Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Grande conférence régionale du Centre- Est : La contribution de la région dans la construction de l’histoire et le développement du Burkina Faso comme point focal

La salle du 8 mars de l’hôtel Djamou de Tenkodogo a accueilli le samedi 31 juillet dernier, la grande conférence régionale du Centre- Est. Cinquième du genre dans la série des grandes conférences organisées dans le cadre du cinquantenaire de notre indépendance, la conférence du Centre-Est avait à réfléchir sur des sujets qui engagent ou concernent la région.
Trois panels ont ponctué la grande conférence régionale du Centre- Est entrant dans le cadre des activités marquant les cinquante ans de l’accession à l’indépendance du Burkina Faso. Le premier panel avait pour thème principal les migrations. Le professeur Moussa Willy Batenga a traité du sous- thème concernant les mouvements migratoires dans notre pays. Après une analyse de la situation avérée des migrations dans notre pays, professeur Batenga demande aux autorités nationales d’avoir une politique migratoire beaucoup plus affirmée car dit- il, cela permettrait de mieux canaliser les mouvements migratoires.

Le deuxième conférencier du panel sur les migrations avait à traiter du thème migration et développement, le cas de la région du Centre-Est. Le professeur Dieudonné Ouédraogo s’est appesanti sur la migration en tant qu’enjeu majeur de développement. Le cas des Bissa en est une illustration parfaite.
Le deuxième panel était celui de l’économie de la région du Centre-Est. L’impact des infrastructures socioéconomiques du Centre- Est, situation et perspectives ; c’est autour de ce thème que Pierre Claver Damiba a bâti sa communication. Selon lui, la région du Centre- Est dispose d’un grand potentiel en retenue d’eau (barrage de Bagré). Il a aussi montré que les infrastructures hydrauliques et électriques qui existent dans la région devraient constituer un grand point d’ancrage d’un développement beaucoup plus significatif. Pierre Damiba n’a pas manqué de relever les insuffisances des infrastructures routières, chose qui pourrait retarder les ambitions de développement.

Le troisième panel, traditions et religions a enregistré deux communications fort enrichissantes. Le frère Jean Ilboudo a levé un coin du voile sur l’histoire de l’Eglise et l’éducation dans la région du Centre-Est. M. Ilboudo a fait noter que la première école dans la région est l’œuvre des missionnaires en 1902. Mais avec l’administration coloniale, les relations de collaboration vont se détériorer et entraîner du même coup la fermeture des écoles sous la coupole des missionnaires. Cette situation perdurera jusqu’en 1943 où l’Eglise décide de l’ouverture d’écoles cléricales.

Par ses écoles l’Eglise a offert de nombreuses compétences au service de la nation burkinabè parmi lesquels le premier président de notre pays, Maurice Yaméogo, sorti du séminaire de Pabré. Le frère Ilboudo a conclu sa communication avec la conviction que l’Eglise et l’Etat doivent conjuguer leurs efforts pour une éducation qualitative de la jeunesse burkinabè en faisant d’eux des hommes et des femmes pour les autres, en leur inculquant des valeurs d’honnêteté, de justice, d’équité, de respect de l’autre et de fierté nationale et d’amour du pays. Le dernier conférencier a quant à lui retracé l’histoire du royaume de Tenkodogo qui serait d’ailleurs le royaume mère des quatre royaumes mossi que nous avons connus. Poussy Sawadogo souhaite que les bâtisseurs d’aujourd’hui s’inspirent de ce que nous ont legué nos ancêtres.

A noter que la grande conférence régionale du Centre- est a été parrainé par l’ancien médiateur du Faso, le général Tiémoko Marc Garango. Le ministre de la culture du tourisme et de la communication a salué la grande mobilisation des fils et filles de la région du Centre-Est pour cette conférence.

Koundjoro Gabriel KAMBOU

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés