Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

AIF : redynamiser le rôle des médias publics audiovisuels

Accueil > Actualités > Multimédia • • mercredi 19 novembre 2003 à 10h16min

L’atelier initié le 11 novembre par l’Agence intergouvernementale (AIF), sur la problématique du service public audiovisuel, dans l’espace francophone a connu son épilogue le 13 novembre 2003.

La rencontre initiée par l’AIF, sur les moyens et les missions du service public audiovisuel a regroupé des sommités de l’audiovisuel de l’espace francophone, des responsables des médias et d’organes de régulation et aussi, M. Hervé Bourges, président de l’Union internationale de la presse francophone (UIPF).

Pendant 72h, les participants ont planché sur le thème :"Le service public audiovisuel : quels moyens pour quelles missions’’. Cette interrogation découle d’un constat où les médias audiovisuels de services publics de l’espace francophone africain, sont face à un contexte de mutation : l’apparition de la concurrence des médias privés nationaux et internationaux, le développement de la société civile, l’émergence d’un village planétaire etc.

L’audiovisuel de service public s’est donc réveillé dans un contexte de pluralisme, impulsé par les processus démocratiques. Alors que traditionnellement, sa mission première se résumait à la consolidation de l’unité nationale.

Face à cette donne, les participants à l’atelier ont été amenés à se pencher sur un certain nombre de préoccupations : le service audiovisuel public face à la concurrence, les mutations administratives, économiques et éditorialistes, les cahiers des charges et des missions, la problématique de la sauvegarde des patrimoines sonores et audiovisuels nationaux, les médias en situation de crise.

Ainsi, au terme d’échanges "intenses et féconds’’, les participants ont pris des recommandations à même de permettre une "évolution’’ des médias audiovisuels publics. Mais avant, ils ont réaffirmé la nécessité pour ces médias dans un contexte démocratique, de remplir des missions de service public en servant l’intérêt général et en répondant aux besoins des populations.

Au pouvoir public, l’atelier de Ouagadougou leur recommande : la mise en œuvre d’une réforme des statuts de médias publics audiovisuels afin de garantir leur autonomie administrative et financière incluant le statut des personnels, le mode de désignation des directeurs généraux, le renforcement des instances de régulation indépendantes et crédibles dotées de réels pouvoirs d’accompagnement et de contrôle.

Plusieurs recommandations ont été également adressées aux responsables de l’audiovisuel public : appliquer la notion de service public et d’intérêt général dans l’élaboration d’une ligne éditoriale équilibrée et ouverte au pluralisme ainsi que d’une politique de programmation diversifiée, consentir des efforts et mobiliser des ressources pour assurer des productions propres reflétant les préoccupations des cultures locales.

Il a été également recommandé l’adoption et la mise en œuvre des plans de développement à moyen et long termes incluant la couverture du territoire, la formation des ressources humaines, l’intégration des TIC, le développement d’une culture d’entreprise etc.

Pour sa part, l’AIF s’est engagée à accompagner les médias audiovisuels, de service public, dans cette démarche qualitative.

Gabriel SAMA
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse
Journaliste expulsée du meeting de Kémi Séba : Les organisations professionnelles des médias dénoncent « un manque de respect et de courtoisie à l’endroit du peuple et des autorités burkinabè »
Centre-est : Les journalistes des éditions Sidwaya renforcent leurs capacités
Digitalisation au Burkina : Du matériel informatique remis à quatre universités
Lutte contre la Cybercriminalité : Un réseau de présumés auteurs d’actes d’avortement et de proxénétisme mis aux arrêts
Service d’information du gouvernement : Jérémi Sié Koulibaly, nouveau coordonnateur, installé dans ses fonctions
Lutte contre la cybercriminalité : Des acteurs de la police judiciaire et de la gendarmerie à l’école de la gestion des infractions
Votre journal Courrier confidentiel N° 270 est disponible chez les revendeurs de journaux
Technologie au Burkina : SAFLAN, le nouveau logiciel révolutionnaire dans le domaine des recharges téléphoniques
Achat de drones dans la lutte contre l’insécurité : « Avoir de l’argent ne suffit pas », soutient l’expert Younoussa Sanfo
Protection des données à caractère personnel : La CIL outille le personnel du groupe scolaire l’Académie de Ouagadougou
Médias au Burkina : Dr Cyriaque Paré propose une labélisation des médias en ligne pour plus de crédibilité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés