Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

Journées parlementaires ADF-RDA : Impliquer davantage les jeunes dans la politique

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 23 février 2010 à 01h22min

Le groupe parlementaire de l’Alliance pour la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) a tenu ses premières Journées parlementaires les 20 et 21 février 2010 à Solenzo dans la province des Banwa, région de la Boucle du Mouhoun sous le thème : "La problématique de la participation des jeunes au processus électoral au Burkina Faso".

Impliquer davantage les jeunes dans la chose politique, c’est sous ce signe que le groupe parlementaire ADF/RDA a tenu ses premières Journées parlementaires de l’année 2010. C’est à Solenzo, fief de la secrétaire générale dudit groupe, la député Aïssata Sidibé, que l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) a choisi de se retirer pour "communier avec les militants à la base" qui ont massivement fait le déplacement.

Une mobilisation saluée par le président du groupe parlementaire, le député Augustin Ouédraogo. Pour lui, cette rencontre a approfondi les réflexions menées lors des universités d’été organisées par le parti à l’intention des jeunes à Bobo-Dioulasso.

Durant les deux journées, a-t-il indiqué, les responsables et les militants du parti ont analysé les obstacles qui entravent la participation des jeunes au processus électoral. Pour le président du parti, Gilbert Noël Ouédraogo, l’ADF/RDA a toujours accordé une place de choix à la jeunesse, car c’est elle qui fait démarrer la société, la fait progresser et par conséquent, est l’élément principal de l’émancipation politique et sociale.

"Fort de ce constat, nous avons décidé de faire de cette jeunesse, notre fer de lance, d’aller au front de tous les combats politiques avec cette jeunesse qui s’éveille, qui s’émancipe, qui prend en main son propre destin pour faire l’histoire et non la vivre, qui a pris conscience que l’avenir de son pays dépend de son dynamisme et de son engagement pour ses convictions au profit des causes justes", a soutenu Me Gilbert Ouédraogo.

Il s’est agi selon le président de l’ADF/RDA, de mener avec les jeunes, de profondes réflexions sur leur engagement en politique dans la mesure où le paradoxe persiste du fait de leur désaffection de la politique, malgré leur grande représentativité au sein de la population.

Cette désaffection, selon les dires de Gilbert Ouédraogo, est souvent due aux déceptions, au manque de formation ou d’action politiques des responsables à l’intention des jeunes et à la confiscation de la parole au détriment de la jeunesse.

Le président de l’ADF/RDA a rassuré que son parti va mener de multiples actions pour intéresser la jeunesse à la chose politique. Il s’agira de l’implication effective des jeunes dans les activités du parti, l’attribution à la jeunesse d’un quota sur la liste nationale lors des élections législatives, l’implantation de structures des jeunes dans toutes les provinces et l’organisation d’universités d’été au profit des élèves et étudiants en vue de leur donner les éléments de base de la chose politique.

Au-delà de ces mesures, le parti a, au sorti de ces deux jours de réflexions, fait des recommandations pour donner à la jeunesse, le goût de la chose politique. Il s’agit entre autres de l’amélioration de la responsabilisation des jeunes dans les activités du parti, la mise en place dans le parti, d’une commission chargée de faire une proposition de loi relative au quota des jeunes aux élections municipales et législatives.

Le parti a recommandé en outre, l’organisation de formation politique au profit des jeunes, la dynamisation des structures de jeunes sur toute l’étendue du territoire national et leur meilleur positionnement sur les listes de candidatures lors des consultations électorales.

A neuf mois de l’élection présidentielle, Me Gilbert Ouédraogo a indiqué que son parti n’a pas encore de position fixe sur la présentation d’un candidat. "L’ADF/RDA est membre de la majorité. Nous aurons des concertations dans le cadre de la majorité et au sein de notre formation politique.

C’est à cette concertation que nous verrons la position à adopter par rapport à notre candidature", a soutenu Gilbert Ouédraogo. Pour faire des échéances électorales à venir, une réussite, il a invité les jeunes des Banwa a participé activement au processus de délivrance massive d’actes de naissance et de cartes nationales d’identité ainsi qu’à l’inscription sur les listes électorales.

Lassané Osée OUEDRAOGO

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de l’affairisme du pouvoir autour de la pandémie
Suspension des salaires d’agents de la fonction publique : L’UPC dénonce une démoralisation des agents
Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour la République (UPR) exhorte les populations à la discipline
Mesures du président du Faso : Le Parti socialiste du Burkina invite Roch Kaboré à tourner aussi un regard vers le secteur public
Mesures du président du Faso : La Marche pour la Patrie (LMP) regrette qu’elles n’aient pas pris en compte la suppression de l’IUTS
Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire ?
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour aider les populations
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) à l’ensemble des Forces-vives de la nation burkinabè
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » dictent leur Loi !
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités politiques en campagne de sensibilisation et de distribution de kits de protection
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés au télétravail et à l’adaptation !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés