Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

FasoMètre : En panne, Siaka Sanou maire de Bama

Accueil > Actualités > Opinions • • vendredi 3 septembre 2010 à 01h44min

À vouloir se la couler trop douce à la tête de la petite bourgade de Bama près de Bobo-Dorosso, la capitale de la région des Beaux-Bassins, il a fini par gâter son nom. En tout cas, l’affaire de la jeune lycéenne enceintée par le maire qui lui a de surcroît demandé d’avorter clandestinement ne fait pas honneur à l’enseignant à la retraite qu’il est.

Pire, cette sale histoire n’est pas digne d’un sexagénaire qui devrait plutôt avoir une libido assagie. C’est vraiment dommage.

Charles Taschereau : ex-P-DG de Iamgold Essakane S.A. Il vient d’être débarqué de son poste et on se demande naturellement ce qu’il a pu faire de si grave pour qu’une décision aussi soudaine soit prise à son encontre. Seraient-ce les mouvements d’humeur des travailleurs qui ont fini par avoir raison de lui ? Les jours à venir nous situeront. Déjà, il se murmure que sa gestion des ressources humaines ne serait pas dans la vision du groupe Iamgold. En tout cas, la faute doit être lourde pour qu’il soit ainsi remercié à quelques semaines seulement de l’inauguration du « plus grand projet minier du Burkina » qu’il a conduite de bout en bout. Charles Taschereau doit quitter le Burkina ce vendredi. Certainement avec beaucoup d’amertume.


En forme

Soumaïla Cissé : président de la Commission de l’Uemoa, l’Union économique et monétaire ouest-africaine. En décidant de voler au secours des victimes de pluies diluviennes dans 5 des 8 Etats qui forment l’Union, il met en œuvre une vertu essentielle de cette communauté qu’est la solidarité. C’est vrai que l’aide pourrait paraître dérisoire, au regard des plus de 100 000 sinistrés que compte le Burkina cette année. Mais le geste est certainement plus fort que le poids de l’enveloppe. Il reste maintenant à Cissé et à ses commissaires à aller plus loin et surtout à poser des actes plus concrets dans le domaine de la prévision des catastrophes naturelles.

Journal du Jeudi

Vos commentaires

  • Le 3 septembre 2010 à 12:47 En réponse à : FasoMètre : En panne, Siaka Sanou maire de Bama

    Quelques jours en prison feraient du bien à ce maire ; non je propose plutôt la lapidation. Moi je jetterai la première pierre.

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre 2010 à 22:15 En réponse à : FasoMètre : En panne, Siaka Sanou maire de Bama

      Non. Il faut taper ces deux couilles. taper au sens ou on tape les couilles du bouc au village. Vous connaissez ? Un peu de cendre sur les machins qu’ on depose sur du bois et on cogne bien bon. Dix coups alternes sur chaque et au bout de un mois tous les terstsos fondent comme beurre au soleil. Apres, notre maire va voir femme, il va savoir ce qu’ il y a cache dans pagne mais il n’ a plus aucune envie.
      Un vieux vicieux comme toi, quel modele pour Bama. Tu deshonore les maires. Simon, au secours.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mort Tragique de Georges Floyd : La brutalité policière est un veritable paradoxe
Burkina Faso : Isai Lankoandé alerte sur l’urgence de mettre en place des politiques de limitation des naissances
Situation nationale : Ousmane SO interpelle le président du Faso afin de savoir ce qu’il se passe
Tanwalbougou : La grande muette doit sortir de son mutisme
Politique : « La cause principale de tous les maux du Burkina Faso »
Quand Joseph Ouédraogo parlait de liberté, de race, de religion, de communisme…
Présidentielle de 2020 : Peut-être l’élection la plus importante de la 4e République
Foncier au Burkina  : La richesse qui divise souvent
Racisme : L’homme noir est-il vraiment meilleur que l’homme blanc ?
Le recours à l’institution coloniale « Chef de canton » est-il une avancée ou une régression ?
Attaques Terroristes : "Le CDP a raté l’occasion de se taire" selon Ragomepaoba Ouédraogo
Lutte contre la corruption : L’arrestation de Jean-Claude BOUDA est un acte fondamental
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés