi que les 327 villas équipées des cités des forces vives et les 150 villas construites par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). De son côté, la sécurité promet d’ouvrir l’œil, et le bon. Les lieux de manifestations et d’hébergement, ainsi que tous les itinéraires qui mènent à Bobo-Dioulasso seront sécurisés, de manière à les débarrasser d’éventuels coupeurs de route et à assurer une sécurité routière maximale. « Nous n’allons rien négliger. Même les villages aux alentours de Bobo-Dioulasso seront sous haute sécurité », promet le colonel-major Gilbert Diendéré, président de la commission sécurité.

« Nous allons vraiment être au rendez-vous. Le Premier ministre se rendra à nouveau à Bobo-Dioulasso pour s’assurer que tout avance bien », annonce le président du CNO.

Desire T Sawadogo

Fasozine

Vos commentaires

  • Le 3 décembre 2010 à 09:27, par Yeti : la rumeur En réponse à : Cinquantenaire du Burkina : 30 chefs d’Etat invités

    "Et Même si tous les 30 venaient," Eh ! Clément toi aussi. On ne suggère pas à ses invités de ne pas venir. Ca laisse entendre : - je me sacrifierais pour vous, au lieu de : - j’aurai grand plaisir à vous recevoir.
    A part ça, je ne pense pas qu’on doit craindre de l’accueil de la Région des "Beaux Bassins" comme à dit...

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2010 à 10:47, par Bénéwindé En réponse à : Cinquantenaire du Burkina : 30 chefs d’Etat invités

    30 chefs d’Etats attendus, qui dit mieux ? On se croirait à un sommet de l’U.A. De l’argent qu’on va jeter à la fenêtre. C’est ça aussi le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2010 à 14:44, par ANIGO En réponse à : Cinquantenaire du Burkina : 30 chefs d’Etat invités

    bon bah ya rien à dire alors !!!
    comme c’est les "en haut de en haut" eux meme qui sont dans cette manif je vais rien dire au risque de ne plus pouvoir parler pour toujours....
    sinon si j’avais le choix j’allais vous dire ceci : "donc au lieu de se poser les véritables questions sur notre situation cinquante ans après on perpétue la tradition de dévier la conscience du peuple avec des cérémonies festives"
    décrétez une journée bière gratuite pour les cinquante ans pendant que vous y êtes lol !!!!
    pauvre Afrique !!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés